Sortie de WordPress 2.0.4

C’est tout chaud : WordPress 2.0.4 vient de sortir. La mise à jour est simple si on utilise une version 2.0.x (x allant de 0 à 3) : il suffit d’écraser la version précédente.

Au menu des rejouissances ? Une cinquantaine de bogues ont été corrigés. Quant à la liste de changements, je ne l’ai pas trouvé pour le moment 🙁

Pour télécharger la version anglophone : http://wordpress.org/download/

La version française sera surement disponible d’ici quelques jours sur http://www.wordpress-fr.net/telechargements/

C’est du journalisme, cela ?

C’est la question que je me suis posé en lisant cet article concernant la pseudo extension pour firefox qui est en réalité un troyen.

Ou j’ai mal lu, ou l’article ne mentionnent pas plusieurs points précis :

  1. C’est un troyen qui ne touche que la version Windows de Firefox
  2. Qu’il faut que le malware « Downloader-AXM » soit déjà installé sur la machine, et que celui-ci se propage par courriels.
  3. Que seul McAffee a rapporté ce problème et qu’aucun lien ne soit fait vers le bulletin de McAffee
  4. Qu’il faut télécharger et installer l’extension. Donc, il faut un acte volontaire pour se faire ensuite ennuyer

L’article par dans tous les sens, mélangeant les widgets de MacOS-X (qui sont des logiciels qui tourne au niveau du système et non du navigateur), en rajoutant une dose de phishing. Bref, un bon mélange de pommes, de poires et de scoubidou 😀 (Merdre, va falloir que je verse 75 € à la Sacem pour avoir citer un titre de feu Sacha Distel).

Ce qui est ennuyeux, c’est que l’article reste dans le flou le plus complet sur le plan technique, alors qu’il aurait été si simple de donner des infos pratiques pour éviter toute forme d’ennuis.

Il suffit de comparer l’article de Journal du Net avec ceux de Clubic, Pc-Inpact et – dans une certaine mesure – avec celui de Presence-PC.

Je ne prétendrais jamais être journaliste – n’ayant pas les bagages nécessaires pour – mais cependant, affermir ses propos avec des sources vérifiables, c’est quelque chose d’important, spécialement dans le domaine hautement sensible de la sécurité informatique.

Ubunteros de tous les pays : enregistrez-vous :)

Sur le site Ubuntu Counter, on peut s’enregistrer et montrer que le nombre de personnes qui utilisent ubuntu est assez important… surtout qu’en l’espace de 4 jours (projet lancé le 19 juillet dernier), il y a plus de 3000 personnes enregistrées !

Je suis le numéro 3088 :

The Ubuntu Counter Project - user number # 3088

Et sur le compteur des linuxiens ?

Je suis le numéro 423339 !

Sortie de Edgy Eft knot 1

Comme je l’avais déjà annoncé récemment, la première version officielle de test de la future version d’Ubuntu (prévu pour octobre 2006) est officiellement sortie.

Au menu des réjouissances ?

  • Synchronisation du code avec Debian, dont est dérivée Ubuntu
  • Passage au noyau 2.6.17.5
  • Gnome 2.15.4 au lieu de Gnome 2.14.1
  • Gtk+ 2.10

Pas grand chose qui saute aux yeux, mais c’est déjà un point de départ 😀

Par moment, on ne voit pas des trucs qui crèvent les yeux…

Et c’est spécialement vrai dans le petit monde de l’informatique.

Après que ma distribution Ubuntu 6.06 LTS eut fini ce matin de compiler un Minefield avec le code source mis à jour 90 minutes plus tôt, j’ai ouvert dans une série d’onglets les 25 (!) blogs que je lis régulièrement. C’est alors qu’est apparu à droite une drôle d’icone. En cliquand dessus, j’ai eu la liste des onglets disponibles.

bouton spécial onglet

Je n’ai pas réussi à retrouver – pour le moment – le bug en question pour l’ajout de ce bouton. Je ne sais pas non plus s’il sera ajouté à Firefox 2.0 béta2. Seul l’avenir le dira 😀

Edition du 22 juillet 2006 – 8 h 30 : il s’agit du bug 343251.

Ubuntu Edgy Eft Knot CD 1 pour très prochainement ?

Edgy Eft est le nom de développement de la future version d’Ubuntu, la 6.10 prévue pour octobre prochain. Suivant le fil RSS « Edgy Changes » (http://media.ubuntu-nl.org/rss/edgy.xml), j’ai pu tomber sur une note qui m’a mis la puce à l’oreille – au moins la première ligne !

linux-source-2.6.17 2.6.17-5.14

  • Ok, final changes for knot-1

J’ai donc été à l’endroit où je récupérais des versions de tests de la Dapper Drake, alias 6.06 LTS, et j’ai pu voir que des CD avec le nom edgy-eft étaient disponibles.

Continuer la lecture de « Ubuntu Edgy Eft Knot CD 1 pour très prochainement ? »

VMWare Server 1.0 final est sorti.

VMWare Server 1.0, le logiciel de virtualisation pour Linux et Windows est sorti. Contre un enregistrement – pour obtenir un numéro de série valable pour la durée de vie du logiciel – on obtient un logiciel qui permet de lancer une palanquée d’OS :

  • Windows 95 à Vista
  • Dos (et donc les Windows jusqu’au 3.11 ?)
  • FreeBSD
  • Linux (dans différentes variantes)
  • Solaris

Ce qui est quand même pas mal.

Et voici un exemple intéressant : Windows XP-Sp2 avec Internet Explorer 7 béta 3 émulé dans mon Ubuntu 6.06 LTS.

Windows XP émulé dans un VMWare Server

Taille maximale en cliquant ici !

Voila :p

Firefox 2.0 béta 1 : les nouveautés en images.

Bien que l’annonce ne soit pas encore faite, Firefox 2.0 béta1 (l’officielle cette fois !) est disponible, et pas uniquement en anglais. 😉

Cette version est cependant destinée aux testeurs, et les extensions – dont certaines seront rendues obsolètes dès la sortie de la version 2.0 finale – ne fonctionneront pas toute.

En effet, on peut trouver des compilations dans :

http://ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/releases/2.0b1/

Et oui, l’officielle, enfin 😉

Suite au billet de Tristan Nitot qui explique les grosses modifications sur le plan esthétique, j’ai décidé de récupérer une 2.0 béta1 VF (et l’horrible traduction des bookmarks en « marque-pages ») pour donner un aperçu à ce texte un peu aride.

Continuer la lecture de « Firefox 2.0 béta 1 : les nouveautés en images. »

Linux c’est facile, puisqu’on vous le dit :)

Deuxième essai de tutoriel vidéo. J’espère que l’essai sera mieux réussi que le précédent. Enfin, j’attends vos remarques 😉

J’aurais peut-être pas du employer la ligne de commande, mais c’était un moyen certains d’arriver à mon but. Ne vous enfuyez, quoi !

La video est un peu plus lourde (20 Mo), dure 3 minutes environ. Et bien sûr, je vous conseille VLC pour la visionner.

Elle concerne l’installation de KDE 3.5 dans une Ubuntu 6.06 LTS. L’inverse est bien sûr possible 🙂

Generation NT prit une nouvelle fois la main dans le pot de confiture ?

Pour la deuxième fois en l’espace de quelques mois, Generation NT se fait prendre à annoncer une fausse sortie.

Déjà en mars 2006, ils annonçaient avant l’heure la sortie de la version alpha1 de Bon Echo. Aujourd’hui, rebelotte..

En effet, une version candidate (qui doit servir à vérifier la qualité nécessaire du code pour la sortie d’une version béta1) est disponible sur le FTP de mozilla.

Or, le rédacteur de l’article, flairant le scoop d’annoncer avant tout le monde la sortie d’une nouvelle version de Firefox, poste le lien qui pointe vers :

http://ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/nightly/bonecho-beta1-candidates/rc1/

Et oui, que voit-on ? nightly/bonecho-beta1-candidates/rc1/

Des remarques lui ayant été faites, un nouveau paragraphe a été ajouté à la va-vite, histoire de cacher l’embarras causé par la levée du lièvre :

En fait, renseignement pris, et suite à l’invective que quelques supporteurs déçus qui ont le lundi matin difficile, il apparaît qu’il s’agit d’une version « Release Candidate » (candidat à la publication), première pression à froid. Pourquoi faire simple…?

Voici la capture originale de l’article :

Le soi-disant scoop de GNT !

Et pour la version en taille maximale, suffit de cliquer ici.

Que dire de plus ? Que la chasse au scoop tue l’information ?

Linux, c’est facile… Mais si !

Voici un billet un peu spécial. En effet, je m’essaye au dur art de la vidéo tutorielle. La première tentative n’est jamais concluante. Au moins, elle a le mérite d’exister.

Pour montrer que Linux – et spécialement Ubuntu 6.06 LTS – ne nécessite pas d’être barbu et d’avoir un doctorat en sciences physiques, je vais commencer par une action assez simple : le « pompage » du contenu d’un CD-Rom sous la forme d’une image ISO. Si sous Windows, il faut passer par l’acquisition d’un logiciel spécialisé (à moins que l’on puisse faire un « pompage » directement dans l’explorateur ?), on peut le faire simplement sous Linux, et sans passer par la ligne de commande.

Dans cette vidéo (7 Mo en avi) – je vous conseille VLC pour la lire – vous pourrez voir qu’on peut faire simplement cette opération bien pratique quand on a besoin d’une image d’un CD sur le disque dur !

Ah, oui, je précise ; je suis un peu enroué en ce moment 🙁

Petit manuel ;)

Suite à l’article précédent, Wood m’avait déposé le commentaire suivant :

Tu te fous de ma gueule en fait.
Tu te dis incapable de réaliser des calculs en math, mais tu en fais dans les posts.
Tu te dis ne rien connaître en info, mais tu es capable de faire tourner sous vmware une autre version de linux que sur laquelle tu es.
J’ai du métier sous linux, et j’ai difficilement réussi cette opération.

Tu te fous vraiment de ma gueule avec tes excuses bidons.

Passons sur la partie « arme de destruction massive », et concentrons-nous sur la ligne où cette personne dit :
« J’ai du métier sous linux, et j’ai difficilement réussi cette opération. »

Donc, voici un manuel rapide – ou presque – pour faire mumuse avec une edgy eft. Fichier au format adobe acrobat, d’environ 900 Ko.

Et dire que je ne suis pas informaticien et que l’utilisation de linux est pour moi une passion plus qu’un métier…

Bien entendu, je donne ce document pour le but informatif. Après, chaque personne est libre ou non de tenter l’expérience.

Bonne journée à toutes et à tous !

Premières captures d’écran d’Ubuntu Edgy Eft.

Voici quelques captures d’écran de la future version de la distribution Ubuntu (la 6.10), ayant pour nom de code « Edgy Eft ». Bien que la première version alpha ne soit pas encore sortie, il est possible de passer – pour des tests uniquement – sur la version de développement.

Il suffit de modifier le fichier /etc/apt/sources.list et de remplacer les « dapper » par des « edgy » dans le corps du fichier. Pour se faire, j’ai utilisé un exemplaire du VMWare Server (version gratuite du logiciel de virtualisation).

Parmis les gros morceaux : passage au noyau Linux 2.6.17.1 (à la place d’un 2.6.15 dans la Ubuntu 6.06 LTS), à Gnome 2.15.2, et gcc 4.1.1.

Voici donc la première version de l’écran de démarrage :

Ecran de démarrage de la Edgy Eft

Et l’obligatoire panneau d’information de Gnome.

Gnome 2.15.2 dans la Edgy Eft