La deuxième guerre des navigateurs est-elle déjà terminée ?

Entre 1997 et 2002, la première guerre des navigateurs a eu lieu, et le résultat fût simple : Microsoft ayant encastré au maximum Internet Explorer dans les différentes versions de son MS-Windows 98 (avec Internet Explorer 4.01), 98Se et 2000 (avec Internet Explorer 5.0), Millenium (avec Internet Explorer 5.5) et XP (avec Internet Explorer 6.0) que les autres navigateurs internet ne pouvaient qu’être lentement vidés de leur sang. Je sais qu’il y a eu des projets comme 98lite pour enlever Internet Explorer, mais cela n’a pas vraiment changé la donne au final.

En 2002, Internet Explorer (sous ses diverses variantes) mangeait à lui seul plus de 90% des parts de marché des navigateurs internet. Ce n’est pas le tout jeune projet Mozilla (à l’époque une suite avec un client courrier et un éditeur de pages web) qui pouvait lutter. La sortie de Mozilla Firefox 1.0 en 2004 força Microsoft à ouvrir un oeil et faire renaître de ses cendres son navigateur internet et mettre près de deux ans à proposer Internet Explorer 7 sorti à peu près en même temps qu’un certain MS-Windows Vista.

Entre 2004 et 2008, Mozilla Firefox a eu les coudées franches pour croître en terme de parts de marché. Aucune concurrence sérieuse n’existait pour ralentir sa croissance. Mais en 2008, Google sort son navigateur, Chrome. Sur un graphique de StatCounter au niveau mondial qui montre les évolutions entre décembre 2008 et janvier 2016, on voit que le pic de Mozilla Firefox, c’est en novembre 2009 (31,82%). En janvier 2016, Mozilla Firefox arrive difficilement à 9,1%. Google Chrome ? 47,82%.

Continuer la lecture de « La deuxième guerre des navigateurs est-elle déjà terminée ? »

En vrac’ rapide et libre.

Un en vrac’ de milieu de semaine.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui !

En vrac’ rapide et libre de dimanche de Pâques

A la veille du deuxième jour le plus con de l’année (le premier étant le jour de l’an), un petit en vrac’ rapide et libre. Très court, désolé, mais le changement d’horaire m’a laissé sur les rotules.

Désolé pour la courte liste, mais j’en ai ma claque des changements d’heures qui foutent le système digestif en l’air pour un gain qui est nul (au sens étymologique du terme).

Quand Tom’s Guide joue le sensationnalisme et désinforme involontairement.

C’est officiel : il n’y a plus de version 64 bits pour le navigateur Mozilla Firefox, dixit un article de Tom’s Guide, au titre suffisamment clair : « Mozilla abandonne Firefox 64-bit »

Or, l’article est trompeur à plusieurs titres. Car nulle part, il n’est précisé que cela ne concerne que la version pour Microsoft Windows qui est concernée, nullement celle pour les distributions GNU/Linux ou encore MacOS-X qui depuis sa version 10.4 alias Tiger ou 10.5 alias Leopard est purement 64 bits.

En effet, l’article se base sur un fil initié par Benjamin Smedberg dont le titre est clair pour qui sait lire : « Turning off win64 builds », qu’on peut traduire : « Arrêt des compilations win64 ». Nulle autre architecture n’est concernée.

Les justifications sont l’absence de greffons en 64 bits, plantage plus fréquent, bugs difficilement reproductibles, bref ce qui a ralenti l’adoption des OS 64 bits depuis des années.  Même si j’avais constaté du progrès comme résumé en décembre dernier.

Pour faire un résumé rapide : oui, il n’y aura pas pour le moment de version 64 bits de Mozilla Firefox pour la plateforme Microsoft Windows. Et uniquement elle !

Tom’s Guide a donc volontairement oublié 12% du marché de l’informatique, à savoir l’univers du Mac (qui a du matériel proche du PC au final), et les péquins libristes qui peuvent avoir une version 64 bits du navigateur de la Fondation Mozilla.

Mozilla Firefox, 10 ans déjà d’existence.

Demain, le 23 septembre ce sera le 10ième anniversaire de la première préversion de Mozilla Firefox (alias Phoenix à l’époque).

J’ai donc récupéré une image ISO de la Slackware Linux 8.1, et récupéré la version pour distributions GNU/Linux sur le répertoire ftp de la Fondation Mozilla.

Basé sur une préversion de la suite Mozilla 1.2, c’était un logiciel très frustre à l’époque. J’ai fait une vidéo avec Gnome 1.4 à l’époque de la Slackware Linux 8.1.

10 ans déjà que ce petit projet voyait le jour… Comme le temps passe vite !

BrowserQuest, quand le Html5 montre sa puissance.

En écoutant l’émission 11 du site EnFluxLibre, j’ai entendu parler d’un petit jeu de rôle en ligne multijoueur proposé par la Fondation Mozilla, BrowserQuest.

Reprenant des graphismes à la Zelda de l’époque NES, on se balade dans un petit monde sympa, où 20 quêtes de difficulté variées (dont deux cachées) sont proposés. Il faut compter une grosse demi-heure pour avoir les 20 quêtes accomplies. Il y a pas mal de clins d’oeil, dont un franchement geek… J’ai nommé le « Nyan Cat ! »

BrowserQuest, le Nyan Cat :)

J’ai mis une grosse demi-heure à débloquer les 20 quêtes, dont les deux assez spéciales.

BrowserQuest : 20 quêtes ;)

Comme quoi, il n’y a pas besoin de Flash pour s’amuser sur la toile !

Mozilla Firefox 15 : attention, ça va chambouler ;)

Mozilla Firefox 15 est la version qui sortira fin août prochain dixit la feuille de publication disponible sur le blog d’Asa Dotzler proposera une version amélioré des options / préférences.

Le projet d’amélioration, connu sous le nom de « In Content Preferences », bien qu’encore incomplet est disponible sur les versions nocturnes à compter du 10 mai 2012. Cette page web décrit les détails techniques de cet ajout et sa conception, même s’il reste du travail avant que le code ne soit disponible pour le grand public.

Si vous êtes curieux et vous voulez voir de vos propres yeux cette nouvelle interface, il suffit d’avoir une version nocturne récente, et d’entrer : « about:config » (sans les guillemets) dans la barre d’adresses.

Ensuite, il faut mettre sur « true » la valeur : browser.preferences.inContent

Voici une petite vidéo qui montre la nouvelle présentation des options / préférences.

J’avoue que cela est intéressant de voir un tel changement, surtout quand on utilise des environnements de bureau comme KDE, Gnome Shell qui propose des interfaces ressemblantes. A creuser donc 😉

Un petit aperçu de Mozilla Firefox 14 : le visionneur interne de fichiers PDF…

…et en html5. Vous me direz qu’il existe déjà un greffon depuis le logiciel privatif propriétaire Adobe Acrobat Reader. Cependant, cet outil est assez lourd n’est pas parfois l’idéal quand on veut visionner un pdf directement dans le navigateur.

C’est pour cela qu’un outil a été développé en interne par l’équipe de la Fondation Mozilla, avec pour cible Mozilla Firefox 14, qui sortira en juillet prochain.

C’est encore une version préliminaire, mais elle est toujours pratique pour dépanner. L’ajout a été effectué le 21 mars dernier.

Voici donc l’outil en action. Bon, c’est pas encore foudre de guerre coté vitesse, mais cela a le mérite d’exister 🙂

Bonne journée.

Quelques anniversaires pour 2012…

Comme chaque année, nous allons cette année fêter les 5ième, 10ième, 15ième, 20ième anniversaires de projets informatiques célèbres. Liste non exhaustive, bien entendu 😉

Pour les 5 ans ?

Pour les 10 ans ?

  • Mars : sortie d’une distribution du nom… d’ArchLinux 0.1, nom de code Homer 🙂
  • Avril : Sortie de l’environnement KDE 3.x, dont l’ultime version 3.5.10 est sorti en 2008.
  • Juin : sortie de la Suite Mozilla 1.0, fruit de 4 ans de travail, depuis l’ouverture du code de Netscape Communicator en mars 1998. et aussi, sortie de l’environnement Gnome 2.0, dont l’ultime version a été la 2.32, 8 ans plus tard.
  • Juillet : Sortie de la Debian GNU/Linux 3.0, alias Woody
  • Août : Ultime version 4.x de Netscape Communicator, la 4.8…
  • Septembre : Netscape 7.0 sort, basé sur le code de Mozilla 1.0 et sortie d’un petit projet porté par Dave Hyatt, Joe Hewitt et Blake Ross, du nom de Phoenix 0.1 sort… Et est connu sous le nom d’un certain… Mozilla Firefox 😉

Et un anniversaire symbolique, celui de l’offre de Free qui a cassé les prix de l’internet en France… Une vidéo pour la mémoire 🙂

Pour les 15 ans ?

Pour les 20 ans ?

  • Mars ou Avril : les 20 ans d’un autre Microsoft Windows… Le premier à avoir vraiment du succès, la version 3.1 !
  • Mai 1992 : une petite boite du nom d’Id Software pose la première pierre à une révolution à venir. Préparez vos estomacs, Wolfenstein 3D sort.

Désolé pour les oublis, mais déjà une telle liste est intéressante. Et j’oubliais : meilleurs voeux pour 2012 !

Tiens, 100/100 à Acid3 pour les navigateurs modernes ? ;)

La première fois que j’ai parlé du test acid3, c’était en… mars 2008. Etant abonné au bug qui gère le suivi des normes utilisées par le test acid3, à savoir le bug 410460, j’ai pu lire un commentaire de Lars Gunther qui annonce que le test est passé entièrement désormais, suite à quelques modifications intrinsèques au test en lui-même.

Un article posté sur Google Plus par Ian Hickson (vous savez le réseau qui monte même s’il est encore en béta fermée) donne des explications complémentaires.

N’ayant pas le dernier Mozilla Firefox stable sur ma machine (le 6.0.2 au moment où je rédige cet article, j’ai fait une capture d’écran avec une version compilée maison du code en « alpha ».

Ca fait plaisir finalement de voir cela 🙂

Si Nightly concerne les versions de développement de Mozilla Firefox, comment s’appelle celles de Mozilla Thunderbird ?

Jusqu’à très récemment, elles s’appellait « Shredder », qui en bon anglais signifie : destructeur.

Cependant, une mise à jour très récente des logos lui ont apporté un nouveau nom. Ce sera désormais Daily.

Et voici une capture d’écran d’un Mozilla Thunderbird compilé maison ce matin :

Mozilla Thunderbird "Daily"

Sympathique non ? 🙂

En vrac’ rapide et libre.

Un petit en vrac’ pour finir la semaine et le mois de mai 2011.

Shredder (Thunderbird en version de développement) en 7.0 pré-alpha1 ?

C’est tout, bon week-end !

Le Griffon Bleu vient de prendre son envol.

Hier, BlueGriffon 1.0, un éditeur de pages HTML en mode visuel est enfin sorti. Création de Daniel Glazman et des autres membres de Disruptive Innovations, sans compter de nombreux contributeurs tiers, il permet de créer des pages HTML sans passer par un logiciel en ligne, du type WordPress, Joomla, Dotclear ou tout autre CMS classique.

Il utilise le moteur de Mozilla Firefox 4 pour fonctionner et l’affichage des pages.

J’ai apporté ma petite pierre à cet édifice, en rapportant un ou deux bogues, mais surtout en proposant des compilations 64 bits aux alentours de la version 0.6 ou 0.7 du logiciel.

Voici quelques captures de la version 1.0 (nom de code Zéphyr) faite à la « va-vite » pour montrer un aperçu rapide du logiciel, dont l’excellent code au final, même en jouant comme un fou avec l’éditeur de CSS 😉

Et comme le logiciel est disponible en plusieurs langues (français, anglais, espagnol, chinois et quelques autres), il est utilisable par une partie non négligeable des utilisateurs potentiels.

BlueGriffon 1.0

Le mode visuel de BlueGriffon

Le mode texte de BlueGriffon

L'éditeur de CSS de BlueGriffon 1.0

Assistant nouvelle page de BlueGriffon 1.0

Que dire de plus ? Sinon, essayez le logiciel. Il est disponible pour Windows, Linux et MacOS-X.

Il n’y a pas eu que la sortie de Mozilla Firefox 4.0 hier !

Suite à mon précédent article – qui m’a valu un taillage de costard maison sur les commentaires de l’article de zdnet – et l‘explosion du compteur de téléchargements recensée pour la sortie de Mozilla Firefox 4.0 (un peu plus de 4,9 millions au moment où je rédige cette bafouille), il serait surement bon de parler d’autres projets du logiciel libre qui ont sortie une nouvelle version (majeure ou mineure) depuis le début de la semaine.

A tout seigneur, tout honneur : LibreOffice est sorti en version 3.3.2. Quelques corrections de bugs et de modification au niveau des traductions. Prochaine étape ? La version 3.4 prévue pour début mai prochain.

Pour les fans de vieilles distributions, la Slackware Linux continue son approche lente mais sure de la version 13.37. Une 3ième RC est sortie, contenant – entre autre chose – un certain Mozilla Firefox 4.0…

Gnome 3 – hautement controversé pour le Gnome-Shell – arrive petit à petit à la fin du developpement de sa version 3.0. La version 2.91.92, alias Release Candidate est – sur le point d’être – disponible. J’attends cependant la disponibilité officielle sur ma distribution pour l’installer.

C’est pas grand chose, mais les médias sont ainsi faits qu’il est tellement plus facile de placer le focus sur un seul évènement que de parler de la diversité de l’actualité… Bah, et contrairement à ce que disait les Beatles, le « We wanna all change the World » dans Revolution, j’y crois pas trop 😉

La guerre du Javascript vient-elle de finir ?

En septembre dernier, dans un article, je parlais d’une guerre à la vitesse d’exécution à Javascript.

A l’époque, le podium – basé sur l’outil de mesure v8 benchmark version 5 – était constitué par Chromium 7 (qui affichait 5052 points), suivi d’Opera 10.70 (3243 points) et de la pré-béta6 de Mozilla Firefox 4.0 (1859 points).

Depuis, l’outil de mesure a été corrigé, passant de la version 5 à la version 6. Et comme la 1ière release candidate de Mozilla Firefox 4.0 est sorti, j’ai voulu faire un bilan.

En pourcentage, Chromium 7 avait 35% d’avance sur Opera 10.70 et 63% sur Mozilla Firefox 4.0 pré-béta6… Autant dire qu’à cette époque lointaine Chromium menait de la tête et des épaules.

Continuer la lecture de « La guerre du Javascript vient-elle de finir ? »