En vrac’ culturel et mercurien.

Après quelques semaines sans rien, un rapide en vrac’ culturel.

Côté livres et apparentés.

Côté musique ?

Bon mercredi !

En vrac’ rapide et culturel.

Un petit billet en vrac’ tandis que je suis en train de poser les premières pierres d’un billet plus « consistant » pour ce soir voir demain 🙂

Bonne journée !

Un petit peu de culture, oui, mais libre ;)

Un billet rapide pour parler de culture publié sous licences Creative Commons, et donc libre. Commençons par la lecture, et plus précisément par le dernier tome de la série GKND. On peut récupérer – gratuitement ou contre un don – le dernier tome « How I met your sysadmin » en version numérique en attendant la version papier.

Et le synopsys est excellent :

Après un an à se tourner autour, nos deux protagonistes ne se décident toujours pas à faire un pas l’un vers l’autre. Mais une nuit blanche de travail sur un projet en retard pourrait bien changer la donne et offrir la conclusion tant attendue de cette saga…

Continuons par la musique. Michael Krez alias KesakoO est sur le point de sortir son nouvel album, « Merysland ». J’avais déjà parlé de son précédent album en décembre 2012.

Jusqu’au premier octobre, un titre sera publié quotidiennement sur le compte youtube de KesakoO.

J’ai pu écouter l’album en exclusivité, grâce à la générosité de Michael Krez et je peux vous dire qu’il est très bon. J’en reparlerais mardi ou mercredi prochain, après sa sortie officielle.

Pour résumer, si vous aimez les sonorités jazz, matinée de trip-hop ou de rythmiques qui font penser au rap, suivez de près cet album.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui !

En vrac’ culturel :)

En ce milieu de semaine, un petit en vrac’ fourre-tout et culturel.

C’est tout pour aujourd’hui… Et n’oubliez pas : lavez-vous les oreilles après avoir écouter « Random Access Memory » des Daft Punk… C’est nécessaire pour votre santé mentale. Enfin, je dis cela, hein… 🙂

Après les logiciels, la musique et les films, au tour…

…de la BD sous licence Creative Commons / Art Libre.

Hier, j’ai reçu le 4ième tome en format papier des aventures de Geektionnerd, dessiné par Simon « Gee » Giraudot.

Avec un tracé simple en noir et blanc, les tribulations du geek, de son colocataire et de la geekette (qui a un caractère assez… féminin) sont l’occasion de rire du monde des geeks tout en emprutant leurs codes.

Presque à chaque page, que même les non-geeks peuvent apprécier, les clins d’oeil à l’informatique – et vu surtout que l’auteur porte Java dans son coeur, sans oublier les traits typiques de la vie estudiantine.

Gknd, les 4 tomes

Le dernier tome en date nous permet aussi bien de rire que de réfléchir.. Surtout dans la partie centrale de l’histoire. Je ne vais pas vous spolier le plaisir de découvrir cette série dont même la couverture est très geek, spécialement le tome 4 🙂

Vous pouvez lire chaque tome en format électronique, mais faites une bonne action. Le format papier est tout aussi agréable à lire, et les tomes ne sont pas excessivement cher, 12 € le volume. Allez donc vous trouver une BD à moins de 12 € de nos jours…

Il suffit d’aller sur la boutique « En Vente Libre », section livres pour le commander