En vrac’ rapide et mercurien.

Un petit billet en vrac’ écrit depuis mon lieu de vacances. Il n’y aura pas grand chose, étant donné que j’ai envie de profiter un peu de mes soirées en famille 🙂

Pour le monde immature agité du logiciel du libre :

Ajout au 31 août : cette dernière entrée semble être assez douteuse. Cf les billets d’Arpinux, du Mouton Libre et de l’Épice pour la pensée.

Sur le plan culturel :

C’est tout pour aujourd’hui. Étant en vacance au moment où je rédige ce billet, ce titre de 1972 était incontournable 🙂

Il ne faut pas se moquer de la rue : elle a une arme de destruction massive…

Je m’étais promis de ne pas faire de billets sur la politique, histoire d’éviter des polémiques sans fin, mais il faut dire que l’actualité de ces derniers jours est trop belle pour que je ne plonge pas à mon tour dans ce genre de source à troll et autres polémiques.

Ce qui suit n’engage que moi-même, et personne d’autre.

J’en ai marre d’entendre les mêmes choses : un mensonge une contre-vérité répété des centaines de fois n’en fera pas une vérité. On pourrait dire 100 fois, 1000 fois que Louis XVI n’a pas été guillotiné, les textes et illustrations d’époque sont là. Et les faits sont tétus.

Cela est vrai pour l’inutile et dangereuse HADOPI (qui est le premier degré de l’arrivée d’un internet « minitel 2.0 » en France), que pour les discours pédagogiques (dixit l’UMP) sur le plan de la réforme des retraites qui n’arrange rien, et qui montre que le gouvernement fait semblant de discuter, alors que comme tout gouvernement depuis 1946 (ou presque), il décide avant de lancer les discussions pour se donner bonne conscience.

Repousser l’age légal de départ à la retraite ne règlera pas deux problèmes de fonds :

  1. le sous emploi des plus de 55 ans
  2. le difficile accès des jeunes (en dehors du milieu éducatif, soit une partie des 16-25 ans) sur le marché de l’emploi

Je ne prétends pas avoir de solutions, mais je ne fais que constater deux phénomènes croissants. Il suffit de se souvenir de l’action mené par ce cadre quinquagénaire qui a décidé de s’afficher en 4 par 3 pour trouver un emploi

Continuer la lecture de « Il ne faut pas se moquer de la rue : elle a une arme de destruction massive… »