Guide d’installation pour Archlinux version de septembre 2018, deuxième !

Décidément, cela devient une habitude… Qui j’espère ne va pas trop se prolonger. Au menu de la mise à jour de « mi-septembre » ?

  1. L’arrivée de Gnome 3.30
  2. Du nettoyage au niveau de la section consacrée à Plasma
  3. Quelques nettoyages ici et là

Vous trouverez la version à jour au format zip en cliquant ce lien 🙂

Donc, le guide est à peu de chose près à égalité avec les versions disponibles sur Github et Framagit.

Bonne lecture !

Annonce concernant le guide d’installation pour Archlinux du mois de juin 2018

Un billet rapide pour prévenir de la mise à jour en cours de mois du guide. En effet, j’ai mis en ligne une version qui intègre une version modernisée du support de l’UEFI.

Vous trouverez ce guide sur l’article d’origine ou encore à cette adresse.

Les versions sur Framagit et Github ont été aussi mises à jour.

Merci pour vos retours.

Guide d’installation d’Archlinux, version de juin 2018.

Voici la cinquante-cinquième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle d’avril 2018. Désolé pour le délai depuis la version précédente, j’avais besoin de faire une coupure.

Attention ! La section pour l’UEFI est en cours de refonte, ne serait-ce qu’au niveau du partitionnement. Cela sera fait pour la prochaine version, normalement pour début juillet 2018. Désolé pour les désagréments.

Ajout au 10 juin 2018 : une « version 2 » du guide pour juin 2018 intègre les modifications pour l’UEFI.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une image ISO intermédiaire créée avec l’outil Archiso. Au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er juin vers 9 h 15 du matin, l’ISO de juin 2018 n’est pas encore disponible.

Si vous avez besoin d’une image ISO en 32 bits, le projet archlinux32 vous en proposera une.

Côté environnements : Gnome 3.28.1, Plasma 5.12.x, Xfce 4.12.0 et Mate-Desktop 1.20.1 en gtk3. J’ai aussi viré la section concernant Yaourt et fait un peu de nettoyage et de correctifs. Merci à Mozzi pour certaines suggestions.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 4.0 à compter du mois de mai 2016.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Bien choisir sa distribution GNU/Linux – édition 2016.

En avril 2015, je proposais un petit guide qui a été transformé en page. Un an plus tard, il fallait bien mettre à jour les conseils, non ? 🙂

Note : l’article est copié dans une page dédiée par simple sécurité.

Note 2 : j’ai rajouté quelques éclaircissements en fin d’article, suite à quelques commentaires.

Il m’arrive de recevoir des courriers électroniques qui me demandent : quelle distribution choisir ? Avec presque 275 distributions indexées encore vivantes, début juillet 2016, sur la bible de l’actualité linuxienne, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin sans avoir de détecteur de métaux pour se simplifier la tâche.

Voici donc une série de cinq commandements pour vous permettre de dégrossir votre recherche. Les listes ci-dessous sont aussi exhaustives que possible.

Premier commandement : Tu n’iras pas au-dela de la première génération descendante des distributions mères.

Par distribution mère, je parle des distributions nées entre 1992 et 2002 et toujours en vie de nos jours. Par ordre alphabétique :

  1. Archlinux (née en 2002)
  2. Debian GNU/Linux (née en 1993)
  3. Gentoo Linux (née en 1999) et sa « jumelle » Funtoo Linux plus simple d’accès par endroit
  4. Red Hat Linux (née en 1994) surtout connue pour son projet communautaire Fedora Linux (né en 2003)
  5. Slackware Linux (née en 1993)
  6. SuSE Linux (née en 1994) surtout connue pour sa dérivée OpenSUSE.

Si on prend leurs descendantes directes les plus connues, cela donne principalement :

  1. Manjaro Linux
  2. Ubuntu et ses saveurs officielles : Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Gnome, Ubuntu Mate, Ubuntu Kylin
  3. Sabayon Linux ou encore la Calculate Linux
  4. CentOS Linux ou encore la Scientific Linux. Sans oublier l’excellent Viperr.
  5. SalixOS

Pour OpenSUSE, je n’ai rien qui me vienne à l’esprit 🙁

Pour la Debian GNU/Linux, je rajouterai des projets comme la HandyLinux par exemple. Les rares exemples de distributions « petites-filles » qui valent la peine ? LinuxMint, Emmabuntüs (classique ou en saveur Debian) sont les deux premiers noms qui me viennent à l’esprit.

J’allais oublier une distribution qui me tient à coeur, la descendante de la mythique Mandrake Linux, j’ai nommé la Mageia.

Deuxième commandement : toujours l’original à la copie tu préféreras.

Nombre d’environnements sont portables dans le monde GNU/Linux. Ce qui permet souvent d’avoir un environnement spécifique disponible sur les bases listées ci-dessus. Cependant, il y a un principe à appliquer. Si un environnement est proposée par une distribution, la meilleure expérience qu’on pourra en avoir est sur la dite distribution.

Continuer la lecture de « Bien choisir sa distribution GNU/Linux – édition 2016. »

Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2015.

Voici la vingt-sixième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2015.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une ISO intermédiaire créé avec l’outil Archiso, au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er décembre vers 10 h 10, l’ISO de décembre 2015 n’est pas encore disponible.

Côté environnements : Gnome 3.18.2, Plasma 5.4.3, Xfce 4.12.0, Mate Desktop 1.12.0 et le duo Lxde « 0.99 » et LXQt 0.10.0. Quelques modifications ici et là, spécialement pour la section concernant LXQt.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Critiques de deux livres : « Le guide pratique Windows 10 » et « À la découverte de Windows 10 »

Je dois faire une confession avant de commencer cet article. Je suis dans mon entourage proche « celui qui s’y connait en informatique et qui te dépannera en cas d’ennuis ».

Quel(le) geek(ette) n’est pas dans ce cas ? 99% du temps, c’est pour dépanner un ordinateur sous MS-Windows, que je n’utilise plus depuis des années à la maison. Cependant, il est nécessaire de se garder au courant des nouveautés.

Comme j’ai pu le préciser dans un article de début juillet 2015, je suis régulièrement contacté par le service presse de l’éditeur Eyrolles pour me faire découvrir tel ou tel ouvrage. La proposition de me faire découvrir deux livres sur MS-Windows 10 a été pour moi une occasion en or de me tenir au courant des nouveautés.

J’ai donc reçu gracieusement de la part de l’éditeur en question deux livres rédigés respectivement par Fabrice Neuman et Mathieu Lavant. À savoir « Le guide pratique Windows 10« , sorti le 3 septembre et « À la découverte de Windows 10« , sorti le 10 septembre. Avec la sortie du dernier OS en date de Microsoft, je m’attendais à de telles publications.

Je tiens à remercier Marion Marin-Dubuard pour m’avoir envoyé gratuitement un exemplaire de chaque ouvrage. Au moins, on ne pourra pas dire que je ne joue pas la transparence 🙂

Bien entendu, je ne compte pas parler des déboires éthiques liés à l’OS, mais uniquement des livres dédiés à cette version de MS-Windows.

Commençons donc le livre de Fabrice Neuman, « Le guide pratique Windows 10 ».

Continuer la lecture de « Critiques de deux livres : « Le guide pratique Windows 10 » et « À la découverte de Windows 10 » »

Guide d’installation d’Archlinux, version d’août 2015.

Voici la vingt-deuxième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de juillet 2015.

Côté environnements : Gnome 3.16.2, KDE SC 4.14.10, Plasma 5.3.2, Cinnamon 2.6.13, Xfce 4.12.0 et Mate Desktop 1.10.1. J’ai conservé KDE SC 4.14.x. J’ai hésité avant de le conserver, mais tant qu’il est maintenu en amont. Je pense cependant que pour septembre 2015, la section concernant KDE SC 4.14 sera enlevée.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Guide d’installation d’Archlinux, version de juillet 2015.

Voici la vingt-et-unième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de juin 2015.

Côté environnements : Gnome 3.16.2, KDE SC 4.14.9, Plasma 5.3.2, Cinnamon 2.6.11 (la 2.6.12 est sortie aujourd’hui !), Xfce 4.12.0 et Mate Desktop 1.10.0. J’ai conservé KDE SC 4.14.x. J’ai hésité avant de le conserver, mais tant qu’il est maintenu en amont…

J’ai rajouté un retour concernant le clavier sous Xorg.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Guide d’installation d’Archlinux, version de juin 2015.

Voici la vingtième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de mai 2015.

Côté environnements : Gnome 3.16.2, KDE SC 4.14.8, Plasma 5.3.1, Cinnamon 2.4.8, Xfce 4.12.0 et Mate Desktop 1.8.2 (en espérant que la 1.10 sera disponible dans le courant du mois de juin 2015). J’ai conservé KDE SC 4.14.x. J’ai hésité avant de le conserver, mais tant qu’il est maintenu en amont… Il y a aussi un éclaircissement au niveau de la section de l’installation en UEFI.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Comment bien choisir sa distribution GNU/Linux ? Quelques conseils.

Il m’arrive de recevoir des courriers électroniques qui me demandent : quelle distribution choisir ? Avec presque 300 distributions indexées encore vivantes, fin avril-début mai 2015, sur la bible de l’actualité linuxienne, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin sans avoir de détecteur de métaux pour se simplifier la tâche.

Cet article a été cloné dans une page pour rester en libre accès.

Voici donc une série de cinq commandements pour vous permettre de dégrossir votre recherche. Les listes ci-dessous sont aussi exhaustives que possible.

Premier commandement : Tu n’iras pas au-dela de la première génération descendante des distributions mères.

Par distribution mère, je parle des distributions nées entre 1992 et 2002 et toujours en vie de nos jours. Par ordre alphabétique :

  1. Archlinux (née en 2002)
  2. Debian GNU/Linux (née en 1993)
  3. Gentoo Linux (née en 1999) et sa « jumelle » Funtoo Linux plus simple d’accès par endroit
  4. Red Hat Linux (née en 1994) surtout connue pour son projet communautaire Fedora Linux (né en 2003)
  5. Slackware Linux (née en 1993)
  6. SuSE Linux (née en 1994) surtout connue pour sa dérivée OpenSUSE

Si on prend leurs descendantes directes les plus connues, cela donne principalement :

  1. Manjaro Linux
  2. Ubuntu et ses saveurs officielles : Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Gnome, Ubuntu Mate, Ubuntu Kylin
  3. Sabayon Linux (en piteux état !) ou encore la Calculate Linux
  4. CentOS Linux ou encore la Scientific Linux. Sans oublier l’excellent Viperr.
  5. SalixOS
  6. Pour OpenSUSE, je n’ai rien qui me viennent à l’esprit 🙁

Pour la Debian GNU/Linux, je rajouterai des projets comme la HandyLinux par exemple. Les rares exemples de distributions « petites-filles » qui valent la peine ? LinuxMint, Emmabuntüs sont les deux premiers noms qui me viennent à l’esprit.

J’allais oublier une distribution qui me tient à coeur, la descendante de la mythique Mandrake Linux, j’ai nommé la Mageia.

Continuer la lecture de « Comment bien choisir sa distribution GNU/Linux ? Quelques conseils. »

Installer Xfce 4.12 sur Archlinux avec un peu d’avance… Que c’est complexe… ou pas :)

Je publie mensuellement un tutoriel pour installer une Archlinux, et l’un des addenda est consacré à Xfce. La sortie de la version 4.12.0 fin février 2015, et le fait que l’ensemble soit disponible en moins de 24 heures m’a donné envie de rédiger ce billet pour que vous puissiez – si vous êtes suffisamment courageux – avoir Xfce 4.12 un peu en avance.

C’est un billet qui aura une courte durée de vie, mais c’est juste pour le plaisir que je l’ai fait. Il vous faut comme base une Archlinux avec les dépots « testings » activés (le temps que les paquets de Xfce 4.12 arrive sur les dépots stables), avec Xorg préinstallé et fonctionnel. Il est en quelque sorte complémentaire au tutoriel fraichement publié.

Pour installer la base de Xfce 4.12, il y a deux étapes. Si vous migrez une Archlinux avec Xfce 4.10 préinstallé, l’étape de modification du fichier /etc/pacman.conf sera inutile.

Donc, quand vous êtes connecté en tant qu’utilisateur normal, il faut commencer par modifier le fichier /etc/pacman.conf pour qu’un paquet soit ignoré. En effet, sinon, on a droit à ça : Un conflit qui bloque l’installation.

Continuer la lecture de « Installer Xfce 4.12 sur Archlinux avec un peu d’avance… Que c’est complexe… ou pas 🙂 »

Guide d’installation d’Archlinux, version de mars 2015.

Voici la dix-septième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de février 2015.

Cette version est essentiellement corrective, et aucun grand chamboulement n’a été effectué.

En ce qui concerne les addenda, KDE SC 4.14.x est présent pour la dernière fois. Dès le tutoriel de début avril 2015, KDE SC 4.14.x sera remplacé par Plasma 5.2 ou plus récent.

Pour Xfce 4.12, étant donné qu’il est sorti le 28 février 2015, il ne sera pas disponible avant le tutoriel du mois d’avril 2015.

Petite précision : Plasma 5.2.1 étant inutilisable à la fois sous VirtualBox et Qemu (crash constant au démarrage), l’illustration de l’addenda pour Plasma 5.2.x est celui de février 2015. Avec un peu de chance, la situation sera meilleure pour le tutoriel d’avril 2015. J’ai tenté de faire fonctionner l’ensemble durant près de deux heures avant de l’envoyer ad-patres par lassitude.

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

Guide d’installation d’Archlinux, version de février 2015.

Voici la seizième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de janvier 2015.

Cette version est une refonte importante du précédent guide. La présentation a été modifiée, et je tiens à remercier Xarkam pour les transformations suggérées pour donner un nouveau souffle au document. Ainsi qu’à Frédéric Sierra qui m’a apporté une correction au niveau de la connexion réseau du tutoriel.

En ce qui concerne les addenda, c’est la dernière fois qu’il y aura le duo KDE SC 4.x avec Plasma. Avec l’arrivée de Plasma 5.2, migrer vers ce « KDE SC 5 » est envisageable.

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

PS : Une légère coquille s’est introduite. Si on tente l’installation dans VirtualBox, c’est le module vboxsf et non vboxsfnet qu’il faut utiliser. Merci à Cyril pour le retour.

Guide d’installation d’Archlinux, version de janvier 2015.

Voici la quinzième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de décembre 2014.

Les grandes nouveautés par rapport au guide de décembre 2014 ? Un grand nettoyage des commandes, l’ajout d’une capture d’écran pour montrer le démarrage en mode UEFI. Bref, rien d’énorme.

Je pensais laisser tomber KDE SC 4.x avec le guide du mois de janvier 2015, mais j’attendrai au moins le guide d’avril ou de mai 2015 au minimum, le temps que Plasma 5.x soit vraiment utilisable 🙂

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

PS : si vous lisez cet article début janvier 2015, j’en profite pour vous souhaiter tous mes voeux au passage.

PPS : suite à des retours de Xarkam, que je tiens à remercier, une nouvelle version « 15b » a été mise en ligne le 2 janvier 2015. Elle contient une refonte pour éclaircir la section du partitionnement du disque et des ajouts pour les localisations.

Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2014.

Voici la quatorzième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2014.

Les grandes nouveautés ? Quelques ajouts, dont une manipulation pour avoir les logs au format texte avec systemd. Je pense que la version de janvier 2015 laissera tomber KDE SC 4.x.

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !