En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • La DGLFI de la semaine : prenez la Manjaro Linux KDE, remplacez bash par zsh, réactivez le thème breeze, ajoutez un assistant de post-installation au premier démarrage, secouez-bien. Vous aurez la NuRunner Linux.
  • La réécriture de MS-Windows sous forme de logiciel libre, ReactOS vient de sortir une nouvelle version de stabilisation de sa branche 0.4. Au menu, la possibilité de lancer MS-Office 2010 ?! Plus d’informations sur les notes de publication.
  • Pour les amateurs d’interfaces castrées à la MacOS-X, je demande ElementaryOS 0.4.1.
  • Le projet OBRevenge propose désormais des saveurs avec Mate Desktop et KDE. Plus d’infos sur le site de la distribution en question.
  • Ajouté le 20 mai 2017 : j’avais oublié de parler la mise à jour mineure de la Emmabuntüs 3 1.04. Au menu des réjouissances ? Des corrections de bugs, le support du moteur de recherche Lilo. Ça sent la mise à jour de maintenance plus qu’autre chose.

Côté culture ?

Bonne week-end !

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ ; pour une fois, il sera un peu plus copieux que d’habitude, n’est-ce pas Iceman ? Du moins, je l’espère 😉

De plus, les billets en vrac’ seront désormais postés en fin de semaine, histoire d’avoir quelque chose de consistant à se mettre sous la souris 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

  • Trouvé via le réseau à l’oiseau bleu, celui où la haine s’exprime sans ambages, un groupe d’origine irlandaise mélangeant le folk rock, le krautrock, le progressif uniquement en instrumental. C’est Iron Moutain dont le premier album « Unum » est sorti le 1er avril 2016.
  • Pour vous, rien ne vaut le bon gros rock progressif classique, même avec un soupçon de metal ? Alors, laissez trainer vos oreilles du côté du premier EP des Jupiter Hollow, « Odyssey » sorti le 13 janvier 2017.

Bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’.

Côté logiciel libre et informatique :

Côté livres ? Pas grand chose !

Côté musique ? Rien pour cette fois.

Bon week-end !

Les projets un peu fous du logiciel libre, épisode 2 : « ReactOS ».

Pour ce deuxième billet de la série « Les projets un peu fous du logiciel libre », sorti un peu plus tôt que prévu, j’ai envie de parler de ReactOS. C’est un vieux projet, né vers 1996 qui veut réécrire Microsoft Windows dans sa génération NT en version libre.

C’est avec l’arrivée récente de la première release candidate de la version 0.4 que j’ai décidé de parler de cet OS libre vraiment atypique. La version 0.4rc1 installable date du 14 décembre 2015. Donc autant dire que c’est du code très frais, rédigeant cet article le 17 décembre 2015.

Historiquement le projet est né sous le nom de FreeWin95 en 1996. Le but était d’écrire un clone de MS-Windows 95 en logiciel libre. En 1997, le projet stagnant, les développeurs changent leurs fusils d’épaule et décident de partir sur une base plus solide, c’est à dire un clone de NT4.

En 2006, suite à des rumeurs de code copié depuis celui de MS-Windows, une analyse a été lancée. Elle s’est terminée fin 2007. Autant dire qu’un temps précieux a été perdu. On pourrait faire un parallèle avec le projet Wine qui est une couche de traduction pour faire fonctionner un maximum de logiciels MS-Windows sous Linux.

Les deux projets travaillent ensemble. Spécialement en ce qui concerne les fichiers DLL en mode utilisateur, les deux projets utilisant des bases techniques différentes.

Pour installer ReactOS 0.4.0rc1 dans une machine VirtualBox, j’ai suivi un article de son wiki qui m’a dépanné 😉

Continuer la lecture de « Les projets un peu fous du logiciel libre, épisode 2 : « ReactOS ». »