Puisque l’ambiance est à l’insécurité…

Rafraichissons-nous la mémoire. Après les attaques d’un groupe proche des mouvements les plus durs de la droite actuelle contre un groupe de femmes qui n’ont fait que défiler seins nus pour montrer l’hypocrisie et le décalage entre la société et le groupe  sur certaines problématiques, il est fort à parier que les débats sur l’insécurité vont ressurgir.

Il est donc temps de se rafraichir la mémoire, et de se souvenir du matraquage médiatique de janvier à mai 2002, avec ce documentaire sur l’affaire Paul Voise.

Mais avant tout, une petite statistique tirée de l’introduction du documentaire :

« Sur 65 médias étudiés, de janvier à mai 2002, 18766 sujets sur l’insécurité -> 987 par semaine » (Sofres)

987 / 7 = 141 par jour… Pas mal coté ambiance. Donc, en gros, 5,87 sujets par heure. Environ toutes les 10 minutes sur 4 mois…

Il ne fallait pas nier l’insécurité, mais matraquer ainsi les informations, et finir par entretenir une suspicion croissante et gonfler artificiellement l’insécurité en la mettant où elle n’existait peu ou pas devrait nous servir de leçons, non ?


Paul Voise, Faits divers, Politique et Insecurite

Enfin, je dis cela, hein, mais je dis rien !

En vrac, spécial bétise humaine.

Je m’étais promis de ne pas faire de billets sur ces sujets, mais c’est trop tentant.

Y a pas grand chose, mais mieux vaut prévilégier la qualité à la quantité. Enfin, c’est une façon de parler, hein 🙂

« L’échange » : un film à déconseiller aux âmes sensibles…

Ce petit bijou avec Angelina Jolie, John Malkovitch et Jeffrey Donovan (l’inspecteur de police qu’on a envie de transformer en hachis parmentier) se base sur un fait divers, de la fin des années 1920, les meurtres de Wineville.

En dehors du fait divers qui est assez sordide, le film montre comment la police de Los Angeles de l’époque avait tout fait pour masquer son incompétence.

C’est un film très dur, mais aussi magnifique. J’avoue que je ne suis pas sorti indemne du visionnage du film. C’est avec Gran Torino un des meilleurs films que j’ai vu cette année.