Y a-t-il une « malédiction » sur les installateurs automatisés d’Archlinux ?

Archlinuxien à temps plein depuis début 2009, je n’ai aucun problème à installer manuellement une Archlinux que ce soit pour une expérience en machine virtuelle ou sur une machine réelle, même si l’UEFI est un brin laxatif en ce qui me concerne.

Au fil des années, il y a toujours eu des projets pour contourner la méthode d’installation officielle – et un brin longue – qu’on peut résumer ainsi : RTFW, soit Read The Fine Wiki.

Un des plus anciens ? Le projet Archboot qui connait désormais une version par an. Depuis le milieu des années 2010, il y a eu des projets qui sont désormais soit abandonnés soit en piteux état.

Dans les projets abandonnés ? Feliz. Sa créatrice, Elizabeth Mills l’a annoncé en juillet 2018 sur le github du projet en laissant la communauté prendre le relai :

And, finally, an anouncement from the creator of Feliz. I am no longer able to maintain Feliz, so I hope that many people will clone Feliz and release their own versions to keep the dream alive.

Elizabeth Mills
22nd July 2018

Continuer la lecture de « Y a-t-il une « malédiction » sur les installateurs automatisés d’Archlinux ? »

En vrac de fin de semaine.

Pour finir ce mois d’août 2015 en beauté, un billet fourre-tout.

Commençons par le logiciel libre pour commencer.

Passons maintenant au culturel.

C’est tout pour aujourd’hui. Bon week-end.

Calamares 1.0 : Que vaut la première version finale de l’installateur nouvelle génération de la Manjaro Linux ?

L’équipe de Manjaro Linux a annoncé le 31 janvier 2015 la sortie de la première version finale du nouvel installateur, Calamares, qui prendra la relève de Thus (dérivé de CnChi) à partir de la Manjaro Linux 0.9.0.

Bien que l’installateur soit aussi disponible pour la KaOS, c’est le fruit du développement de codeurs de la Manjaro Linux, de la KaOS, de la Maui, ou encore de la NetRunner pour citer les principaux participants. L’article liste plus en détails l’ensemble des participants.

En gros, Calamares est un installateur nouvelle génération, portable, écrit avec Python, C++ et un peu de QT5. J’ai donc récupéré l’ISO de la Manjaro Linux 0.9.0 en 64 bits pour voir ce que cet encornet (autre nom du calamar) nous propose.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://heanet.dl.sourceforge.net/project/manjarotest/0.9.0/xfce-minimal/0.9.0-dev/manjaro-xfce-0.9.0-dev-x86_64.iso
–2015-02-01 21:18:23– http://heanet.dl.sourceforge.net/project/manjarotest/0.9.0/xfce-minimal/0.9.0-dev/manjaro-xfce-0.9.0-dev-x86_64.iso
Résolution de heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)… 2001:770:18:aa40::c101:c142, 193.1.193.66
Connexion à heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)|2001:770:18:aa40::c101:c142|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 741343232 (707M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « manjaro-xfce-0.9.0-dev-x86_64.iso »

manjaro-xfce-0.9.0- 100%[=====================>] 707,00M 395KB/s ds 65m 20ss

2015-02-01 22:23:43 (185 KB/s) — « manjaro-xfce-0.9.0-dev-x86_64.iso » sauvegardé [741343232/741343232]

Continuer la lecture de « Calamares 1.0 : Que vaut la première version finale de l’installateur nouvelle génération de la Manjaro Linux ? »

Mes prédictions pour 2015… Autant se ridiculiser (ou pas) en beauté :)

Maintenant que le jour le plus attendu et le plus décevant de l’année est passé, je me livre comme chaque année au petit jeu des prédictions pour l’année 2015. Après le petit jeu effectué en 2014 avec un bilan pas trop mauvais, voici donc mes prédictions qui ne seront pas pires que celles des experts autoproclamés.

Commençons par la trollosphère du logiciel libre, pardon, le petit monde des distributions GNU/Linux. Pour moi, comme cela a pu être dit dans cet article anglophone de DataMation sur la diminution de nombre de distributions existantes, 2015 sera une année où une forme de rationalisation se fera encore plus sentir. Nombre de projets mettront la clé sous la porte, et ce ne sera pas une grande perte.

D’ailleurs, en un an, on est passé de 77 à 67 distributions basées sur Ubuntu et encore vivantes. Ce qui fait 23,50% des distributions indexées et encore vivantes. Soit près de 3 points de moins en un an…

Au contraire, une diminution permettra de rassembler les ressources éparpillés dans des projets complètement inutiles et déjà plus ou moins mort. Au risque de me faire traiter d’oiseau de mauvaise augure, je pense que Micro-R OS ou encore la PeachOSI ne verront pas le réveillon de Noël 2015.

Ainsi que certains projets, comme Chromixium (qui se veut être un clone de ChromiumOS) ou la Xubuntu revampée pour ressembler à MS-Windows 8.x, la Likemoresoft Cotton x64. Sans oublier la Devuan que je considère être l’avatar ultime de cette inutile et contre-productive guerre intestine des systèmes d’initialisation.

Sur le plan des distributions sérieuses, ce sera une année charnière pour au moins deux distributions : EvolveOS et Manjaro Linux. Pour EvolveOS, pour savoir si le projet arrive à se maintenir à flot et proposer des version bétas à destination des utilisateurs. Pour Manjaro Linux, c’est surtout l’arrivée de la nouvelle génération d’installateur graphique, « Calamares » pour la génération 0.9.x de la distribution qui va être un quite ou double pour cette Archlinux rationalisée.

Toujours pour le petit monde archlinuxien, je dois dire que je ne donne pas cher de l’Antergos, et qu’un projet comme Evo/Lution a de forte chance de prendre sa place.

Continuer la lecture de « Mes prédictions pour 2015… Autant se ridiculiser (ou pas) en beauté 🙂 »