Actualité des navigateurs internet ;)

Opera 9.50 était décidément sorti trop vite… Car il fallait bien griller la politesse à Mozilla Firefox 3.0, en sortant quelques jours avant. Après 3 versions RC, la version 9.51 sort.

La version 9.51 est officiellement sortie… Soit environ 3 semaines après la version 9.50. Au menu des réjouissances ? 3 failles de sécurité corrigées. Les notes de publications qui sont quasiment identique pour les 3 versions principales (Windows, linux, MacOS-X) nous indique que :

  • Correction d’un problème lié aux fonctions de <canvas> qui pouvait révélé des données contenues à des places aléatoires en mémoire.
  • Le statut est correctement affiché quand on passe du HTTP vers le HTTPS
  • Correction d’un problème lié à OSCP et aux CRLs qui pouvaient amoindrir la sécurité, cette dernière correction prenant effet via la mise à jour (Aide / Mise à jour)

Sur le plan moins critique : des corrections graphiques sur l’habillage du navigateur, une meilleure migration depuis les versions 9.2x d’Opera, un meilleur support de certains outils web.

Bref, la 9.51 fait étrangement penser à une version 9.50 « stabilisée ».

Sur le plan des navigateurs à base de Gecko, Mozilla Firefox sort en version 2.0.0.15, la version 2.0.0.16 devrait quand à elle sortir en même temps que Mozilla Firefox 3.0.1 qui est prévu pour la mi-juillet.

Opera 9.51 ? Déjà ? ;)

A croire qu’Opera 9.50 était un peu « vert » à sa sortie. Alors que la version 9.50 finale était sortie 48 heures après sa version RC, voila qu’est déjà annoncé la première RC d’Opera 9.51.

Pour cette nouvelle version :

  • Ajout d’une option pour gérer les « mouse flips », option séparée de nouveau des mouvements souris.
  • Correction du tirer / déplacer dans les onglets. L’adresse est toujours tirée.
  • Les menus sur le site deviantart.com refonctionne.
  • Correction dans l’éditeur TinyMCE
  • Les flux RSS affiche maintenant la première date d’inscription.
  • Correction d’un plantage lors de l’impression d’une discussion
  • Retour de la version linux 64 bits

Bref, avoir voulu griller la politesse à Firefox 3.0 ne lui a pas franchement porté bonheur 😉

Même si Opera reste un excellent navigateur, un peu trop usine à gaz selon mes goûts.

En direct du Firefox 3 Download Day…

Le « Download day » est pour le moment – à 20 h 55 – une rude épreuve pour les nerfs. En dehors du site consacré indisponible durant près d’une heure, voici donc mon parcours :

20 h 07 : arrivée du site, enfin affichable.

La page d'accueil du download day

20 h 18 : récupération de mon certificat, authentifiant ma participation au record.

La page du certificat de participation

20 h 20 : accès à la page qui pointe vers les sites officiels de téléchargement.

La page du record qui pointe vers les sites de téléchargement officiels.

20 h 21 : j’accède à la page de téléchargement de Firefox sur le site de Mozilla-Europe.

Mozilla Europe aux couleurs de firefox 3

20 h 22 : je lance le téléchargement… Et la vitesse est d’à peine 15 à 18 Ko/s, alors que j’ai souvent du 700 à 800 Ko/s en téléchargement…

Le lent téléchargement de firefox 3.0

20 h 36 : plus 551 000 téléchargements officiellement enregistrés…

Plus de 500 000 téléchargements en une heure environ.

Donc, en 90 minutes, 500 000 téléchargements, soit environ 330 000 téléchargements par heure. Donc, si une telle moyenne continue, cela ferait 7 920 000 téléchargements sur 24 heures… Déjà, si les 5 millions sont dépassés, ce serait énorme !

En tout cas, c’est une excellente nouvelle pour un web ouvert à tous les utilisateurs.

Firefox 3.1 ? Nom de code Shiretoko :)

Je m’amuse déjà de voir les mauvaises orthographes qui seront employées pour retranscrire le nom de code de Firefox 3.1.

En dehors du nom de code un brin nippon, qu’est-il prévu pour Firefox 3.1 ? Si on en croit les propositions évoquées par cet article de MozillaLinks :

  • Un changement visuel et un module de filtrage / recherche dans les onglets tout en visuel, comme le propose une extension actuellement disponible appellée Ctrl + Tab.
  • Support amélioré des CSS3, comme le support complet de l’ensemble des sélecteurs CSS3
  • Rajout du support de la balise <video>
  • Une barre d’adresse encore plus puissante
  • Des améliorations dans Places

Bien entendu, ce n’est qu’une série de propositions qui pourront soit être rajoutées, soit repoussées pour une version ultérieure. Shiretoko est prévu pour fin 2008, son successeur, Firefox 4, pour fin 2009, avec une nouvelle génération de moteur, Gecko 2.0 et sa palanquée de nouveauté.

Entre temps, l’alpha1 est prévu pour mi-juillet.

Shiretoko ? C’est un parc national japonais sur l’ile d’Hokkaïdo.

Firefox 3.0rc2 est disponible.

La deuxième et ultime (?) RC de Firefox 3 est disponible.

J’avais déjà fait un billet sur l’existence de cette RC il y a quelques jours.

Désormais, sauf gros bogue majeur de dernière minute, Firefox 3.0 devrait pointer le bout de son nez d’ici quelques jours, après 34 mois de développement ! 🙂

Si vous voulez télécharger cette version sans passer par la mise à jour automatisée : http://www.mozilla.com/firefox/all-rc.html

Bon téléchargement et bon surf 🙂

Firefox 3.0 RC1 : les infos se précisent.

Dixit ce billet du blog « Mozilla Developer News », on apprend une nouvelle que certaines personnes attendaient : Firefox 3.0 RC1 est considérée comme « code complete », complétée au niveau du code source.

En clair, la base de ce qui sera Firefox 3.0RC1 a été « gelée » pour de bon. Seul des correctifs de très faibles impacts (une mauvaise orthographe dans un mot par exemple) seront désormais acceptés.

Un série de tests « finaux » se tiendra lundi prochain, histoire de traquer les bugs récalcitrants.

Si tout se passe bien et que les retours des testeurs n’ayant pas installés encore des versions pré-RC sont bons, la version RC1 sortira d’ici la fin mai.

Par expérience, je penche pour la sortie d’une deuxième vers RC. La version finale ? Début juillet. Simple estimation pifométrique. En tout cas, on peut penser que désormais le travail va se concentrer sur le développement de Gecko 2.0 et de Firefox 4.0, qui sortiront tous les deux d’ici 18 mois à 2 ans 😉

Si vous voulez savoir où en est le processus de publication de Firefox 3.0rc1, une page spécifique existe. Idem si vous voulez savoir les dernières nouveautés sur code du tronc, même si au moment où j’écris cet article, le code du tronc n’a pas été modifié depuis le… 7 mai 2008 🙁

A quand l’explosion de la Bulle 2.0 ?

Je me souviens de l’internet d’avant la première bulle, celle de 2000-2001. Et certains éléments me font penser que la Bulle 2.0 va pas tarder à éclater.

C’est le blog de Tristan Nitot qui m’a mis un peu la puce à l’oreille. Depuis des mois, les sites « web 2.0 » sont en train de souffrir : essoufflement de Second Life (quasiment plus aucune nouvelle de ce monde virtuel depuis des mois, ou presque), respect de la vie privée sur Facebook proche de moins l’infini.

J’ai fréquenté durant quelques mois le site Yahoo Questions Réponses, mais je n’y vais plus depuis plus d’un mois : les personnes semblent incapables d’utiliser la barre de recherches de questions), et on peut répondre 10 fois par jour à des questions comme : « quel est le meilleur antivirus gratuit », etc…

Le seul intérêt du web 2.0, finalement, ce sont les wikis… Et aussi des sites comme Dailymotion ou youtube. Le reste, du vent financé par de la pub…

L’explosion de la Bulle 2.0 sera un bien… On y verra plus clair sur la toile après cela 😉

Petit point sur le test Acid3 – les navigateurs en développement.

Acid3, la nouvelle forme de masturbation intellectuelle des geeks à tendance internetienne. Même, comme si l’a annoncé Tristan Nitot sur son blog, le test Acid3 est arrivé un peu trop tard car Firefox 3.0 (et sa base Gecko 1.9) sont en cours de finalisation, cela n’empeche pas de faire un état des lieux.

Je commence par un logiciel basé sur le même moteur de rendu que Firefox 3, j’ai nommé SeaMonkey 2.0 pré-alpha1. Avec une compilation effectuée ce matin, vers 7 h 30 (ben ouais, je suis un lève-tôt, même durant le week-end, le score obtenu est assez honorable : 69 /100 !

SeaMonkey pré 2.0 alpha1 sous Acid3

Continuons avec le très bon – mais trop fermé – Opera. Avec une préversion de la béta 2 d’Opera 9.50, le score est tout aussi honorable : 64 / 100. La version utilisé étant la dernière version hebdomadaire disponible, donc au moment où j’écris cette note, la version du 29 février dernier.

Opera 9.50 pré-béta2 sous Acid3

Pour info, le moteur de Firefox 2.0.0.x, Gecko 1.8.1.xx obtient un tout petit peu plus que la moyenne, comme le prouve cette capture d’écran d’Epiphany 2.20.3 :

Epiphany sous Acid3

Voila. La suite ? Dès que j’aurais pu obtenir une version utilisable de Webkit, coeur de Safari et du futur de Konqueror, navigateur du mochissime KDE 4 🙂

Une nouvelle page du « Mozilla Book » pour Firefox 3 !

Je ne m’en suis aperçu qu’aujourd’hui, mais depuis début janvier, la page « biblique » de Mozilla a changé son texte.

Quand on entre « about:mozilla » (sans les guillemets) dans la barre d’adresse, un texte « prophétique » est affiché. La dernière datait de la sortie de Firefox 1.0, donc en gros un peu plus de 3 ans.

Livre de Mozilla 11:9

Voici le nouveau texte :

« Mammon slept. And the beast reborn spread over the earth and its numbers grew legion. And they proclaimed the times and sacrificed crops unto the fire, with the cunning of foxes. And they built a new world in their own image as promised by the sacred words, and spoke of the beast with their children. Mammon awoke, and lo! it was naught but a follower.

from The Book of Mozilla, 11:9
(10th Edition) »

La traduction :

« Mammon dormait. Et la bête ressucitée se répandait au dessus de la Terre et ses adeptes devenaient légion. Et ils proclamèrent le temps et sacrifièrent les récoltes sur le feu, avec la ruse des renards. Et ils ont construit un nouveau monde à leur image comme promis dans les écrits sacrés et parlèrent de la bête avec leurs enfants. Mammon se réveilla et las! Il n’était plus qu’un suiveur.

Dans le livre de Mozilla 11:9 (10ième édition) »

Quelques clés :

  • Mammon = Internet Explorer
  • bête = mozilla, symbolisé par un dinosaure
  • écrits sacrés = le code source de Mozilla Firefox
  • 11:9 = 9 novembre, en 2004, date de sortie de Mozilla Firefox 1.0
  • 10ième édition = 10 ans que le code source de ce qui était le code de Netscape 5 a été ouvert

Quand au sommeil, cela doit être lié à la longue sieste d’internet Explorer, qui n’a pas bougé d’un iota entre sa version 6 (en 2001) et sa version 7 (en 2006).