Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 1 : « FreeDoom ».

Dans cette série de billets que je posterai le vendredi avec un rythme d’une fois tous les 15 jours, je vous parlerai des projets un peu fou du logiciel libre. Le premier exemple est lié à un anniversaire tout frais. Les 22 ans du premier Doom, jeu vidéo mythique des années 1990.

Nous somme le 10 décembre 1993. Une petite entreprise du nom d’id Software qui s’était déjà fait les dents dans le domaines du FPS (First Person Shooter) avec Wolfenstein 3D sorti un an plus tôt sort ce qui sera un titre emblématique : Doom. Derrière un scénario qui tient sur un ticket de métro, on trouve un des jeux les plus addictifs des années 1990.

Le joueur joue un space marine qui a été exilé sur Mars après avoir cassé la tête d’un officier qui lui demandait de tirer sur des civils. Une fois sur Mars, la base installée par des scientifiques qui font des expériences avec des technologies de transport qu’ils ne maîtrisent pas tourne au vinaigre. Vous êtes le seul survivant avec pour tout arme un pistolet… Et d’étranges bruits vous font penser qu’il se passent des choses pas très catholiques près de votre point de départ.

Après la publication du code source de ce qui a été appellé rétrospectivement id Tech 1 en 1999 sous licence GPL, les ports du moteur ont explosés, au point que toute nouvelle plateforme technique qui sort se doit d’avoir son port de Doom.

Continuer la lecture de « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 1 : « FreeDoom ». »

Casser du monstre, parfois ça soulage… Et c’est mieux quand c’est avec du logiciel libre ;)

Il arrive parfois qu’on soit légèrement en colère, et que l’on ai envie de se défouler. Quoi de mieux – et de soulageant pour les nerfs – que de casser du monstre sur un jeu vidéo ?

Si vous êtes linuxien – en dehors d’utiliser un système solide – les jeux vidéos sont souvent peu nombreux pour passer votre colère. Et j’avoue que les derniers FPS sont soit indisponible sous linux, soit pas libre. Dommage 🙁

La solution ? Le duo Zdoom + FreeDoom.

Continuer la lecture de « Casser du monstre, parfois ça soulage… Et c’est mieux quand c’est avec du logiciel libre 😉 »