Ah, le fléau du plagiat dans le monde du libre…

Je n’ai eu de cesse de parler des abus de l’utilisation des quatre libertés du logiciel libre. Qu’il existe des forks compulsifs et abusifs qui finissent par tuer le noble principe qu’est le fork.

Mais il y a pire. Il y a des moments où la liberté et le laisser faire sont confondus au point que l’on arrive à du plagiat pur et simple de code qui est masqué par l’utilisation abusive des fonctionnalités de remplacement automatisé de texte.

Vous voulez un exemple précis ? Très bien, je vous en donne un. En novembre 2017, j’ai sortie une vidéo sur la distribution Namib GNU/Linux, la distribution Iznogoud dans toute sa splendeur. Le calife visé ? Manjaro Linux

J’avais oublié cette vidéo quand j’ai eu vent d’un fil sur le forum international de Manjaro.

Continuer la lecture de « Ah, le fléau du plagiat dans le monde du libre… »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac… Qui précède l’une des plus grandes crétineries jamais inventée, le changement d’heure.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ? Ce sera un spécial BD cette semaine.

Bon week-end 🙂

Vieux Geek, épisode 117 : Les Powertoys pour MS-Windows 95

Oui, on va retrouver ce révolutionnaire MS-Windows 95. Révolutionnaire, il l’était pour l’époque de sa sortie, du moins pour le monde du PC.

J’avais parlé des multiples révolutions apportées à l’époque dans l’épisode 6 de la série vieux geek en septembre 2012.

Cependant, autant révolutionnaire qu’il fut, il lui manquait des fonctionnalités qui avaient été enlevées, faute de temps pour en finir le débogage… C’est pour cela que des extensions, dénommées « powertoys » (jouets de puissance ?) ont été développés et proposés par les développeurs de Microsoft.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 117 : Les Powertoys pour MS-Windows 95 »

Vieux Geek, épisode 116 : Dark Forces, la première incursion de Lucas Arts dans le monde des FPS.

J’avais déjà évoqué dans l’épisode 16 de la série « Vieux Geek » les doom-likes qui avaient pullulé dans les années 1994 à 1996.

J’ai abordé par la suite l’immonde « Depth Dwellers » (dans l’épisode 79) ou encore le mythique ancêtre de Duke Nukem 3D, « Ken’s Labyrinth » dans l’épisode 51 de la série vieux geek.

Mais il y en a un qui m’avait marqué par son côté avancé techniquement à l’époque, c’est Dark Forces, premier volet des aventure de Kyle Katarn. Sorti en février 1995, soit près d’un an avant Duke Nukem 3D, il en reprend certains aspect : portes coulissantes, objets en 3D mouvants, la possibilité de s’accroupir et de sauter. Sans oublier des aspects de jeu de rôle qui seront repris dans Hexen en 1996 avec des objectifs à remplir.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 116 : Dark Forces, la première incursion de Lucas Arts dans le monde des FPS. »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac… Assez court, ayant un week-end chargé sur le plan créatif…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Pour les fans de distributions intimistes, je demande la NuTyX 10.1 qui propose entre autre des nouvelles versions de la glibc, du noyau, de Mozilla Firefox ou encore de Mate-desktop et le gestionnaire de paquets Cards 2.4.0.
  • Dans la série distribution qui clonent l’interface de MS-Windows 10, je demande la dernière ZorinOS en date, la 12.3…
  • La DGLFI de la semaine ? La CloverOS qui est une base Gentoo précompilée avec fvwm par défaut et une série de ports accessibles avec quelques scripts…

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

Vieux Geek, épisode 115 : Top Draw, le Corel Draw « du pauvre »…

Au milieu des années 1990, j’arrive dans le monde du PC quand MS-Windows 95 pointe le bout de son nez. Cependant pour des raisons purement techniques, je resterai jusqu’à la mi-1996 sur MS-Windows 3.1. C’est sur cette plateforme que je fais la connaissance d’un outil de dessin vectoriel prévu pour MS-Windows 3.1 et NT développé par une entreprise du Colorado, Top Software.

C’est un logiciel que j’avais découvert via une offre de Micro Application. Un shareware ou partagiciel en bon français. C’est ainsi que j’ai pu passer de longues heures sur la version 3.0 de l’outil de dessin vectoriel, sorti en 1996.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 115 : Top Draw, le Corel Draw « du pauvre »… »

« Papier Vinyle », le troisième opus réussi des Have The Moskovik.

En ce mois de mars 2018, le groupe français Have The Moskovik propose son troisième opus, « Papier Vinyle ». Un titre étrangement court pour un album de post-rock, mais le groupe a compensé avec le nom des pistes 🙂

Après un premier album en 2011 et un deuxième en 2015, le groupe s’est remis au travail pour proposer un EP assez long. En effet, même s’il ne fait que 6 pistes, il affiche quand même 38 minutes au compteur !

J’avais précommandé l’album dès la disponibilité de la première piste. Oui, il m’arrive d’avoir des coups de têtes sur le plan musical. Je n’ai été que rarement déçu quand cela m’arrive 🙂

Continuer la lecture de « « Papier Vinyle », le troisième opus réussi des Have The Moskovik. »

« String Works » de Lucy Claire : un EP prometteur pour 2018.

J’ai évoqué rapidement dans l’article en vrac’ du 9 mars 2018 la sortie d’un nouvel EP par la pianiste Lucy Claire.

Si on en croit le site officiel de l’artiste, « String Works » sorti le 8 mars 2018 est le premier d’une série de publication pour l’année 2018, effectuée en collaboration avec le label suédois 1631 Recordings qui proposent les versions numériques des EP.

Dès que j’ai l’annonce de la publication, j’ai sauté sur l’occasion pour écouter ce court EP. La version physique sous forme de galette plastifiée – et oui, je suis un vieux collectionneur qui ne se refera pas ! – étant disponible sur la page bandcamp de Lucy Claire.

Comme à son habitude, nous avons droit à des compositions néo-classique d’une grande qualité et un peu moins de 19 minutes de voyage sonore.

Continuer la lecture de « « String Works » de Lucy Claire : un EP prometteur pour 2018. »

MX-Linux 17.1, un bon cru pour la descendante de la Mepis Linux ?

Je dois dire que j’ai toujours bien aimé la distribution qui a pris la relève de la Mepis Linux. Cela fait près de 9 mois au moment où je rédige cet article que je n’ai plus parlé de la MX, j’ai appris via distrowatch que la version 17.1 est disponible.

Bien que le dernier article disponible sur le blog concerne la première release candidate de la 17.1, la 17.1 est bien listée sur la page de téléchargement de la distribution :

Si on devait résumer la Mepis ? Prenez la Debian GNU/Linux stable avec un Xfce légèrement revampé, des outils simplificateurs et des versions plus récentes des outils les plus couramment utilisés.

Même si la version 16.1 basée sur la Debian GNU/Linux Jessie est sortie peu avant la Debian GNU/Linux Stretch et donc très tard dans la vie de la base utilisée par MX, j’ai eu envie de laisser sa chance à la 17.1 qui sort plus d’un an avant la date estimée de publication de la Debian GNU/Linux Buster (vers juin 2019 en prenant un cycle de vie de deux ans pour Debian).

J’ai donc fait chauffer mon ami transmission pour récupérer l’image ISO via Bittorrent.

Continuer la lecture de « MX-Linux 17.1, un bon cru pour la descendante de la Mepis Linux ? »

Vieux Geek, épisode 114 : Winace, un compresseur qui en avait dans le ventre…

Quand j’étais utilisateur de MS-Windows, quand j’avais besoin de compresser des fichiers, la plupart du temps, je passais par WinZip, voire WinRar sur la fin de ma période Windowsienne.

Il y a cependant un compresseur qui m’est resté en mémoire et qui s’appelle WinAce. Même si la dernière version de cet outil de compression commercial date de 2008, sa période de gloire remontait plus aux années 1999-2002. Je dois dire que cela fait facilement une dizaine d’années que je n’ai plus vu d’archives avec une extension en .ace…

D’ailleurs, le site en anglais de WinAce ne fonctionne pas. Il faut passer par le site en allemand. Le produit était développé par e-merge GmbH.

Il faut passer un site tiers pour pouvoir télécharger sans encombre le logiciel dans sa dernière version qui a souffert d’avoir été à une époque infesté par un logiciel publicitaire du nom de WhenU. Pour vous montrer le logiciel en action, j’ai donc retrouvé dans mes archives un MS-Windows XP pour coller avec l’époque de gloire de l’archiveur.

Comme vous avez pu le voir, le logiciel écrasait largement Zip en terme de compression. Cependant, son absence de développement depuis 2008 laisse penser qu’il nous a quitté. D’ailleurs, un compresseur libre comme 7-Zip fait aussi bien de nos jours, sinon mieux !

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac… tout en essayant de faire compiler une Linux From Scratch, occupation intellectuelle linuxienne ultime 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

Vieux Geek, épisode 113 : MS-Windows 7 Starter Edition, l’ancêtre de MS-Windows 10 S…

C’est parfois étrange la vie. Il suffit qu’on lise un article sur ZDNet consacré à la version de MS-Windows 10 censée combattre les Chromebooks de Google pour que des souvenirs vous reviennent en mémoire.

En effet, pour les personnes qui ont connu la fin des années 2000, un OS de Microsoft est plébiscité : MS-Windows 7 qui prit le relais du pas franchement réussi MS-Windows Vista que l’on surnommait parfois Tourista.

MS-Windows 7 existait en 6 versions. La capture d’écran ci-dessous en fait la liste.

La version dite Starter était prévue à l’origine pour les netbooks qui clonaient ad nauseam le eeePC d’Asus. C’était donc une version destinée à des machines peu puissantes. Les limitations étaient spécialement d’ordre graphique : pas d’effets de transparence, impossibilité de changer le fond d’écran. Autant dire que si l’on aimait pas le logo monocolore en fond d’écran, on n’était pas dans la mouise.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 113 : MS-Windows 7 Starter Edition, l’ancêtre de MS-Windows 10 S… »

Vieux Geek, épisode 112 : MS-Windows Nashville, alias MS-Windows 96.

Dans l’épisode 36 de la série « Vieux Geek », j’évoquais MS-Windows Neptune, une version de MS-Windows qui devait proposer une interface à la MS-Windows 9x sur le noyau de MS-Windows 2000… Projet qui fut remplacé par un certain Whistler plus connu au final sous le nom de… MS-Windows XP 🙂

Cependant, ce n’était pas la première fois qu’une version intermédiaire se faisait tailler en pièce. Cela était déjà arrivé quelques années plus tôt avec le peu chanceux MS-Windows Nashville.

Nous sommes en 1996. Microsoft avait prévu de lancer une version intermédiaire entre MS-Windows 95 (qui était connu sous le nom de code de Chicago) et Memphis qui deviendra MS-Windows 98 alors qu’il était prévu à l’origine pour 1997.

Le but de cette version intermédiaire était de pouvoir couper l’herbe sous le pied de Netscape qui était alors l’acteur dominant dans le monde de l’internet. En effet, le but était d’intégrer MS-Internet Explorer 3.0 et ce qui allait devenir – au moins en partie – Outlook Express.

Continuer la lecture de « Vieux Geek, épisode 112 : MS-Windows Nashville, alias MS-Windows 96. »

En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

  • Pour les personnes à la pilosité faciale touchant le sol, il y a de la lecture. En effet, la nouvelle version, la 8.2 du duo LFS et BLFS est disponible. Idéal si vous voulez savoir comment on peut construire une distribution GNU/Linux depuis la feuille blanche.
  • Dans la série des distributions mono-développeurs qui continuent leur bonhomme de chemin, je demande la SwagArch GNU/Linux 18.03
  • Ou encore la Namib GNU/Linux 18.02. Je préfère cependant les distributions multi-développeurs. Après, c’est vous qui voyez 🙂

Côté culture ?

Bon week-end 🙂

ArchLabs 18.02, la distribution pour geeks qui se cherche ?

En août 2017, j’avais parlé de la ArchLabs une distribution basée sur Archlinux, reprenant la BunsenLabs, elle-même un hommage et une continuation de la feu-CrunchBang Linux.

J’avais été emballé à l’époque, au point de conclure l’article ainsi :

Donc, bravo et merci Archlabs pour avoir compris que les geeks ont aussi parfois envie d’avoir du 100% utilisable dès l’installation 🙂

Fin février, le projet a annoncé la disponibilité de sa première image ISO pour l’année 2018. On apprend dans les notes de publications que Calamares a disparu et est remplacé par ABIF, un installateur en mode texte qui fait étrangement penser à l’imbuvable Manjaro Architect.

L’apparence générale semble cependant être assez proche de la version 5.0 de la distribution dont j’avais parlé en août 2017. J’ai donc décidé de récupérer l’ISO via bittorrent.

Ensuite, j’ai lancé mon ami VirtualBox pour voir ce que donne cette nouvelle version.

Continuer la lecture de « ArchLabs 18.02, la distribution pour geeks qui se cherche ? »