En vrac’ mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte de milieu de semaine, plus que matinal… Ça arrive !

Commençons par le logiciel libre :

Côté musique et livre ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.

En vrac’ dominical.

Un petit en vrac’ dominical, car il le faut bien. Et oui, il sera très petit 😀

Comme d’habitude, commençons par le panier de crabe, à savoir le logiciel libre.

Dans le domaine culturel ?

Ce n’est pas grand chose, mais faut pas en demander plus en ce moment 🙂

Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, partie 2.

Dans ce deuxième article, je vais lister et tester en version LiveUSB les distributions proposées dans les commentaires du précédent article de cette série.

Par ordre alphabétique, les voici donc :

Pourquoi ai-je mis de coté l’excellente HandyLinux ? Pour la simple et bonne raison que je considère que c’est plus une distribution pour ordinateur portables et fixes. Quant à la Ubuntu Valombre, j’avoue qu’avoir une LinuxMint sur un Netbook ne m’inspire pas vraiment 🙂

Continuer la lecture de « Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, partie 2. »

AntiX 14.3 : de la distribution légère pour utilisateurs avancés d’ordinosaures ?

Dans le domaine des distributions GNU/Linux légères, il y a pas mal de concurrence. Outre l’excellente Handy Linux (plus orientée grands débutants), on trouve la série des Puppy Linux ou autre Slitaz. Cependant, il serait dommage d’oublier celle qui a pris la succession – pour le moment ? – de la Mepis Linux, j’ai nommé l’AntiX. J’avais déjà parlé de cette distribution en août 2012. Près de 18 mois plus tard, comment a-t-elle évoluer ?

Comme la Handy Linux, cette distribution est basée sur la Debian GNU/Linux stable, Wheezy au moment où je rédige cet article. Sa dernière version stable, la 14.3 est sortie le 4 décembre dernier. Disponible uniquement en 32 bits (pour le moment), elle est proposée en deux saveurs : une avec le PAE (ordinateurs « récents » à partir de 2005) et une sans le PAE (pour les ordinateurs « anciens » avant 2005).

Cependant, l’ensemble est assez gourmand, et en dessous de 256 Mo de mémoire vive, la distribution sera un peu génée aux entournures.

Sur le plan purement pratique, nous avons donc une Debian GNU/Linux Wheezy, avec des versions assez récentes de LibreOffice et d’IceWeasel, un noyau linux 3.14 LTS et une tripotée d’outils dit « Mx » pour simplifier la vie de l’utilisateur.

J’ai donc récupéré l’ISO de la AntiX 14.3 via bittorrent, et j’ai créé une machine virtuelle Qemu cette fois ci en 32 bits.

Voici donc les lignes de commandes utilisées, kvm32 étant un raccourci pour : qemu-system-i386 -k fr -m 2048 -sdl -soundhw hda,ac97 -no-frame -vga std --enable-kvm

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 128G
Formatting ‘disk.img’, fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm32 -hda disk.img -cdrom MX-14.3-pae.iso -boot order=cd &

Continuer la lecture de « AntiX 14.3 : de la distribution légère pour utilisateurs avancés d’ordinosaures ? »

antiX 12.5 alpha 2 : l’attaque des distributions GNU/Linux légères ?

Dans le domaine des distributions GNU/Linux peu gourmandes, je demande l’antiX, qui est basée sur la Debian GNU/Linux testing et des outils de la Mepis Linux.

Pour info, la seule fois où j’avais parlé de la Mepis Linux, c’était à l’époque d’une préversion de la SimplyMepis 8.5, en janvier 2010.

Très légère coté mémoire (on dépasse rarement les 200 Mo de mémoire vive à l’utilisation), elle se base sur le gestionnaire de fenêtre IceWM, mais elle propose aussi fluxbox, jwm, dwm et wmii.

La deuxième alpha de sa version 12.5 étant sortie récemment, je l’ai récupéré pour vous montrer cette distribution peu connue. Après avoir récupéré l’image ISO, j’ai lancé une machine virtuelle Qemu.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 32G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=34359738368 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom antiX-12.5-full-alpha2-amd64.iso -boot order=cd &

L’installateur est celui de la Mepis Linux, donc, c’est assez abordable pour mettre en place l’ensemble.

Continuer la lecture de « antiX 12.5 alpha 2 : l’attaque des distributions GNU/Linux légères ? »