Le marché des distributions GNU/Linux est-il conservateur ?

On dit souvent qu’une des faiblesses de GNU/Linux, c’est qu’il y a des trillions de distributions, et que cela empèche de porter des logiciels, car les distributions les plus utilisées ne sont jamais les mêmes. Même si l’outil de distrowatch est imparfait, cela permet de savoir quelles distributions ont eu le vent dans les voiles depuis l’an 2002.

En 2002 :

  1. Mandrake
  2. Red Hat
  3. Gentoo
  4. Debian
  5. Sorcerer
  6. SuSE
  7. Slackware
  8. Lycoris
  9. Lindows
  10. Xandros

Mandrake, devenu Mandrake Linux, puis Mandriva… Passons sur Red Hat, Gentoo, Debian.

Inutile de préciser quel est son état actuel. Sorcerer ? Elle semble encore exister. SuSE existe encore sous le nom d’OpenSuSE, et SLED pour les entreprises. Quand à notre bonne vieille slacky, elle existe encore de nos jours, et arrivera surement d’ici quelques jours en version 14.0.

Lycoris ? Rachetée par Mandriva en 2005. Paix à ses octets. Lindows ? Les plus anciens doivent se souvenir de la guerre de Microsoft contre Lindows, devenu par la suite Linspire. Racheté par Xandros, morte depuis. Donc, cela règle le cas des deux dernières entrées de 2002.

Continuer la lecture de « Le marché des distributions GNU/Linux est-il conservateur ? »

Tiens, intéressant le classement « buzzesque » de Distrowatch :)

Distrowatch, c’est le site de référence pour chercher les dernières nouvelles des distributions GNU/Linux et aussi des BSDs libres.

Outre son coté assez exhaustif, il est célèbre pour ses statistiques de pages vues pour les distributions. Souvent considérées comme sans valeur scientifique, elles peuvent être intéressante à étudier d’une manière plus « globale ». Il ne faut pas oublier que l’actualité joue énormément dans les visionnages de fiches.

Voici le classement à 7 jours, actuel :

  1. Mint 2891
  2. Mageia 2782
  3. PCLinuxOS 2436
  4. Ubuntu 2306
  5. Manjaro 1762
  6. Debian 1237
  7. Zorin 1202
  8. Fedora 1202
  9. Slackware 1017
  10. openSUSE 1003

Sur les 30 derniers jours :

  1. Mageia 2960
  2. Mint 2889
  3. Ubuntu 1769
  4. Arch 1245
  5. Debian 1206
  6. PCLinuxOS 1188
  7. Fedora 1179
  8. openSUSE 1139
  9. Slackware 924
  10. Zorin 894

Continuer la lecture de « Tiens, intéressant le classement « buzzesque » de Distrowatch 🙂 »

Concours « Josh Woodward » : les résultats

Le concours a pris fin il y a quelques heures, et donc, ce matin, j’ai enregistré deux vidéos, l’une contenant les réponses en images, l’autre étant celle du tirage au sort.

Désolé pour le coté un peu moche des vidéos, la webcam de l’ordinateur portable que j’utilise n’est pas extraordinaire, surtout vu la qualité de la luminosité aujourd’hui.

Et le tirage au sort, je me suis fait mal au coude à secouer le sac contenant les noms des gagnants.

Voila, et encore merci aux personnes qui ont participées !

Chakra GNU/Linux 2012.08 alias Claire, un tournant pour cette distribution ?

La version 2012.08 alias « Claire » de la Chakra GNU/Linux, originellement un fork d’Archlinux ayant pris son envol par la suite est sortie. Les changements sont nombreux. Parmi les principaux :

  • Linux 3.4.6
  • KDE 4.9.0
  • Grub 2
  • Un début de migration vers systemd (elle aussi)
  • L’abandon de l’architecture i686 au profit de la x86_64
  • Un outil dérivé de Kaptan de la distribution Pardus s’occupe d’accueillir l’utilisateur après le premier démarrage. Il s’appelle Kapudan.
  • Abandon d’un outil graphique pour gérer Pacman. Ca va faire grincer quelques dents que de devoir installer les logiciels en ligne de commande…

J’ai donc voulu voir la nouvelle version en ordre de marche. Après avoir choisi l’interface en français au niveau du chargeur de démarrage.

Après un démarrage assez rapide, j’ai lancer tribe qui m’a accueilli en français. L’installation est assez simple, même s’il faut mettre la main à la pate pour le partitionnement du disque. J’ai apprécié la sélection graphique du fuseau horaire ou l’ajout d’un utilisateur.

Continuer la lecture de « Chakra GNU/Linux 2012.08 alias Claire, un tournant pour cette distribution ? »

Unity-2D, nouvelle victime de la limite des 700 Mo ?

La nouvelle a fait beaucoup de bruit. Unity-2D, la version « non accelérée » de l’environnement de Canonical ne sera plus disponible sur le support d’installation.

Florent Gallaire a écrit sur son blog un excellent billet où il crie sa déception face à la décision de Canonical – qui doit savoir mieux que ses utilisateurs – quoi faire de sa distribution, non ?

Et pose une question intéressante :

Mais alors que se passera-t-il lorsqu’un ordinateur n’aura pas les capacités 3D nécessaires à Unity, si l’on ne peut plus avoir recours à Unity 2D ? La solution choisie par Canonical est la même que celle que Red Hat a mise en oeuvre pour GNOME Shell et qui fonctionne depuis Fedora 17 : utiliser LLVMpipe, qui est basé sur Gallium3D, pour émuler en software les fonctionnalités 3D manquantes du hardware.

Ceci implique très logiquement de gros problèmes de performance et, le plus grave selon moi, une compatibilité limitée aux seuls processeurs x86. Or, en plus du Toshiba AC100 et de son processeur ARM, j’utilise aussi de vieux Macs équipés de processeurs PowerPC comme desktop…

Pour info, j’utilise actuellement le pilote nouveau et son extension nouveau-dri sur ma distribution. Qui dépendent d’un certain Mesa 8.0.x, donc du LLVMpipe dont parle Florent sur son blog. Et mis à part un léger ralentissement au démarrage, Gnome Shell fonctionne aussi bien, sinon par endroit mieux qu’avec le pilote nvidia officiel. Mais fermons cette rapide parenthèse.

Une question est pourquoi virer Unity-2D alors qu’il fonctionne partout ? Une réponse possible ? Sa taille. En effet, et dans une tradition digne de Kafka, Unity-2D n’utilise pas GTK, mais QT et Metacity. Et puis, jetons un oeil aux paquets composant unity-2d, dixit le page du projet du launchpad.

J’ai pris les tailles des paquets en 64 bits, car il faut bien se tourner vers l’avenir de l’informatique, non ? 😀

J’ai uniquement donné la taille des paquets indispensables. Les bibliothèques de développement n’étant pas indispensables, je ne l’ai pas cherchée, ainsi que le transitional package.

Total : 1496 + 42 + 42 + 423 + 163 = 2166 Ko, soit 2 gros Mo. Pourquoi le virer dans ce cas ? Parlons des dépendances des paquets cités.

Pour Unity-2d-launcher :

Soit : 904 Ko. Donc, on en est à 3070 Ko. Toujours pas de quoi justifier de virer l’environnement. Passons donc à unity-2d-panel et ses dépendances communes avec Unity-2d-spread :

Total : 668 + 231 + 8860 + 140 + 12475 + 124 : 13638 Ko. Soit 13 Mo.

Le total d’unity-2D ? 3070 + 13638 = 16708, soit un peu plus de 16 Mo. Sans oublier Metacity et son paquet Metacity-common qui rajoute respectivement 867 et 1168 Ko. Donc, si on prend ce qui compose la plus grosse partie d’unity-2D, on arrive à 18743, soit en gros 18,30 Mo. Sur un support qui en pèse 700, ça fait 2,61%. Ce n’est rien 2,61% sur une image ISO. Mais si on veut rester dans les 700 Mo, grapiller 18 Mo ça aide vraiment.

Et il ne faut pas oublier que sur l’ISO officielle, il y a des outils qu’on s’attend à avoir, comme une trousse bureautique, comme LibreOffice… Le coeur de la suite bureautique pesant à lui seul… 117 412 Ko (ou encore 114,66 Mo) soit 16,38% du total d’une ISO de 700 Mo.

Donc entre sacrifier l’expérience utilisateur en ne lui fournissant pas une trousse bureautique dès le départ ou sacrifier un environnement de bureau, le choix est très vite fait si on veut proposer une distribution grand public, non ?

Et comme abandonner le support des symboliques 700 Mo serait un mauvais choix pour de nombreux marchés informatique, on risque de voir encore d’autres logiciels être boutés hors des images ISOs dans les mois et années qui viennent.

En vrac’ rapide et libre de fin de semaine.

Un petit en vrac’ plus ou moins lié au logiciel libre et au libre en particulier.

Voici le clip officiel du premier titre du dernier album de Josh Woodward.

Bon week-end 😀

Amusons-nous avec FreeBSD 9.1rc1 : faisons une station multimédia et bureautique avec :D

J’ai testé récemment PC-BSD 9.1rc1. J’ai voulu revenir aux sources de l’OS, et donc j’ai récupéré l’image ISO de FreeBSD 9.1rc1.

Après avoir récupéré via ftp l’image ISO du CD en AMD64, j’ai créé une machine virtuelle dans VirtualBox. Et pour varier encore les plaisirs, j’ai décidé de tester KDE SC sur FreeBSD 9.1rc1.

L’installateur, déjà employé pour FreeBSD 9.0 est d’une efficacité incroyable et malgré tout assez simple. Et en l’espace d’une dizaine de minutes, la base est installée.

Continuer la lecture de « Amusons-nous avec FreeBSD 9.1rc1 : faisons une station multimédia et bureautique avec 😀 »

PC-BSD 9.1 RC1 : attention, le FreeBSD pour humains glabres approche :)

J’ai été informé de la sortie de la version 9.1RC1 de cette version de FreeBSD pour humains glabres. L’annonce disponible sur le blog parle des principaux points, un des plus importants étant de savoir qu’il se base sur la version 9.1RC1 de FreeBSD.

J’avais parlé il y a un gros mois de la version 9.1 béta que j’avais bien apprécié.

La RC1 sortant, autant la tester de nouveau.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://mirrors.ircam.fr/pub/PC-BSD/9.1-RC1/amd64/PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso
–2012-08-23 19:57:31– ftp://mirrors.ircam.fr/pub/PC-BSD/9.1-RC1/amd64/PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso
=> «PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso»
Résolution de mirrors.ircam.fr… 2001:660:3004:4003::37:80, 129.102.1.37
Connexion vers mirrors.ircam.fr|2001:660:3004:4003::37:80|:21…connecté.
Ouverture de session en anonymous…Session établie!
==> SYST … complété. ==> PWD … complété.
==> TYPE I … complété. ==> CWD (1) /pub/PC-BSD/9.1-RC1/amd64 … complété.
==> SIZE PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso … 4254986240
==> EPSV … complété. ==> RETR PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso … complété.
Longueur: 4254986240 (4,0G) (non certifiée)

100%[====================================>] 4 254 986 240 1,75MB/s ds 46m 8s

2012-08-23 20:43:40 (1,47 MB/s) – «PCBSD9.1-RC1-x64-DVD.iso» sauvegardé [4254986240]

Pour une fois, je vais utiliser Xfce au lieu de Gnome 2.32.. J’avais utilisé Gnome 2.32. pour l’article précédent, faut bien varier les plaisirs. Et l’installateur est utilisable en français. A noter le grand nombre d’environnements de bureaux et de gestionnaire de fenêtres disponibles…

Continuer la lecture de « PC-BSD 9.1 RC1 : attention, le FreeBSD pour humains glabres approche 🙂 »

Ah, MS-Windows Millenium Edition 3, euh, Vista 2, mais non 8 :)

Il y a une tradition qui veut qu’une version majeure de MS-Windows sur deux soit franchement moisie. Si on remonte sur les 20 dernières années, sur les versions grand public de MS-Windows, on peut prendre le schéma suivant :

En versions potables (faut pas pousser, c’est du MS-Windows, aussi) :

  • 1992 : MS-Windows 3.1x
  • 1998 : MS Windows 4.1 alias MS-Windows 98
  • 2001 : MS Windows NT 5.1 alias MS-Windows XP
  • 2009 : MS Windows NT 6.1 alias MS-Windows 7

En versions moisies :

  • 1995 : MS-Windows 4.0 alias MS-Windows 95
  • 1998 : MS Windows 4.9 alias MS-Windows Millenium Edition
  • 2007 : MS Windows NT 6.0 alias MS-Windows Vista
  • 2012 : MS Windows NT 6.2 alias MS-Windows 8

Ayant vu l’article sur PC Inpact, j’ai récupéré la version d’évaluation en 64 bits, installée tant bien que mal dans une VirtualBox. Si vous avez installé MS-Windows 7, l’installateur lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Mais le morceau de choix, c’est le contrat d’utilisation, dont voici la crème de la crème :

Une fois la longue installation terminée, on passe à la configuration de l’ensemble.

Continuer la lecture de « Ah, MS-Windows Millenium Edition 3, euh, Vista 2, mais non 8 🙂 »

Manjaro Linux 0.8.0 : quand la Chakra Linux montre une voie à suivre.

La Manjaro Linux 0.8.0 est sortie récemment. Dérivée d’Archlinux, elle part d’une base à une date donnée, et évolue à partir de celle-ci, tout en restant compatible avec le dépot AUR. C’est en gros le principe de la Chakra Linux, qui à l’origine était une version dérivée d’Archlinux pour prendre son envol.

On peut récupérer des versions Xfce, KDE et Gnome 3/Cinnamon de la distribution.

Les versions sont disponibles en 32 et 64 bits. Les 3 ont en commun un noyau Linux 3.4.9, Xorg 7.6 avec Xorg-Server 1.12.3 et gcc 4.7.1. Xfce est en version 4.10, Gnome Shell en version 3.4.2 et Cinnamon en version 1.5.2, KDE SC en version 4.8.4. On trouve aussi LibreOffice 3.5.5 et Calligra 2.4.3.

J’ai récupéré la version Gnome 3/Cinnamon en 64 bits. Et le tout est lancé dans VirtualBox. Dès le départ, un écran d’accueil nous souhaite la bienvenue.

Continuer la lecture de « Manjaro Linux 0.8.0 : quand la Chakra Linux montre une voie à suivre. »

« The Wake » de Josh Woodward, un retour en fanfare !

J’avoue que je connais depuis des années le chanteur américain Josh Woodward. Ayant entendu parler de son projet sur Kickstarter pour financer son prochain album, j’ai déposé une option pour avoir un CD dédicacé.

Et finalement, pour remercier le financement qui a dépassé ses attentes, Josh Woodward a offert 2 CDs à chaque demande de support physique. Et comme ses autres créations, le CD est sous licence Creative Commons CC-BY.

L’album commence en fanfare avec « I Will Not Let You Let Me Down », très rythmé, très entraînant. L’album propose plusieurs ballades acoustique comme « Hollow Grove », « Lafayette », mais aussi des titres plus rock, comme « Invisible light » par exemple. Il y a des morceaux qui font penser à des contes chantés, comme « Crazy Glue » ou encore « Little Tomcat ».

C’est un très bon album, à l’image de « The Simple Life ». Très varié, il va des morceaux assez pop-rock à des morceaux plus folk dans leur composition.

Donc, il me reste un CD sous cellophane. Comment l’offrir au mieux ? Un concours m’est donc venu à l’esprit.

Il est ouvert pour une semaine. Voici les questions auxquelles répondre. Il suffit de cliquer sur « Concours Josh Woodward ». Toute réponse postée dans les commentaires sera effacée et considérée comme non avenue 😉

  1. Comment s’appelle le premier album de Josh Woodward ?
  2. Il y a un artiste d’origine espagnole et compositeur de musique électronique dont je suis fan. Quel est son nom ?
  3. Ce groupe néerlandais est spécialiste de morceau de folk intimiste. Est-ce « The Black Atlantic » ou « The Black Pacific » ?
  4. « Breathe » est un des titres les plus connus de ce groupe formé sur internet. Mais comment s’appelle ce groupe ?
  5. Strange Zero et Zéro Project sont originaire du même pays. Lequel ?

Voila. Je tirerais au sort parmi les bonnes réponses la personne qui gagnera l’album. Et je contacterais la personne gagnante directement par courrier électronique.

Modification au 28 août : le concours est terminé.

Frugalware 1.7 : la fin du cycle « calvaire ».

Ce 20 août 2012, la version 1.7 de la Frugalware Linux est sortie. Après un cycle assez mouvementé (départ de certains développeurs clés), j’ai voulu tester la version 1.7 finale.

Après avoir récupéré l’image d’installation par le réseau, j’ai pu constater un bug ennuyeux : l’installation avec l’interface graphique n’est plus fonctionnelle.

L’installateur texte a subit quelques modifications depuis la 1.6, notamment l’utilisation de l’outil fdisk pour partitionner le disque dur.

Ensuite, une fois une installation minimale effectuée, j’ai installé toutes les couches nécessaires à l’installation d’une version de KDE. Oui, KDE, car j’avais envie de montrer l’environnement KDE dans une Frugalware Linux.

Une fois l’installation finie, j’ai fait une petite vidéo.

Parmi les points positifs, on peut voir que la Frugalware Linux continue de vivre, et c’est très bien pour la diversité. Même s’il y a parfois de bugs avec VirtualBox et GDM 😉

Gros point négatif : l’absence d’un installateur en interface graphique.

Point rapide sur les artistes / groupes de musique libre de ma musicothèque.

Ce matin, après avoir acheté un album conseillé par Toine du site @diffuser.net, j’ai voulu voir sur les 199 artistes / groupes de ma musicothèque la proportion d’artistes produisant des albums sous licences Art Libre et Creatives Commons.

Musicothèque au 20 août 2012

Voici donc la liste alphabétique que j’ai pu tracer. J’ai essayé de mettre un lien pour chaque ligne. Et de nombreux genres sont représentés. La liste est assez longue, et j’espère ne pas en avoir trop oublié… 🙂

Continuer la lecture de « Point rapide sur les artistes / groupes de musique libre de ma musicothèque. »

En vrac’ rapide et libre pour commencer la semaine.

Un petit en vrac’ rapide et libre en ce chaud lundi, 31°C prévu pour ce 20 août après-midi.

  • La Frugalware Linux 1.7 (alias Gaïa) est sortie. Au menu, plein de nouveautés. Un test normalement dans le courant de la semaine 🙂
  • La Manjaro Linux, distribution dérivée d’Archlinux propose une version de test en béta interne, avec des versions Gnome 3/Cinnamon, KDE et Xfce, 32 et 64 bits. Et je peux vous dire après quelques tests préliminaires que c’est de la bonne 🙂
  • Un billet d’Allan McRae sur les controverses concernant les derniers changements sur Archlinux. Une manière de remettre les points sur les « i » et les barres sur les « t ».
  • Mandriva, chronique d’un fiasco annoncé ? En tout cas la feuille de route prévisionnelle pour sortir leur version communautaire (en déféquant à la face de Mageïa, la vraie Mandriva communautaire) semble avoir du plomb dans l’aile… Aucune des deux premières versions alpha, promises pour les 27 juillet et 10 août n’est sortie…
  • Joyeux anniversaire, Debian GNU/Linux. Et, oui, déjà 19 ans ! Comme le temps passe vite 😉
  • Parlons musique. Grace à Toine du site @diffuser, j’ai découvert un groupe un peu étrange, mais tellement bon : The Aaron Boudreaux Special 🙂

Voila, c’est tout pour ce billet 🙂

Ca pourrait ressembler à quoi un passage d’une Archlinux à systemd ?

J’ai voulu faire une machine virtuelle avec une Archlinux « systemd-isée ». Avant toute chose, systemd n’est pas encore 100% porté pour Archlinux, donc, c’est à vos risques que vous ferez les manipulations en question. Je me suis bien fait comprendre ?

Donc, après avoir mise en place une version complète et classique d’une archlinux, j’ai commencé à installer les paquets qui vont bien. Dans mon cas, une archlinux avec un gnome avec les fichiers de configuration « éclatés ».

Ensuite, j’ai installé les paquets nécessaire à un démarrage en mode systemd.


sudo pacman -S systemd systemd-arch-units systemd-sysvcompat

Ensuite, après avant de redémarrer, j’ai jeter un oeil à la liste des daemons qui sont chargé dans le fichier /etc/rc.conf, qui est renommé en /etc/rc.conf.pacsave.

DAEMONS=(syslog-ng !network netfs crond dbus alsa networkmanager iptables ntpd avahi-daemon avahi-dnsconfd cupsd gdm)

Ce qui m’a donné la liste des services à mettre en route avec les lignes de commandes suivantes :


sudo systemctl enable syslog-ng.service
sudo systemctl enable cronie.service
sudo systemctl enable NetworkManager.service
sudo systemctl enable avahi-daemon.service
sudo systemctl enable avahi-dnsconfd.service
sudo systemctl enable iptables.service
sudo systemctl enable ntpd.service
sudo systemctl enable cups.service
sudo systemctl enable gdm.service

Certains services sont chargés automatiquement, soit par un autre service (comme dbus par NetworkManager) ou par l’interface graphique (comme alsa).

J’avais créé à l’origine cette machine virtuelle pour parler de gwibber, mais j’en ai profité pour faire une vidéo montrant une archlinux systemd-isée à l’action… Et c’est du brutal 😀

Tout fonctionne bien, mis à part le son qui coince. Mauvaise manipulation ? Bug de VirtualBox ? Bug de pulseaudio ? En tout cas, ça semble lié à Bluetooth qui semble mettre sa mouise. J’ai rapporté le bug, on verra bien ! 😀