En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte. Ça faisait longtemps que je n’en avais pas fait un !

Commençons par le monde qui pense que se disperser peut aider à faire avancer sa cause… J’ai nommé le monde du logiciel libre.

Côté musique ?

  • Trouvé via le réseau préféré du clash instantané, je demande les Bulgares de Metalwings qui proposent du métal symphonique et gothique avec des influences celtiques.
  • Pour les amoureuses et amoureux de la folk anglaise, Josienne Clarke et Ben Walker ont annoncé la disponibilité en précommande de leur prochain opus, qui sortira le 14 octobre 2016. Il s’appelle « Overnight ».
  • Opeth a annoncé la sortie de son prochain opus sans le moindre chant guttural (comme depuis 2011 et l’album « Heritage »). Il s’appelle « Sorceress » et sort le 30 septembre 2016.

Pourquoi ma carte bleue est en train de me grogner dessus en me montrant les dents… Hein, pourquoi ? 🙂

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

Confession d’un amateur de musique, épisode 3 : ma découverte de la folk avec Simon et Garfunkel.

Après un épisode consacré à Dead Can Dance et aux musiques médiévales, puis au rock progressif via Genesis, passons à la folk.

J’ai découvert très jeune le duo folk. C’était via une compilation de leur cinq albums studio sorti à la fin des années 1980, début des années 1990. Ce fut mon cadeau d’anniversaire. Même si j’ai eu du mal avec les deux premiers albums du duo, mon coup de coeur primaire a été avec les créations du duo a été l’album « Bookends », l’avant-dernier album studio officiel sorti en 1968.

Il contient un de mes titres préférés, « Old Friends ».

Continuer la lecture de « Confession d’un amateur de musique, épisode 3 : ma découverte de la folk avec Simon et Garfunkel. »

Opération transparence : le retour du billet qui n’intéressa personne… ou presque :)

En juillet 2014, j’annonçais par volonté de transparence ce que m’avais coûté la section musicale de mon blog. Car quand je parle d’un album, je l’ai dans 99,99% des cas acheté sur mes fonds propres. En écho à un reportage jadis passé dans Capital où on voyait des blogueurs se faire acheter en échange d’un téléphone portable à 179 € pièce.

Voyons donc les dépenses à compter du 15 juillet jusqu’à décembre 2014 :

Juillet (du 15 au 31) :

Continuer la lecture de « Opération transparence : le retour du billet qui n’intéressa personne… ou presque 🙂 »

Bilan musical 2014 : où comment je me suis cultivé légalement sans verser le moindre centime aux requins de l’industrie de l'(in)culture musicale.

L’année 2014 prend fin avec la SCPP qui retient difficilement une jouissance presque physique quand elle annonce qu’elle obtient le blocage du site ThePirateBay en France. Non seulement le blocage sera contre-productif et facile à contourner, mais cela reculera encore un peu l’arrivée en France d’une offre légale potable, et continuera la fin de la production d’artistes aussi jetables que des mouchoirs en papiers usagé.

Bref, en dehors de cette péripétie judiciaire qui sera un fiasco de plus à rajouter au long passif des sociétés voulant protéger les rentes des « ayants-tous-les-droits », je vous propose le bilan d’un passionné de musique qui a réussi à se cultiver pour pas trop cher et sourtout sans verser le moindre centime aux majors tout en restant dans la légalité la plus complète.

Si, c’est possible. Je remercie au passage Bandcamp (en gros 90% de la liste qui suit), Price Minister et les artistes ou groupe qui vendent directement leurs albums aux auditeurs sans passer par le circuit classique.

Mais avant toute chose, la photo des 32 albums que j’ai pu avoir cette année, sans passer par la case majors. J’espère n’en avoir oublié aucun. Pour l’album des « Have The Moskovik » (avant dernière ligne à droite, je me suis trompé, juste après le « Dear Pariah »). Oups 🙁

Continuer la lecture de « Bilan musical 2014 : où comment je me suis cultivé légalement sans verser le moindre centime aux requins de l’industrie de l'(in)culture musicale. »

Vendredi culturel : la folk anglaise dans sa variété avec Dear Pariah et le duo Josienne Clarke et Ben Walker.

Pour finir cette première semaine d’octobre 2014, deux albums de folk anglaise dans deux variantes. L’une traditionnelle avec Josienne Clarke & Ben Walker, l’autre plus « moderne » avec Dear Pariah.

Je vais aborder les deux par ordre alphabétique, donc honneur à Dear Pariah, projet solo de Charlotte Hinchcliff. Ici, les mélodies folk sont teintés de rythme parfois psychédélique, accompagné de nombreuses cordes (violoncelle, harpe, viole de gambe)

Son deuxième EP, financé via Pledge Music (et dont j’ai été un des donateurs), nous propose 4 pistes pour une durée d’environ 18 minutes. La voix de Charlotte Hinchcliff nous emporte dès la première piste. Dès Brother, on a un album qui vous prend aux tripes. Le titre éponyme démarre presque en fanfare, continuant de prendre l’auditeur au plus profond de lui même.

Continuer la lecture de « Vendredi culturel : la folk anglaise dans sa variété avec Dear Pariah et le duo Josienne Clarke et Ben Walker. »

En vrac’ de chez en vrac’

Pour une fois, ce sera vraiment un en vrac’ très varié 😉

Voila, c’est tout. Je suis en train de travailler sur la troisième publication que je ferais sur Atramenta. Et j’aime à prendre mon temps 😉

Bon week-end 😉

En vrac’ de fin de semaine

Avant une pause de week-end, un petit billet en vrac’

  1. La LinuxMint 16 vient de sortir en version RC, avec Cinnamon et Mate Desktop. Préparez-vous à une tétrachiée d’articles sur la distribution dans les jours qui viennent.
  2. La première béta de la Mageia 4 a aussi pointé le bout de ses octets.
  3. Pour les fans un peu cascadeur de PC-BSD, une béta de la version 10.0 de PC-BSD est disponible. Attention, c’est du rustique 😉
  4. Pour changer de l’informatique, si vous aimez la folk anglaise, Josienne Clarke et Ben Walker ont lancé en précommande leur album de Noël qui sortira le 1er décembre.
  5. Pour finir, n’oubliez pas que jusqu’au 19 novembre 2013, 23 h 59 (Heure de Paris), j’ai un concours ouvert. Si vous voulez participer… 🙂

Bon week-end !

« Fire & Fortune » : le nouvel album de Josienne Clarke et Ben Walker.

C’est le quatrième opus du duo, sorti le 22 juillet 2013. Après un album « One Light Is Gone » et deux EPs, « The Seas Are Deep » et « Homemade Heartache », le duo anglais nous propose un album de 12 titres (qui s’étale sur presque 39 minutes). J’ai acheté la version CD de l’album chez Proper Music. Le groupe proposant la version vynil sur leur page Bandcamp.

Ce n’est pas la première fois que je parle de Josienne Clarke et Ben Walker qui ont su donner un coup de fouet à la folk britannique. J’en avais déjà parlé lors de l’achat des deux premiers albums en juillet 2012, puis lors de la sortie de leur EP « Homemade Heartache » encore en juillet 2012 😉

Lorsque j’ai entendu dire que leur nouvel album « Fire & Fortune » était disponible en précommande, j’ai sauté sur l’occasion. L’album est publié chez Navigator Records, un éditeur spécialisé dans la musique folk.

Et grace à la précommande, je l’ai reçu aujourd’hui, deux jours après sa sortie officielle 😉

Dès les premières mesures de la première piste, on se retrouve en terrain conquis : le jeu de guitare aérien de Ben Walker mélangé à la voix angélique de Josienne Clarke nous porte dans un monde de douceur, de nostalgie et de mélancolie.

Continuer la lecture de « « Fire & Fortune » : le nouvel album de Josienne Clarke et Ben Walker. »

En vrac’ culturel :)

En ce milieu de semaine, un petit en vrac’ fourre-tout et culturel.

C’est tout pour aujourd’hui… Et n’oubliez pas : lavez-vous les oreilles après avoir écouter « Random Access Memory » des Daft Punk… C’est nécessaire pour votre santé mentale. Enfin, je dis cela, hein… 🙂

Mardi Musical, partie 1 : « A Song A Week » de Dave Gerard and The Watchmen.

En novembre dernier, je parlais du groupe de Dave Gerard, « Dave Gerard and The Watchmen ».

En février dernier, le groupe a proposé le résultat d’un projet fou, « A Song A Week ». Enregistrer une chanson par semaine sur 15 semaines.

Si vous aimez la folk « anglo-américaine » des années 1970, vous serez au paradis. J’avoue que la sortie a été épique, mais finalement, j’ai eu un des 100 exemplaires (le 12ième), et cet album est un bijou. Comme sur l’album précédent, les artistes invités ont la part belle : Josienne Clarke, Ben Walker, et d’autres pointures de la folk anglo-saxonne actuelle.

J’avoue que je me suis régalé tout au long de l’écoute. Si vous aimez de la musique qui vous caresse les oreilles, foncez, en espérant qu’il restera encore des exemplaires disponibles 😉

Dave Gerard and The Watchmen : un autre exemple de folk anglaise de qualité.

La première fois que j’ai entendu parler du groupe « Dave Gerard and the Watchmen« , c’est par le biais des recommandations de Josienne Clarke. J’ai donc été sur la page bandcamp du groupe, et j’ai écouté l’album « I climbed a tree » sorti en avril 2012.

C’est une folk indépendante, très fournie en corde (banjo, guitare), assez rythmée, et qui ne tombe pas dans le larmoyant ou le spirituel à trop forte dose. Le groupe est très inspiré par la folk anglo-américaine des années 1970, et cela s’entend vraiment 😉

Dès la première piste « Stables », on sent que le rythme est assez rapide, presque « pop ». La deuxième piste a pour invitée une certaine… Josienne Clarke. Et la piste porte très bien son nom « Oh so quiet », car la piste est très reposante, bien que rythmée 🙂

Continuer la lecture de « Dave Gerard and The Watchmen : un autre exemple de folk anglaise de qualité. »

Coups de coeur musicaux, mon « top » de l’années 2012, deuxième partie.

Voici donc la deuxième partie. Légèrement plus remplie que la première partie 😉

On commence avec du bon gros rock psychédélique aux influences typique des années 1970, j’ai nommé Yes ou encore King Crimson, sans oublier Jethro Tull avec Trojan Horse.

Continuer la lecture de « Coups de coeur musicaux, mon « top » de l’années 2012, deuxième partie. »

« Homemade Heartache EP », le dernier bijou de Josienne Clarke et Ben Walker

J’ai découvert il y a quelques mois le duo folk britannique Josienne Clarke et Ben Walker. Le 21 juillet dernier est sorti leur dernier EP, « Homemade Heartache EP« . Il est disponible à 4 £ (5,11 €) en version numérique et 5 £ (6,38 €) en version physique.

Je l’avais précommandé en version physique, et je l’ai reçu ce matin dans ma boite aux lettres. Le premier titre « Just travelling » a de fortes influences « country » américaine, qui démarre l’EP en force.

La deuxième piste « Forever and More » est plus classique, plus ballade folk. Un petit fond de violon berce l’oreille, et permet une respiration.

La troisième piste, éponyme, nous plonge dans une atmosphère plus triste, plus mélancolique, cotonneuse, planante.

L’ultime titre « Every Tear Means Change » conclue l’album en beauté. Pour la petite note « geek », l’album est sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND.

Josienne Clarke, une voix folk angélique.

Josienne Clarke, je l’avais découvert il y a plusieurs mois, avec son premier album solo « Our Light Is Gone ». Retournant sur sa page Bandcamp, j’ai vu qu’elle proposait des versions CDs de ses deux albums, que j’ai acheté, même si j’avais acheté quelques mois auparavant la version numérique des albums. Quand on aime un(e) artiste…

Le premier album, « Our Light Is Gone » est sorti en 2010. En duo avec Ben Walker, elle signe une folk mélodieuse, mélancolique (comme sur le premier titre « The Birds »), ou plus rythmé comme sur le titre « All My Truth » ou encore « On The Ropes ». Les titres sont souvent accompagné de violoncelle, ce qui donne une coté plus arrondi aux morceaux. « By The Fire » me pince le coeur à chaque écoute, mais ce doit être mon coté romantique qui parle. Si je devais faire un parallèle osé, je dirais que c’est une digne héritière de Joan Baez pour la voix. Le titre éponyme est un petit bijou d’acoustique folk. Ce sont 14 morceaux de pur bonheur.

Le deuxième album, « The Seas Are Deep » est sorti l’année dernière. Composé d’uniquement 9 pistes, il propose encore cet univers de folk anglo-saxonne avec des mélodies sont parfois un peu plus traditionnelle que sur le précédente album, avec des titres comme « Silver Dagger » ou encore « Lily Of The West ». Si vous aimez la folk, les voix féminines douces et profondes, les jeux de guitare acoustique, cet album sera pour vous un autre coup de coeur.

D’ailleurs, une citation se trouve au dos de la pochette du deuxième album : « These are a few of our favourite folk songs. Beards are optional, however cardigans are obligatory. », ce qu’on peut traduire par : « Ce sont quelques unes de nos chansons folk préférés. Les barbes sont optionnelles, cependant les cardigans sont obligatoires ». A noter ce que cet album est sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND, contrairement au premier qui est un « Tous droits réservés » classique.

J’avoue que j’ai des goûts très variés en musique, mais de la folk acoustique de cette qualité, spécialement anglaise, c’est du pur bonheur, et cela vaut largement le coup de craquer et d’avoir les albums, soit en version numérique, soit en version physique.