Droit de réponse du co-fondateur du projet Tux’n’Vape.

Baba Orhum est l’un des fondateurs du projet Tux’n’Vape. Il a désiré réagir aux commentaires de l’article « Tux’n’Vape, le bilan vu de l’intérieur. »

Vu la longueur de sa réponse, j’ai préféré en faire un article à part entière.

Je recopie verbatim son texte. Bonne lecture.


Avec tout ça je pense que je me devais de répondre, oui de répondre rapidement mais quand même d’apporter ma petite contribution à cet article (Note de Fred : celui cité en introduction) sous une forme de réponse aux différents commentaires :

Sur le pourquoi de l’arrêt de TnV :

L’arrêt est purement pour des raisons morales, en effet le visage du libre/OpenSource a changé et pas en bien. L’accumulation de trolls, d’un climat délétère fait qu’une personne qu’on ne rémunère pas ne devrait pas bosser ou contribuer dans ces conditions.

– Le libre passe clairement à l’extérieur comme une bande de personnes fanatisées, haineuses qui ne voient que leur joujou, c’est-à-dire leur distro comme l’alpha et l’oméga de leur existence.

– Ces mêmes personnes se conduisent d’une manière différente de ce qu’elles feraient à l’extérieur. Ici je réponds au commentaire concernant le fait que les trolls même dans le réel ça existe…

En effet mais pas dans une même mesure parce que si la loi dit : « La liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres », pour le libre cela devient: « La liberté de nuire à tout le monde et pourrir la gueule de tous, dès qu’une entité ou une personne fait différent, est une liberté fondamentale ».

Continuer la lecture de « Droit de réponse du co-fondateur du projet Tux’n’Vape. »

Tux’n’Vape, le bilan vu de l’intérieur.

Le projet tux’n’vape a mis la clé sous la porte sur le plan online pour les images ISO le 11 août 2019 après environ deux années d’existence. Désormais, ça pointe vers l’instance peertube Tux’n’Tube.

En tant qu’un des membres fondateurs du projet – et utilisant une Manjaro Tux’n’Vape Mate sur mon ordinateur portable – je pense être un tant soit peu légitime pour faire un bilan vu de l’intérieur.

Pour info, l’ordinateur portable sur lequel je rédige ce billet possède une installation de la Manjaro Tux’n’Vape datant de juin 2018. Soit 14 mois au moment de la publication de l’article.

$ head /var/log/pacman.log
[2018-06-08 08:16] [PACMAN] Running ‘pacman –noconfirm –cachedir /var/cache/pacman/pkg –config /opt/pacman-mhwd.conf –root / –needed -Sy xf86-video-ati xf86-video-amdgpu xf86-video-intel xf86-video-nouveau vulkan-intel vulkan-radeon libva-mesa-driver libva-vdpau-driver mesa-vdpau lib32-vulkan-intel lib32-vulkan-radeon lib32-libva-vdpau-driver lib32-mesa-vdpau’
[2018-06-08 08:16] [PACMAN] synchronizing package lists
[2018-06-08 08:16] [ALPM] transaction started
[2018-06-08 08:16] [ALPM] installed xf86-video-ati (1:18.0.1-1)
[2018-06-08 08:16] [ALPM] installed xf86-video-amdgpu (18.0.1-1)
[2018-06-08 08:16] [ALPM] installed libxvmc (1.0.10-1)
[2018-06-08 08:16] [ALPM] installed xf86-video-intel (1:2.99.917+829+gd7dfab62-1)
[2018-06-08 08:16] [ALPM-SCRIPTLET] >>> This driver now uses DRI3 as the default Direct Rendering
[2018-06-08 08:16] [ALPM-SCRIPTLET] Infrastructure. You can try falling back to DRI2 if you run
[2018-06-08 08:16] [ALPM-SCRIPTLET] into trouble. To do so, save a file with the following

Désolé pour la commande un peu technique en début d’article, mais il faut bien prouver ce que l’on avance. Mais c’est vrai, c’est dépassé de faire cela 🙂

Au début, le projet était parti de la Mabox Linux pour l’adapter et proposer une version plus « pure » d’OpenBox. Des versions Mate-Desktop, Cinnamon ou encore Deepin (qui s’est avéré être une sacrée purge à maintenir en vie de manière propre) ont été disponibles.

Au final, pour des raisons pratiques, le noyau historique de notre équipe constitué de Baba Orhum, Drek (pour les serveurs), JR Dallas (pour les tests) et de votre serviteur, avait décidé de se concentrer uniquement sur le duo OpenBox et Mate-Desktop.

Continuer la lecture de « Tux’n’Vape, le bilan vu de l’intérieur. »

Il faut savoir tourner la page : mon départ de la partie technique de Tux’n’Vape.

Il y a une citation de Georges Clemenceau qui me plait particulièrement – une parmi d’autres – et la voici : « Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, qui ont tous été remplacés. »

Le doux monde du logiciel libre en est la parfaite confirmation. Dans la vidéo ci-après, j’explique pourquoi au bout de deux ans je quitte le partie technique du projet que j’ai aidé à fonder.

Outre le fait que le projet était devenu la cible préférée des fouteurs de merdes de la youtubosphère linuxienne francophone – et mon départ vers Peertube n’avait rien changé au déferlement de haine, d’insultes et de menaces sur mon intégrité physique de la part de courageux anonymes – on arrive à un moment où il faut savoir tourner la page et laisser les projets techniques qu’on a lancé dans les mains de personnes que l’on considèrent être fiables.

Ma vie réelle étant plutôt occupée par des trucs complètement basiques, je n’ai pas le temps en ce moment d’évaluer des distributions en dehors de celle que j’utilise au quotidien. D’ici une grosse semaine, le temps libre redeviendra une réalité palpable.

Je n’ai pas grand chose à rajouter à ce que j’ai dit en vidéo, je vous conseille donc de la visionner en entier avant toute chose 🙂

Sur ce, bonne journée !

Et si Tux’n’Vape disparaissait du jour au lendemain ?

Cette question m’est venue après les déboires de certains projets dont Antergos est l’exemple le plus récent. Aucun projet n’est éternel et croire le contraire est plutôt la preuve d’un manque de réalisme.

Qu’arriverait-il si du jour au lendemain, l’équipe dont je fais partie disait : « on en a assez, on arrête les frais ? » Si du jour au lendemain, nous enlevions les images ISO et nous demandions le retrait des liens au format torrent ?

Sur le plan technique, rien ou presque. Notre projet est une personnalisation de Manjaro dont la compatibilité est assurée à 99,99%. Contrairement à Antergos qui nécessite des actions spécifiques pour être archlinuxisée – cf la vidéo ci-après – une Manjaro Tux’n’Vape c’est du direct. Pas de dépot à désactiver, de manipulations plus ou moins bizarre. Autant dire que côté transparence, c’est difficile de faire plus simple.

Le gain immédiat pour l’équipe serait de ne plus avoir à payer de sa poche les frais d’hébergement. Même si ce n’est qu’une poignée d’euros chaque mois, c’est toujours mieux d’utiliser l’argent en question pour les dépenses de la vie réelle. Le projet Tux’n’Vape a été lancé pour aider les personnes à utiliser une distribution GNU/Linux, pas pour se remplir les poches avec la monétisation des vidéos 🙂

Continuer la lecture de « Et si Tux’n’Vape disparaissait du jour au lendemain ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Le projet Tux’n’Vape vient de sortir les images ISO pour le mois d’avril 2019 avec la Tux’n’mix officiellement déclarée comme stable. Voici donc la vidéo d’annonce et celle de CyRo sur les nouveautés de la version stable de Tux’n’Mix.
  • Pour les fans de base Debian, je demande la MX Linux 18.2.
  • Et pour les personnes aimant les distributions un brin plus exotique, je demande la NixOS 19.03.

Côté culture ?

C’est tout, je sais, c’est court…

Bon week-end 🙂

Lightning-lang-patcher, le retour :)

Il y a une semaine, je parlais d’un outil développé par une certaine Baoréla – un pseudonyme bien parlant – pour aider à la traduction de l’agenda intégré dans Mozilla Thunderbird, pour les distributions de la famille Archlinux.

Voici donc la première bêta de l’outil en action. Tout est précisé dans la vidéo, en espérant que ce petit outil vous sera utile !

Pas mal comme petit outil développé en quelques jours et en commun… Sur ce, bonne journée !

Un outil développé par l’équipe de Tux’n’Vape pour Archlinux et Manjaro : lightning-lang-patcher

Un petit article pour parler d’un outil développé par l’équipe de Tux’n’Vape – dont je suis un des membres parmi les plus anciens – et qui permet de corriger un bug assez chiant avec les versions récentes de Mozilla Thunderbird : l’agenda est par défaut en anglais.

Un petit logiciel – encore dans ses couches-culottes – est donc né pour palier à ce problème. Étant donné l’ADN de Tux’n’Vape, une série d’images ISO complémentaires à celles proposées par Manjaro, l’outil n’a été testé que sur Manjaro et Archlinux. Pour les autres distributions, c’est « au petit bonheur la chance ».

Une recette est disponible sur AUR à l’adresse : https://aur.archlinux.org/packages/lightning-lang-patcher/

Baba Orhum a fait une vidéo d’une version 0.4x, une alpha pour montrer l’outil en action :

Étant donné qu’il est plus important de proposer de l’applicatif que de pondre une distribution qui ne servira qu’à rajouter du chaos au bazar actuel, vous pourrez comprendre l’utilité d’un tel projet.

Sur ce, je vous laisse et je vous souhaite une excellente journée !

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

Antergos, Reborn, ArcoLinux, Namib, Anarchy Linux : des problèmes plus qu’une solution ?

Oui, c’est un article qui va être très méchant et qui va tacler au niveau de la carotide. Car il faut le dire, ces distributions sont plus un problème qu’une solution. Leur but est louable : simplifier l’installation d’une Archlinux.

Autant ce sont des outils qui peuvent être apprécié par des personnes ayant déjà goûté à Archlinux et autres distributions GNU/Linux mère, autant c’est une connerie monstrueuse car cela attire aussi un public qui pensent – pour suivre la mode – qu’installer Archlinux, c’est atteindre le sommet de la geekerie linuxienne.

Devenir l’élite de l’élite, la crème de la crème. Mais il faut se calmer un peu. Car il faut l’admettre, Archlinux est une distribution exigeante. J’avais enregistré la vidéo suivante début septembre 2018.

Continuer la lecture de « Antergos, Reborn, ArcoLinux, Namib, Anarchy Linux : des problèmes plus qu’une solution ? »

13 ans déjà… Heureusement, je ne suis pas superstitieux…

…ça porte malheur comme disait si bien feu Pierre Desproges. 13 ans que je maintiens tant bien que mal le blog en vie, même si cette année n’a pas été des plus productives.

Depuis l’article des 12 ans, je n’ai écris que… 199 articles en l’espace d’un an. Il faut dire qu’au bout de 13 ans, il devient difficile de trouver de sujet à traiter.

Par rapport à l’année écoulée, sur le plan informatique, cela a été relativement calme. Il n’y a plus eu de crise dans le projet Manjaro qui me fasse remettre en cause la pérennité du projet.

Outre le fait que je suis un des membres fondateurs du projet tux’n’vape, que j’ai été durant deux mois le responsable des générations d’images ISO, il n’y a pas grand chose à dire, même si l’actualité récente n’est pas des plus joyeusesNi des plus agréables pour ma vie personnelle.

Cela a été une année plutôt calme sauf dans la dernière semaine, et si je n’ai pas trop alimenté le blog, c’est pour une simple et bonne raison : la lassitude et la volonté de faire vivre ma chaîne youtube qui monte lentement en audience.

Continuer la lecture de « 13 ans déjà… Heureusement, je ne suis pas superstitieux… »

Pauvre rolling release… Que de crimes l’on commet en ton nom !

Un billet « méchant Fred », ça faisait longtemps, non ? J’avais envie de pousser un coup de gueule contre l’utilisation abusive du terme rolling release.

Le principe de la rolling release semble avoir un peu de vent dans les voiles au moment où j’écris cet article en août 2018, au point qu’il est devenu de bon ton de dire : « Vous voyez, ma distribution, c’est une rolling release » alors qu’une bonne moitié du temps, c’est faux.

Pour qu’une distribution soit une rolling release, il y a les critères suivants à remplir :

  1. Une installation avec une image ISO qui est rafraichie plus ou moins régulièrement.
  2. Des mises à jour en continu, que ce soit au quotidien ou par paquets hebdomadaires ou bimensuels
  3. Une évolution constante de la distribution, c’est à dire aucune période de gel au niveau des logiciels

Si les trois critères sont remplis, c’est une rolling. Dans le cas contraire, c’est une pseudo-rolling.

Dans les vraies distributions en rolling en ayant une liste aussi exhaustive que possible pour chaque entrée ?

  1. Archlinux et sa famille : Manjaro et Tux’n’Vape, Antergos, Anarchy, RebornOS, Parabola et l’étrange Hyperbola, SwagArch, Obarun et Artix
  2. Void Linux
  3. Gentoo et sa famille : Funtoo, Sabayon, Calculate, Redcore
  4. Frugalware
  5. Solus

Je pourrais rajouter Siduction à cette liste, mais pour une raison bien précise expliqué ci-après, j’hésite à le faire.

Mais dans les fausses rolling ? Toutes celles qui se basent sur Debian GNU/Linux testing ou encore Ubuntu, par exemple.

Continuer la lecture de « Pauvre rolling release… Que de crimes l’on commet en ton nom ! »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac… Un peu court, désolé !

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

  • Emma Fee, la chanteuse des Happy Endings vient de sortir son nouvel EP, « The Anachronist ». Miam ! Un article à venir bientôt.
  • Dans le domaine de la musique électronique tendance Krautrock, le groupe Cosmic Ground vient de sortir sa nouvelle galette, sobrement intitulée « Cosmic Ground IV », officiellement disponible à partir du 21 mai 2018.
  • La cagnotte de Péhä pour l’aider à financer des travaux liés à la maladie de son fils, souffrant d’un syndrome cérébelleux se termine au 30 mai 2018. 37% de la somme espérée a été récoltée. Plus d’infos sur la page Leetchi.
  • Un tout petit peu de publicité pour mon dernier bébé scriptural, un court roman policier, « Le Tueur au manchot », disponible sans DRMs sur Atramenta et sur Amazon (en papier et numérique sans DRM).

Bon week-end 🙂

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac. Il sera assez court cette fois, désolé 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Ajout du 28 janvier : grace à Infamous Resistenza sur la framasphere*, j’ai pu découvrir « Génération Intérimaire » un album produit par les Rasta Mitsouko. qui se définissent comme un groupe de Trash Musette : c’est un mélange de musette, de ska, de rock et de textes à la fois déjantés et engagés.

Bon week-end 🙂

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end malgré cette conceté de changement d’heure !