Collectionneur en action : les coffrets de CDs les plus atypiques.

J’ai voulu parler de mes coffrets collectors, ceux qui ne sont pas des digipacks ou des boitiers cristaux classiques. Encore plus rare que les coffrets digipack qui ressemblent à des livres avec une notice à l’intérieur.

Et comme une vidéo parle plus que mille mots, j’ai essayé de faire quelque chose de potable avec ma webcam pourrie et avec les travaux du mouroir pour vivants spécialisé alzheimer qui ont pris trois bons mois de retard.

Les artistes et groupes en question :

Bonne écoute 😀

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 2 : « Temps X ».

En 1979, sur TF1 qui était encore à l’époque une chaine de télévision publique, un ovni apparaît sur les écrans : Temps X. Cet émission de vulgarisation scientifique présentée par les jumeaux Igor et Grishka Bogdanoff présente des reportages de vulgarisation et d’anticipation dont certains sont devenus avec le recul du temps kitsch à souhait, comme ce reportage trouvé sur le site Eighties.fr.

Mais c’était aussi l’occasion de découvrir certaines séries devenues mythiques par la suite : The Twilight Zone alias « La Quatrième Dimension », Le Prisonnier de et avec Patrick McGoohan (diffusé en continue et en intégralité pour la première fois).

Mais aussi de diffuser des ovni télévisuels comme Astrolab 22. En faisant quelques recherche, j’ai pu trouver une vidéo. Merci à Jean-Manuel Costa pour m’avoir permis de remettre la main sur ces archives 😉


Astrolab 22 par JeanManuel_Costa

J’ai encore le souvenir du générique où on voyait le vaisseau de l’émission sur un fond spatial.


TEMPS X par JeanManuel_Costa

Bien sûr, tout cela apparait comme kitchissime, mais il faut se replonger dans l’ambiance de l’époque, quand l’an 2000 était une date mythique et encore lointaine.

Emerald Park : deux EPs sinon rien !

Emerald Park, le groupe de pop rock suédois auxquels j’avais consacré deux billets, l’un pour la sortie de l’album « absolute zero » (en mars 2012) et un billet plus ancien en décembre 2011 propose coup sur coup deux EPs.

Le premier, en téléchargement gratuit est une compilation de morceaux choisis de leur discographie. C’est « Things EP ».

Le deuxième, en téléchargement payant (mais hors de prix, à savoir 3 € ou plus), s’appelle « Black Box EP ».

Si vous aimez la pop rock un peu sucrée mais pas trop, laissez-vous tenter par les deux EPs du groupe suédois.

Et cerise sur le gateau, les deux EPs sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA.

Bonne écoute 😉

Guide d’installation d’Archlinux et Gnome : troisième mise à jour.

Je voulais mettre à jour le guide que j’avais rédigé avec la sortie de la nouvelle image ISO officielle sur le site d’Archlinux, en ce début mai 2013. Voici donc la 4ième version.

Il se base sur une machine virtuelle VirtualBox, utilisant Grub 2.0. On obtient un système assez fonctionnel, avec Gnome 3.8.1 au final.

Si vous voulez KDE SC, il faut utiliser les lignes de commandes suivantes :

yaourt -S kde
systemctl enable kdm.service

Pour Xfce avec lxdm ?

yaourt -S xfce4 xfce4-goodies gamin gvfs lxdm
systemctl enable lxdm.service

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture !

Et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquille !

Faisons mumuse avec OpenBSD 5.3… De la bureautique avec Xfce, ça vous dit ?

Comme tous les 6 mois OpenBSD propose sa nouvelle version. En ce premier mai, c’est la version 5.3 qui accueille les curieux.

La chanson officielle de la version 5.3, sacré clin d’oeil au chef d’oeuvre de Ridley Scott « Blade Runner », accompagne une version qui propose des petites choses intéressantes, en dehors de nouvelles versions des technologies OpenSSH et OpenSSL, entre autres :

  • Gnome 3.6.2
  • Xfce 4.10.2
  • Mozilla Firefox 3.6.28 et 18.0.2
  • Chromium 24.0.1312.68
  • Libreoffice 3.6.5
  • Mozilla Thunderbird 17.0.2

Une logithèque assez récente somme toute. J’ai donc récupéré l’ISO d’installation version AMD64 avec mon wget bien aimé.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.3/amd64/install53.iso
–2013-05-01 15:02:04– http://ftp.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/5.3/amd64/install53.iso
Résolution de ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)… 145.238.209.46
Connexion vers ftp.fr.openbsd.org (ftp.fr.openbsd.org)|145.238.209.46|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 238057472 (227M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : «install53.iso»

100%[======================================>] 238 057 472 1,05MB/s ds 2m 50s

2013-05-01 15:04:54 (1,34 MB/s) – «install53.iso» sauvegardé [238057472/238057472]

A la différence de l’article d’octobre dernier, j’ai remplacé gnome 3.6.2 par Xfce 4.10.2.

Continuer la lecture de « Faisons mumuse avec OpenBSD 5.3… De la bureautique avec Xfce, ça vous dit ? »

En vrac rapide et plus ou moins libre.

En ce jour de la fête du travail, un petit en vrac’ plus ou moins libre.

Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 1 : « Le Jeu de la Vérité ».

Né en 1974, on résume souvent ma génération à des émissions comme Récré A2, l’Ile aux Enfants ou encore Croque Vacances ou encore L’Heure de Vérité.

Mais pour ce premier épisode, je voudrais parler d’une émission très « trash » de mon enfance, « Le Jeu de la Vérité ». Diffusée entre 1985 et 1986, elle invita les stars de l’époque et fit beaucoup de bruit, parfois au corps défendant de la personne invitée.

Il est vrai que devoir répondre sans langue de bois à des questions qui étaient parfois d’une dureté sans nom était signe d’audience phénoménale. Présenté par le gendre idéal de l’époque, Patrick Sabatier, elle a eu des moments célèbres.

Surtout quand lorsque durant son premier passage, Coluche grille d’entrée les deux jokers qui lui permettait de s’abstenir de répondre, tout en étant assis dans une chaise « Menteur professionnel ».

Continuer la lecture de « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 1 : « Le Jeu de la Vérité ». »

Si collectionneur un jour tu es, collectionneur toujours tu seras.

Avec ce titre digne de Yoda, je voudrais vous confesser ma terrible honte : je suis un collectionneur compulsif. Surtout dans le domaine de la musique.

Il y a près de 18 mois, je parlais du premier LP de Big Black Delta, le projet solo du bassiste Jonathan Bates.

Récemment, j’ai eu un courrier dans ma boite aux lettres sur l’arrivée officielle du premier LP de Big Black Delta. Intrigué je suis allé voir, et je me suis aperçu qu’une nouvelle version allongée de 5 titres était disponible. Et comme l’ensemble était à pris intéressant (8,99 £), j’ai craqué et j’ai pris la version longue de l’album.

Continuer la lecture de « Si collectionneur un jour tu es, collectionneur toujours tu seras. »

Ubuntu serait-elle en perte de vitesse médiatique ?

En rédigeant l’article sur la Mageia 3 RC, je voulais faire un article différent. Je pensais à tort que « Ubuntu va encore monopoliser les grands titres de la presse informatique pour la sortie de sa 18ième version ». Et oui, à tort. J’ai été jeté un oeil sur les principaux grand noms de la presse informatique française, les articles sont tous très mesurés, pour ne pas dire qu’il ressemble à du copier-coller de communiqué de presse. Que ce soit sur Clubic, PcInpact dont le sous titre est parlant, ou encore Generation-NT qui pond un des articles les plus complets.

Je n’ai rien trouvé sur zdnet.fr, ni sur 01net. La palme de l’annonce courte revenant à OSNews qui pourtant fait des articles largement plus fouillés. L’article le plus poussé que j’ai pu lire avec une bonne dose de troll des montagnes ayant perdu son rasoir, c’est sur un article de LinuxFr.

Il faut dire que l’impression que cette version n’est qu’un énorme service pack de la précédente n’aide en rien. Où sont les vraies nouveautés, celle qui attire l’oeil et le coeur de l’utilisateur ?

Je veux bien que l’interface maison Unity soit améliorée, mais rien d’aussi révolutionnaire que son introduction il y a environ 2 ans n’est à signaler. Un nouveau dialogue de fermeture / redémarrage ? Un historique sur chaque icone du lanceur ? Une refonte et une simplification de certains dialogues ? La disparition de cette horreur qu’est Gwibber ?

Continuer la lecture de « Ubuntu serait-elle en perte de vitesse médiatique ? »

Mageia peut dormir sur ses deux oreilles… La distribution d’OpenMandriva, c’est pas encore ça !

Je parlais récemment de la Mageia 3 rc. On m’avait fait remarquer de manière « crue » que j’étais un peu polémiste. Le problème étant que n’ayant pas la possibilité de mettre la main sur une ISO pour me faire une idée de l’avancement de la distribution portée par OpenMandriva, je ne pouvais voir où en était la version de la distribution en cours de développement par les personnes restées chez Mandriva.

J’avais déjà parlé, en novembre dernier d’une certaine Moondrake alpha2. Cependant, l’ancien lien étant mort, un gentil contributeur m’a donné un lien pour une ISO apparemment récente. J’ai donc fait chauffer mon wget, et j’ai récupéré l’iso en question :

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://folk.uio.no/peroka/moondrake-gnu-linux-2013-beta-twelve-angry-penguins-x86_64-dvd.iso
–2013-04-27 14:40:20– http://folk.uio.no/peroka/moondrake-gnu-linux-2013-beta-twelve-angry-penguins-x86_64-dvd.iso
Résolution de folk.uio.no (folk.uio.no)… 2001:700:100:4::51, 129.240.13.175
Connexion vers folk.uio.no (folk.uio.no)|2001:700:100:4::51|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 4309516288 (4,0G) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : «moondrake-gnu-linux-2013-beta-twelve-angry-penguins-x86_64-dvd.iso»

100%[====================================>] 4 309 516 288 1009KB/s ds 97m 11s

2013-04-27 16:17:31 (722 KB/s) – «moondrake-gnu-linux-2013-beta-twelve-angry-penguins-x86_64-dvd.iso» sauvegardé [4309516288/4309516288]

Oui, c’est bien écrit beta twelve, 12 en bon français. Depuis l’alpha2 du mois de novembre, on peut se dire que le chemin parcouru a du être assez important. A moins que la numérotation soit complètement arbitraire, comme pourrait le laisser penser la suite des événements.

Après quelques recherches, l’ISO semble être plus ou moins officielle, si on en croit le forum du site OpenMandriva.

Continuer la lecture de « Mageia peut dormir sur ses deux oreilles… La distribution d’OpenMandriva, c’est pas encore ça ! »

Kubikmaggi : Si vous aimez le jazz teinté de progressif…

…foncez ! Alors que je jettais un oeil sur mes artistes préférés sur Bandcamp, et que j’ai vu que le duo « iamthemorning » proposait à nouveau un digipack de son premier album (dont j’ai parlé en vitesse en juillet 2012, en suivant les recommandations je suis tombé sur l’EP du groupe russe « Kubikmaggi« , appelé « Suites« .

Pour définir le style de ce groupe de jazz russe, c’est simple : vous prenez du jazz classique, avec des influences rock, progressive, une voix féminine, celle de Kseny Fedorova, et vous obtenez un album de seulement 5 pistes… Mais dont la plupart des pistes dépassent allègrement les 11 minutes !

Ce sont des compositions très enlevées, où le jazz se dispute la première avec des tendances plus éclectique. Le jeu des cordes, du piano ou encore des percussions donnent des pistes où l’oreille de l’auditeur est toujours surprise.

Adorant les mélanges un peu bizarre, dès la deuxième piste où la voix de la chanteuse carresse les instruments, j’ai craqué. Bien que ne connaissant que trois mots – environ – de la langue de Tolstoï, j’ai été charmé par ce russe chanté.

Inutile de préciser que j’ai commandé un album en version digipack auprès du groupe. Et même si le délai annoncé est de 21 jours pour la livraison, j’espère le recevoir bien avant !

Le plus simple : écoutez et faites-vous votre propre opinion ! 🙂

Tiens, pour changer, un petit concours :)

Agnès de Destination Passions a lancé un concours, je lance donc moi aussi un concours. Cela concerne un CD officiel que j’ai reçu en double de la part de l’auteur. C’est celui de « A Song A Week » de Dave Gerard and The Watchmen. J’ai parlé de cet album début avril.

Voici donc les questions qui constituent le concours.

  1. Josienne Clarke intervient sur l’album en question. Comme s’appelle la personne avec qui elle travaille ?
  2. Combien d’albums Josienne Clarke et son alter-ego ont-ils produits ?
  3. Comment s’appelle le premier album, un EP, de Dave Gerard ?

Les questions sont assez simples, je pense. Pour me répondre ? Cliquez donc sur : réponse concours Dave Gerard !

Le concours sera ouvert jusqu’au 3 mai, minuit.

Note : les commentaires sont exceptionnellement fermés pour ce billet.

Vieux geek, épisode 12 : La Mandrake Linux 9.1

J’ai connu les distributions GNU/Linux il y a un certain nombre d’années. Mon premier contact, ce fut en 1997. Cependant, entre 1997 et 2003, les distributions se sont succédées sur le disque dur de mes machines respectives, ne durant dans le meilleur des cas qu’un jour ou deux.

En 2003, j’habite à Neuilly-sur-Bassin, euh, je voulais dire Arcachon, avec ma surpuissante machine de l’époque : Pentium 4 à 2 Ghz, 256 Mo de mémoire vive, et dans les 80 Go de disque. Du moins, si mes souvenirs sont bons, car cela remonte à plus de 10 ans !

A l’époque, j’essaye désespérement de me passer de MS-Windows XP. Les distributions GNU/Linux se succèdent sur mon disque dur. Et en 2003, MandrakeSoft propose la version 9.1 de sa distribution fétiche, Mandrake Linux. Après avoir récupéré les 3 ISOs de l’installation, je les avais gravé sur des CD-RW pour installé l’ensemble. Avec ma ligne 512K à l’époque, je vous laisse imaginer le temps nécessaire pour récupérer les 1,8 Go de données.

Et comme à l’époque je n’étais pas fan de KDE, je m’étais replié sur Gnome, en version 2.2.

Pour les détails techniques, je vous renvoie sur cette dépêche de LinuxFr.

En fouillant le grand nain ternet, j’ai pu trouver un miroir ftp où on peut trouver les ISOs de la Mandrake Linux, jusqu’à l’époque de la toute première, la Mandrake Linux 5.1.

J’ai donc voulu vous montrer ce à quoi ressemblait les distributions GNU/Linux à cette époque préhistorique. Qemu a été mon allié. Pour info, l’alias kvm32 contient la commande suivate : qemu-system-i386 -k fr -m 2048 -soundhw all -vga std --enable-kvm.

J’ai donc créé une image disque virtuelle de 32 Go. Tout en sachant que la distribution Mandrake Linux ne demandait qu’un gros Go installée.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 32G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=34359738368 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm32 -hda disk.img -cdrom Mandrake91-cd1-inst.i586.iso -boot order=cd &

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 12 : La Mandrake Linux 9.1 »

Mageia 3 RC : OpenMandriva, laissez tomber, vous perdez votre temps ;)

En ce 25 avril, alors qu’Ubuntu va encore monopoliser les grands titres de la presse informatique pour la sortie de sa 18ième version, j’ai eu envie de parler de la Mageia 3. Le dernier article que je lui ai consacré remonte à l’époque de la 3 béta 1, mi-décembre 2012.

Après l’annonce de la version Release Candidate de la Mageia 3, j’ai eu envie de présenter Mageia 3 en version KDE. Oui, KDE. Je fais ainsi un clin d’oeil à la lointaine ancêtre de la Mageia, qui en 1998 s’appella Mandrake Linux 5.1. Et qui fut l’une des premières distributions à proposer KDE 1.0 avec une base RedHat Linux.

J’ai utilisé VirtualBox et j’ai lancé une machine virtuelle. Coté installateur, si vous avez vu celui des versions précédentes, il n’y a rien à rajouter. Il est toujours aussi puissant et simple d’accès.

Continuer la lecture de « Mageia 3 RC : OpenMandriva, laissez tomber, vous perdez votre temps 😉 »