De l’inculture historique profonde des opposants les plus extrèmes au « mariage pour tous »….

Je m’étais juré de ne plus pondre de billets sur le mouvement des anti- « mariage pour tous », mais leur volonté d’obstruer et de museler les partisants d’une égalité complète des personnes, à cause de leur orientation sexuelle comme jadis à cause de la couleur de peau ou de la confession, sur le plan civil m’oblige une nouvelle fois à pondre un billet.

Dans une volonté de casser une des égéries du mouvement du mariage pour tous, j’ai nommé Caroline Fourest , un slogan est ressorti, plagiant les mouvements anti-racistes, je cite le morceau de l’article en question :

Massés sur les quais, surchauffés, cavalant dans les couloirs, ils scandent « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’hétéros ».

Tous des enfants d’hétéros ? Vraiment ? Il n’y a jamais eu de mariage arrangé pour cacher la honte d’un parent homosexuel ?

L’histoire de France a au moins deux personnages célèbres qui descendent d’un homosexuel notoire. J’ai nommé Philippe Egalité, et son fils, un certain Louis-Philippe 1er, ultime monarque français (1830-1848). En dehors du deuxième Empire, bien entendu.

Philippe Egalité, de son véritable nom Louis-Philippe d’Orléans (1747-1793), mort sur l’échafaud, député aux Etats Généraux en 1789, s’engagea pour la Révolution, au point qu’il vota pour que Louis XVI finisse sur l’échafaud le 21 janvier 1793.

Remontons donc la généalogie de Philippe Egalité. Son père était Louis Philippe d’Orléans, dit « Le Gros » (1725-1785). Son grand-père, Louis d’Orléans, dit « Le Pieux » (1703-1752).

Continuer la lecture de « De l’inculture historique profonde des opposants les plus extrèmes au « mariage pour tous »…. »

A croire que certaines personnes veulent faire revenir l’Europe à une époque triste et sanglante !

C’est en entendant les propos de certaines personnes hauts placées dans les sphères du pouvoir qui ne font qu’attiser la haine pour grapiller quelques voix à des idéologies qui sont en violation complète d’un certain préambule d’une constitution morte de nos jours mais qui est un texte constitutionnel que j’ai eu envie d’écrire ce billet.

Ce texte constitutionnel dit ceci :

« le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. »

Ce texte ? Celui de la constitution de la IVème République. Et c’est un texte constitutionnel, dixit le préambule de la constitution de 1958, amendé en 2004 :

« Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. »

Continuer la lecture de « A croire que certaines personnes veulent faire revenir l’Europe à une époque triste et sanglante ! »