Attention, la Viperr X pointe le bout de nez :)

S’il y a une distribution GNU/Linux que j’aime beaucoup, c’est la Viperr. Jadis développée par DarthWound, elle a été reprise par le duo Penthium2 et Azgarech. Pour la faire courte, c’est ce à quoi la Crunchbang ressemblerait si elle s’était basée sur Fedora au lieu de partir d’une Debian GNU/Linux.

La dernière version officielle, la 9 commence à faire son âge, surtout pour le monde de Fedora. En effet, je parlais de cette évolution du projet en août 2016.

Un an est passé, et sur le forum de la Viperr, la bonne nouvelle est arrivée. Une première version de développement de la Viperr X est disponible et se base sur la Fedora 26. Rien de mieux pour faire chauffer mon ami wget !

fred@fredo-arch ~ % wget -c https://repo.viperr.org/iso/Viperr10_alpha1_x86_64.iso
–2017-10-01 09:13:28– https://repo.viperr.org/iso/Viperr10_alpha1_x86_64.iso
Certificat de l’autorité de certification « /etc/ssl/certs/ca-certificates.crt » chargé
Résolution de repo.viperr.org… 62.210.222.203
Connexion à repo.viperr.org|62.210.222.203|:443… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1204813824 (1,1G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « Viperr10_alpha1_x86_64.iso »

Viperr10_alpha1_x86 100%[===================>] 1,12G 3,90MB/s ds 4m 59s

2017-10-01 09:18:27 (3,84 MB/s) — « Viperr10_alpha1_x86_64.iso » sauvegardé [1204813824/1204813824]

L’image est assez légère. À peine 1,1 Go. VirtualBox a pris le relai pour avoir un premier aperçu de ce nouveau serpent linuxien.

Continuer la lecture de « Attention, la Viperr X pointe le bout de nez 🙂 »

Handy Linux 2.0-alpha1 : en route pour la nouvelle génération de la distribution à destination des grands débutants.

Je n’aurai pas pu rêver mieux comme cadeau d’anniversaire informatique avec un peu d’avance sur la date. Arpinux sur le blog de la distribution dont il est un des créateurs principaux nous annonce la première version de développement de la future génération de la Handy Linux.

C’est une préversion basée sur la Debian GNU/Linux Jessie qui sera la version 8.0 et qui doit sortir, si tout se passe bien, dans le courant du premier semestre 2015.

Autant dire que c’est du « brutal » et que comme le précise les notes de publication c’est destiné à faire mumuse et non à être installé sur des machines à destination d’utilisateurs non motivés. Je cite :

Cette version est basée sur Debian-8 aka Jessie qui est encore en phase « testing » et n’est donc pas un système à installer pour votre bureau : beaucoup de mises à jour et pas mal de bugs avant la sortie de la version finale.

Voila, vous êtes prévenu. J’ai donc lancé mon ami wget et j’ai récupéré l’ISO de la première alpha de la Handy Linux 2.0.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://heanet.dl.sourceforge.net/project/handylinux/handylinux-2.0-jessie—testing_only—/handylinux-2.0-alpha1.iso
–2015-02-03 20:40:16– http://heanet.dl.sourceforge.net/project/handylinux/handylinux-2.0-jessie—testing_only—/handylinux-2.0-alpha1.iso
Résolution de heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)… 2001:770:18:aa40::c101:c142, 193.1.193.66
Connexion à heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)|2001:770:18:aa40::c101:c142|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1380270080 (1,3G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « handylinux-2.0-alpha1.iso »

handylinux-2.0-alph 100%[=====================>] 1,29G 280KB/s ds 68m 48ss

2015-02-03 21:49:04 (327 KB/s) — « handylinux-2.0-alpha1.iso » sauvegardé [1380270080/1380270080]

Mon ami VirtualBox s’est ensuite occupé du reste. Désormais l’ISO est double noyau : i686 pour ordinateurs récents (à partir de 2005), 586 (avant 2005). Voulant lancer directement l’installateur, j’ai pris l’option « Installer Handy Linux sur votre ordinateur ».

Continuer la lecture de « Handy Linux 2.0-alpha1 : en route pour la nouvelle génération de la distribution à destination des grands débutants. »

Fedora Linux 21 alpha : un aperçu de la distribution GNU/Linux communautaire de Red Hat.

Avec près de 2 semaines de décalage sur le planning initial, la Fedora Linux 21 alpha pointera (ou aura pointé) le bout de ses octets le 23 septembre 2014, soit 10 mois après la sortie de la Fedora Linux 20. Il faut dire que la liste des modifications entre les deux générations est énorme.

Entre autres : le passage à gcc 4.9, make 4.0, Gnome 3.14, Java 8, le support amélioré de Wayland pour Gnome, KDE Frameworks 5, l’intégration de Mate Desktop 1.8. Sans oublier le passage au nouveau gestionnaire de paquets, dnf.

Note : suite à une dérive trollesque non admise, les commentaires ont été clos 24 heures après la mise en ligne de l’article au lieu de 7 jours après.

J’ai récupéré l’ISO dite « workstation », car il existe maintenant des versions dédiées pour les serveurs et pour l’informatique dans les nuages 😉

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://dl.fedoraproject.org/pub/alt/stage/current/Workstation/x86_64/iso/Fedora-Live-Workstation-x86_64-21_Alpha-1.iso
–2014-09-20 16:29:19– http://dl.fedoraproject.org/pub/alt/stage/current/Workstation/x86_64/iso/Fedora-Live-Workstation-x86_64-21_Alpha-1.iso
Résolution de dl.fedoraproject.org (dl.fedoraproject.org)… 209.132.181.26, 209.132.181.25, 209.132.181.24, …
Connexion à dl.fedoraproject.org (dl.fedoraproject.org)|209.132.181.26|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1392508928 (1,3G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « Fedora-Live-Workstation-x86_64-21_Alpha-1.iso »

100%[====================================>] 1 392 508 928 1,23MB/s ds 15m 2s

2014-09-20 16:44:22 (1,47 MB/s) — « Fedora-Live-Workstation-x86_64-21_Alpha-1.iso » sauvegardé [1392508928/1392508928]

J’ai ensuite créé une machine virtuelle Qemu (qui est moins sale à l’affichage que VirtualBox) pour voir ce que la Fedora 21 alpha a dans les tripes.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk-fedo.img 128G
Formatting 'disk-fedo.img', fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk-fedo.img -cdrom Fedora-Live-Workstation-x86_64-21_Alpha-1.iso -boot order=cd &

Gnome 3.13.91 nous accueille et nous propose soit de tester, soit d’installer l’ensemble.

Continuer la lecture de « Fedora Linux 21 alpha : un aperçu de la distribution GNU/Linux communautaire de Red Hat. »

Mageia 4 alpha 3 : quoi de neuf pour la future 4ième mouture de la descendante communautaire de Mandriva Linux ?

La 4ième génération de Mageia est en cours de développement. Et 4 mois avant la sortie de la version finale, voici donc la 3ième alpha. Un court article sur le blog parle de sa sortie.

Les notes de publications sont claires : ne pas utiliser sur une machine en production, ni pour une utilisation quotidienne, et encore moins pour un « test » grand public.

Je vais m’affranchir de la dernière remarque, en précisant un point précis : j’ai volontairement utilisé une machine virtuelle. Une alpha est par définition non finie, casse-gueule au possible. Néanmoins, étant donné que la prochaine préversion sera la première béta de Mageia 4… 🙂

Sinon, que peut-on trouver pour le moment ? Un noyau linux 3.11.2, systemd 207, KDE SC 4.11.1, Gnome 3.10.0, LibreOffice 4.1.2. Bref, du très récent, du moins au 7 octobre 2013. Et les erratas sont encore assez long pour le moment.

J’ai récupéré l’ISO complète via bittorrent, que j’ai lancé dans une machine VirtualBox. Sur le plan de l’installateur, rien ou presque à signaler. C’est le vieil outil qui a fait ses preuves depuis des années… Pourquoi en changer ?

Pour cet article, j’ai choisi d’installer KDE SC, environnement mis en avant par Mageia et Mandriva Linux auparavant. Il faut se souvenir que la première Mandrake Linux était constitué d’une Red Hat Linux 5.1 et de KDE 1.0 en 1998. Ce qui ne rajeunit personne 😉

Continuer la lecture de « Mageia 4 alpha 3 : quoi de neuf pour la future 4ième mouture de la descendante communautaire de Mandriva Linux ? »

OpenMandriva : que donne la vraie première alpha ?

OpenMandriva, la distribution qui est officiellement la descendante de la Mandriva Linux vient de proposer sa première alpha, dixit un message sur sa liste de publipostage, après des mois sans nouvelles extraordinaires de sa part sur son blog.

Dans un billet de fin avril 2013, je disais pourquoi je considérais qu’OpenMandriva avait déjà perdu la bataille pour la descendance de la Mandriva Linux. La sortie de la Mageia 3 il y a quelques jours n’est qu’un clou de plus dans le cercueil de la OpenMandriva, mais parlons-en malgré tout.

Pour la petite histoire, l’association OpenMandriva semble avoir une sacrée dent contre le créateur de l’ISO que j’avais tenté d’utiliser en avril 2013.

Pour mémoire, la dernière Mandriva Linux officielle est sortie en… août 2011. Et la Mageia 1 était déjà sortie.

Tout en gardant à l’esprit qu’elle peut péter à la g… au visage de l’utilisateur à tout instant. J’ai donc récupérer l’ISO pour l’installer dans une machine virtuelle VirtualBox.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://lindev.ch/OpenMandriva.alpha.20130516.x86_64.iso
–2013-05-20 14:32:17– http://lindev.ch/OpenMandriva.alpha.20130516.x86_64.iso
Résolution de lindev.ch (lindev.ch)… 2a01:4f8:130:334e::3, 88.198.22.18
Connexion vers lindev.ch (lindev.ch)|2a01:4f8:130:334e::3|:80…échec: Connexion refusée.
Connexion vers lindev.ch (lindev.ch)|88.198.22.18|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 995098624 (949M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : «OpenMandriva.alpha.20130516.x86_64.iso»

100%[======================================>] 995 098 624 50,3KB/s ds 3h 33m

2013-05-20 18:05:56 (75,8 KB/s) – «OpenMandriva.alpha.20130516.x86_64.iso» sauvegardé [995098624/995098624]

L’installateur est celui de l’ancienne Mandriva Linux en live. Après avoir choisi la langue, il faut accepter les conditions d’utilisation, puis on passe à l’heure (locale ou UTC), et on peut choisir les services à activer au démarrage.

Continuer la lecture de « OpenMandriva : que donne la vraie première alpha ? »

Fedora Linux 19 alpha : le chat commence à miauler ?

La Fedora Linux 19, nom de code « Schrödinger’s Cat » vient d’arriver en version alpha. J’ai donc voulu voir ce que donnait l’ensemble en action. Et bon tipiak, j’ai utilisé le réseau de pair à pair Bittorrent pour récupérer l’image ISO live Gnome.

Puis j’ai utilisé mon bon vieux Qemu pour créer une machine virtuelle.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 128G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom Fedora-Live-Desktop-x86_64-19-Alpha-1.iso -boot order=cd &

Continuer la lecture de « Fedora Linux 19 alpha : le chat commence à miauler ? »

Test rapide de la version alpha4 de Kubuntu Karmic Koala :

Kubuntu, c’est le pendant KDEsque d’ubuntu. La version alpha4 de Karmic Koala (alias 9.10) est sortie récemment. J’ai donc récupéré l’image ISO de la Kubuntu Karmic Koala alpha4, et en utilisant l’environnement de test habituel, j’ai lancé un petit kvm…

Kubuntu Karmic Koala Alpha 4

Continuer la lecture de « Test rapide de la version alpha4 de Kubuntu Karmic Koala : »