Ah, la réinvention continuelle de la roue, mal gangrenant le monde linuxien :(

S’il y a bien des maux dans le monde du libre et apparenté, comme l’absence des commentaires sur les blogs parlant du libre et passant par l’obligation de s’inscrire sur un forum par exemple, il en est un autre : la réinvention continuelle de la roue.

Je n’ai cessé de dire via des vidéos et des billets aux développeurs de distributions de se demander : est-ce que votre distribution est vraiment utile ? Apporte-t-elle quelque chose au schmilblick ?

Y a-t-il le besoin d’avoir 15 distributions basées sur Debian GNU/Linux stable avec l’environnement KDE dessus ? Ou encore 15 autres basées sur Ubuntu avec Xfce en ne changeant au final que le fond d’écran, le navigateur et soyons fou le thème d’icônes ? Ou encore reprendre la recette d’une distribution connue en changeant juste le nom. Si je vous dis ubuntu + Cinnamon ? Vous me répondrez LinuxMint, et non sa pâle réinvention qu’est la Cubuntu

C’est cette forme de réinvention de la roue que j’ai constaté une nouvelle fois en lisant les notes de publications de la NuTyX 9.91 publiées le 14 novembre 2017.

Continuer la lecture de « Ah, la réinvention continuelle de la roue, mal gangrenant le monde linuxien 🙁 »

Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Cinquième partie.

Après la quatrième partie parue le 31 août 2017 pour parler du mois de septembre 2012, attaquons-nous au mois d’octobre 2012.

Comme je ne savais pas quoi proposer en ce deuxième et dernier vendredi 13 de l’année 2017, 710 ans après l’arrestation des Templiers sur ordre de Philippe IV le Bel

3 octobre 2012 : un article sur la SalixOS 14.1 bêta 1.
10 octobre 2012 : un article sur la NetBSD 6.0rc2.
15 octobre 2012 : un article sur la Frugalware Linux 1.8pre1.
20 octobre 2012 : un article sur la PearOS 6.0.

Continuer la lecture de « Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Cinquième partie. »

Une semaine de retour aux sources linuxiennes ?

La première semaine du mois de mai 2017 a été celle d’une volonté de revenir aux sources de ma passion pour le libre. Malgré ma gueulante sur le monde du libre concernant ses problèmes d’accès aux novices (et je tiens à remercier les personnes qui ont commenté, spécialement « Le visiteur du soir » pour ses remarques), je pense tout faire pour rester dans le monde du libre.

Un dépannage spécialement laxatif sur une opération des plus simples, à savoir purger un document en attente bloqué sur le serveur d’impression de MS-Windows 10 – qui aurait pu se résoudre par un passage en force dans l’interface web de CUPS – m’a fait comprendre ma douleur.

Je me suis alors posé la question : quelle distribution pourrait me convenir si par malheur Archlinux disparaissait ? Surtout, une distribution mère en rolling release, car c’est le modèle de publication que j’affectionne et que je considère être le plus adapté à ma situation.

Cela excluait donc toutes les fixed releases comme la Slackware Linux (ma madeleine de Proust), Debian GNU/Linux, Fedora ou encore OpenSuSE (désolé, mais je ne peux pas supporter cette distribution, même en peinture).

Continuer la lecture de « Une semaine de retour aux sources linuxiennes ? »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne weekend.

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet. On sent que le printemps ravive les esprits endormis 🙂

Côté culture ? Pas grand chose, désolé.

Bonne fin de semaine !

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté livres ? Rien pour cette fois.

Côté culture autre que livresque ?

Bonne fin de semaine !

NuTyX 8.2 : un an après la Houaphan, on en est où ?

Une année est passée sur le blog sans que je parle longuement de la NuTyX. La dernière fois, c’était pour la Houaphan – alias 8.0 – en septembre 2015. J’étais assez content du résultat obtenu, même si j’étais tombé sur un bug dédié à l’explosion de bijouterie familiale 🙂

Cette distribution basée sur la Linux From Scratch avait quand même réussi à tirer son épingle du jeu à l’époque.

La NuTyX 8.2 étant sortie, je me devais de la tester. Les notes de publications de la version 8.2 en date du 2 octobre sont intéressantes. Outre la taille incroyable de l’ISO d’installation, un peu moins de 220 Mo pour les versions 32 et 64 bits, on apprend que la plupart des environnements sont disponibles : Gnome 3.20.2, Plasma 5.7.95 (ouille !), Mate 1.14.1 et Xfce 4.12.0. Le noyau linux est un 4.4.21 LTS. À ce que j’ai pu comprendre, si on crée une partition swap, elle est directement prise en charge à l’installation… Joie 🙂

Par sécurité, j’ai aussi pu lire que le compte root n’est plus directement accessible. Tant mieux, non ?

Bref, que des bonnes choses à se mettre sous la souris. J’ai donc récupéré l’immense image ISO via wget.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-8.2.iso
–2016-10-03 10:39:24– http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-8.2.iso
Résolution de downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)… 195.154.82.195
Connexion à downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)|195.154.82.195|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 227540992 (217M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « NuTyX_x86_64-8.2.iso »

NuTyX_x86_64-8.2.is 100%[===================>] 217,00M 1,34MB/s in 2m 35s

2016-10-03 10:41:59 (1,40 MB/s) — « NuTyX_x86_64-8.2.iso » sauvegardé [227540992/227540992]

Évidemment avec 217 Mo au compteur, on a une installation au format texte, mais il est facile en 5 minutes et via une poignée de commandes d’avoir un environnement utilisable en mode graphique. Autant dire qu’en 10 à 15 minutes, on est sous Mate-Desktop… Qu’il ne reste plus qu’à fignoler. Je vais donc partir d’une installation basique avec Mate-Desktop et la compléter ensuite en vidéo.

Continuer la lecture de « NuTyX 8.2 : un an après la Houaphan, on en est où ? »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’. Cette semaine, il va être assez copieux 🙂

Côté logiciel libre et informatique :

Côté musique ?

Bon week-end.

Dis tonton Fred, ça ressemblait à quoi le monde du libre, il y a un an ? Épisode 6 : septembre 2015

Ah, le mois de septembre… Son odeur de crayons à papier finement aiguisés, de craie sur les tableaux noirs et d’examens qui se tiendront neuf mois plus tard qu’on ne préparera vraiment qu’à compter du mois de mars… 😀

Allez, il faut remettre la machine en route, et voir ce que nous proposait le mois de septembre 2015 dans le doucéreux et tendre monde du logiciel libre.

Continuer la lecture de « Dis tonton Fred, ça ressemblait à quoi le monde du libre, il y a un an ? Épisode 6 : septembre 2015 »

En vrac’ de fin de semaine un brin vachard !

Pour finir cette semaine, un en vrac’ assez chargé et spécialement vachard. Y a des jours comme ça…

Commençons par le logiciel libre :

  • Après de nombreux mois de développement, la NuTyX 8.0 alias Houaphan (dont j’avais parlé le 17 septembre 2015) est officiellement disponible.
  • Dans la série « je fais un bond énorme en terme de numérotation », je demande la OpenSuSE Leap 42.1 rc1. La version 42.1 finale, qui suivra la OpenSuSE 13.2, est prévue pour le 30 octobre.
  • La Emmabuntüs 3 vient de sortir sa nouvelle révision mineure, la version 1.02… Qui sur certains plans aurait bien mérité une numérotation 2.0 🙂

Passons maintenant au monde merveilleux des liens bien vachards.

Pour finir, on va parler musique.

C’est tout pour aujourd’hui ! Bon week-end !

NuTyX Houaphan : une nouvelle ère en vue pour la NuTyX ?

La nouvelle version de la distribution GNU/Linux francophone basée sur la Linux From Scratch avec des paquets précompilés est disponible depuis près d’un mois. Après une première ISO sortie aux alentours du 20 août, une deuxième a été rendue disponible le 31 août. C’est avec une grosse quinzaine de jours de retard que je me décide à faire un article sur la NuTyX Houaphan.

Il faut dire que l’annonce officielle est plus récente, en effet la page d’information du site a été mise à jour le 13 septembre 2015.

Dans les notes de publications, on apprend que les progrès engrangés depuis la Saravanne – dont j’ai parlé en octobre 2014 sont énormes.

Entre autres, dixit les notes de publications : cards permet d’installer des collections de paquets (un peu à l’image des méta-paquets des autres distributions). Les environnements sont divisés entre une collection principale et une autre dite « extra » qui contient les outils complémentaires. On a droit à KDE 5, Xfce 4.12, Mate Desktop 1.10.2, Lxde 0.99 et LXQt 0.9.0.

Côté logiciels utilisateurs ? LibreOffice 5.0, Mozilla Firefox 40, Chromium 45. Bref, que du récent. J’ai donc récupéré l’énorme ISO en 64 bits… Énorme est le mot, car elle pèse 228 Mo ! 🙂

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-houaphan-20150831.iso
–2015-09-17 15:15:13– http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-houaphan-20150831.iso
Résolution de downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)… 195.154.82.195
Connexion à downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)|195.154.82.195|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 239075328 (228M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « NuTyX_x86_64-houaphan-20150831.iso »

NuTyX_x86_64-houaph 100%[=====================>] 228,00M 1,75MB/s ds 2m 48s

2015-09-17 15:18:01 (1,36 MB/s) — « NuTyX_x86_64-houaphan-20150831.iso » sauvegardé [239075328/239075328]

Continuer la lecture de « NuTyX Houaphan : une nouvelle ère en vue pour la NuTyX ? »

En vrac de fin de semaine.

Pour finir ce mois d’août 2015 en beauté, un billet fourre-tout.

Commençons par le logiciel libre pour commencer.

Passons maintenant au culturel.

C’est tout pour aujourd’hui. Bon week-end.

Règlement de compte à Linux Corral, première partie : De la « Stockholmisation » croissante d’une partie des communautés informatiques.

Par « Stockholmisation », je veux bien sûr parler du phénomène psychologique connue sous le nom de Syndrome de Stockholm :

Il se définit ainsi :

Le syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique où des otages partageant longtemps la vie de leurs geôliers développeraient une sorte d’empathie, voire de sympathie, ou de contagion émotionnelle avec ces derniers selon des mécanismes complexes d’identification et de survie.

Loin de moi l’idée de comparer une communauté informatique et de dire que les utilisateurs sont « otages » (je ne travaille pas pour certains médias bien connus pour détourner le mot usage de son sens étymologique) de la distribution qui fait fonctionner leurs ordinateurs. Non, mais on arrive parfois à un point qui fait presque se poser la question : « Où est passé le sens critique ? »

Dans un article de Cyrille Borne consacré à ma crise de colère et la fermeture temporaire du blog, suite à une saturation que je ne pouvais pas gérer autrement, le blogueur francophone libre au côté duquel je pourrais passer pour un pacifiste déclare :

La différence c’est que Fred s’en prend à une distribution Linux, certains fanboys sont tellement demeurés que toucher à leur distribution c’est comme si on touchait à leur mère. La moralité c’est que les gars se sentent si outrés qu’ils s’en prennent à la personne et pas aux idées au point effectivement d’en devenir insultants.[…] De l’autre côté, que dire d’une distribution qui essaie de réinventer la roue, faire un nouveau client mail qui marche à moitié quand des logiciels comme thunderbird ou claws mail existent, une distribution qui a plus de talent dans sa communication que dans sa prestation, oui on pourrait échanger.[…]

J’ai volontairement sauté le passage sur ma méthode de tests basée sur le pourquoi du comment de l’utilisation de machines virtuelles, j’y reviendrais dans un article plus tard, encore en rédaction au moment où je publie cet article.

C’est vrai, j’ai tendance – tout en prenant des pincettes – à dire ce que je pense de certains projets. Cela m’avait valu pas mal d’inimitié à une époque avec la communauté Ubuntu francophone, même si depuis, cela va beaucoup mieux.

J’ai aussi eu du fil à retordre avec feu PearOS qui était elle aussi un clone de l’interface graphique de MacOS-X. Pour mémoire, je vous renvoie à une interview de David Tavares, quelques mois avant que PearOS ne disparaisse du radar. Avec le recul, on peut se demander si les critiques sur la pertinence de mes tests est si mauvaise au final.

Sans oublier le mini-feuilleton sur Micro-R OS, qui comme je le pensais, s’est terminé en queue de poisson pour cette énième dérivée d’Ubuntu.

Continuer la lecture de « Règlement de compte à Linux Corral, première partie : De la « Stockholmisation » croissante d’une partie des communautés informatiques. »

Cassons les idées reçues : installer une distribution basée sur la LFS, ce n’est pas si difficile.

La LFS alias Linux From Scratch est à la fois un guide de fabrication et une distribution GNU/Linux. J’ai déjà parlé de la NuTyX par le passé, la dernière fois en octobre 2014. J’ai aussi parlé d’une autre distribution plus récente, qui reprend le principe de la LFS en scriptant le tout, AryaLinux.

Mais revenons à la NuTyX qui prend comme base la LFS tout en proposant des paquets binaires complémentaires. Une nouvelle ISO de la NuTyX Saravanne est sortie le 15 mars 2015, aussi bien en version 32 que 64 bits.

L’image ISO étant énorme (227 à 230 Mo en fonction de l’architecture), j’ai voulu la tester. Dans l’annonce de publication de la dite iso, on apprend que le noyau proposé est un linux 3.19.1, avec gcc 4.9.2, une nouvelle version de gestionnaire de paquet cards, et plein d’autres bonnes choses.

On pourrait me dire : installer une distribution basée sur la Linux From Scratch, ça doit être un sacré laxatif. Et bien, non, pas tant que cela. Je vais donc vous en apporter la preuve, en installant en vidéo une NuTyX, avec Xfce au dessus (au moment où je rédige cet article, à savoir le 16 mars 2015) en version 4.10.2, LibreOffice, Mozilla Firefox, et quelques outils complémentaires. Le tout ? En moins d’une vingtaine de minutes.

Vous ne me croyez pas ? Très bien, je vous prends au mot. J’ai donc décidé de partir avec un partitionnement simplifié : partition racine (/) de 124 Go, les 4 Go restant étant dédié au swap.

Continuer la lecture de « Cassons les idées reçues : installer une distribution basée sur la LFS, ce n’est pas si difficile. »

En vrac de fin de semaine.

En cette fin de semaine agitée sur fond de personnes se réclamant de la troisième religion monothéiste pour commettre des meurtres, j’ai eu envie de faire un petit en vrac’ fourre tout.

Commençons par le logiciel libre.

Dans le domaine musical ?

Voila, c’est tout. Je mets le blog en pause ce week-end, et je vous dit à lundi prochain !