Shredder et lightning en action.

Shredder, c’est le nom de code Mozilla Thunderbird 3.0, dont la version bêta1 est en cours de développement et qui est prévue pour octobre 2008. Lightning étant le module agenda dérivé de Mozilla Sunbird pour s’intégrer dans Mozilla Thunderbird.

En suivant les instructions de compilation disponible ici – en rajoutant l’option « ac_add_options –enable-calendar » au .mozconfig, on obtient une interface utilisateur qui ressemble à peu près à celle-ci :

Interface utilisateur de Shredder avec Lightning

A noter la nouvelle présentation des informations de chaque message, dont les étiquettes (tags) si le message est étiquetté.

Bien entendu, c’est encore du « work-in-progress », mais cela laisse présager le meilleur pour la sortie de Mozilla Thunderbird 3.0 prévue pour le début 2009.

97 points avec Shiretoko pré-béta1 ? C’est possible… En expérimentant un peu :)

Avec la fermeture du bogue 450160, le score du futur Firefox 3.1 arrive à 87 / 100.

Continuer la lecture de « 97 points avec Shiretoko pré-béta1 ? C’est possible… En expérimentant un peu 🙂 »

SquirrelFish extreme, le moteur javascript « dopé à l’EPO » ?

Récemment annoncé sur le blog des développeurs de Webkit, cette nouvelle version du moteur Javascript est encore plus rapide.

Bien qu’officiellement encore limité au 32 bits, je cite « Currently the code is limited to x86 32-bit, but we plan to refactor and add support for more CPU architectures. », « Actuellement le code est limité à du 32 bits en x86, mais nous comptons le refactoriser et ajouter plus d’architectures de microprocesseurs« , les gains sont déjà visibles.

Continuer la lecture de « SquirrelFish extreme, le moteur javascript « dopé à l’EPO » ? »

Ah, le zèle des nouveaux convertis à l’informatique libre.

Quand il y a quatre ans j’ai viré Windows pour de bon de mon PC, mon premier but était de dépasser les deux mois qui avait été mon précédent record. Et je me souviens d’avoir été une personne assez « prosélyte », pire que maintenant, ce qui est pire que maintenant.

Continuer la lecture de « Ah, le zèle des nouveaux convertis à l’informatique libre. »

86, non, 90… Que dis-je ? 93 voyons !

D’après ce bilan il paraîtrait que le score que pourrait atteindre Shiretoko serait assez proche de l’idéal du test acid3, le 100/100 en arrivant à 93/100.

Continuer la lecture de « 86, non, 90… Que dis-je ? 93 voyons ! »

Et de 86 !

Les versions de développement de Firefox 3.1 béta 1 viennent d’améliorer le score au test acid3. La correction du bogue 446584 permet d’arriver à 86 / 100.

86 / 100 au test acid3 pour la pré-béta1 de Firefox 3.1

Un score de 90 / 100 serait envisageable pour Firefox 3.1 pour sa sortie fin 2008 début 2009 ?

Sortie de VLC 0.9.2 !

VideoLanClient, le couteau suisse de la video, avec son pendant Mplayer, vient d’arriver en version 0.9.2. Bien que le site soit pris d’assaut, on peut trouver dans un article de PCInpact l’ensemble de notes de publication du logiciel.

Un bogue a été ouvert pour que la prochaine version d’Ubuntu Linux, Intrepid Ibex, puisse prendre en compte cette version.

Si vous utilisez Ubuntu 8.04.1 LTS et que vous voulez remplacer VLC 0.8.6 par cette version récente, il faut passer par le PPA de Cristoph Korn en rajoutant les ligne suivante à votre /etc/apt/sources.list :

deb http://ppa.launchpad.net/c-korn/ubuntu hardy main
deb-src http://ppa.launchpad.net/c-korn/ubuntu hardy main

Puis de virer l’ancien VLC et installer le nouveau. Voici le résultat, alors que je visionnais le documentaire « Hotel California » de John Doe.

VLC 0.9.2 sous Ubuntu 8.04.1 LTS

Le seul point négatif : des gels lors de lecture de DVDs vidéo. Mais comme j’utilise Mplayer pour lire les DVD sur mon PC portable… 😉

Pourquoi j’ai choisi Dotclear pour mon deuxième blog.

Quand j’ai décidé d’ouvrir un deuxième blog, plusieurs choix se sont offerts à moi. Le premier était d’ouvrir un autre blog avec l’excellent WordPress, mais je me suis dit que la différence entre les deux serait alors difficile à voir sur le plan esthétique.

Continuer la lecture de « Pourquoi j’ai choisi Dotclear pour mon deuxième blog. »

Les options d’optimisation agressives sont-elles inutiles ?

Dans une page de leur wiki les développeurs de Mozilla Firefox et des outils associés déclarent, je cite :

For Firefox 3 builds, please use –enable-optimize without flags.

Our testing has shown that different parts of Mozilla run faster at different optimization levels. For example, cairo, pixman and sqlite are compiled at -O2 because they are fastest at that level while the JS engine is fastest at -Os. [3] Don’t use –enable-optimize as a place to pass in random compile flags. That’s a global setting that sets optimization levels throughout the source tree and is different depending on the module being compiled.

If you still need to pass in other non-optimization flags to the compile, please use CFLAGS and CXXFLAGS instead of passing them to –enable-optimize.

Ce qui donne traduit :

Pour la compilation de Firefox 3, veuillez utiliser –enable-optimize sans options.

Nos tests nous ont montrés que les différentes parties de Mozilla sont plus rapides à différents niveaux d’optimisation. Par exemple, cairo, pixman et sqlite sont compilé en -O2 car ils sont plus rapide à ce niveau tandis que le moteur JS est plus rapide avec -Os. N’utilisez pas –enable-optimize comme un endroit pour insérer des options de compilations divers. C’est un réglage global qui définit les niveaux d’optimisation tout au long du code source et il diffère en fonction du module qui est compilé.

Si vous avez toujours besoin de passer des options de non optimisation au moment de la compilation, veuillez utiliser CFLAGS et CXXFLAGS au lieu d’utiliser la ligne –enable-optimize.

Continuer la lecture de « Les options d’optimisation agressives sont-elles inutiles ? »

Vers un « porn mode »…navigation en mode privée dans Firefox 3.1 ?

Le mode en navigation « privée » plus connue sous le surnom de « porn mode » est désormais à la mode… (Je sais, le jeu de mots est nul, mais on est vendredi, hein).

Qu’est-ce que le « porn mode » ? C’est tout simplement un mode de navigation qui laisse le minimum – voire aucune trace – des activités de l’utilisateur. En clair, un mode de navigation sur la toile de manière anonyme. Google Chrome appelle ce mode « Incognito », le futur – et monstrueusement copieur – Internet Explorer 8 parle du mode « In Private » – même si les résultats ne sont pas franchement probants.

Safari, le navigateur d’Apple propose ce mode « furtif » depuis environ 3 ans, depuis la version 2.0 de Safari, sortie conjointement avec MacOS-X Tiger.

Si on en croit cet atticle de Mozilla Links, le mode « furtif » serait donc de retour… Plus d’info ?

Le bogue de suivi de cette fonctionnalité : le bogue 248970. Et une page du wiki expliquant le pourquoi du comment de cette fonctionnalité.

Je mettrais des captures d’écrans dès que l’interface aura commencée à être insérée. Espérons que ce sera rapide 😉

Utiliser des versions de développement de logiciels de navigation, est-ce une folie ?

Cette question m’est venue soudainement à l’esprit. Je me suis aperçu que depuis l’an 2000 – p’tain, 8 ans déjà – que j’utilise des versions de développement de navigateurs. En effet, depuis l’an 2000, j’ai utilisé en compilant 99% du temps : la suite Mozilla de sa version 0.6 à la version 1.7.5, Mozilla Firefox depuis qu’il s’appellait Phoenix 0.1 (en septembre 2002).

Bref, cela fait donc 8 ans que je ne sais plus ce qu’est un logiciel de navigation en version stable. Serais-je donc un indécrottable geek accroc aux versions « bleeding edge » ?

Merci à une certaine Valérie – qui se reconnaitra – de m’avoir fait cette remarque 🙂

Vrac’ rapide et libre.

Un petit vrac’ en passant.

Voilou, c’est tout pour aujourd’hui !

Concours de vitesse en javascript…

Dans un précédent billet, je parlais de l’impact de TraceMonkey sur les tests concernant la vitesse d’exécution de Javascript. J’ai donc voulu tester les performances de Firefox 3.0.1, Shiretoko pré-bêta1, Opera 9.60 bêta et du dernier Webkit en date sur les tests proposés par Google pour le moteur de javascript V8 qui équipe Google Chrome.

La lecture du résultat est simple. Avoir 100 comme score est la base. Plus le score est important, mieux c’est.

Continuer la lecture de « Concours de vitesse en javascript… »

Comment se débarrasser des révisions multiples dans WordPress 2.6.

WordPress 2.6 lors de sa sortie a proposé une fonctionnalité de révision multiple, bien utile quand un blog est multi-utilisateur. Mais quand un blog n’a qu’un seul rédacteur, on se retrouve avec souvent 10 à 15 révisions sur un billet, ce qui remplit vite la base de données et ralentit un peu l’ensemble du logiciel.

Faisant quelques recherches, je suis tombé sur ce billet qui propose une requête à exécuter pour éliminer les révisions superflues.

Bien entendu, la base de données doit avoir une copie en lieu sûr avant d’effectuer toute manipulation. Il suffit d’aller dans l’interface PHPMyAdmin de votre hébergeur, et de rentrer la requête SQL suivante :

DELETE a,b,c
FROM wp_posts a
LEFT JOIN wp_term_relationships b ON (a.ID = b.object_id)
LEFT JOIN wp_postmeta c ON (a.ID = c.post_id)
WHERE a.post_type = 'revision'

Si tout se passe bien, vous pourrez lancer une optimisation de la table. J’ai pu récupérer par loin d’un petit méga-octet sur ma table sql concernant WordPress, passant de 6,5 à 5,8 Mo. 3 ans d’utilisation de WordPress, cela finit par peser 😉

Sinon, il existe une petite extension pour WordPress qui s’appelle Revision Control et qui permet de gérer le nombre de révisions au cas par cas.

Bon blog 🙂

Et SeaMonkey 2.0 dans tout cela ?

Alors que Shiretoko alpha2 vient juste de sortir (), j’ai envie de parler d’un certain SeaMonkey 2.0, qui se basera sur un Gecko 1.9.1 final (base de Firefox 3.1 alias Shiretoko).

Un bogue intéressant, c’est le bogue 394522 : « Migrate SeaMonkey preferences panes to use <preferences> »

En clair, c’est une volonté d’utiliser les outils du toolkit de Mozilla Firefox et de laisser tomber lentement mais surement le vieux code XPFE qui commence à prendre la poussière.

En effet, si on ouvre les préférences d’un SeaMonkey (version de développement) récente, on s’aperçoit d’un message, qui annonce que la migration est en route.

Le panneau des préférences en cours de migration

En ce qui concerne l’abandon du code XPFE dans SeaMonkey, le code a connu une purge dans ce domaine depuis quelques temps. Cf les bogues 380786 et 386906.

D’ailleurs l’alpha1 de SeaMonkey 2 ne saurait tarder, le code devant être gelé aux alentours du 9 septembre.

Ce sera une bonne nouvelle pour les fans du successeur de la suite Mozilla dont les buts sont précisés sur cette page.