Ça donne quoi TrueOS, le successeur de PC-BSD ? Un premier coup d’oeil.

C’est en lisant un journal sur LinuxFr que j’ai pu apprendre la naissance officielle de TrueOS.

Sur le site officiel d’anciennement PC-BSD, on apprend en plus du journal sur LinuxFr que pour le moment, les ISO disponibles sont de niveau béta. Parmi les fonctionnalités ?

Outre le fait de promouvoir le principe du rolling release « rationalisé » – ça vaut mieux quand on utilise la branche de développement de FreeBSD ! – la simplification est à l’ordre du jour : un seul dépôt logiciel, l’utilisation unique de ZFS pour gérer les disques, l’utilisation de LibreSSL en lieu et place d’OpenSSL, une couche de compatibilité linux assez récente pour les circuits graphiques. Bref, que du bon 🙂

J’ai donc récupéré la dernière image ISO de développement en date, datée du 20 septembre 2016. Le 64 bits est à l’honneur, ce qui est somme toute logique. Les premiers PC 64 bits, ça date de fin 2003, non ? D’ailleurs, j’ignore si le ZFS fonctionne avec FreeBSD en 32 bits.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://download.trueos.org/master/amd64/TrueOS-Desktop-2016-09-20-x64-DVD.iso
–2016-09-22 10:09:32– http://download.trueos.org/master/amd64/TrueOS-Desktop-2016-09-20-x64-DVD.iso
Résolution de download.trueos.org (download.trueos.org)… 2a00:7b80:3005:7::1:81, 89.233.107.230
Connexion à download.trueos.org (download.trueos.org)|2a00:7b80:3005:7::1:81|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1837922304 (1,7G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « TrueOS-Desktop-2016-09-20-x64-DVD.iso »

TrueOS-Desktop-2016 100%[===================>] 1,71G 3,01MB/s in 10m 0s

2016-09-22 10:19:32 (2,92 MB/s) — « TrueOS-Desktop-2016-09-20-x64-DVD.iso » sauvegardé [1837922304/1837922304]

J’ai ensuite lancé VirtualBox en partant d’un modèle FreeBSD 64 bits que j’ai gonflé au maximum : 2 Go de mémoire vive, 128 Go de disque virtuel, l’horloge en UTC. Je n’ai pas poussé le vice à activer l’UEFI cependant.

Continuer la lecture de « Ça donne quoi TrueOS, le successeur de PC-BSD ? Un premier coup d’oeil. »

Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Dernière partie.

Après un premier article consacré à la GNUinos et à la Refracta, le deuxième article à la Star et à la Zephyr Linux, voici enfin l’article sur la Nelum-Dev1. J’en avais déjà parlé sur le blog, dans un article de mai 2016 qui avait trop vite tourné au règlement de comptes dans les commentaires.

Allant sur le site de la distribution, j’ai pu voir que la dernière ISO disponible datait de fin mai ou début juin 2016, j’ai donc décidé de la récupérer avec wget.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://freefr.dl.sourceforge.net/project/nelum-dev1/Nelum-Testing/Nelum-Dev1-XFCE-64-Testing.iso
–2016-09-11 18:08:14– http://freefr.dl.sourceforge.net/project/nelum-dev1/Nelum-Testing/Nelum-Dev1-XFCE-64-Testing.iso
Résolution de freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)… 2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1, 88.191.250.136
Connexion à freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)|2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1142947840 (1,1G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « Nelum-Dev1-XFCE-64-Testing.iso »

Nelum-Dev1-XFCE-64- 100%[===================>] 1,06G 731KB/s in 20m 19s

2016-09-11 18:28:33 (916 KB/s) — « Nelum-Dev1-XFCE-64-Testing.iso » sauvegardé [1142947840/1142947840]

Rien que le nom me laisse penser que l’ISO n’est pas basée sur la Devuan en cours de stabilisation, mais sur sa branche testing, dérivée de ce qui donnera la Debian Stretch en 2017.

En jargon « devuanien », c’est la version Ascii, dixit la page d’accueil de la Devuan :

current testing is “Ascii” (planet nr.3568)

Ensuite, j’ai lancé mon ami VirtualBox avec la configuration habituelle pour tester l’ensemble.

Continuer la lecture de « Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Dernière partie. »

Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Deuxième partie.

Après un premier article consacré à la GNUinos et à la Refracta, voici donc le deuxième article pour la Star et la Zephyr.

La Nelum-Dev1 aura son article à elle toute seule. Pourquoi est-ce que je groupe la Star et la Zephyr Linux ? Pour une simple et bonne raison : elles reprennent, comme pour la GNUinos, le principe de la Crunchbang Linux, à savoir une base Debian ou plutôt Devuan dans ce cas avec Openbox voire Xfce, mais toujours pour proposer une interface minimaliste. Qui a dit que le monde du libre était inventif ? 🙂

Mais trève de bavardages, attaquons le vif du sujet avec la Star.

Continuer la lecture de « Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Deuxième partie. »

Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Première partie.

Dans un article récent concernant le bilan intermédiaire sur mes prédictions pour 2016, j’ai écrit ceci :

Mis à part cela, une demi-douzaine de distributions se basant sur la Debian Jessie « sysVinit-isée » Devuan sont disponibles.

Si on va sur le site officiel de la Devuan, on voit qu’il y a cinq distributions dérivées. il s’agit de la Gnuinos, la Refracta, la Nelum-dev1, la Star et de la Zephyr.

J’ai eu envie de voir à quoi ressemblait les dites distributions. Je pense faire un article en deux, voire trois parties. Pour cette première partie, je vais m’attaquer à la GNUinos et à la Refracta.

Continuer la lecture de « Les distributions GNU/Linux basées sur la Devuan, quel bilan ? Première partie. »

ElementaryOS 0.4 « Loki » : le syndrome iPhone 7 en version logiciel libre ?

Je m’étais juré, après un billet gueulante du mois d’avril 2015 de ne plus parler du projet elementaryOS. Cependant, la sortie de la version 0.4 de la distribution en question me donne une occasion d’exprimer mon point de vue sur ce projet.

Ici, on retrouve le syndrome « iPhone 7 ». Le dernier smartphone, au moment où je rédige cet article, a fait sauté une technologie fonctionnelle et vieille de plus de 130 ans, le port jack au nom du progrès technique… Et pour imposer le passage à un port « made in Cupertino » pour à la fois charger le téléphone et y brancher un casque. En gros, comme l’USB, sauf que c’est une technologie brevetée par Apple.

La distribution elementaryOS fait quelque chose d’équivalent dans son domaine, et j’y reviendrai plus longuement par la suite.

Dans la note de publication de la elementaryOS basée sur la Ubuntu 16.04 LTS, on apprend en grande pompe l’arrivée de nouveaux indicateurs dynamique (comme ceux de Gnome 3.x ?), l’arrivée d’un outil de contrôle parental, qu’Epiphany a foutu un coup de pied dans les roustons de Midori pour la navigation web.

Bien entendu, il y a les phrases classiques l’amélioration des performances, des logiciels. Bref, l’argumentaire classique pour justifier une version majeure.

Après avoir récupéré l’image ISO via bittorrent depuis la page de téléchargement – dont la présentation est toujours aussi maladroite et qui n’a pas changé depuis ma gueulante d’avril 2015 – j’ai lancé mon ami VirtualBox pour faire mumuse avec la nouvelle version majeure de la distribution.

Continuer la lecture de « ElementaryOS 0.4 « Loki » : le syndrome iPhone 7 en version logiciel libre ? »

DFLinux pré-béta 1 : un premier aperçu de la seule et officielle suite d’HandyLinux.

C’est un article posté par Cep sur le blog de Cyrille Borne qui m’a donné envie de jeter un oeil sur la seule suite officielle de la distribution HandyLinux.

Je ne reviendrai pas sur les causes du pourquoi et du comment de cette suite. Aussi bien Thuban qu’Arpinux ou le Mouton Libre l’ont exprimé mieux que je ne pourrai le faire.

Ni sur les manipulations liées à cette sombre histoire… Et la volonté de faire disparaître les pièces gênantes, en oubliant une petite chose au passage, l’effet Streisand.

Bref, je laisse à chacune la volonté de s’informer sur ce point précis. Revenons-en au sujet de l’article, la DFLinux. J’ai vu que le développement de la béta 1 avait commencé, et j’ai décidé de faire générer une image ISO de la pré-béta1. Bien entendu, elle sera plus que boguée et incomplète, mais au moins, ce sera un premier aperçu de l’ensemble.

Le code étant disponible sur le framagit correspondant pour respecter la GPLv3, j’ai donc récupéré une image ISO de la Debian Jessie 8.5 en saveur xfce. On peut aussi utiliser une HandyLinux 2.5 en 64 bits. Une fois installée, j’ai rajouté les dépendances de compilation à savoir : live-build live-manual live-tools git

Continuer la lecture de « DFLinux pré-béta 1 : un premier aperçu de la seule et officielle suite d’HandyLinux. »

OpenBSD 6.0 : Oh, du poisson globe ! :)

Ça fait une petite éternité que je n’ai pas réactivé mon jeu geek préféré. Prendre OpenBSD et essayer de voir ce qu’il donne au niveau bureautique pure et dure. Cela remonte à OpenBSD 5.6 en novembre 2014…

La sortie d’OpenBSD 6.0 en ce premier septembre 2016 est l’occasion rêvée de m’y remettre.

J’ai donc récupéré l’image ISO depuis le dépot principal francophone. ISO énorme, comme vous pouvez le voir ci-après :

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/6.0/amd64/install60.iso
–2016-09-01 16:01:28– http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/6.0/amd64/install60.iso
Résolution de ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)… 145.238.209.46
Connexion à ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)|145.238.209.46|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 237467648 (226M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « install60.iso »

install60.iso 100%[===================>] 226,47M 2,92MB/s in 81s

2016-09-01 16:02:50 (2,78 MB/s) — « install60.iso » sauvegardé [237467648/237467648]

Pour rester dans les clous, je vais prendre comme base – surtout au niveau de la mise en place des mises à jour – le tutoriel proposé par Thuban :

J’ai donc fait chauffé mon ami VirtualBox pour lui créer un environnement confortable. Prenez une tasse de votre breuvage non alcoolisé préféré. Je vais prendre Xfce comme environnement de bureau, comme en novembre 2014. Pour la gestion de l’USB, sans trop m’avancer, je pense que c’est un bug entre OpenBSD et VirtualBox pour sa prise en compte 🙁

Continuer la lecture de « OpenBSD 6.0 : Oh, du poisson globe ! 🙂 »

FerenOS : la Micro-R OS a trouvé sa digne héritière.

Je ne pensais jamais pouvoir écrire un tel article. Mais il faut avouer que la nature humaine ne cessera jamais de me surprendre. Je pensais qu’avec Micro-R OS, j’avais atteint le fond en terme de site internet et d’images ISO pour « démocratiser » le monde GNU/Linux auprès du grand public.

Grossière erreur. En jetant un oeil à la liste d’attente de distrowatch en ce 31 août 2016, j’ai pu lire ceci :

feren OS (submitted on 2016-08-29)

Cette distribution GNU/Linux révolutionnaire est une LinuxMint 18 revampée pour ressembler à du MS-Windows 7, avec Wine pour rajouter une couche de compatibilité avec le monde MS-Windows. Bref, du grand classique dans ce domaine. Du moins, si l’on en croit les captures d’écran de la présentation sur le site officiel.

J’adore aussi le discours marketing qui fait penser à un abus de la méthode Coué pour dire une contre vérité aussi grosse que l’Éverest. Je cite :

feren OS comes with many apps that you’ll love such as WPS Office (which is the best known Office alternative)

Ce qu’on peut traduire par :

feren OS vient avec de nombreuses applications que vous aimerez comme WPS Office (qui est connue comme la meilleure alternative à Office)

Je dois être franchement con, mais je pensais que c’était LibreOffice qui pouvait s’énorgueillir d’un tel titre… Il est vrai qu’un logiciel dont la derniere version officiellement disponible pour les distributions GNU/Linux est la 10.0 alpha21 est incontournable 🙂

Continuer la lecture de « FerenOS : la Micro-R OS a trouvé sa digne héritière. »

Fast Computer Linux : ou comment discréditer SuSE Studio ?

Depuis des années que je maintiens le blog en vie, j’ai eu droit à des distributions GNU/Linux qui aurait valu à leurs créateurs un coup de pied clouté dans le fondement il y a encore deux ou trois ans.

Outre la mythique Micro-R OS en septembre 2014, il y a eu la saga PearOS qui m’a valu une sacrée volée de bois vert. Comment oublier des étroniciels dont j’ai parlé dans un billet d’octobre 2015, avec comme exemple parfait la Makulu Linux ?

Mais avec la Fast Computer Linux, on atteint le haut du panier, si on peut dire les choses ainsi. J’ai rapidement abordé cette distribution basée sur OpenSuSE et Gnome dans un billet en vrac récent.

Pour éviter de dire que je ne parle que de distributions GNU/Linux franchement inutiles (DGLFI), j’ai créé une liste de vidéo sur mon compte youtube. Vous verrez, y a du lourd ici 🙂

Pour finir cette longue introduction, il faut rappeller que SuSE Studio est un site qui permet de créer à volonté des ISO personnalisables basées sur OpenSuSE en quelques clics de souris.

Continuer la lecture de « Fast Computer Linux : ou comment discréditer SuSE Studio ? »

Viperr 9 : une évolution en douceur ?

Comme tous les 6 à 8 mois, j’ai le plaisir de voir arriver une nouvelle édition de la seule distribution GNU/Linux au nom qui ravirait les herpétologues, j’ai nommé la Viperr. Dans les deux mois qui suivent la sortie d’une nouvelle Fedora, cette version revampée pour utiliser OpenBox est rendue disponible.

La dernière fois que j’avais parlé de la Viperr, c’était pour Noël 2015. J’ai donc appris l’annonce de la sortie de la Viperr 9 nom de code Vipera Dagon. De l’aveu même des auteurs, c’est une version mineure, qui n’apporte rien de transcendant. Mais est-ce un mal ?

J’ai donc fait chauffé mon ami wget et j’ai fait récupérer les 1,2 Go de l’ISO d’installation de la Viperr 9

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr9_x86_64.iso
–2016-08-17 12:47:21– http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr9_x86_64.iso
Résolution de coyotus.com (coyotus.com)… 2001:41d0:1:1b00:213:186:33:4, 213.186.33.4
Connexion à coyotus.com (coyotus.com)|2001:41d0:1:1b00:213:186:33:4|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1272971264 (1,2G) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « Viperr9_x86_64.iso »

Viperr9_x86_64.iso 100%[===================>] 1,19G 3,82MB/s in 5m 22s

2016-08-17 12:52:48 (3,77 MB/s) — « Viperr9_x86_64.iso » sauvegardé [1272971264/1272971264]

Ensuite, mon ami VirtualBox a pris le relai pour faire fonctionner cette nouvelle version de la Viperr.

Continuer la lecture de « Viperr 9 : une évolution en douceur ? »

Mon prochain PC ? Ce sera sûrement un Apple Mac.

Derrière ce titre volontairement sec se cache une lassitude croissante au niveau de l’immaturité et l’irresponsabilité de la communauté du logiciel libre. Communauté gangrénée par ses extrémistes divers, que ce soit en relation avec le système d’initialisation (pro ou anti systemd), la distribution GNU/Linux (pro ou anti-Debian / Archlinux / Fedora, etc…) pour ne citer que deux exemples.

J’en ai ma claque de toutes ses guerres intestines. Ce qui a fait déborder le vase ? Un énième tweet sur l’inutile et contre-productive guerre des systèmes d’initialisation.

Outre le fait que j’ai déjà dit plusieurs fois que cette inutile guerre sur les systèmes d’initialisation ne servira en rien la cause du libre, car l’utilisateur lambda s’en contrefout comme de son premier lange ou de sa première couche-culotte, et qui ne fait que décrédibiliser le libre auprès du grand public, il ne faut pas oublier que le vrai ennemi du libre, ce n’est pas le méchant Microsoft ou le diabolique Apple. Ce sont des ennemis, mais le principal, c’est la communauté du libre elle-même.

Entre les créateurs de distributions aussi inutiles que mal finies et les développeurs qui forkent comme ils vont vider leurs vessies aux toilettes, la coupe est pleine.

Continuer la lecture de « Mon prochain PC ? Ce sera sûrement un Apple Mac. »

En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’.

Pour le logiciel libre, monde gangréné par les idéologues enfermés dans leurs tours d’ivoire…

Côté musique ?

  • Vous aimez le metal progressif bien technique à chant clair ? Alors, le deuxième album des Dissona « Paleopneumatic » sera pour vous.
  • Le rock plus classique teinté de stoner à votre préférence ? Alors le premier EP de Savahah, « Deep Shades » sera pour vous.
  • Vous aimez le Power Metal assez inspiré Iron Maiden ? Essayez l’album d’Altair, « Lost Eden »

Mate-Desktop 1.12 : une version de l’environnement de bureau qui va faire mal ?

Mate-Desktop, le successeur de Gnome 2.32 continue de parcourir son bonhomme de chemin. Seulement 5 mois après la sortie de la version 1.10, la version 1.12 de l’environnement pointe le bout de ses octets.

Dans les notes de publication on apprend que le port pour GTK3 a été amélioré, allant jusqu’à supporter GTK 3.18, idem pour le support de systemd – j’entends des dents grincer dans le fond de la salle – et que certains vieux bugs ont été envoyé ad patres.

Pour tout dire, mon eeePC qui était sous Xfce depuis que je l’ai récupéré fin janvier 2015 vient de migrer ce matin vers Mate Desktop en version gtk 3, et que les premiers contacts sont pas trop mauvais. Même si j’ai dû installer le noyau Linux LTS 4.1 à cause d’un bug assez ennuyeux dans le noyau Linux 4.3

J’ai donc voulu mettre en parallèle les deux saveurs de Mate Desktop. Celle officielle avec GTK2 et celle qualifiée d’expérimentale donc celle avec GTK3.

Continuer la lecture de « Mate-Desktop 1.12 : une version de l’environnement de bureau qui va faire mal ? »

Règlement de compte à Linux Corral, dernière partie : Quand on me parle d’innovation dans le monde des interfaces graphiques…

…J’explose de rire. C’est vrai, depuis l’arrivée des interfaces graphiques utilisateurs dans le monde de la micro-informatique, les développeurs de nouvelles interfaces promettent une révolution lié à l’innovation. Il faut rester honnête. Rien de vraiment nouveau n’a été inventé depuis l’époque de NeXT, sauf avec l’arrivée des écrans tactiles où on manipule l’interface avec les doigts et non plus avec une souris.

Mis à part les écrans tactiles, depuis la fin des années 1980, on peaufine plus qu’on innove. Dès les années 1970, Xerox avec son ordinateur prototype Alto en 1973 a posé les bases de l’interface graphique utilisateur.

Une célèbre démo avait été faite par les chercheurs de Xerox à la toute jeune Apple Computer qui vendaient alors des Apple II par camions entiers.

Continuer la lecture de « Règlement de compte à Linux Corral, dernière partie : Quand on me parle d’innovation dans le monde des interfaces graphiques… »

Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, épilogue.

Voici donc arrivé l’épilogue de cette mini-série d’articles pour donner une deuxième vie au Asus eeePC 1005 dont j’ai hérité. Après le premier et le second épisode de la série, attaquons sa conclusion.

Le tout s’est passé en deux temps. Durant près de 24 heures, j’ai utilisé la Viperr 06 sur le notebook. Cependant, le thème trop sombre, et le conky un peu trop complet me mangeait de la surface à l’écran.

La SalixOS était aussi un choix à étudier, mais j’ai préféré prendre une base rolling release au final.

Après avoir réfléchi, j’ai « gravé » sur clé USB la dernière ISO d’ArchLinux en date et j’ai installé avec Xfce dessus. J’ai enlevé certains outils inutiles, comme Xfburn par exemple. J’ai cependant « commis » une gaffe, en ne créant pas de partition /boot séparé… Oups !

Étant donné que c’est un processeur 32 bits, j’ai du faire attention. J’ai rajouté sur la version de Xfce installé LibreOffice, Quodlibet (avec ma musicothèque), cheese (pour la webcam, mais il faudra que je trouve une solution plus légère), Mozilla Firefox.

Continuer la lecture de « Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, épilogue. »