Et de 4000 !

Oui, 4000 billets sur ce blog qui fêtera ses 15 ans fin septembre. C’est le genre de billets qu’on écrit qu’une fois ou deux par décennie. La dernière fois, c’était pour le 3000e, le 18 mars 2016. En utilisant mon ami LibreOffice Calc, cela donne : 1574 jours, soit un peu plus de 4 ans 3 mois entre les deux billets.

Ce qui est pas si mal que cela. Cela fait en gros 250 billets par an, 5 par semaine. Oui, ce sont des approximations, mais cela donne une idée de la vitalité du blog. Si je suis le rythme en question, le 5000e billet arriverait en… 2024 !

On verra d’ici là, mais il serait étonnant que je maintienne un blog vieux de 19 ans en vie 🙂

Et bien entendu, l’obligatoire capture d’écran du tableau de bord 🙂

Le prochain billet sera largement plus intéressant, mais ce genre d’occasion, ça ne revient jamais 🙂

En vrac de milieu de semaine…

Un petit billet en pleine chaleur estivale… Vivement cet hiver 🙂

Côté informatique :

Si vous voulez un aperçu du massacre HefftorLinux, voici un étrillage en règle de ma part :

J’ai fini ma série de longplays sur l’excellent RTS Planet-X3, il en manquait deux non listées sur le blog. Il manque deux cartes, mais elles dépassent allègrement les 30 à 50 minutes de jeu. Donc, niet 🙂

La carte « Ice Patches » :

La carte « Great Lakes » :

Et non, même si j’ai acheté Planet-X2, il n’y aura de série de longplays le concernant, je ne le maitrise pas et il est plus difficile que son descendant.

Je vous laisse, le billet qui suivra celui-ci est un peu spécial… Je ne vous en dit pas plus. Bonne journée !

Vieux Geek, épisode 217 : Graphics Workshop 1.x pour MS-Windows 3.x.

Durant de nombreuses années, MS-Windows a été un OS assez peu fourni en outils avancés. Il a fallu attendre MS-Windows 3.1 pour avoir un lecteur multimédia basique, je ne sais plus quelle version pour avoir un outil de capture d’écran minimal. Cela a été aussi le cas pour tout ce qui est manipulation et visionnage d’images.

Quand j’ai utilisé MS-Windows 3.1 durant quelques mois, entre 1995 et 1996, j’ai utilisé un outil du nom de Graphics Workshop pour visionner mes images et faire de la retouche plus que basique. L’outil, né à la fin des années 1980 ou au début des années 1990 – j’ai un doute – existe toujours en 2020 et est devenu une sacrée usine à gaz… pardon, une usine à flatulence.

Tout comme l’installateur était d’une simplicité monstrueuse : un simple répertoire copié sur le disque dur d’installation 🙂

Cependant la première génération, la série des 1.1 (qui a existé aussi pour MS-Windows 95) n’était pas si surchargé que cela, surtout pour un partagiciel (ou shareware) à 40$ la licence.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 217 : Graphics Workshop 1.x pour MS-Windows 3.x. »

Vieux Geek, épisode 216 : Sam Coupé, l’ordinateur 8 bits arrivé trop tard.

Les ordinateurs 8 bits ont été les premiers à vouloir démocratiser l’informatique personnelle dans les années 1980. Il y a eu Commodore (Vic 20, C64/128/Plus 16, etc…), Thomson (TO et MO), Amstrad (CPC 464/664/6128 et les Plus), Sinclair (ZX80/81 et Spectrum),  Tangerine (Oric), Atari (modèles 400  et 800), etc…

Ajout à 9 h 30 : Ludovic Hurliman m’a fait remarqué que j’ai oublié le « big three » de 1977, à savoir l’Apple II, le Commodore Pet et le TRS 80.

Je pense ne pas avoir oublié de grands noms dans la liste. Mais lancer une machine 8 bits en 1989, alors qu’Atari avec ses ST et Commodore avec son Amiga 500 taillent des croupières dans la génération précédente, c’est un peu ballot.

C’est cependant le pari fou dans lequel va se lancer MGT (Miles Gordon Technology). Pour s’assurer une bonne logithèque de départ, les fondateurs décident de proposer une compatibilité avec le ZX Spectrum (qui est un succès monstrueux au Royaume-Uni) tout en proposant un ordinateur 8 bits piqué aux hormones.

Entre autres choses, on a un Z80 à 6 Mhz, 256 Ko de mémoire vive (avec l’option de monter à 512 Ko), des modes graphiques digne d’un ST ou d’un Amiga, un circuit son Philips digne de Paula, le circuit son de l’Amiga.

Cependant, son arrivée tardive ne l’aidera pas à se faire sa place au Soleil. Si on va sur le site Sam World, on voit qu’il doit y avoir quelque chose comme 250 ou 300 logiciels disponibles. Pas si mal pour une machine qui n’a existé que de 1989 à 1992.

Ajout à 9 h 30 : Quazar m’a fait remonter deux coquilles dans un commentaire.

La vente s’est arrêtée en 1999. Et la logithèque est un plus importante que je le pensais. Je vous renvoie à son site : http://www.samcoupe.com/

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 216 : Sam Coupé, l’ordinateur 8 bits arrivé trop tard. »

Après Planet-X3, au tour de Planet-X2 :)

Je dois dire que j’ai mis du temps à me procurer le père de l’excellent RTS « Planet-X3 » que j’ai déjà évoqué dans un article du 13 juin 2020. Puis je me suis dit, pourquoi ne pas proposer quelques longplays pour faire connaitre ce jeu sorti début 2019 ? C’est ainsi que je me suis lancé dans cette tâche, désormais terminée et dont les 2 derniers paraitront d’ici au 8 juillet 2020.

Mais, rassurez-vous, il n’y aura aucune série de longplays comme pour Planet-X3 en ce qui concerne Planet-X2. Pour plusieurs raisons :

  1. L’obligation de passer par Vice, qui respecte malheureusement – sauf à fouiller les options avancées – la lenteur irritante du lecteur de disquette 1541 du Commodore 64.
  2. Le jeu est largement plus dur, car on ne peut gérer que 10 unités mobiles, les usines sont « bêtes », les ponts doivent être construits pièce après pièce. Pour tout dire, sur les 13 cartes (dont les 3 cartes bonus sorties en novembre 2018), j’en ai vaincu 4… Ça donne une idée du niveau de difficulté de l’ensemble.
  3. Les Protoids dans cette version sont plus brutaux que dans la suite, et ils sont d’autant plus vaches !
  4. J’ai tendance à me mélanger les raccourcis claviers entre les deux jeux. Ce qui peut être rapidement ennuyeux.

Cependant, je me suis dit que vous montrer ce qu’est arrivé à faire David Murray en 2016-2017 pour le Commodore 64 laissait présager une suite de très bonne qualité dont j’ai dépassé les 30 à 35 heures de jeu le soir pour me détendre 🙂

Continuer la lecture de « Après Planet-X3, au tour de Planet-X2 🙂 »

En vrac’ de fin de semaine

Un court billet rédigé en pleine insomnie, ça arrive 🙁

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Rien cette semaine.

Dans la série, « on continue la longue quête des longplays pour Planet-X3 » déjà évoquée dans cet article, en voici deux autres, même si ceux-ci n’attire plus trop les vues.

La carte « North Pole » :

La carte « Rocky River » :

Ce qui en fait 9 sur les 11 que je compte publier. Ouf 🙂

Bon week-end 🙂

PCEm, le compagnon de route de DOSBox / DOSBox-X.

Quand on veut se plonger dans les jeux rétros, il y a deux options qui se présentent :

  1. Avoir un ordinateur d’origine, parfois aidé d’un lecteur de carte SD pour charger plus facilement et de manière plus fiable les jeux. Mais ça prend de la place…
  2. Utiliser un émulateur dédié. C’est ce que je fais personnellement.

Dans le domaine des jeux pour MS-DOS (et il y en a une sacrée tétrachiée), le roi incontesté, c’est DOSBox ou son fork amélioré DOSBox-X. Cependant, il peut être intéressant pour avoir certains rendus graphiques d’avoir un autre outil. Ou simplement, avoir un émulateur qui ne va pas trop vite pour le jeu codé à l’origine pour une machine qui avait un processeur qui tournait au grand maximum à 15 voire 20 Mhz.

PCEm est l’outil qui colle le mieux. On peut émuler des dizaines de modèles, allant du premier PC, l’IBM 5150 à une machine équipée d’un K6-3, en passant par les PC d’Amstrad ou encore la mythique gamme Tandy, comme le Tandy 1000 présentée par David Murray, alias « The 8-Bit Guy ».

Après avoir récupéré l’émulateur et le paquet de ROMs copiées à l’endroit qui va bien, on peut se faire des vieilles machines. C’est parfois un peu long, mais voir démarrer GEM dans un Amstrad PC1512 ou encore le Tandy DeskMate 2 sur un Tandy 1000HX (ou EX, j’ai un doute), c’est toujours plaisant.

Continuer la lecture de « PCEm, le compagnon de route de DOSBox / DOSBox-X. »

Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 27 : DosEmu 2

Si je vous dis émulation pour MS-DOS sous Linux, vous allez me répondre DOSBox ou encore DOSBox-X (sa version améliorée) et je serai partiellement d’accord. Car il existe la reprise de l’ancestral Dosemu du doux nom de DosEmu 2… Pourquoi se compliquer la vie ? 🙂

DosEmu fut historiquement le premier émulateur pour MS-DOS, ce qui était plus qu’important quand Linux est né en 1993. La dernière version du projet DosEmu est la 1.4.0 sorti en 2012.

Quelques années plus tard, des développeurs ont décidé de reprendre l’outil, en utilisant un coeur FreeDOS, pour proposer DosEmu 2. Au moment où j’écris cet article, le 2 juillet 2020, la version en date est une 2.0-pre8, sortie en novembre 2017.

Après avoir récupéré la version git sur AUR et l’avoir fait compilé, j’ai voulu voir ce que donnait ce projet. Pour rajouter des logiciels, il faut aller dans ~./dosemu/drive_c/ et y copier ce qu’on veut lancer.

Continuer la lecture de « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 27 : DosEmu 2 »

En vrac’ de milieu de semaine…

Un petit billet en ce mercredi de juillet 2020.

Côté culture ?

Pour finir ce rapide billet, un autre longplay de l’excellent RTS Planet-X3 dont j’ai parlé le 13 juin 2020, et que j’ai mis à jour entre temps, le sixième que j’ai enregistré. C’est déjà pas si mal que cela, 6 sur 13. C’est la carte « Two Islands », une des plus dures du jeu.

Bonne journée ! 🙂

Que sont devenues les distributions GNU/Linux de 2015 au bout de 5 ans ? Épisode 2

Un billet qui prend la suite de celui publié le 18 juin, et qui va traiter des mois de juillet et d’août 2015.

Juillet 2015 :

Août 2015 ?

Pas grand chose, seulement 8 entrées. Dans les projets morts ? Point Linux, Tanglu, Semplice, Arquetype et PC-BSD. Soit 50% de pertes… La Viperr est en hibernation profonde, et cela me ferait mal au fondement d’apprendre son décès.

Prochain billet de la série, début septembre 2020.

Ah, le youtube Linuxien francophone fin juin 2020…

Il faut dire les choses comme elles sont, les chaînes actives et un tant soit peu suivie dans le monde linuxien francophone (en gros un minimum de 1000 abonnés) se comptent sur les doigts de la main. Les voici :

  • Blabla Linux (chaine généraliste) : 3 200 abonnés.
  • Xavki (chaine technique orienté administration système) : 11 300 abonnés.
  • Actualia (chaine généraliste) : 16 700 abonnés.
  • Adrien Linuxtricks (chaine généraliste plus orientée technique): 18 700 abonnés.

Et c’est tout. J’espère n’avoir oublié personne. Il y a bien quelques autres chaines, mais elles sont loin d’avoir atteint les symboliques 1 000 abonnés, donc elle ne compte pour presque rien au final, par rapport aux chaines poids lourd comme celle de Xavki, d’Actualia et d’Adrien.

Je dois dire que depuis mon départ vers Peertube.fr et Tux’n’Tube, j’ai gagné en terme de tension artérielle. C’est vrai qu’il y a moins de peuple sur ce service de publication de vidéo. Au moins, je suis certain de ne pas subir les emmerdements de la part d’ayants-tous-les-droits pour un extrait sonore de 5 secondes dans une vidéo qui fait 25 minutes 🙂

Continuer la lecture de « Ah, le youtube Linuxien francophone fin juin 2020… »

En vrac’ de fin de semaine.

Un court billet rédigé en un samedi matin plutôt nuageux du mois de juin 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

  • George Orwell connu pour son roman dystopique « 1984 » ou encore pour des romans comme « Hommage à la la Catalogne » et « La ferme des animaux » va entrer dans la collection de la Pléiade.
  • Prenez une enquête policière, deux photos et une vieille pièce italienne découvertes dans le coffre fort d’un vieillard sans histoire et vous aurez « Bien paraître » de Sébastien Mayoux qui m’a été conseillé par Agnès de Destination Passions.

Dans la série, « on continue la longue quête des longplays pour Planet-X3 » déjà évoquée dans cet article, en voici un nouveau, le sixième, consacré à la carte « 2nd Strike ».

Bon week-end 🙂

Presque trois semaines sous Gnome 3.36.x, un premier bilan rapide.

Dans un article du 8 juin 2020, j’expliquais dans les grandes lignes que je revenais sur Gnome après plusieurs années passées sous Xfce puis Mate. J’avais envie de faire un petit billet après trois semaines d’utilisation de Gnome.

Je concluais l’article du 8 juin 2020 ainsi :

J’ignore combien de temps je vais rester sous Gnome. Est-ce que cela va être une semaine, deux mois, voire un an. Seul l’avenir le dira. Au moins, on ne pourra pas me critiquer sur ma volonté de changer tous les trois jours d’interface graphique 😉

Mon installation n’a que peu bougé, et côté extension, je suis passé par « AppIndicator/KStatusNotifierItem support for GNOME Shell » pour avoir une zone de notification dans la barre supérieure. C’était le seul gros manque de mon installation. Un commentaire signé par TL;DR m’a aiguillé sur ce point précis.

Je n’ai pas ressenti le besoin de faire marche arrière pour le moment, et je suis 99,9% du temps avec Wayland. L’extension EasyScreeCast m’a sauvé la mise pour l’enregistrement de vidéo sous Wayland, que ce soit en plein écran qu’en mode fenêtré, comme avec le trolldi épisode 69 sorti le 26 juin à minuit. Ben quoi, j’ai bien le droit de me faire un peu de publicité, non ? 🙂

Continuer la lecture de « Presque trois semaines sous Gnome 3.36.x, un premier bilan rapide. »

Y a pas à dire, Planet-X3, c’est un jeu addictif :)

Dans un billet du 13 juin 2020, je parlais de Planet-X3 que j’avais acheté quelques jours auparavant, profitant de la fraicheur des soirées pour m’y plonger. Au bout de deux jours, j’ai gagné ma première partie. J’étais heureux. Je me suis dit, autant continuer. Entre des parties où les protoids m’ont botté l’arrière train (oui, je pense en particulier à toi « Spots »), et d’autres où j’arrivais à gagner, parfois de justesse.

Après avoir acquis une certaine fluidité, je me suis dit que j’allais faire un longplay pour montrer une partie gagnante. J’ai commencé en douceur avec la carte « The Atoll » qui est plutôt facile. Ensuite, j’ai enregistré une autre carte que j’aime bien « Inferno », etc… Pas forcément par ordre de disponibilité dans le jeu, mais par ordre de cartes que j’arrivais à finir.

Le jeu est composé des cartes suivantes, avec l’adresse du longplay s’il est disponible en ce 25 juin (mis à jour jusqu’à la fin des engistrements, aux alentours du 8 juillet 2020) :

  1. « River Divide » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/0c2050c3-c86f-40c0-a35f-43252ecac847
  2. « The Atoll » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/37dc761e-94bd-4f8d-9522-0eab7163289a
  3. « Two Islands » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/f5b501e3-9fb8-4281-9e41-cf5f9afb484b (ajout au 30 juin – 17 h 35)
  4. « The Jungle » : ???
  5. « Inferno » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/60bf19bf-e8c9-4f65-b020-ccff20c57725
  6. « North Pole » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/e4420d53-345f-4844-a740-adc2e4ae977a (ajout au 3 juillet – 13h35)
  7. « Logo World » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/64806001-9dcd-4bba-a149-b99d69c1037d
  8. « Desert Rocks » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/f2e94782-b4b8-41df-bc18-0654d7670517
  9. « Spots » : ???
  10. « Rocky River » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/0e0bea77-a07a-4396-925a-cccd4ee5f872 (ajout au 5 juillet – 10h40
  11. « Ice Patches » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/673dbe92-da02-44c2-84d1-c93162b61655 (ajout au 8 juillet – 00h05
  12. « Great Lakes » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/fcfa5c7a-c028-4aee-818d-ebeaee548af5 (ajout au 8 juillet – 00h05
  13. « 2nd Strike » : https://peertube.pcservice46.fr/videos/watch/0dae95a7-acd5-4eb1-b2b3-c03f4c971cef(ajout au 30 juin – 17h35)

Continuer la lecture de « Y a pas à dire, Planet-X3, c’est un jeu addictif 🙂 »

Vieux Geek, épisode 215 : PC-Task, l’émulateur de PC pour Amiga.

Quand j’étais utilisateur d’un Amiga 1200 dans les années 1993-1995, il y avait un logiciel qui était un peu spécial, car il permettait d’émuler un PC. Son nom ? PC-Task. Cependant, il ne fallait pas s’attendre à des miracles.

La différence des microprocesseurs étaient telles qu’émuler un 8088 à 4,77 Mhz – en gros celui du premier IBM PC – tenait presque du miracle sur un Amiga 1200 sans aucune accélération matérielle. Quant à faire fonctionner MS-Windows 3.1, il fallait sortir la très grosse artillerie, du genre l’Amiga 4000 gonflé au maximum en mémoire vive, et encore, je ne suis pas certain 🙂

Il y avait d’autres facteurs qui rentraient en compte : l’incompatibilité des disquettes sur le plan du formatage… Bref, il fallait vraiment avoir besoin d’un logiciel n’existant pas sous Amiga. La dernière version, la 4.4 est sortie en 1997. En recherchant l’outil pour l’article, j’ai appris qu’en 2010, l’auteur l’avait libéré sous la forme d’un freeware.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 215 : PC-Task, l’émulateur de PC pour Amiga. »