Mothership : enfin une bonne compilation ;)

Bien que je ne sois pas trop friand des « meilleurs de », des compilations de groupe, j’avoue que cette fois, j’ai été agréablement surpris par le double CD « Mothership » regroupant les 24 meilleurs titres du groupe anglais Led Zeppelin.

Le premier CD est vraiment la meilleure partie de la compilation, car regroupant les 4 meilleurs (car premiers ?) albums du groupe anglais.

Sur les 13 titres du premier CDs, rien que 4 titres (soit un tiers du CD) sont tirés de l’album sans nom de Led Zeppelin, connu aussi sous le nom du Led Zeppelin IV.

Les albums I, II et III étant représenté à égalité, dont les magnifiques « Whole Lotta Love », « Heartbreaker » et « Ramble On » du Led Zeppelin II.

Quand au deuxième CD, il commence avec « The song remains the same » (que je n’avais jamais écouter en entier). J’avoue humblement que je n’avais jamais écouter des titres du groupe sorti sur les albums après le « Led Zeppelin IV »…

Peut-être car je pense que la meilleure période du groupe se trouve dans les albums I à IV ? En tout cas, je découvre des pépites comme « Kashmir » que j’écoute en rédigeant cette note.

C’est une compilation que je ne regrette pas d’avoir acheter, et c’est mon 4ième achat de CD depuis le début de l’année, les 3 autres étant l’album « Rose » de Rose (!!) et les deux albums II et IV de Led Zeppelin. Pas mal, coté achat de CDs sur l’espace d’une année, non ? 😉

Mais encore heureux que Jamendo existe pour se faire une musicothèque variée et de qualité assez facilement et de manière légale 🙂

Adieu Fred !

Je parle de Fred Chichin, le guitariste du duo « Rita Mitsouko ».

Fred Chichin, le guitariste du duo rock français les Rita Mitsouko, est décédé mercredi matin à l’âge de 53 ans, des suites d’un cancer fulgurant, ont annoncé la maison de disques Because et l’organisateur de concerts Corida.

Cette maladie a emporté le guitariste en deux mois, ont indiqué Because et Corida dans un communiqué.

Un cancer qui balaie une personne en deux mois, c’est assez radical… C’est une partie de mon enfance qui vient de partir avec la mort de Fred Chichin 🙁

Encore un exemple qui prouve que les DRM (MTP de la loi DADVSI), c’est de la merde !!!!!

Lu sur Ratatium ce lundi : Virgin Digital emporte dans sa tombe tous ses titres vendus

Et le texte de l’article est assez intéressant :

Virgin – le groupe, pas la chaîne de magasins – vient d’annoncer la fermeture de son alternative à iTunes, Virgin Digital. Si les abonnés auront encore accès à leur collection pendant un mois, leurs morceaux ne seront plus lisibles après sa fermeture officielle le 28 septembre, grâce à cette magie technologique nommée DRM.

Dans le mail adressé aux clients, le groupe n’avance aucun pretexte à cette fermeture, l’abonné ayant juste droit aux excuses de rigueur et un mois d’accès gratuit à son nouveau service de musique en streaming. C’est donc deux ans d’existence qui s’achèvent sous le poids écrasant de la supériorité iTunienne, celle là même qui avait déjà eu raison de Sony Connect quelques mois auparavant.

Pour ceux qui auraient acheté des morceaux sur la plateforme, il existe des outils sur le Net permettant de supprimer les DRM, à l’instar de FairUse4WM. Ceci devrait permettre de continuer de profiter des titres acquis sur Virgin Digital après sa fermeture.

Rappellons qu’il est illégal d’enlever les DRM / MTP sous peine d’amende comme expliqué dans cet excellent et long de Maitre Eolas sur son blog.

Spiral Frog ? Un échec dans le concept même !

Spiral Frog est un service de musique en ligne gratuite contre publicité obligatoire. Jusque là, pas trop de problème, surtout que le but est de combattre le copie illégale effectuée via le P2P (comme celle de la grande époque de la cassette stéréo).

Mais cela se gate quand on connait les fichiers proposés dixit PcInpact :

  1. WMA 128 Kbits… Que dire ?
  2. DRM empéchant la gravure du morceau récupéré.

Donc ce site mets à la poubelle le support d’un des principaux lecteurs numériques (vous savez, ce que qui commence par iP…), envoie les utilisateurs de linux, de Mac et les personnes voulant de la musique d’une minimum de qualité…

Autant dire que ce site sera surement un sacré fiasco, et ce pour une raison : on prend l’utilisateur final pour un voleur en puissance et pour un con de première catégorie.

Gérér un baladeur Samsung YP-U3 sous Linux avec Gnomad2 2.9.0

Pour remplacer mon vieux baladeur mp3 j’avais envie d’investir dans un modèle qui lise le format ogg, surtout à moins 75 €… Autant dire que le choix était plus que limité, et j’ai fini par trouvé mon bonheur avec le Samsung YP-U3. Seul limite, il ne semblait bien fonctionner qu’avec Windows.

Hors, un tutoriel assez simple et assez sympa à suivre permet de contourner cette « limitation ». Reste la gestion des musiques.

Seul hic, il faut utiliser Amarok pour gérer le lecteur, mais certaines versions récentes du dit logiciel ont des problèmes pour transférer les titres avec lettres accentuées… Ce qui est franchement ennuyeux.

Reste donc l’option Gnomad2. La version fournie avec ma Ubuntu Feisty a un problème de gestion des titres / artistes, et il faut modifier les fichiers une fois transférés.

Hors, allant sur le site de Gnomad2 , une nouvelle version, la 2.9.0 permet apparemment cette gestion sans problème. Voici donc comment compiler Gnomad 2.9.0 avec une Ubuntu Feisty AMD64.

1ière étape : les prérequis de base :

Dans un terminal :

$ sudo aptitude install build-essential
$ sudo apt-get build-dep gnomad2

Les deux premières étapes installent les outils de compilations, et les dépendances connus pour le paquet fourni par défaut avec la distribution. Hors, il faut en rajouter d’autres :

$ sudo aptitude install libid3tag0 libid3tag0-dev
$ sudo aptitude install libtag*

Ou encore passer par synaptic pour cette deuxième opération 😉

2ième étape : on récupère le code source depuis le site.

3ième étape : on décompresse et on lance la compilation :

$ tar xvfz gnomad*.tar.gz
$ cd gnomad2-2.9.0
$ ./configure ; make
$ sudo make install

Je sais, j’aurais pu faire un paquet deb, mais je ne suis pas très fort dans ce domaine 🙂

Et voici à quoi ressemble le résultat fini :

transfert de données via gnomad2 2.9.0

« Starway to Heaven », un bon moyen de découvrir Led Zeppelin ?

Voulant écouter du rock de qualité – en clair, pas la merde actuelle – je voudrais découvrir – avec pas mal de retard – l’oeuvre de Led Zeppelin.

Je voudrais savoir si selon vous, le meilleur morceau pour aborder Led Zeppelin, c’est « Starway to Heaven » (dans l’album Led Zeppelin IV) ou encore « Whole Lotta Love » (dans l’album Led Zeppelin II) ?

J’avoue avoir un faible pour la première…