Boris Vian - décédé il y a 50 ans, mort d'avoir trop soufflé dans sa trompette, déconseillé surtout quand on a un problème cardiaque - a écrit en 1946 un petit roman étrange, "L'écume des jours". Ayant eu la chance de ne pas avoir à le lire lors de mon parcours scolaire, j'ai lu le livre  […]