Pro-ana, le retour ?

En novembre 2006, j’écrivais un billet sur le mouvement pro-ana, comprendre pro-anorexie qui faisait des ravages à l’époque.

C’était la grande époque des skyblogs. Oui, il n’y a qu’un peu plus de sept ans, les adolescent(e)s de l’époque qui ont maintenant une vingtaine d’années avaient leurs skyblogs, et leur « lâche tes comms » comme toute phrase.

Depuis, les skyblogs ont perdu en visibilité, et la jeunesse passe son temps à troller sur twitter, en massacrant ce qu’il reste d’orthographe et de grammaire, se perdant pour une minorité, en propos homophobes. Je me demande quel pourcentage de jeunes lançant des propos homophobes découvriront qu’ils sont gays, lesbiennes ou bisexuels. Mais fermons cette parenthèse.

Le mouvement à l’époque promouvait une maigreur maladive, en se basant sur les photos de mannequins. D’ailleurs, il faut se souvenir qu’un mannequin de 18 ans du nom d’Ana Carolina Reston était morte de faim, avec une IMC ridiculement basse, 13,4. Elle pesait 40 Kg pour une taille de 1,74 mètres. Son poids de santé était en réalité de 56 Kg…

Pourquoi je vous parle de tout cela ? Simplement je me base sur une observation, un constat. J’ai l’opportunité de passer régulièrement devant un lycée professionnel, et il m’arrive de regarder les lycéennes pour raviver des souvenirs déjà anciens. J’en vois de plus en plus avec des jambes si fines qu’on se demande si elles ne se briseraient pas au premier coup de vent.

Ayant dû aller ce matin à Neuilly-sur-Bassin…Arcachon, j’ai pu constater que sur un groupe d’une dizaine d’adolescents, sur les quatre filles, au moins deux avaient des échasses à la place des jambes. Ce qui est franchement moche.

Même la filiforme Twiggy, célèbre mannequin des années 1960, serait « ronde » en comparaison. Ce qui est peu dire sur l’influence de la mode sur la maigreur de certaines adolescentes qui le payeront au centuple plus tard dans leur vie.

Continuer la lecture de « Pro-ana, le retour ? »

Mac4Ever = manipulation et désinformation ?

Je ne porte pas les magazines sur la toile dans mon coeur, voici un évènement qui me donne envie de vomir.

Tels des staliniens qui maquillaient des photos pour manipuler les informations, voici qu’un article reproduit une citation tronquée en 2 endroits de Richard M. Stallman.

La version intégrale est disponible à l’adresse : http://stallman.org/archives/2011-jul-oct.html#06_October_2011_%28Steve_Jobs%29

Il manque en effet deux morceaux importants, l’introduction du billet, et un adjectif qualificatif important.

Premier morceau manquant, non repris dans l’article fallacieux du site :

« Steve Jobs, the pioneer of the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom, has died. »

Qu’on peut traduire par :

« Steve Jobs, le pionnier de l’informatique comme une prison dorée, conçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort. »

La suite de la traduction est juste, sauf qu’il manque un morceau important :

As Chicago Mayor Harold Washington said of the corrupt former Mayor Daley,

J’ai mis en gras le morceau manquant :

Comme le maire de Chicago, Harold Washington l’avait dit pour son prédécesseur Daley

Où est passé le terme corrompu dans cette histoire ?

Enfin, voici une traduction plus honnête de la totalité du message :

« Steve Jobs, le pionnier de l’informatique comme une prison dorée, onçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort.

Comme le Maire de Chicago Harold Washington a dit de l’ancien maire corrompu Daley, « je ne suis pas heureux qu’il soit mort, mais je suis heureux qu’il soit parti. » Personne ne mérite de devoir mourir – pas des Jobs, pas M. Bill, ni même les gens coupables de maux plus grands que les leurs. Mais nous méritons tous la fin de l’influence nuisible de Jobs sur l’informatique. Malheureusement, cette influence continue malgré son absence.

Nous pouvons seulement espérer ses successeurs, comme ils essayent de continuer son héritage, seront moins efficace.  »

Maintenant à vous de voir qui manipule qui dans l’histoire.

Pour mémoire, un célèbre coup de gueule, de 1972, qui reflète complètement mon point de vue ici :

Note rajoutée à 19 h 44 : apparemment, le morceau coupé est revenue, mais l’expression « prison dorée » est remplacée par « prison devenue cool » et le « conçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort. » est remplacé par : « conçu pour divertir les fous de leur liberté, est mort », ce qui ne veut strictement rien dire.

Donc, nouvelle manipulation en truquant volontairement la traduction…