En vrac’ culturel et mercurien.

Comme chaque mercredi – ou presque – un billet orienté culture.

Côté livre ?

Côté musique ?

Bon mercredi !

Concours Aythis : Suite et fin.

Le concours lancé le 9 janvier 2016 est donc terminé. J’ai eu 18 participations et 17 validées. Pas si mal.

Commençons donc par les réponses :

Question 1 : « Carline Van Roos a participé à deux autres projets. Citez-en un des deux. »

Les deux groupes sont Remembrance et Lethian Dreams.

Question 2 : « En quelle année est sorti le troisième album d’Aythis, « The New Earth » ? »

En 2011.

Question 3 : « Quel est le nom du premier album publié sous le nom d’Aythis ? »

Doppelgänger, sorti en 2007 chez Paradigms Recording.

J’ai donc procédé au tirage, vidéo à l’appui. Désolé pour la qualité de la vidéo, mais j’ai galéré près d’une demi-heure avec le micro de la webcam de mon vieux Toshiba L300-2CZ avant de me replier sur la caméra de mon téléphone portable Wiko Kite 4G 🙁

Encore merci aux personnes ayant participées. J’ai prévenu la personne qui a gagné par courrier électronique pour envoyer aussi vite que possible le digipak de l’album. J’ai aussi prévenu les personnes malchanceuses par la même occasion. C’est la moindre des choses.

Concours pour gagner un exemplaire de « The Illusion and The Twin » d’Aythis.

Comme je l’ai précisé dans l’article sur l’album d’Aythis « The Illusion and The Twin », Carline Van Roos alias Aythis m’a fait gracieusement parvenir un deuxième exemplaire du digipak. Je l’ai filmé pour vous le montrer.

J’ai donc décidé de mettre en route en un concours dont voici les questions – assez faciles si on sait chercher ! – dont il faut donner les réponses.

Continuer la lecture de « Concours pour gagner un exemplaire de « The Illusion and The Twin » d’Aythis. »

« The Illusion and The Twin », quatrième opus d’Aythis.

Aythis, c’est le projet solo de Carline Van Roos. En ce début de janvier 2016, elle publie son quatrième album. Si je l’ai découverte via un autre projet, j’ai accroché à son oeuvre de musique néo-classique teinté d’ambiant.

J’avais parlé rapidement de son troisième album en septembre 2014.

En ce début 2016, le quatrième opus montre enfin le bout de son nez, après plusieurs années de maturation. Intitulé « The Illusion and The Twin », c’est le plus long des albums d’Aythis. Doté de 11 pistes d’une durée totale de 47 minutes, il reprend les recettes des albums précédents.

Comme je l’avais précisé dans l’article de septembre 2014, aimer la première époque de Dead Can Dance (spécialement les albums « Spleen And Ideal » et « Within The Realm of A Dying Sun ») est un bon pré-requis qui permettra d’apprécier toute la substance de ce nouvel opus.

Les pistes sont relativement courtes, mais elles s’enchaînent en douceur, comme si l’album n’était constitué que d’une seule piste découpée en 11 tranches.

Pour vous donner un aperçu de cet album, j’ajoute les liens vers deux des titres qui sont disponibles sur la page youtube officielle d’Aythis. Respectivement la piste d’introduction et la huitième de l’album, « Without a Name » et « Night ».

Continuer la lecture de « « The Illusion and The Twin », quatrième opus d’Aythis. »

En vrac dominical.

Un petit en vrac’ en ce 15 novembre, deux jours après que la bétise humaine ait montré le pire dont elle est capable. Albert Einstein s’est trompé. Même l’infini est insuffisant pour mesurer la bétise humaine.

Commençons par le logiciel libre.

  • Dans le domaine des distributions en rolling release, je demande la Manjaro Linux 15.12 preview 2. Pour avoir pu la tester sur du vrai matos avec cette censure d’UEFI, elle est plus que puissante.
  • Pour les fans de Plasma, la NetRunner Rolling 2015.11 a pointé le bout de son nez.
  • La distribution GNU/Linux inutile de la semaine : GalliumOS, à destination des ChromeBooks et autres ordinateurs utilisant ChromeOS.
  • Vous cherchez une compilation de logiciels libres pour MS-Windows à mettre sur CD ou clé USB ? Histoire de migrer en douceur vers du logiciel libre ? Compilibre de NumOpen sera une bonne piste à étudier.

Continuer la lecture de « En vrac dominical. »

Opération transparence : le retour du billet qui n’intéressa personne… ou presque :)

En juillet 2014, j’annonçais par volonté de transparence ce que m’avais coûté la section musicale de mon blog. Car quand je parle d’un album, je l’ai dans 99,99% des cas acheté sur mes fonds propres. En écho à un reportage jadis passé dans Capital où on voyait des blogueurs se faire acheter en échange d’un téléphone portable à 179 € pièce.

Voyons donc les dépenses à compter du 15 juillet jusqu’à décembre 2014 :

Juillet (du 15 au 31) :

Continuer la lecture de « Opération transparence : le retour du billet qui n’intéressa personne… ou presque 🙂 »

Bilan musical 2014 : où comment je me suis cultivé légalement sans verser le moindre centime aux requins de l’industrie de l'(in)culture musicale.

L’année 2014 prend fin avec la SCPP qui retient difficilement une jouissance presque physique quand elle annonce qu’elle obtient le blocage du site ThePirateBay en France. Non seulement le blocage sera contre-productif et facile à contourner, mais cela reculera encore un peu l’arrivée en France d’une offre légale potable, et continuera la fin de la production d’artistes aussi jetables que des mouchoirs en papiers usagé.

Bref, en dehors de cette péripétie judiciaire qui sera un fiasco de plus à rajouter au long passif des sociétés voulant protéger les rentes des « ayants-tous-les-droits », je vous propose le bilan d’un passionné de musique qui a réussi à se cultiver pour pas trop cher et sourtout sans verser le moindre centime aux majors tout en restant dans la légalité la plus complète.

Si, c’est possible. Je remercie au passage Bandcamp (en gros 90% de la liste qui suit), Price Minister et les artistes ou groupe qui vendent directement leurs albums aux auditeurs sans passer par le circuit classique.

Mais avant toute chose, la photo des 32 albums que j’ai pu avoir cette année, sans passer par la case majors. J’espère n’en avoir oublié aucun. Pour l’album des « Have The Moskovik » (avant dernière ligne à droite, je me suis trompé, juste après le « Dear Pariah »). Oups 🙁

Continuer la lecture de « Bilan musical 2014 : où comment je me suis cultivé légalement sans verser le moindre centime aux requins de l’industrie de l'(in)culture musicale. »

Vendredi culturel, deuxième partie : « The New Earth » d’Aythis.

Aythis, c’est le nom du projet solo de la chanteuse du groupe Lethian Dreams dont j’avais déjà parlé à deux occasions, en mai 2014 puis en août 2014.

Carline Van Roos, en parallèle de sa participation au groupe de metal atmosphérique Lethian Dreams a une carrière solo. Elle a produit trois albums entre 2007 et 2011, dont seul le dernier est disponible sur le site officiel d’Aythis, à savoir « The New Earth ».

Continuer la lecture de « Vendredi culturel, deuxième partie : « The New Earth » d’Aythis. »