Vieux geek, épisode 33 : Shinobi, Dragon Ninja, Bubble Bobble, Tetris. Les bornes d’arcade de mon adolescence !

Dans le livre que j’ai rédigé à la demande et en collaboration avec les éditions Larousse, « Complètement geeks », il y a une page consacré aux bornes d’arcades.

Pour moi, les bornes d’arcades, ça me fait penser à l’odeur des Lucky Strike – la seule que j’ai fumé m’a donné une crise d’asthme carabinée – aux pièces de 5 et 10 francs (bicolores ou pas), la musique des Doors à fond la caisse (le film d’Oliver Stone est sorti vers 1991, non ?), et surtout à la Maison des Jeunes qui se trouvait à quelques dizaines de mètres du lycée où j’ai terminé ma scolarité secondaire.

En dehors des babyfoot, il y avait deux caissons qui contenait des écrans cathodiques avec des jeux vidéos qui variait en moyenne tous les 3 mois. C’était la pause quotidienne de mes années lycée (septembre 1989 à juin 1993).

Entre midi et quatorze heures, quelques dizaines de lycéens venaient se détendre et se changer les idées. Une bande de joueurs, issus de la terminale C (science et maths), passait une quinzaine de minutes à jouer après avoir inséré une pièce de 10 francs pour avoir 5 ou 7 crédits. Je me suis toujours demandé si le fait d’être dans la classe de terminale la plus corsée en matière scientifique donnait un avantage aux jeux vidéo payants. Un mystère qui ne sera jamais résolu ! 😀

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 33 : Shinobi, Dragon Ninja, Bubble Bobble, Tetris. Les bornes d’arcade de mon adolescence ! »

L’Amstrad CPC (28 ans au compteur) en a encore dans les tripes ;)

Je vous parle d’un temps que le moins de trente-cinq ans ne peuvent pas connaitre…

Je dois faire un aveu : j’ai claqué un nombre monstrueux de pièces de 5 francs dans la borne d’arcade « Bubble Bobble »… Et quand j’ai entendu parler d’une version refaite pour l’honorable ordinateur Amstrad CPC (28 ans cette année), je me suis précipité pour la tester, en utilisant Arnold.

Et y a pas à dire, c’est très beau. Pas aussi fin que les graphismes de la borne d’arcade d’origine, mais assez proche… Deux captures d’écran suffiront pour montrer la qualité de la réalisation…

bb4cpc001

bb4cpc002

Le jeu est aussi dur que l’original, et j’avoue que je n’ai pas réussi à dépasser le 10ième niveau à cause de ces saletés de baleines fantômes… Pas juste !!!

En tout cas, cela m’a fait me replonger en 1989-1990 quand j’allais à la Maison des Jeunes d’Arcachon… Pourquoi j’ai l’impression d’avoir pris un coup derrière la nuque ? 🙂

Comme quoi, pas besoin d’avoir des graphismes photoréalistes pour s’amuser ! 🙂