Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2014 au bout de 5 ans ? Épisode 10

Avant-dernier article de la série sur les distributions dont j’ai parlé en 2014. Après un mois d’octobre assez clément, attaquons-nous au triste mois de novembre.

6 articles qui parlent de 7 projets. Tous sont en vie, sauf TrentaOS qui nous a quitté en 2019. Donc une perte qui représente 14,28% des projets.

Donc un bilan franchement positif. Attendons décembre pour faire un bilan définitif de l’année 2014 !

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien du tout cette fois, désolé 🙁

Bon week-end 🙂

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2014 au bout de 5 ans ? Épisode 5

Après le mois d’avril qui n’a pas été tendre au niveau des survivantes, le mois de mai va-t-il se montrer un peu plus clément ?

J’ai eu pas mal de chose à faire depuis début mai, mais c’est l’annonce de l’arrêt de l’Antergos – sur laquelle je reviendrai plus longuement dans un article à venir – qui me fait poster l’article un peu plus tard que prévu à l’origine.

6 articles. Tous les projets sont en vie, mis à part la mauvaise plaisanterie qu’est la Blag Linux et Antergos qui a arrêté les frais le 21 mai 2019. Donc 33% de perte, cela qui remonte la moyenne des pertes. Que nous donnera l’ensoleillé mois de juin ?

En vrac’ de milieu de semaine…

Puisqu’il faut remplir le milieu de semaine, vrac’ons !

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bonne fin de journée ! 🙂

Isotop 0.3.2 : un nouveau pas vers un OpenBSD à destination bureautique ?

Isotop, c’est un peu la concrétisation d’un rêve un peu fou que je caresse depuis des années : transformer un OS libre orienté sécurité en OS de bureau.

J’avais parlé de la version 0.2, basée sur OpenBSD 6.2 en octobre 2017. J’ai été contacté peu après la sortie d’OpenBSD 6.3 début avril 2018 par Thuban, papa du projet Isotop pour faire un peu de bêta-test avant que la version ne soit officiellement annoncée. D’ailleurs, il y a eu deux séries de bêtas avant d’arriver à la version finie.

Vous devez vous douter que je n’ai pas rédigé l’article dans la foulée de l’annonce officielle, le délai étant un peu court, mais que je l’ai fait dès que j’ai eu accès aux fichiers torrents des images d’installation.

Il n’y a aucune image live, toutes les images ISO et fs pour les clés USB sont pour lancer l’installation.

Continuer la lecture de « Isotop 0.3.2 : un nouveau pas vers un OpenBSD à destination bureautique ? »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end !

Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ?

J’ai toujours aimé OpenBSD, et j’ai toujours eu envie de le détourner de sa fonction de base pour en faire une station bureautique, ma dernière tentative en date datant d’avril 2017 avec OpenBSD 6.1.

Le groupe 3hg a décidé de pousser l’idée un peu plus loin et a lancé le projet isotop.

C’est en gros ce que je faisais de manière artisanale mais avec une intégration plus poussée.

J’avais fait une vidéo de la version 0.1 du projet posté sur ma chaîne youtube le 30 juin 2017. Via mon compte mastodon, Thuban m’a contacté et m’a fait parvenir en avant premier l’ensemble des fichiers torrent pour l’image ISO de la version 0.2 du projet, aussi bien en version 32 que 64 bits.

Continuer la lecture de « Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ? »

Les libristes sont aussi des humains : au tour de Thuban :)

Nouvel épisode de la série. Après avoir fait mumuse avec OpenBSD 6.1, ma victime suivante était toute désignée… Mais trève de bavardage, voici donc les réponses du maître fugu 🙂

Et c’est du copieux…

1) Bonjour, pourrais-tu te présenter en deux ou trois phrases ? Quatre seront acceptées aussi.

Hello world !
$ whatis thuban
thuban(1) – Hacker crêpophile, bidouilleur curieux, lecteur compulsif de SF et fantasy sur fond de Metallica.
Gamin passionné et étourdi, il ne faut pas croire ce qu’il dit.

Continuer la lecture de « Les libristes sont aussi des humains : au tour de Thuban 🙂 »

« Héberger son serveur avec OpenBSD » : où comment démystifier deux outils :)

Il n’est pas super évident de parler d’un tel livre qui ne peut s’apprécier pleinement qu’avec un ordinateur dédié, plusieurs cafetières, et une journée de tranquillité complète pour travailler en paix 🙂

Aimant beaucoup l’OS au fugu, j’avoue que quand Thuban a lancé son financement participatif sur ulule, j’ai sauté sur l’occasion.

Je vais donc vous donner mes impressions à chaud, après avoir utilisé une machine virtuelle pour me dégrossir… Et me simplifier la tâche pour un auto-hébergement à venir dans un délai plus ou moins long. Je vous conseillerai d’abord de lire le bouquin en entier en prenant votre temps. Il est très bien fait.

Les exemples de fichier du dernier chapitre m’ont été utiles, spécialement le fichier de configuration de httpd. Car il faut dire que les indications données au fur et à mesure par l’auteur s’accumulent et on finit par se dire quand le daemon ne veut pas se lancer : « Où est-ce que ça merde à la fin ? »

Par chance, on finit par résoudre plus ou moins rapidement le problème. Il suffit souvent de faire une pause, reprendre les instructions, jeter un oeil sur les fichiers d’exemple en fin de livre, et boum ! La solution apparait 🙂

Ce petit livre rempli de conseils techniques plus ou moins pointu mais aussi d’un humour qui fait penser qu’il y a du vécu.

Quand le point des sauvegardes automatisées est abordée, en page 83, l’auteur semble exprimer son vécu, je cite :

Il faut penser aussi à sauvegarder le serveur en cas de défaillance du disque dur qui vieillit un peu, d’un orage virulent ou encore d’un dérapage incontrôlé du chat qui joue derrière les meubles…

Pourquoi ça sent le vécu ? 🙂

Continuer la lecture de « « Héberger son serveur avec OpenBSD » : où comment démystifier deux outils 🙂 »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’. Court mais costaud, avec ce qu’il faut de vacherie par endroit 🙂

Côté logiciel libre et informatique :

Côté livres ?

Côté musique ? Pas grand chose 🙁

Bon week-end prolongé !

En vrac’ un brin vachard :)

Normalement, c’est le genre de billet que je sors le mercredi et en fin de semaine, mais comme hier j’étais en pleine vadrouille toute la journée… 🙂

Commençons par le monde qui travaille sous la forme d’une communauté sans vouloir l’admettre, je parle bien entendu du logiciel libre 🙂

Dans le domaine culturel ?

Voila, c’est tout et c’est déjà pas mal. Si vous considérez que j’ai été un brin vachard, je vous renvoie à la citation de Pierre-Augustin Caron dit Beaumarchais : « sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur »

Bonne journée !

OpenBSD 6.0 : Oh, du poisson globe ! :)

Ça fait une petite éternité que je n’ai pas réactivé mon jeu geek préféré. Prendre OpenBSD et essayer de voir ce qu’il donne au niveau bureautique pure et dure. Cela remonte à OpenBSD 5.6 en novembre 2014…

La sortie d’OpenBSD 6.0 en ce premier septembre 2016 est l’occasion rêvée de m’y remettre.

J’ai donc récupéré l’image ISO depuis le dépot principal francophone. ISO énorme, comme vous pouvez le voir ci-après :

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/6.0/amd64/install60.iso
–2016-09-01 16:01:28– http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/6.0/amd64/install60.iso
Résolution de ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)… 145.238.209.46
Connexion à ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)|145.238.209.46|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 237467648 (226M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « install60.iso »

install60.iso 100%[===================>] 226,47M 2,92MB/s in 81s

2016-09-01 16:02:50 (2,78 MB/s) — « install60.iso » sauvegardé [237467648/237467648]

Pour rester dans les clous, je vais prendre comme base – surtout au niveau de la mise en place des mises à jour – le tutoriel proposé par Thuban :

J’ai donc fait chauffé mon ami VirtualBox pour lui créer un environnement confortable. Prenez une tasse de votre breuvage non alcoolisé préféré. Je vais prendre Xfce comme environnement de bureau, comme en novembre 2014. Pour la gestion de l’USB, sans trop m’avancer, je pense que c’est un bug entre OpenBSD et VirtualBox pour sa prise en compte 🙁

Continuer la lecture de « OpenBSD 6.0 : Oh, du poisson globe ! 🙂 »

En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte. Normalement, il aurait dû être 100% culturel, mais il sera mixte.

Côté livres et apparentés.

  • Une annonce qui me concerne directement. D’ici la mi-avril 2016, je publierais en accès libre et gratuit sur Atramenta le roman d’uchronie que j’ai rédigé l’année dernière. Je comptais le publier en format payant classique, mais vu l’odeur de putréfaction avancée qui se dégage en ce moment du monde de l’auto-édition « monétisée », je prends la voie opposée. Nom du roman ? « Un mois d’octobre sans fin ».
  • Toujours dans le monde de l’auto-édition, Jérome Dumont et Isabelle Rozenn-Mari nous prépare leurs prochains bébés respectifs. J’ai pu lire le dernier en tant que béta-lecteur le dernier opus de Jérome… C’est intéressant 🙂

Côté musique ?

  • Aurielle Zeitler alias Ghost Marrow sort son deuxième album d’électro-rock près de 4 ans après son premier opus. Son nom ? « Bunraku Warrior »

Finissons-en avec le monde qui adore se suicider en public pour des sujets qui n’intéressent que les adeptes de masturbation intellectuelle, j’ai nommé le logiciel libre 🙂

Voila, c’est tout pour aujourd’hui, mais c’est déjà pas mal, non ? 🙂
Bon mercredi !

OpenBSD 5.4 : Le retour du poisson globe.

Comme tous les 6 mois, je me livre à l’exercice parmi les plus inutiles et complètement délirant, qui est plus un concept de faisabilité qu’une solution clé en mains : faire d’OpenBSD une base pour une utilisation bureautique.

Avec la sortie d’OpenBSD 5.4, on apprend qu’on peut trouver entre autres Gnome 3.8.3, LibreOffice 4.0.4, Xfce 4.10, Mozilla Firefox 3.6.28 et 22.0, Chromium 28, un début du support du KMS pour les circuits Intel, et plein de petites choses plus ou moins branchées sécurité comme OpenSSH 6.3 🙂

J’ai donc récupéré l’énorme ISO (220 Mo environ) d’OpenBSD 5.4 en 64bits.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.4/amd64/install54.iso
–2013-11-01 13:27:32– http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.4/amd64/install54.iso
Résolution de ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)… 145.238.209.46
Connexion vers ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)|145.238.209.46|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 243050496 (232M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : «install54.iso»

100%[======================================>] 243 050 496 3,48MB/s ds 72s

2013-11-01 13:28:44 (3,21 MB/s) – «install54.iso» sauvegardé [243050496/243050496]

Pour OpenBSD 5.3, j’avais utilisé Xfce. Pour cette fois, je vais essayer avec Gnome 3.8.3, car apparemment, le Gnome-Shell serait fonctionnel sous OpenBSD

OpenBSD 5.4 plantant au démarrage dans VirtualBox, je me suis replié sur Qemu 🙂

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 128G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom install54.iso -no-frame -boot order=cd &

J’utiliserais les bases jadis employées pour OpenBSD 5.2. Et si ça plante, je me replierais vers Xfce. On verra bien 🙂

Continuer la lecture de « OpenBSD 5.4 : Le retour du poisson globe. »

En vrac’ rapide et libre.

Petit en vrac’ pour me consacrer à un billet plus long qui vaudra son pesant d’arachide 🙂

Bon mardi !