De l’inculture historique profonde des opposants les plus extrèmes au « mariage pour tous »….

Je m’étais juré de ne plus pondre de billets sur le mouvement des anti- « mariage pour tous », mais leur volonté d’obstruer et de museler les partisants d’une égalité complète des personnes, à cause de leur orientation sexuelle comme jadis à cause de la couleur de peau ou de la confession, sur le plan civil m’oblige une nouvelle fois à pondre un billet.

Dans une volonté de casser une des égéries du mouvement du mariage pour tous, j’ai nommé Caroline Fourest , un slogan est ressorti, plagiant les mouvements anti-racistes, je cite le morceau de l’article en question :

Massés sur les quais, surchauffés, cavalant dans les couloirs, ils scandent « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’hétéros ».

Tous des enfants d’hétéros ? Vraiment ? Il n’y a jamais eu de mariage arrangé pour cacher la honte d’un parent homosexuel ?

L’histoire de France a au moins deux personnages célèbres qui descendent d’un homosexuel notoire. J’ai nommé Philippe Egalité, et son fils, un certain Louis-Philippe 1er, ultime monarque français (1830-1848). En dehors du deuxième Empire, bien entendu.

Philippe Egalité, de son véritable nom Louis-Philippe d’Orléans (1747-1793), mort sur l’échafaud, député aux Etats Généraux en 1789, s’engagea pour la Révolution, au point qu’il vota pour que Louis XVI finisse sur l’échafaud le 21 janvier 1793.

Remontons donc la généalogie de Philippe Egalité. Son père était Louis Philippe d’Orléans, dit « Le Gros » (1725-1785). Son grand-père, Louis d’Orléans, dit « Le Pieux » (1703-1752).

Continuer la lecture de « De l’inculture historique profonde des opposants les plus extrèmes au « mariage pour tous »…. »