Etant allé à Neuilly-sur-Bassin...Arcachon récemment, j'ai fait un tour à la Librairie Générale. Et j'ai fait mon petit plein de littérature nippone, en m'achetant "Après le tremblement de terre" de Haruki Murakami et "La formule préférée du professeur" de Yôkô Ogawa.

C'est mon deuxième livre écrit par Haruki Murakami, et ce ne sera pas le dernier. J'avais déjà adoré la "Course au mouton sauvage".

Au travers de six nouvelles d'une vingtaine de pages chacune, Murakami trace le portrait de protagonistes parfois étrange - tout aussi étrange que certains personnages de sa "course au mouton sauvage", dont le seul dénominateur commun est d'avoir été touché à titre plus ou moins personnel par le tremblement de terre de Kobe de 1995.

Cet évènement majeur de la vie japonaise "récente" sera le point de départ qui transformera la vie des protaganistes ou de leur proches. Murakami avec son style si particulier nous plonge intensément dans chaque nouvelle destinée.

Ce qui est attirant, c'est aussi le titre parfois bizarre pour ne pas dire abscons des nouvelles : à quoi peut-on s'attendre avec des titres comme :

"Un ovni s'est posé à Kushiro"

ou encore :

"Tous les enfants de Dieu savent danser"

J'ai dévoré chacune des nouvelles, même si certaines m'ont laissé un peu sur ma faim. Du grand Murakami !