JeudiAutoEdition ou JeudiAutoPromotion ? Comment l’auto-édition montre un visage pas franchement des plus agréables !

Tout a commencé il y a quelques semaines quand j’ai laissé un commentaire « moyen » – à savoir un 3 étoiles – donc une insulte sur un livre auto-édité payé 2,99€ et publié par Celine Barre :

commentaire-celinePuis, j’ai été contacté par un compte twitter JeudiAutoEdition pour suivre d’autres auteur(e)s auto-édité(e)s que j’apprécie dont j’ai découvert une partie via ce compte twitter : Mickaël Paitel, Jérome Dumont, Christelle Morizé, Isabelle Rozenn Mari ou encore Wendall Utroi.

Cependant, j’ai l’impression que ce compte twitter a fini par tourner à l’auto-promotion d’une minorité des membres. Le compte typique qui part d’une bonne idée mais qui finit en eau de boudin.

Continuer la lecture de « JeudiAutoEdition ou JeudiAutoPromotion ? Comment l’auto-édition montre un visage pas franchement des plus agréables ! »

Le blues du blogueur influent…

Non, je ne me prends pas pour un monstre sacré comme Manuel Dorne, que cela soit dit. Comment pourrais-je l’être, moi qui n’affiche aucune publicité sur mon blog depuis septembre 2005.

Moi qui refuse avec la régularité d’une horloge helvétique les propositions d’articles sponsorisés. Bien que ce ne serait pas de refus pour améliorer mon ordinaire financier dans l’absolu.

Ce qui me permettrait de m’équiper d’un ordinateur avec un core i5 avec 8 go de mémoire vive en remplacement de mon vieillissant Athlon X2-215 et 4 Go de mémoire vive acheté en juillet 2010 que je compte faire mourir de vieillesse. Fermons cette parenthèse rapide.

J’ai constaté que pour ma part mon humble audience (qui doit tourner dans les 1200 à 1300 pages vues quotidiennement), ce qui me laisse loin derrière le plus méchant prof de maths de la blogosphère francophone, est parfois comparable à un honeypot. En informatique, ce pot de miel permet d’attirer et de piéger des méchants hackers qui aurait envie de vous faire des misères.

Dans le cas de mon blog à la relativement faible audience, c’est un pot de miel pour les artistes de l’audio ou de l’écrit pour me parler de leurs dernières productions. Dans le but que je parle de leur oeuvre et que leur référencement sur Google monte un peu 🙂

Je tiens à remercier les groupes et musiciens qui me contactent pour tenter leur chance. Cela m’a permis de découvrir des albums comme ceux de Red Forest ou encore The Fourth Is Bearded. Sans oublier Kingdom Of Erang.

Je tiens pour principe de remercier les groupes et artistes qui m’ont contacté, leur promettant au minimum une écoute de leur production, au mieux un article en bonne et due forme.

Cependant, j’ai pu noter depuis quelques mois que j’ai de plus en plus de personnes qui me suivent sur twitter qui semblent gratter du papier avec plus ou moins de réussite. Sans jamais vraiment intéragir par la suite. Ce qui a tendance à empester le faisandé.

Continuer la lecture de « Le blues du blogueur influent… »

La mort annoncée de twitter… Finalement une bonne chose ?

Dans un article au vitriol, Laurent Dupin pose une question qui fait mal : « Et si Twitter disparaissait ? »

J’ai un compte sur le réseau à l’oiseau bleu depuis 5 ans et demi. En effet, j’ai ouvert ce compte en mars 2010. Il me sert essentiellement pour faire un peu de veille technique, musicale. Il me sert aussi pour voir en action la décomposition avancée d’une partie de la société pour qui la ségrégation, basée sur la couleur de peau, l’orientation sexuelle, la sexualité ou encore la confession religieuse est une des raisons de vivre…

Dire que twitter est devenu un immense égout à ciel ouvert, c’est faire un constat. Malheureux constat, faut-il dire.

Dans son article Laurent Dupin liste un certain nombre de raisons pour laquelle le réseau à l’oiseau bleu devrait disparaitre pour renaître tel un phénix : il a vieilli, il a du mal à conserver son équipe dirigeante, sa course à la monétisation, la course au nombre de suiveurs qui incite à acheter de faux suiveurs, etc…

Continuer la lecture de « La mort annoncée de twitter… Finalement une bonne chose ? »

Pourquoi j’arrête identi.ca, et bientôt twitter ?

Je suis un utilisateur ancien d’identi.ca. En faisant des recherches sur mon blog, la première référence date de… 2009 alors qu’à l’époque, je détruisais mon premier compte twitter.

C’est le spam qui me fait quitter le réseau libre. Car je ne compte plus les robots divers et avariés qui pollue le réseau désormais : viagra et autres pilules du plaisir, offres financières ruineuses, faux profils ou bizarre… J’en parlais déjà en juin 2010.

Donc, j’ai détruis mon compte identi.ca, et cela me fait tout drôle.

Destruction du compte identi.ca

Pour tout dire, avec l’utilisation de google plus et de diaspora*, l’intérêt d’un réseau comme twitter perd petit à petit de l’importance.

On verra bien quand mon compte twitter subira le même sort 😉

Instantbird 1.0 : messagerie d’accord… Microblog ?!

Instantbird, c’est le mélange de xulrunner (base de Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird, Seamonkey, BlueGriffon et Songbird), et de la bibliothèque libpurple.

Après avoir récupéré le code source selon les instructions disponibles, j’ai ajouté les lignes suivant au mozconfig fourni pour pouvoir lancer la compilation du logiciel.

# Pour ArchLinux
export PYTHON=python2
export AUTOCONF=autoconf-2.13
export CXXFLAGS= »-march=x86-64 -mtune=generic -O2 -pipe -fpermissive »
# Fin section ArchLinux
#
# Options complémentaires
#
ac_add_options –disable-crashreporter
ac_add_options –with-ccache
ac_add_options –disable-installer
ac_add_options –disable-warnings-as-errors
# Fin options complémentaires.

Continuer la lecture de « Instantbird 1.0 : messagerie d’accord… Microblog ?! »

Pino 0.3 pre-alpha sur Archlinux ? Passez votre chemin.

Ayant lu l’annonce d’une pré-alpha de Pino 0.3 (qui repart de la feuille blanche), j’ai voulu compiler le code source, comme indiqué sur le site en question.

Mais je n’ai pas réussi, car j’ai eu droit à un problème de blocage : libindicate…

En effet, quand j’ai lancé la commande de compilation du code, j’ai eu droit à cette erreur :


-- checking for module 'indicate >= 0.3'
-- package 'indicate >= 0.3' not found
-- libindicate not found, support disabled...
-- Configuring incomplete, errors occurred!

Qu’à cela ne tienne. Compilons cette bibliothèque typiquement ubuntu-ienne. J’ai donc utilisé le paquet disponible sur AUR, et j’ai eu droit à un échec, même en utilisant le PKGBUILD modifié :

make[3] : on entre dans le répertoire « /home/fred/download/libindicate/src/libindicate-0.3.6/libindicate »
CC libindicate_la-indicate-enum-types.lo
libtool: Version mismatch error. This is libtool 2.2.6b Debian-2.2.6b-2ubuntu1, but the
libtool: definition of this LT_INIT comes from libtool 2.2.10.
libtool: You should recreate aclocal.m4 with macros from libtool 2.2.6b Debian-2.2.6b-2ubuntu1
libtool: and run autoconf again.
make[3]: *** [libindicate_la-indicate-enum-types.lo] Erreur 63
make[3] : on quitte le répertoire « /home/fred/download/libindicate/src/libindicate-0.3.6/libindicate »
make[2]: *** [all] Erreur 2
make[2] : on quitte le répertoire « /home/fred/download/libindicate/src/libindicate-0.3.6/libindicate »
make[1]: *** [all-recursive] Erreur 1
make[1] : on quitte le répertoire « /home/fred/download/libindicate/src/libindicate-0.3.6 »
make: *** [all] Erreur 2

Je ne suis pas personne a abandonné aussi vite, mais il est dommage de devoir utiliser une technologie supplémentaire pour un logiciel qui vantait sa légèreté à l’origine. Même si Gwibber est un peu plus lourd, au moins une version fonctionnelle est disponible…

Dommage que Pino sente le sapin…

Mis à part le jeu de mots raté, et bien que je n’aime pas trop gwibber, il est désormais obligatoire de passer à sa version 2.31.91 pour accéder à Twitter. En effet, le service demande désormais une authentification.

Voila ce que cela donne :

autorisation pour utiliser gwibber avec Twitter

Quand à Pino, difficile de rester optimiste, lorsque l’on sait que la dernière modification du code source date du 3 juillet, et que celui-ci ne compile pas avec des versions récentes de vala…

C’est bien connu, les jeunes ne savent plus écrire.

Suivant le fil de mon compte twitter – je sais, ça pue, c’est pas libre mais c’est pratique à avoir – j’ai eu une crise de fou-rire qui m’a obligé à aller uriner d’urgence.

Un robot sur twitter, qui répond au doux nom de BEOTIEN piste les erreurs d’orthographe les plus fréquentes…

Ce qui donne des messages parmis les plus comiques que l’on puisse lire. Aujourd’hui, le robot s’est fait insulter copieusement… Mais il faut dire que la personne qui insulte ferait mieux de balayer devant sa porte…

Ah l'orthographe sur twitter...

Je copie/colle le message :

Rt: July59120
@BEOTIEN JE TES JAMAIS FLOWER ALORS COMMENT JE VAIS TE BLOQUER TROU DU CUL! SA T’ARRIVE DE REFLECHIIR? JE PENSE PAS NON! Robo mes couilles!

Et si on regarde les infos de cette utilisatrice, on peut se dire que l’apprentissage de l’orthographe et de la grammaire aurait besoin d’un sacré coup de pied au popotin…

Ah l'orthographe... Ca fait peur par moment...

J’ai fait quelques recherches sur cette utilisatrice, et j’avoue que son blog est truffé d’erreurs d’orthographe et de grammaire… Ce serait comique si cela n’était d’une telle mauvaise qualité…

Bonne tentative de traduction des écrits de cette personne, en tout cas, cette personne sera grillée pour longtemps sur Twitter…

Une chose est certaine, c’est que lire comment certaines personnes écrivent, ça fait vraiment peur… 🙁

Pino 0.2.5, déjà ;)

Il y a à peine deux jours, je parlais des nouveautés de la future version de Pino, et la voila déjà arrivée !

  • Gestions des favoris (ajout, suppression, affichage)
  • Rajout du raccourcisseur d’url ur1.ca
  • Support du langage vala 0.8.0
  • Support très basique de l’applet d’indication

Et les obligatoires captures d’écran :

Favoris dans Pino 0.2.5

Crédits de pino 0.2.5

Merci à Devil505 pour l’info 😉

Une nouveauté intéressante de la version de développement de Pino

Pino, le client léger pour identi.ca et Twitter vient de se voir rajouter récemment une fonctionnalité qui lui faisait défaut : la possibilité de choisir des micro-articles en tant que favoris.

Pour les utilisateurs de la Frugalware-Linux, j’ai repris le FrugalBuild de Devil505 et je l’ai modifié en conséquence :

# Pino-svn version.
# Based on Devil505 work 😉
# Compiling Time: 0.03 SBU
# Maintainer: Devil505

pkgname=pino-svn
pkgver=0.2.4
pkgrel=1
pkgdesc= »Pino is a Twitter client for the Linux desktop. It’s simple and fast. »
depends=(‘atk’ ‘libgee’ ‘libnotify’ ‘webkit’ ‘unique’ ‘libxinerama’ ‘libxi’ ‘libxrandr’ ‘libxcursor’ ‘libxcomposite’ ‘libjpeg’ ‘libxslt’ ‘libxt’ ‘libice’ ‘libuuid’ ‘gtkspell’ ‘hunspell’)
makedepends=(‘vala’ ‘intltool’)
options=(‘scriptlet’)
replaces=(‘pino’)
#_F_googlecode_ext= ».tar.bz2″
#_F_googlecode_dirname= »pino-twitter »
#_F_gnome_iconcache= »y »
groups=(‘xapps-extra’)
archs=(‘i686’ ‘x86_64’)

_F_scm_type= »mercurial »
_F_scm_url= »https://pino-twitter.googlecode.com/hg/ »
_F_gnome_desktop= »y »
_F_gnome_iconcache= »y »
Finclude gnome-scriptlet scm
build() {
Funpack_scm
./waf configure –prefix=/usr || Fdie
./waf build || Fdie
./waf install –destdir=$Fdestdir || Fdie
Fbuild_gnome_scriptlet
}

Pour la compilation ? Un simple :

sudo makepkg -uc

Et le paquet se compile sans problème.

Voici donc les captures d’écran de la nouvelle fonctionnalité qui apparait sous la forme d’une étoile à cliquer en haut à droite de chaque citation.

Ajout de favoris dans Pino

Et la boite qui résume les favoris que l’on a enregistré :

Liste des favoris dans pino

Décidément ce client léger a tout pour plaire, du moins, du plus en plus de quoi plaire l’utilisateur qui ne veut pas d’une usine à gaz pour son micro-blogging !

Pino 0.2.3 : une petite claque à gwibber ? ;)

Aujourd’hui est sortie la version 0.2.3 de Pino, le client léger pour identi.ca et twitter. Au menu des nouveautés :

  • La mise en oeuvre de la correction orthographique : il faut installer gtkspell + aspell + hunspell (et la langue qui va bien)
  • Quelques corrections de bug, dont celui qui rendait le curseur invisible
  • Le panneau d’information de l’utilisateur est complètement implémenté

En ce qui concerne la traduction en français, l’ayant complété en terminant le travail du précédent traducteur, si vous voyez le moindre problème, écrivez-moi 🙂

Et l’obligatoire capture d’écran :

Pino 0.2.3 en français sous Frugalware Linux

Sortie de Pino 0.2.1

Cet excellent et très léger client identi.ca et twitter vient de sortir dans une nouvelle version. La grosse nouveauté ? On peut avoir des infos sur les utilisateurs.

J’ai modestement apporté ma pierre à cette version, en complétant la traduction française déjà entamée auparavant. Voici ce que dit l’en-tête du fichier fr.po dans le code source du logiciel :

# SOME DESCRIPTIVE TITLE.
# Copyright (C) YEAR THE PACKAGE’S COPYRIGHT HOLDER
# This file is distributed under the same license as the PACKAGE package.
# Dorian JAMINAIS , 2009.
# Frederic Bezies , 2010.
#

Et les captures d’écran obligatoires à tout bon logiciel : L’interface de base et l’interface de recherche d’info sur un utilisateur.

Pino 0.2.1 sous Frugalware Linux

Le panneau d'information d'utilisateur ;)

Pour la traduction si vous voyez des coquilles, des incohérences, ou si voulez me proposer des modifications, n’hésitez pas, elles seront les bienvenues !

Adieu Twitter, je reste avec identi.ca

Twitter, le célèbre réseau de micro-blogging, je l’ai utilisé durant près de deux mois. Mais, ayant découvert identi.ca (largement moins « pollué » par le spam) que Twitter, j’ai fait le grand saut.

fin d'utilisation de twitter au profit d'identi.ca
Good bye, twitter

Pour info, ma page sur identi.ca, un twitter en mieux, car basé sur du logiciel libre : http://identi.ca/fredbezies/

Cela me fait me souvenir d’un article qui parlait de l’abandon rapide de l’utilisation de Twitter par ses utilisateurs, de l’ordre de 60% au bout d’un mois…