Critiques de deux livres : « Le guide pratique Windows 10 » et « À la découverte de Windows 10 »

Je dois faire une confession avant de commencer cet article. Je suis dans mon entourage proche « celui qui s’y connait en informatique et qui te dépannera en cas d’ennuis ».

Quel(le) geek(ette) n’est pas dans ce cas ? 99% du temps, c’est pour dépanner un ordinateur sous MS-Windows, que je n’utilise plus depuis des années à la maison. Cependant, il est nécessaire de se garder au courant des nouveautés.

Comme j’ai pu le préciser dans un article de début juillet 2015, je suis régulièrement contacté par le service presse de l’éditeur Eyrolles pour me faire découvrir tel ou tel ouvrage. La proposition de me faire découvrir deux livres sur MS-Windows 10 a été pour moi une occasion en or de me tenir au courant des nouveautés.

J’ai donc reçu gracieusement de la part de l’éditeur en question deux livres rédigés respectivement par Fabrice Neuman et Mathieu Lavant. À savoir « Le guide pratique Windows 10« , sorti le 3 septembre et « À la découverte de Windows 10« , sorti le 10 septembre. Avec la sortie du dernier OS en date de Microsoft, je m’attendais à de telles publications.

Je tiens à remercier Marion Marin-Dubuard pour m’avoir envoyé gratuitement un exemplaire de chaque ouvrage. Au moins, on ne pourra pas dire que je ne joue pas la transparence 🙂

Bien entendu, je ne compte pas parler des déboires éthiques liés à l’OS, mais uniquement des livres dédiés à cette version de MS-Windows.

Commençons donc le livre de Fabrice Neuman, « Le guide pratique Windows 10 ».

Continuer la lecture de « Critiques de deux livres : « Le guide pratique Windows 10 » et « À la découverte de Windows 10 » »

Critique du livre « Internet et les réseaux sociaux : que dit la loi ? »

Étant un vieux blogueur dont l’influence serait tout sauf négligeable selon certaines personnes – tiens, des rires de baleine dans la salle ? – je suis souvent contacté, aussi bien par des promoteurs d’articles sponsorisés ou apparentés qui peuvent aller voir si on peut attraper des coups de soleil sur Pluton – que par certains éditeurs pour me parler de leur produits (livre, logiciels), voire même certains groupes ou artistes.

Depuis plus d’un an et demi, je suis contacté régulièrement par le service de presse de l’éditeur Eyrolles, qui me présente rapidement des livres qui doivent sortir, avec la même question à la fin : « Souhaitez-vous découvrir le livre ? »

Presque à chaque fois, je réponds par la négative, le sujet ne me parlant pas. Je n’ai répondu que par 3 fois de manière positive. la première, c’était pour un livre sur le Raspberry Pi premier du nom en février 2014, la deuxième, c’était pour un livre concernant la création d’une boutique en ligne, sujet auquel je m’intéressais à l’époque – et qui me parle toujours – en mars 2015.

Et la troisième ? C’est plus récemment, quand un bouquin intitulé « Internet et les réseaux sociaux : que dit la loi ? ». Je tiens à remercier Marion Marin Dubuard pour m’avoir envoyé gratuitement un exemplaire. Il est disponible sur le site de l’éditeur et vaut la modique somme de 12,90€, en dehors des frais de ports.

Au moins avec cette longue introduction a le mérite de mettre les points sur les « i », je ne violerai pas l’article 20 de la LCEN (Loi pour la Confiance de l’Économie Numérique) du 21 juin 2004. Mais revenons-en au livre publié par les éditions Eyrolles.

Écrit par Fabrice Mattatia (Docteur en droit et expert en confiance numérique), ce petit ouvragee au format poche d’un peu moins de 250 pages, apparaît à première vue un peu court pour aborder un aussi vaste sujet que l’application du droit sur internet. En tout cas, il dépasse largement le simple cadre des réseaux sociaux : Facebook, Google Plus, Twitter, Diaspora*, Instagram, etc.

Il se base sur un principe juridique simple : « nemo censetur ignorare legem », qu’on peut traduire par « nul n’est censé ignorer la loi ».

Continuer la lecture de « Critique du livre « Internet et les réseaux sociaux : que dit la loi ? » »

Un livre pour vulgariser la création de boutique en ligne. Merci Bernard Eben.

En tant que blogueur influent (tiens, je vois des personnes qui sont en train de faire exploser leur vessie à force de rire, pourquoi ?), il m’arrive d’être contacté par divers services de communication, que ce soit des start-up ou encore des librairies.

Dans le deuxième cas, je suis régulièrement contacté par le service de presse des éditions Eyrolles. En février 2014, j’avais eu l’occasion de parler d’un livre sur la Raspberry Pi.

Cette fois-ci, grâce au service de presse d’Eyrolles et d’Elsa Azis, que je tiens une nouvelle fois à remercier, j’ai pu recevoir un exemplaire du livre « E-commerce :
Tout savoir avant de créer une boutique en ligne ! »

J’avoue que j’ai été attiré par le sujet traité. Même si je ne compte pas ouvrir une boutique en ligne dans le mois qui vient, ce bouquin est une petite bible pour les personnes qui auraient envie de se lancer dans cette aventure.

Continuer la lecture de « Un livre pour vulgariser la création de boutique en ligne. Merci Bernard Eben. »

Un petit peu d’auto-promotion : « Complètement Geeks ».

« Complètement Geeks » est un livre que j’ai rédigé à la demande et en collaboration avec l’éditeur français Larousse. Après avoir été contacté par leurs services – j’ignore toujours comment, et je ne le saurais sûrement jamais, pour un projet à la fois « geek » et vintage.

Derrière le terme geek, on peut mettre un peu de tout, mais le cadre était précis : les enfants des années 1970 à 1990, avec ce qui a marqué leurs enfances, aussi bien dans le cadre de l’informatique (domaine geek par excellence), mais aussi les vieux jeux (vidéos ou de société), et plein d’autres choses.

J’ai pris un certain plaisir à retrouver certains objets qui ont bercé mes jeunes années, et sûrement celle des enfants des années 1970 et 1980. L’ensemble fait un peu plus de 150 pages.

Continuer la lecture de « Un petit peu d’auto-promotion : « Complètement Geeks ». »

« A la découverte du Raspberry Pi », le guide pour bien débuter avec sa framboise.

Je suis possesseur d’un Raspberry Pi de première génération, et j’avoue que j’ai du tester la plupart des OS disponible pour ce nano-ordinateur : Raspbian, Pidora ou encore Archlinux-Arm.

J’ai eu la possibilité de recevoir, et j’en remercie Elsa Azis de l’éditeur Eyrolles de m’avoir envoyer, un exemplaire du livre « A la découverte du Raspberry Pi » que j’ai dévoré après mon retour de vacances en famille.

rpi

Le guide d’environ 230 pages permet à l’acquéreur de faire les premiers pas avec ce nano-ordinateur. J’avoue que cela m’a fait plaisir de réviser mes bases d’unix (le deuxième chapitre est consacré à tout ce qui est droits utilisateurs), d’une manière conviviale et ludique.

Je dois avouer aussi que pour le moment, j’ai survolé les parties plus techniques, surtout la programmation en python. Même si j’ai quelques bases avec le langage de Guido van Rossum, j’ai été surtout impressionné par le chapitre sur Scratch et sa programmation entièrement visuelle.

Continuer la lecture de « « A la découverte du Raspberry Pi », le guide pour bien débuter avec sa framboise. »