Bilan culturel de l’année 2011.

J’ai toujours été un passionné de musique. Et sur les 280 albums de ma musicothèque, voici ce que j’ai acheté cette année, une partie que je n’aurais jamais surement daigné écouté voire acheter sans le prêt d’amis, l’écoute en flux ou de manière moins avouable ;)

rhythmbox - près de 3000 morceaux !

Collection 2011

Sans oublier de nombreux artistes et groupes qui publient sous licence art libre ou creative commons comme Garmish, Goodbye Kumiko, Bats On A Swing, et tout ceux dont j’ai parlé en cette année 2011. Et je tiens à remercier « Au Bout Du Fil » et « @diffuser.net » pour certaines découvertes.

Continuer la lecture de Bilan culturel de l’année 2011.

En vrac’ culturel plus ou moins libre ;)

Pour finir cette semaine, un « en vrac' » culturel plus ou moins libre :)

Allez, bon week-end, je vais me replonger dans « La Cybériade » et ensuite relire le premier tome de Millenium ! ;)

The Social Network : j’ai reçu le CD de la bande originale ;)

J’ai eu une bonne surprise en rentrant chez moi : une enveloppe matelassée contenant un exemplaire du CD de la bande originale du film « The Social Network« . J’avais déjà parlé de cet album dans un article courant septembre.

Quelques photos (j’ai travaillé les images pour les rendre de meilleure qualité, mon APN est vraiment moribond !)

Face du digipak "The Social Network"

Dos du digipak "The Social Network"

Intérieur du digipak "The Social Network"

Pour parler de l’ambiance, c’est celle qu’on trouvait dans Ghosts I-IV (et pour cause, deux pistes sont dérivées de Ghosts I-IV), avec un peu plus de variété dans les titres. Une excellent bande annonce d’ailleurs ;)

En vrac rapide plus ou moins libre ;)

Fin de semaine, un « en vrac' » s’impose.

Bon week-end.

How To Destroy Angels : le Sigil 2 dans ma boite aux lettres.

Je refais une petite apparition, faisant une pause dans mes préparatifs de déménagement…

J’avais – suite à l’écouteprécommandé sur amazon.com l’album aux Etats Unis.

10 jours après son envoi, je l’ai enfin reçu. Le Sigil 2 (clin d’oeil aux Halos de NiN) est donc le premier EP du nouveau groupe de Trent Reznor et Mariqueen Baandig.

J’ai pris quelques photos de l’ensemble, assez simple, mais c’est de très bonne qualité :

How To Destroy Angels : face sous cellophane

How To Destroy Angels : dos sous cellophane

How To Destroy Angels : l'intérieur avec le CD posé dessus

Bon, mon appareil photo commence à avoir de la bouteille… Le pauvre :(

Je retourne à mes préparatifs de déménagement, car je suis actuellement sous les papiers en relation à cet évènement… Sans oublier les cartons d’objets et de vêtements :(

How To Destroy Angels : sortie du premier album !

Ce matin, j’ai eu dans ma boite aux lettres électronique un lien pour télécharger le premier album des HTDA.

Et j’avoue que la surprise est très bonne. L’album commence avec le très entrainement « The Space In Between ».

Les 3 morceaux qui suivent à savoir « Parasite », « Fur Lined » et « BBB » sont assez dans l’ambiance d’un « Year Zero » bis. Si vous avez aimé le Halo 24 des Nine Inch Nails, vous apprécierez les pistes en question. Des titres qui permettent à Trent Reznor et Mariqueen Maandig de marier leurs voix.

Je vous laisse découvrir les initiales des mots du titre « BBB » :D

Arrive ensuite « The Believers » qui est le titre que j’apprécie le moins sur l’album, même s’il se laisse franchement écouter.

Il se conclut avec « A Drowning », la ballade, premier morceau officiellement proposé par le groupe.

Du tout bon, en tout cas, je pense que j’achèterais un exemplaire de l’album en HD, en attendant patiemment la sortie de l’album physique, prévue pour début juillet.

Le premier album des « How To Destroy Angels » en version numérique pour bientôt ?

J’ai déjà parlé du groupe fondé par Trent Reznor et son épouse, Mariqueen Maandig. Le 1er juin prochain, sortira en version numérique – gratuitement téléchargeable en MP3 320 ou 2$ pour la version haute qualité (Flac + MP3 320 + Wav 24 bits 44 Khz + le clip « The Space In Between ») – de leur premier album, éponyme, à savoir « How To Destroy Angels« .

Sur la page du magasin du groupe, il suffit d’entrer son adresse de courrier électronique pour être prévenu et recevoir en cadeau une version MP3 320 de la piste « The Believers ».

Sur Amazon.com, il est aussi possible de précommander l’album qui sortira en version physique le 6 juillet… Autant vous dire que j’ai déjà effectué ma précommande ;)

« How to destroy angels » : du bon pour Trent « NiN » Reznor et madame ? ;)

Trent « NiN » Reznor s’est marié l’année dernière avec Mariqueen Maandig forme avec elle le groupe « How To Destroy Angels »

Sur le site officiel du groupe, on peut trouver des mini-vidéos liés à l’album en 6 pistes (seulement ?) du groupe.

Quoiqu’avec un premier extrait « A drowning » qui dure 7 minutes, c’est déjà intéressant.

Et le lien obligatoire vers le titre qui est franchement excellent.

J’avoue qu’il me tarde cet été pour acheter le premier opus de ce nouveau groupe !

Vers un Ghosts V-VIII de la part de Trent – Nine Inch Nails – Reznor ?

Ce matin, en lançant mon agrégateur de flux RSS, je suis tombé sur une image énigmatique concernant le site officiel de Nine Inch Nails. Ce lien, pour être plus précis. Et sur celui qui a précédé.

Cela ressemble étrangement à certaines photos fournies avec l’excellent Ghosts I-IV, dont le premier volume est toujours disponible en libre téléchargement.

Le Halo 28 officiel – en lieu et place de Strobe Light – va-t-il sortir ?

En tout cas, c’est un bon cadeau d’anniversaire pour mes 36 ans que cette petite nouvelle ;)

« March Of The Pigs » de Nine Inch Nails : pour se réveiller de bon matin…

1994 : L’album « The Downward Spiral » sort. C’est un petit bijou qui contient des titres comme « Hurt » (superbe balade dont j’ai déjà parlé il y a quelques temps), des titres comme « Reptile » (industriel à fond), mais aussi le jouissif et tellement vrai « March Of The Pigs ».

Trent Reznor a donné une explication assez simple pour dire qui sont les cochons de cette chanson de Nine Inch Nails, dixit le ninwiki :

The issue I was addressing was… when we attained a certain level of success, it was surprising to see the legion of people starting to fuck with you, can’t wait to see you fail, hoping that you’ll fuck up, ripping you off, trying to use you…

Ce qui donne traduit :

Le problème dont je parlais était que … lorsque nous avons atteint un certain niveau de succès, il est surprenant de voir le nombre de personnes qui commencent à baiser avec vous, qui attendent impatiemment votre échec, en espérant que vous allez vous planter, en vous déchirant, tout en essayant de vous servir…

On lèche, on lâche, puis on lynche ? ;)

En tout cas, voici une version de « March Of The Pigs » qui est assez puissante :

NiN Quiet : un album hommage au coté calme du groupe de Mr Self Destruct.

Quiet est une compilation non officielle sortie en 2009 par des fans du groupe Nine Inch Nails.

C’est un vrai bonheur que d’entendre une version acoustique de « The Fragile », ainsi que certains remix qui sont de vrais bijoux (comme le « Meet Your Master » au piano).

Cet album m’a aussi permis de découvrir certains morceaux que je ne connaissais pas comme « The Perfect Drug ».

A noter que quelques pistes de l’instrumental « Ghosts I-IV » font partie de la compilation.

Une assez bonne compilation, qui ne demande qu’une chose : être écoutée plusieurs fois de suite. Pour la récupérer, il faut aller sur des trackers bitorrents – tipiak – comme Mininova ou PirateBay.

Bon téléchargement ;)