Films, films, films ! Un petit billet cinématographique et culturel.

Un petit billet sur des films, car ça fait une éternité que je n’en ai pas fait. Deux bons films et une énorme bouse, ça vous dit ?

Commençons par la bouse, ça sera fait. C’est le film en image de synthèse, « Les Chevaliers Du Zodiaque – La Légende Du Sanctuaire ».

Rien que la jaquette devrait mettre la puce à l’oreille. « Par les réalisateurs d’Albator », on pouvait donc craindre le pire : graphismes soignés, mais scénario insipide, comme jadis pour le film « Albator, Corsaire de l’espace » dont j’ai parlé pour le jeudi de l’Ascension en 2014.

L’adaption d’une histoire en 70 épisodes sur un film d’une heure trente ne pouvait qu’être tendue. La liste d’irrespect de l’histoire et des personnages d’origine ?

  1. Le sanctuaire ne se trouve plus en Grèce, mais dans une espèce de monde parallèle.
  2. Milo, chevalier du Scorpion change de sexe.
  3. Le maitre des Cinq Pics n’intervient pas, alors que de l’animé son armure est utilisé pour libérer le chevalier du Cygne.
  4. La maison des Gémeaux est sautée, ainsi que celle des Poissons.
  5. La maison du Cancer avec ses chansons dignes d’un opéra rock de série B rendent l’histoire du combat entre le chevalier du Cancer et celui du Dragon pitoyable.
  6. Le chevalier du Cygne n’est pas enfermé dans un cercueil de glace par le chevalier du Verseau dont l’armure fait penser à des ennemis du jeu Quake 2.
  7. Les armures des chevaliers fait penser plus à des ninjas qu’autre chose.
  8. La fin est un énorme « c’est quoi ce bazar ».

Comme l’a si bien dit Cep dans un commentaire sur mon billet concernant elementary OS 0.3, je suis un chevalier blanc d’opérette. Cela m’a fait me souvenir d’un film avec Coluche de 1977, « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine ».

Continuer la lecture de « Films, films, films ! Un petit billet cinématographique et culturel. »