« La Brume Électrique » : Encore une preuve que le post-rock français, c’est de la bonne ?

Le « blogueur influent », que je suis, est de temps en temps contacté par des groupes ou des artistes qui me proposent d’écouter leurs dernières créations.

J’écoute toujours par simple respect. En parler, c’est une autre paire de manche.

Vers le 20 mars 2016, j’ai reçu un courrier du groupe La Brume Électrique annonçant la sortie de leur premier album éponyme. J’en avais rapidement parlé à l’époque dans un billet en vrac’.

Puis, la vraie vie s’invitant, je n’avais pas eu l’occasion de réécouter l’album jusqu’à ce matin, pour me changer de la musique techno excrémentielle commerciale que m’impose mes voisins le week-end.

C’est du post-rock léger, aérien, instrumental, avec des mélodies qui fleurent bon les années 1970 dans leur ambiance. On est loin du post-rock de Mono qui joue la facilité des mélodies saturées dans ses titres.

Continuer la lecture de « « La Brume Électrique » : Encore une preuve que le post-rock français, c’est de la bonne ? »

Black Lab Linux Mate 6.5 : un exemple qui montre que le monde des distributions GNU/Linux ne pense essentiellement qu’en anglais ?

La Black Lab Linux est l’exemple parfait de la pensée anglophone du monde des distributions GNU/Linux. C’est vrai que l’anglais est la langue maternelle de l’informatique, même si certains termes français se sont frayés un chemin dans ce domaine comme menu par exemple.

L’annonce de la sortie de la Black Lab Linux Mate 6.5 que j’avais déjà testé en juillet 2014 dans sa version 5.0.2 m’avait donné envie de tester cette nouvelle mouture.

J’avais donc récupéré l’ISO de la version 6.5 de cette distribution au nom canin, et lancé directement l’installateur. J’attendais que l’installation se termine quand j’ai eu droit à un laconique message d’erreur.

En effet, l’installateur se plante comme un MS-Windows Millenium sous amphétamine dès qu’on veut l’installer en français (langue disponible dès le départ), aussi bien avec Qemu que Virtualbox… Cela me rappelle une autre distribution qui subissait le même sort, la ZorinOS à l’époque de sa version 8.0. Avec le même bug ou presque. L’installateur serait un peu trop chatouilleux ?

Pourtant, c’est à peu de chose près celui qui est employé par Ubuntu et ses déclinaisons officielles (Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubunte Mate entre autres) qui n’ont aucun problème pour s’installer dans la langue de Molière.

On pourrait me dire : « Installe en anglais et ajoute le français par la suite ». C’est compréhensible, mais dans ce cas, l’installateur ne devrait pas proposer l’installation dans d’autres langues que l’anglais pour éviter que l’utilisateur ne se retrouve le bec dans l’eau.

Continuer la lecture de « Black Lab Linux Mate 6.5 : un exemple qui montre que le monde des distributions GNU/Linux ne pense essentiellement qu’en anglais ? »

Kanji : quand on mélange du rock français avec un groupe uniquement féminin, résultats garantis.

Je ne suis pas un grand fan du rock français, et encore moins des groupes entièrement féminin. Mais je l’avoue, j’ai découvert via Noomiz une pépite, le groupe Kanji qui m’a réconcilié avec du rock français interprété par un trio féminin.

J’ai commandé leur premier EP « Les fleurs de cerisiers », et j’avoue que j’ai pris une claque en pleine tronche. Le genre de claques qu’on aime à recevoir :

L’album commence avec un morceau dynamique « Message ». Suit un titre un peu plus ballade « Plaine ».

« Dame la chance » vient en troisième et montre encore plus l’étendue du talent du trio. Surtout la montée en puissance du titre.

Montée en puissance qui continue avec « Soir et… »

L’ensemble se termine avec un morceau acoustique, qui donne le titre à l’EP.

Ce qu’ont ressent tout au long de l’EP, c’est la maitrise de la voix et des instruments. Le jeu n’est pas volontairement lourd pour cacher qu’on ne sait pas aligner trois notes à la suite. Pas comme feu les massacr’académiciens de TV Bouygues 😉

Si vous voulez du bon rock en français, écoutez donc Kanji… Vous serez agréablement surpris. Surtout l’EP qui est excellent et vraiment pas cher du tout. A vous de voir maintenant.