SxSW édition 2017 : Encore une mine d’or musicale en direct du Texas ;)

Chaque année, entre le 10 et le 20 mars, Austin, capitale du Texas, accueille le festival SxSW qui accueille des centaines d’artistes dans tous les genres disponibles. En 2015, j’avais fait un article, puis j’avais parlé d’une artiste découverte via le fichier torrent des extraits musicaux, Cleopatra Degher.

Cette année, j’ai renouvellé l’expérience via le site « The (UNOFFICIAL) SXSW Torrents« . Sur les 1201 extraits écoutables – en dehors du rap, de la rnb et de la techno qui sont pas ma tasse de thé et qui doivent représenter pifométriquement un bon tiers de la liste – voici ce qui a retenu mon oreille.

J’ai dû manquer quelques pépites dans mon écoute, mais vous avez la liste de ce qui m’a vraiment parlé dès le départ. Elle est vraiment des plus copieuses 😉

Par ordre alphabétique des catégories :

Americana / Country / Country rock :

Blues-Rock :

Classique / Ambient :

Continuer la lecture de « SxSW édition 2017 : Encore une mine d’or musicale en direct du Texas 😉 »

~ de iamthemorning : une énigme musicale si agréable à déchiffrer !

J’ai déjà abordé cet album sans vraiment en parler plus longuement. Après avoir pu acheté sur leurs conseils éclairés l’album « Suites » de Kubikmaggi, j’ai eu envie de parler de cet album que j’ai découvert il y a plusieurs mois.

Iamthemorning, c’est un duo originaire de Saint Petersbourg.

Leur musique est un mélange de piano, de cordes, de mélodies post-rock, d’une douceur incomparable. Sans oublier un soupçon de tendance « progressive » qui se justifie par la recherche au niveau de la composition de certains morceaux.

L’album est composée de plusieurs parties, chacune séparée par un morceau ~ qui sert d’interlude et d’une pause qui articule les différentes pistes. Il y a en tout et pour tout sept interludes.

A noter que c’est un album publié sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND.

Continuer la lecture de « ~ de iamthemorning : une énigme musicale si agréable à déchiffrer ! »

Forks : quand le classique se mélange à la musique d’ambiance.

Ce qui est bien avec la musique classique, c’est qu’elle se marie avec presque tous les genres musicaux. Et quand elle se marie avec la musique dite d’ambiance, cela donne un bijou comme Forks, le projet de Jamie Ball.

Je suis tombé dessus en fouillant les albums fraichement sortis sur Bandcamp, et dès la première piste, « First Beach », j’ai été emporté. Ce mélange entre mélodie classique et ambient m’a agrippé l’oreille.

Dès le deuxième morceau, « La Push », je me suis dit que l’album valait vraiment le détour.

Le troisième titre m’a fait craqué, et j’ai commandé le paquet en version deluxe qui porte bien son nom : l’album en format CD dans un boitier DVD mince, 3 cartes postales, 3 marques-pages. Et surtout, si vous voulez la version « deluxe », il n’y en a que 50… Autant dire qu’il risque de très vite partir.

Le quatrième titre est un peu plus inspiré jazz, et le dernier titre nous replonge dans cette ambiance orchestrale qui baigne l’ensemble de l’album. C’est un pur bonheur que d’écouter cet album.

C’est mon dernier coup de coeur de l’année 2012 – je sais, il reste une semaine – et je sens que l’album va tourner en boucle sur ma mini-chaine hifi !

Allez, c’est trop bon, je retourne l’écouter !

Un lundi placé sous le signe de la musique.

Je suis un fou de musique. Et j’aime la musique sous forme de supports physiques qui sont polluants, mais qui au moins reste une source de copie possible sous divers formats numériques.

Surtout que la dématérialisation serait plus un piège qu’une libération, au final

Bref, étant allé voir mon courrier ce matin, je suis tombé sur ces trois petits paquets…

Que contenaient-ils ? Simplement 3 albums que j’avais acheté auprès de leurs auteurs respectifs, et dont j’ai parlé sur le blog durant les dernières semaines, pour deux d’entre eux au moins : Lorraine McCauley & The Borderlands et Peter Gregson.

Continuer la lecture de « Un lundi placé sous le signe de la musique. »

Non, la musique classique n’est pas réservée à des vieux emm…

On peut très bien composer de la musique typée classique sans tomber dans les poncifs habituels : musique lourde, pour personnes d’un certain âge, peu ou pas accessible, etc.

Certains compositeurs classiques contemporains sont loin d’y ressembler. Je peux prendre par exemple Johan Johannsson et son sublime Englabörn, mais aussi une découverte récente, en ce qui me concerne, Peter Gregson et son EP, « Terminal« , sorti en 2010.

Et c’est un jeune compositeur, car il est né en 1987. Un tel renouveau d’une musique bassé sur du classique, j’en redemande tous les jours 😉

Musique reposante, basé sur du violoncelle, calme, du classique comme je l’aime, au point d’avoir commandé un exemplaire CD de l’album, qui n’est pas excessivement cher, seulement 6 £, soit un peu plus de 7 €, hors frais de port.

Si vous aimez Johan Johannsson, aucun doute, que cet artiste sera aussi un coup de coeur pour vous. En tout cas, j’ai vraiment aimé.

Pour une fois qu’une collection vendu dans la presse est intéressante…

Je parle de la collection proposée par Altaya, « Vinyles de Jazz » qui proposent les classiques. Ayant récemment investi dans une nouvelle mini-chaîne qui fait platine vinyle (33-45-78 tours), radio, CD et encodage MP3, j’avais pris le premier numéro par curiosité… C’était l’album « Kind Of Blue » de Miles Davis. Il faut dire qu’un autre élément est rentré en ligne de mire.

J’avais acheté quelques temps auparavant – à l’origine car je n’avais pas trouvé d’autre album de l’époque Mark II de Deep Purple – « Machine Head ».  Sur la deuxième face, après le cultissime « Smoke On The Water », « Lazy » et son intro jazzy de deux ou trois minutes.

Continuer la lecture de « Pour une fois qu’une collection vendu dans la presse est intéressante… »