En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ pour clore une semaine un peu creuse sur le blog. J’ai des obligations personnelles qui me mettent un peu en retrait en ce moment. Mais ça va vite changer 😀

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Dans la catégorie distributions GNU/Linux sérieuses, je demande la MX 16.1, basée sur la Debian GNU/Linux Jessie en attendant la version sur Stretch 🙂
  • La cousine éloignée de la ArchLinux, j’ai nommé la KaOS vient de sortir sa version 17.06 qui propose Plasma 5.10.x entre autres choses.
  • J’adore l’optimisme de Cyrille Borne, surtout quand il parle du bureau linuxien… J’aurais presque pu l’écrire sur certains plans, mais on m’aurait dit que je radote 🙂

Côté culture ?

Bonne week-end !

10 ans au compteur… Déjà ?!

28 septembre 2005 : j’ouvre le blog. J’ignorais que 10 ans plus tard, le blog existerait toujours. Je ne pensais pas qu’il verrait son premier anniversaire. Ni que celui-ci passerait d’une version 1.5 de WordPress à sa version 4.3.1. Au bout de 10 ans, un peu plus de 2840 articles au compteur et un peu plus de 15360 commentaires déposés.

10ans-01

Si on fait quelques rapides moyennes, cela fait 238 articles par an, soit 19,83 articles par mois depuis septembre 2005.

Quand j’ai commencé à rédiger des articles sur ce blog, j’étais un utilisateur d’un Apple Mac Mini de la première génération, celui qui était équipé de processeurs PowerPC G4. Et oui, on a tous nos petits secrets inavouables 😀

Quel bilan – tout sauf exhaustif – depuis le billet du neuvième anniversaire ?

  1. La publication d’un livre demandé par Larousse en octobre 2014.
  2. La publication des deux derniers tomes de ma mini saga de SF : le tome 2 en octobre 2014, le tome 3 en avril 2015.
  3. La fin prévisible de la saga mouvementée de Micro-R OS qui m’avait valu une sérieuse prise de bec avec l’auteur de la distribution en question.
  4. L’occasion de faire une confession sur l’origine de ma publiphobie.
  5. Le vieux Gnomiste est devenu utilisateur de Xfce. J’utilise toujours sous l’environnement léger malgré la sortie de Gnome 3.18.
  6. L’ouverture d’un compte sur le point d’accès diaspora* de Framasoft.

Cela a été surtout l’occasion de faire connaissance avec des blogueurs que j’apprécie énormément, comme Didier Acker alias Iceman, Laurent Napias, Stéphane Gallay ou encore le dessinateur Péha auprès duquel j’ai commandé un dessin pour les dix ans du blog que vous trouverez ci-après. Il y a un sacré nombre de clins d’oeil.

fred-10ans

Continuer la lecture de « 10 ans au compteur… Déjà ?! »

Cyrille Borne est de retour ! Alleluia :)

Et il est plus fort que jamais. Dans un billet daté du 5 décembre 2014, Cyrille nous parle des conséquences de son coup de sang liée à la fermeture du blog-libre.

Il ne peut s’empêcher de citer un article que j’avais écris un peu sur le vif, surtout quand je parle d’Highlander, pour penser à la solitude que finissent par éprouver les vieux blogueurs quand il voit un des leurs claquer la porte dans un coup de sang.

Dans son langage fleurie qui n’appartient qu’aux sadiques profs de maths, il interprète mal mes propos, je le cite :

Les opportunistes qui ne ratent jamais l’occasion d’écrire un billet de blog. Je relisais le billet de Frédéric, et je suis quand même dérangé par ce genre de choses : J’avoue que je me sens tel un Duncan MacLeod dans Highlander, épée en main en face d’un immortel que je viens de tuer. Dans Highlander, c’est une histoire d’immortels, et l’idée c’est de dire qu’il ne peut en rester qu’un, donc ils s’entretuent. A chaque fois qu’ils coupent la tête d’un adversaire, il y a des éclairs partout, ils récupèrent la force de l’ennemi dans une espèce d’orgasme. Comprenez que Frédéric vient de me couper la tête et qu’il a mouillé son pantalon de bonheur, c’est un peu trop gore pour moi.[…]

Voila comment tailler une croupière en l’espace de 3 minutes. Je n’ai jamais prétendu que j’appréciais ce genre de final, mais j’avais l’impression, lors du coup de sang de Cyrille d’être un survivant. Tel un immortel qui sauve sa tête dans un combat sans pitié.

Manque de chance, Cyrille a décidé – et j’avoue que je le comprends en partie – de fermer les commentaires sur les billets. J’ai personnellement fait le choix inverse. Oui, c’est mon côté : « Venez m’en foutre plein la… », mais cela permet de crever l’abcès.

Continuer la lecture de « Cyrille Borne est de retour ! Alleluia 🙂 »

En vrac rapide et plus ou moins libre en ce pluvieux lundi de Pentecôte.

Un petit vrac pour commencer cette semaine.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui 🙂

En vrac’ rapide et libre de fin de semaine.

Quelques liens jetés en vrac’

Voila, c’est tout pour aujourd’hui !

Publicitaires contre publiphobes sur internet : une longue guerre.

Je suis internaute depuis 1997. Et depuis 1998-1999, époque où les connexions étaient d’une lenteur de tortue rhumatisante à trois pattes, la publicité s’est insérée dans les pages web.

L’une des premières versions ont été les publicités jaillissantes, alias « pop-up ». Les internautes qui ont connus cette époque doivent se souvenir que les anti-popups étaient devenus un outil indispensable. A l’époque, sans pop-ups, la navigation était infernale. Pour ne pas dire qu’on passait plus de temps à réduire ou fermer les popups qu’à naviguer sur du contenu informatif.

Les navigateurs internet alternatifs, en clair, tous sauf Internet Explorer jusqu’à sa version 7 (fin 2006), proposèrent rapidement des outils intégrés anti-popups. Pour Opera, je pense que Pierre d’Opera-fr pourra me donner la date précise. Mais pour Mozilla, j’ai trouvé la première référence remonte à la version 0.9.7 de la Suite Mozilla, sortie en décembre 2001, qui finalise un réglage introduit pour Mozilla 0.9.4 sortie en septembre 2001.

On peut y lire :

Mozilla has a new advanced preference panel for fine-grained JavaScript control. For instance, you can disallow pop up and pop-under windows without turning off JavaScript altogether. (Bug 75371)

Qu’on peut traduire par :

Mozilla a un nouveau panneau de préférence avancé pour un contrôle affiné de Javascript. Par exemple, vous pouvez désactiver les fenêtres jaillissantes et inférieures sans complètement désactivées JavaScript (Bug 75371)

Depuis ce fût un gigantesque jeu du chat et de la souris, perdu à chaque fois par les publicitaires. Maintenant, pour trouver des sites avec pop-ups, il faut bien chercher.

Continuer la lecture de « Publicitaires contre publiphobes sur internet : une longue guerre. »

« Fliquez, fliquez, fliquez-moi » : comment l’internaute est fliqué sans le savoir… Ou presque ;)

Après le scandale de Prism, il faut l’admettre : l’internaute ignore qu’il se flique tout seul. Du moins, il laisse les sites le fliquer sans vraiment qu’il en ait conscience.

Pour montrer la vitesse de circulation des informations et le flicage qui en résulte, deux outils utilisables sur Mozilla Firefox, vous savez le navigateur qui a été jadis à la mode avant d’être détroné par des personnes ne voyant que la vitesse et donc que par Chrom(ium)e au final.

C’est l’extension Ghostery, qui liste les trackers déposés par les sites à l’insu de l’internaute et l’outil développé par la Fondation Mozilla, Collusion, qui permet de voir la vitesse de propagation et le partage des informations. Et inutile de le préciser, j’utilise AdBlock Edge pour ne pas être envahi par le viol rétinien qu’est la publicité.

J’ai voulu me livrer à une petite expérience intéressante pour savoir le nombre de trackers publicitaires ou de statistiques je pouvais récolter en surfant sur quelques gros sites. Pour chaque site visité, je vois la propagation de l’information.

J’ai donc visité, en partant de la page about:home de mon Mozilla Firefox compilé maison de ce matin, ( Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64; rv:24.0) Gecko/20130617 Firefox/24.0), les sites suivants :

La vidéo est suffisamment claire, raison pour laquelle je n’ai rajouté aucun commentaires écrits dessus. Clubic annonce 11 ou 13 trackers, Manuel Dorne 8 ou 9. Et la moitié des trackers sont publicitaires. Autant dire que pour simplifier la vie de l’utilisateur en lui proposant d’utiliser son compte FaceBook ou Disqus ou Google, on finit par le fliquer sans qu’il s’en aperçoive. Et on finit par se faire du fric sur le dos de l’internaute.

Maintenant, vous comprendrez pourquoi en plus d’un bloqueur de publicité, utiliser un outil comme ghostery est indispensable pour préserver ce qu’il reste de vie privée à l’utilisateur. Après, c’est vous qui voyez !

Vers la fin des « blogueurs influents » ? Et de l’internet gratuit ?

Regardant ce 12 mai l’émission sur France 5, « Medias le mag », un reportage était consacré à la baisse des revenus publicitaires, tous médias confondus.

Un article du Figaro annonce la couleur, dès mars 2013, et c’est très clair :

Les recettes publicitaires des médias français ont chuté de 3,5% en 2012, pour s’établir à 13,3 milliards d’euros, en raison d’un contexte économique difficile, selon l’Institut de recherches et d’études publicitaires (Irep) et France Pub.

« Cette tendance baissière concerne la majorité des familles de médias », a résumé Philippe Legendre, directeur délégué de l’Irep, lors d’un point presse.

3,5% de baisse. C’est ce qui s’appelle une claque. Même si cela réjouie mon coeur de publiphobe qui en a marre de la pollution qu’est la publicité, une question se pose : allons-nous voir disparaître à terme les « blogueurs influents » qui dépendent de manière importante de la publicité ?

Et si cela permettait de dédouaner les utilisateurs qui ne sont pas responsables de la crise et qui veulent juste éviter de subir un viol de la rétine quand ils vont sur le moindre site, ce ne serait pas un mal. Car culpabiliser les utilisateurs car ils osent vouloir surfer sans publicité, c’est dégueulasse !

Continuer la lecture de « Vers la fin des « blogueurs influents » ? Et de l’internet gratuit ? »

Publicité sur les sites web : Quand on cherche le bâton pour se faire battre…

…Il ne faut pas se plaindre de se retrouver avec le fessier en marmelade. Le 9 avril, Pc-Inpact (un des rares sites sur lequel mon bloqueur de pub est désactivé) a pondu un article sur l’électro-choc que provoque une utilisation massive d’Adblock.

Votre serviteur y a été cité, ainsi que le plus méchant prof de maths de la blogosphère francophone, j’ai cité Cyrille Borne. Je cite le passage en question, concernant la culpabilisation des vilains internautes qui osent utiliser un bloqueur de pubs sur leurs navigateurs :

Dans le premier cas, c’est le côté culpabilisateur qui semble avoir le plus posé problème, surtout que l’on trouve un dossier conseillant l’utilisation d’Adblock Plus sur le même site. Il est toujours possible de lire plusieurs réactions qui vont dans ce sens et qui avaient été publiées à l’époque sur le blog de Cyrille Borne ou sur le compte Google+ de Frederic Bezies par exemple.

D’ailleurs Cyrille a pondu un billet récemment sur le gain de visite suite à l’article de PC-Inpact.

Continuer la lecture de « Publicité sur les sites web : Quand on cherche le bâton pour se faire battre… »

Je vais me « Cyrille Borne »-iser : Vive la Debian GNU/Linux Wheezy avec Xfce.

Au fil des billets de Cyrille Borne, on peut comprendre qu’il est tombé amoureux de la Debian GNU/Linux Wheezy avec ce qu’il appelait jadis le « Gnome castré », j’ai nommé Xfce.

J’ai donc fait chauffer mon wget, et j’ai récupéré la dernière ISO d’installation de la Debian GNU/Linux Wheezy avec Xfce comme interface par défaut.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso
–2013-03-22 20:13:12– http://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso
Résolution de cdimage.debian.org (cdimage.debian.org)… 2001:6b0:e:2018::163, 2001:6b0:e:2018::137, 2001:6b0:e:2018::138, …
Connexion vers cdimage.debian.org (cdimage.debian.org)|2001:6b0:e:2018::163|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…302 Found
Emplacement: http://napoleon.acc.umu.se/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso [suivant]
–2013-03-22 20:13:12– http://napoleon.acc.umu.se/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso
Résolution de napoleon.acc.umu.se (napoleon.acc.umu.se)… 2001:6b0:e:2018::173, 130.239.18.173
Connexion vers napoleon.acc.umu.se (napoleon.acc.umu.se)|2001:6b0:e:2018::173|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 675282944 (644M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : «debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso»

100%[======================================>] 675 282 944 134KB/s ds 46m 57s

2013-03-22 21:00:09 (234 KB/s) – «debian-testing-amd64-xfce-CD-1.iso» sauvegardé [675282944/675282944]

Et lançons donc une petite machine virtuelle VirtualBox pour tester l’ensemble.

Pour rester dans le domaine du « simple à mettre en route », j’utilise la version graphique de l’outil d’installateur de la Debian GNU/Linux Wheezy. Après avoir sélectionné la langue française, on passe au nom de la machine. Puis on insère le mot de passe administrateur.

Continuer la lecture de « Je vais me « Cyrille Borne »-iser : Vive la Debian GNU/Linux Wheezy avec Xfce. »

Vous cherchez un annuaire lié au libre ? Il y a une option en dehors de Framasoft

Framasoft, c’est la bible des libristes francophones. Mais c’est aussi un site qui est trop complet.

La partie annuaire est plus souvent un musée par moment qu’un outil vraiment à jour. Cf la rubrique blog, où on voit des entrées modifiées pour la dernière fois en 2005, comme pour b2evolution !

C’est une des raisons qui ont poussés le prof de maths le plus célèbre du petit monde du libre francophone à lancer un annuaire qui pour reprendre ses mots :

[…]s’adresse aux curieux, aux Linuxiens débutants ou en devenir, aux Linuxiens experts qui voudraient proposer « une base » aux gens qu’ils veulent convaincre sans avoir à l’écrire.

C’est une très bonne idée, car nettoyer les écuries d’Augias n’est jamais une chose facile.

D’ailleurs la notice de l’entrée concernant mon blog est assez « bornienne », c’est à dire ce qu’il faut d’acide sans tomber dans la méchanceté pure et dure :

Frédéric Bezies est le grand maître de la destruction de distribution Linuxienne qu’il teste en stable, en alpha, en béta, elles y passeront tous. Des tests donc mais aussi de la musique libre, des points de vue sur le logiciel libre en général.

Bon, à vous de vous faire votre idée, en n’oubliant pas que c’est encore un site dans les premières phases de son développement : http://www.annuaire-libre.org/

En vrac’ culturel, enfin si on veut.

Un petit en vrac’ en relation avec la culture dans son sens le plus large.

C’est tout pour aujourd’hui, j’ai des projets à travailler sur le feu 😉

Et non, Cinnamon ne sera pas l’interface par défaut de la Fedora Linux 19…

Une rumeur enfle dans le petit monde du logiciel libre. Une page de Wiki a proposé comme fonctionnalité de remplacer Gnome Shell par Cinnamon pour la Fedora Linux 19.

La Vache Libre, comme notre ami Cyrille Borne se sont engouffrés dans l’histoire, tête la première, sans vérifier plus avant.

Je cite La Vache Libre, dans son article du 25 janvier :

On l’a appris hier la version 19 de Fedora (schrodinger’s cat), pourrait bien embarquer par défaut l’environnement de bureau Cinnamon. Les propos et la décision d’Eric Shmith, même si ils peuvent en partie se comprendre « sur le fond », sont quand même assez étranges et flous de mon point de vue.

Et notre ami Cyrille Borne :

Du côté de Fedora la fête a l’air d’être toute aussi drôle puisque Cinnamon pourrait devenir l’environnement de bureau de base de la distribution. Pour mémoire Cinnamon est la réponse de Linux Mint à l’environnement de bureau Unity de Ubuntu.

Continuer la lecture de « Et non, Cinnamon ne sera pas l’interface par défaut de la Fedora Linux 19… »

Quand notre prof de maths préféré se lance dans la quête du Graal linuxienne…

En oubliant que par définition, c’est une quête sans fin… Dans un article, il nous parlait du retard à l’allumage (à cause de son âge avancé ?) de Richard Matthew Stallman et ce qu’il considère être comme un espiogiciel (spyware) dans la distribution de Canonical.

Dans un deuxième article, Cyrille commence sa quête du Graal, en excluant volontairement les dérivées d’Ubuntu et en restant communautaire, je cite Cyrille sur le cahier des charges, mettant en emphase les morceaux primordiaux :

* Une bonne distribution Linux pour les Noobs est une distribution qui ne s’appuie pas sur Ubuntu ce qui bannit tous ses forks. En effet on sait que Xubuntu ou Lubuntu sont des distributions de qualité, mais si Ubuntu s’effondre, elle emportera avec elle ses forks dans son sillage.
* Comme on n’a plus envie de reproduire le même schéma de l’entreprise qui tire les ficelles, qui fait faillite un matin ou met des pages de pub, des adware, vous veut du mal, on visera essentiellement une distribution communautaire.
* Une distribution pour les noobs c’est par principe une distribution facile à de nombreux niveaux et on ne tolérera que peu d’excentricités dans la ligne de commande. On veut du live CD, de l’installation facile et le minimum de paramétrages.
* Quelles que soient les qualités de la distribution, on veillera à ce qu’elle propose une communauté attractive et une forte documentation.

Continuer la lecture de « Quand notre prof de maths préféré se lance dans la quête du Graal linuxienne… »

Quand notre maître (à tous les blogueurs libristes francophones) prend la parole…

Quand j’ai eu l’idée de faire la rubrique « les libristes sont aussi des êtres humains), le premier nom qui m’est venu à l’esprit, c’est le maître dans ce domaine, l’irremplaçable Cyrille Borne. Et ayant eu sa réponse, je la poste ici… Et c’est du lourd 🙂

Bonjour, pourrais-tu te présenter en deux ou trois phrases ? Quatre seront acceptées aussi.

Cyrille BORNE, 37 ans bientôt, marié, deux enfants. Professeur de mathématiques et d’informatique au Lycée Agricole le cep d’or de Clermont l’Hérault après 8 ans d’enseignement au lycée Agricole Saint Joseph de Maurs dans le Cantal. Avant cela j’ai été développeur Mainframe COBOL, DB2, Goal (COBOL le langage des vrais bonhommes) pendant trois ans pour BNP Paribas (Paris).

Quel est l’origine de ton pseudo, si tu en utilises un ?

J’ai renoncé à toute forme de pseudonyme depuis l’ouverture de mon blog il y a quatre ans. A part certains cas particuliers je suis contre l’anonymat. Je pense en effet qu’afficher son identité c’est prendre des risques qui imposent une meilleure maîtrise de son propos, je reste convaincu que s’il y avait moins d’anonymat sur internet il y aurait moins de haine, plus d’intelligence.

Continuer la lecture de « Quand notre maître (à tous les blogueurs libristes francophones) prend la parole… »