Vieux geek, épisode 77 : 1985 à 1990, les premiers MS-Windows…

Si MS-Windows est devenu plus ou moins incontournable à partir de MS-Windows 3.1, le chemin qui y a mené n’a pas été des plus roses. Heureusement pour Microsoft, MS-DOS et les logiciels développés pour lui seront une vache-à-lait bien généreuse…

Après que Microsoft ait pris possession du QDOS (Quick and Dirty OS) développé par Seattle Computer Products pour le renommer MS-DOS 1.0 et le vendre à IBM pour son premier IBM PC en 1981, les interfaces graphiques utilisateurs commencèrent à pointer le bout de leur museau.

Sur QDOS et le premier IBM PC, je vous renvoie à cette vidéo de la série « Dis Tonton Fred ».

Bref, quand en 1983, les premières interfaces graphiques commencent à arriver et Microsoft a la trouille de sa vie. La conséquence sera la sortie en 1985 de MS-Windows 1.0. Il est très limité, car Microsoft est tenu par des accords avec Apple. Pas de fenêtres que l’on peut déplacer, modifier ou encore réduire. Quant au support des souris, le format PS/2 des claviers et des souris devenu un standard par la suite, et qui est la norme pour les logiciels d’émulation, mais c’est une autre histoire. Il faut dire aussi que le PS/2 est sorti à la fin de vie de MS-Windows 1.0x en 1987.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 77 : 1985 à 1990, les premiers MS-Windows… »

Vieux geek, épisode 76 : quand UBI Soft sortait les premiers jeux de rôles sur Amstrad CPC en 1987.

Au début des années 1980, les ordinateurs 8 bits sont les rois du pétrole. Même s’ils sont détronnés à partir de 1986-1987 par les 16 bits comme l’Atari ST ou l’Amiga 500, des petites boites à l’époque comme UBI Soft propose des jeux de rôles plus ou moins évolués.

En dehors du mythique Fer & Flamme, il y en a deux qui ont marqué mon adolescence, d’une part à cause de la protection coriace mise en place et d’autre part à cause de leur difficulté, j’ai nommé « L’Anneau de Zengara » et « L’Oeil de Set ».

Les deux valaient quelques choses comme 149 francs à leur sortie, car disponible sur disquettes et non sur cassettes. Ce qui donne quelque chose comme 37 € en 2016, dixit le convertisseur de l’Insee.

Ce qui était quand même assez onéreux il faut l’admettre. Le premier était un jeu de rôle classique, tandis que l’autre faisait un peu penser aux livres jeu d’aventure comme ceux de la mythique série de « La Quête du Graal » de J.H. Brennan.

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 76 : quand UBI Soft sortait les premiers jeux de rôles sur Amstrad CPC en 1987. »