Vieux Geek, épisode 155 : Hovertank, le premier FPS d’ID Software.

Si on pense FPS et ID Software, le premier nom qui vient à l’esprit, c’est Wolfenstein 3D sorti en 1992. Mais ce n’était en réalité que le « petit-fils » du premier titre développé par ID Software dans ce domaine.

Dans un article du mois d’avril 2017, j’avais parlé de Catacomb 3D, sorti en novembre 1991. Cependant, quelques mois auparavant en relation avec Softdisk Publishing, le tout jeune ID Software publiait son premier FPS en 3D, Hovertank.

Contrairement à son descendant, Hovertank est des plus austères. Les labyrinthes sont en 3D, mais aucune texture n’est appliquée, que ce soit pour les murs ou les plafonds. C’est juste de la 3D avec des murs à 90° avec des affichages en couleurs pleines.

On pilote un tank qui doit secourir des otages tout en évitant et tuant des méchants ennemis de divers types.

Venir à bout des 20 niveaux du jeu sans avoir une nausée monstrueuse tient de l’exploit, surtout avec le mouvement saccadé de déplacement du tank. Évidemment, c’était plutôt austère, mais il ne faut pas oublier la puissance des ordinateurs en avril 1991… On était loin des monstres multi-coeurs de la plupart des PCs qui fonctionnent de nos jours !

Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 24 : Blasphemer, la wad libre pour Heretic.

Quand j’ai lancé cette série de billet en décembre 2015, j’ai pris un projet ludique emblématique, « FreeDoom ». La volonté de créer des épisodes entièrement libres pour Doom date de l’époque de la libération du code source du célèbre FPS développé par ID Software.

En 1994, Raven Software sort Heretic qui est un Doom matiné d’héroïc-Fantasy. Il y aura ensuite au fil des années Hexen (qui rajoute une dose de jeu de rôle), Hexen 2 (que j’ai adoré et qui reste un de mes FPS préférés) ou encore Quake 4 (en 2005) et Wolfestein (en 2009).

À l’image du projet FreeDoom, un projet d’abord dénommé FreeHeretic puis Blasphemer est proposé.

Continuer la lecture de « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 24 : Blasphemer, la wad libre pour Heretic. »

Vieux Geek, épisode 132 : Powerslave / Exhumed, un ancêtre oublié de Duke Nukem 3D ?

Pour les personnes ayant connus les premiers FPS, il y a une série de titres au-dessus des autres. En dehors du trio Doom, Doom II et Duke Nukem 3D, le reste ne valait pas tripette.

Il y avait bien eu l’exception Rise of The Triad – évoqué dans l’épisode 120 de cette série de billets – mais rien de vraiment mieux durant cette période qui court de début 1994 à début 1996.

Si Duke Nukem 3D a été révolutionnaire à cause du Build engine développé par Ken Silverman, papa de Ken’s Labyrinth – comme évoqué en janvier 2016 – Duke Nukem 3D n’a pas été le premier à l’utiliser.

Du moins, un jeu connu sous le double nom de Powerslave (États-Unis) ou Exhumed (Europe) et sorti en 1995 par Lobotomy Software a été l’utilisateur d’une préversion du Build Engine… Préversion franchement castrée sur tout au niveau de limitation de l’affichage. Peu ou pas de forme « arrondi », mur uniquement à 90°, bref, pas la joie.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 132 : Powerslave / Exhumed, un ancêtre oublié de Duke Nukem 3D ? »

Vieux Geek, épisode 120 : Rise of the Triad, la suite frappadingue de Wolfenstein 3D.

J’ai déjà eu l’occasion de parler des FPS un brin secoué du bocal avec le très spécial Redneck Rampage.

Mais ce n’était pas le coup d’essai pour 3DRealms anciennement connu sous le nom d’Apogee. En 1994, un autre FPS complètement sécoué du ciboulot était sorti, Rise of The Triad. À l’origine, ce devait être une suite de Wolfenstein 3D, au point de s’appeller Wolfenstein 3D part 2.

Mais au bout de quelques mois de développement, John Romero contacta Scott Miller que le projet sous ce nom précis était abandonné… Pour éviter de faire de l’ombre à un certain Doom ?

Quoiqu’il en soit, Tom Hall qui était parti un peu auparavant d’id Software, repris le projet et développa un scénario pour conserver les éléments graphiques déjà développés, en plus d’une version améliorée du moteur de Wolfenstein 3D : sols et ciels texturés, possibilité d’avoir plusieurs niveaux, la possibilité de sauter. Bref, un moteur poussé dans ses limites.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 120 : Rise of the Triad, la suite frappadingue de Wolfenstein 3D. »

Vieux Geek, épisode 118 : Spear of Destiny, mon introduction aux wolf3d-like.

1992. Une petite boite peu connue du nom d’id Software révolutionne les jeux 3D avec Wolfenstein 3D. Tandis qu’elle prépare sa prochaine révolution, un certain Doom, une partie de l’équipe d’id Software se consacre à la préquelle de Wolfenstein 3D, Spear of Destiny.

En janvier 2016, dans l’épisode 5 de la série « Les projets un peu fou du logiciel libre », j’avais parlé d’EcWolf, un port du moteur de Wolfenstein 3D pour les ordinateurs modernes.

Quand je suis arrivé sur PC, en 1995, j’ai découvert les FPS avec l’épisode shareware du premier Doom. Je devrais attendre l’achat d’un CD de Micro-Application pour tomber sur la version partagicielle de Wolfenstein 3D et surtout sur la démo de Spear of Destiny.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 118 : Spear of Destiny, mon introduction aux wolf3d-like. »

Vieux Geek, épisode 116 : Dark Forces, la première incursion de Lucas Arts dans le monde des FPS.

J’avais déjà évoqué dans l’épisode 16 de la série « Vieux Geek » les doom-likes qui avaient pullulé dans les années 1994 à 1996.

J’ai abordé par la suite l’immonde « Depth Dwellers » (dans l’épisode 79) ou encore le mythique ancêtre de Duke Nukem 3D, « Ken’s Labyrinth » dans l’épisode 51 de la série vieux geek.

Mais il y en a un qui m’avait marqué par son côté avancé techniquement à l’époque, c’est Dark Forces, premier volet des aventure de Kyle Katarn. Sorti en février 1995, soit près d’un an avant Duke Nukem 3D, il en reprend certains aspect : portes coulissantes, objets en 3D mouvants, la possibilité de s’accroupir et de sauter. Sans oublier des aspects de jeu de rôle qui seront repris dans Hexen en 1996 avec des objectifs à remplir.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 116 : Dark Forces, la première incursion de Lucas Arts dans le monde des FPS. »

Vieux Geek, épisode 111 : LameDuke, un cadeau d’anniversaire assez spécial…

Dans l’épisode 110 de la série « vieux geek », j’évoquais la version dite prerelease de Quake 1. Cela m’a fait me souvenir d’un cadeau d’anniversaire assez spécial… Il faut se plonger en janvier 1997 pour trouver une publication un peu bizarre.

Le 29 janvier 1997, il y a un peu plus de 21 ans, 3D Realms fit un cadeau un peu étrange pour les fans de Duke Nukem 3D qui avait été publié un an plus tôt. Une version bêta de décembre 1994, renommé pour l’occasion LameDuke.

On peut encore trouver la page de l’annonce sur le site de 3D Realms.

C’est une version qui montre à quel point le produit a été retravaillé sur sa dernière année de conception.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 111 : LameDuke, un cadeau d’anniversaire assez spécial… »

Vieux Geek, épisode 110 : Quake 1 prerelease, l’ultime préversion de Quake…

J’ai toujours eu un petit faible pour le premier FPS entièrement 3D jamais sorti, Quake. J’en avais longuement parlé dans l’épisode 21 de la série, sorti le 28 juin 2014, 18 ans après la publication du jeu, le 22 juin 1996.

S’il y a une préversion qui est ultra-célèbre pour Quake, c’est le Qtest. Sorti en février 1996, soit 4 mois avant la sortie de la version complète du jeu, il a servi de test grandeur nature pour le deathmatch.

Cependant, j’ai eu la possibilité d’apprendre l’existence il y a quelques années d’une béta assez avancée qui avait finie par fuiter sur la toile, la Prelease sortie le 11 juin 1996, une béta 3… 11 jours avant la sortie de la version finale… Autant dire que l’équipe d’id Software a du aligner les nuits blanches pour finir le jeu en quadruple vitesse…

On peut maintenant récupérer la version fuitée sur Moddb. Cependant, en dehors de Dosbox, ne comptez pas lancer cette version non finalisée…

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 110 : Quake 1 prerelease, l’ultime préversion de Quake… »

Vieux Geek, épisode 87 : Bad Toys, le FPS le plus bizarre de l’histoire du PC :)

En 1994, les jeux vidéo intéressants sont développés pour MS-Dos, surtout quand le besoin de vitesse se fait sentir. Microsoft veut attirer les développeurs pour aider MS-Windows à sortir de son côté outil de travail, et propose alors des technologies comme WinG dont j’avais parlé dans l’épisode 10 de la série « Vieux Geek ».

Les développeurs de Tibo Software décident de proposer un clone de Wolfenstein 3D qui se passe dans un univers un peu déjanté, celui des jouets. Après tout, pourquoi pas ? En 1994, Bad Toys sort…

On peut récupérer la première version sur archive.org. Cette première version est en noir et blanc. Faut pas pousser non plus 🙂

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 87 : Bad Toys, le FPS le plus bizarre de l’histoire du PC 🙂 »

Vieux geek, épisode 78 : Blake Stone, le Wolf3D-like oublié.

Il y a une constante dans le jeu vidéo, qui est simple : dès qu’un format fonctionne, on le copie ad-nauseam… Pour le pire et parfois pour le meilleur 🙂

En mai 1992, une petite boite du nom d’id Software donne un grand coup de pied dans la fourmilière et sort… Wolfenstein3D. La petite boite en question s’était déjà fait la main avec Catacomb 3D (cf l’épisode 75 de cette série « Vieux Geek ») en proposant un environnement en pseudo-3D. Wolfenstein 3D rajoutera une ambiance de seconde guerre mondiale avec la possibilité de buter Adolf Hitler à la fin du 3e épisode.

Le moteur utilisé par Wolfenstein3D ayant été licencié par divers studios, dont Jam Productions publié par Apogee Software, qui propose une semaine avant la sortie officielle de Doom en décembre 1993 le jeu « Blake Stone: Aliens of Gold ».

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 78 : Blake Stone, le Wolf3D-like oublié. »

Vieux geek, épisode 75 : Catacomb 3D, la préversion de Wolfenstein 3D

Début mai 2017, nous allons fêter les 25 ans d’un jeu mythique, celui qui a donné naissance par la suite à Doom (en 1993) et par extension à une famille plus que prolifique, j’ai nommé les FPS (First Person Shooter ou jeu de tir en vue subjective).

Cependant, ce n’était pas le coup d’essai de la petite entreprise qu’était Id Software à l’époque. Il y a bien entendu eu la série des Commander Keen qui était dans la plus pure tradition des jeux de plateformes. Il fut publié par Softdisk.

Mais avant Wolfenstein 3D, le prototype le plus avancé s’appellait Catacomb 3D. Sorti en novembre 1991, il nous plonge dans un monde en pseudo-3D (préparant la révolution Wolfenstein) avec un environnement qui nous plonge en 3D (simplifiée, les murs étant tous à 90°) en temps réel.

Pas d’effet de lumières, ni de hauteur. Cela sera développé pour Doom en 1993.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 75 : Catacomb 3D, la préversion de Wolfenstein 3D »

Vieux geek, épisode 64 : Chex Quest, le FPS aseptisé.

S’il y a un titre mythique du jeu vidéo qui a marqué la première moitié des années 1990, c’est bien Doom. Premier FPS en pseudo-3D avancé, il a été surtout connu en 1994 pour engendrer des casse-têtes chez les responsables informatiques qui en virait le moindre exemplaire trouvé sur un ordinateur de travail.

En 1996, alors que Quake commençait sa longue histoire, une marque de céréales – qui voulait se relancer – décida de proposer un FPS à destination des enfants. Mais au lieu de combattre des zombies dans des niveaux infernaux, Chex Quest était plus aseptisé. Au lieu du doom guy, on devient le Chex Warrior qui doit intervenir pour libérer la planète Bezoik des Flemoids, des espèces de monstres verdâtres. On est équipé d’une arme, le « zorcher » qui renvoient les envahisseurs chez eux.

Utilisant le moteur du jeu Doom, il fut proposé avec les boites de céréales de la marque en question, mais aussi avec des CD promotionnels d’AOL.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 64 : Chex Quest, le FPS aseptisé. »

Vieux geek, épisode 59 : « X-Men: The Ravages of Apocalypse »

Nous sommes en 1997 et Quake sorti un an avant va bientôt être remplacé par Quake 2. Même si l’un des premiers FPS tout en 3D a connu trois suites (dont deux officielles) à savoir « Scourge of Armagon » (le Mission Pack 1), « Dissolution of Eternity » (le Mission Pack 2) et « Abyss of Pandemonium », l’extension non officielle la plus connue, il y a aussi des projets plus ambitieux…

Comme faire un FPS basé sur le monde des X-Men. Au lieu de développer son propre moteur de rendu, Zero Gravity Entertainment utilise le moteur de Quake et propose une conversion totale.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 59 : « X-Men: The Ravages of Apocalypse » »