Bien choisir sa distribution GNU/Linux.

Il m’arrive de recevoir des courriers électroniques qui me demandent : quelle distribution choisir ? Avec presque 300 distributions indexées encore vivantes, fin avril-début mai 2015, sur la bible de l’actualité linuxienne, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin sans avoir de détecteur de métaux pour se simplifier la tâche.

Voici donc une série de cinq commandements pour vous permettre de dégrossir votre recherche. Les listes ci-dessous sont aussi exhaustives que possible.

Premier commandement : Tu n’iras pas au-dela de la première génération descendante des distributions mères.

Par distribution mère, je parle des distributions nées entre 1992 et 2002 et toujours en vie de nos jours. Par ordre alphabétique :

  1. Archlinux (née en 2002)
  2. Debian GNU/Linux (née en 1993)
  3. Gentoo Linux (née en 1999) et sa « jumelle » Funtoo Linux plus simple d’accès par endroit
  4. Red Hat Linux (née en 1994) surtout connue pour son projet communautaire Fedora Linux (né en 2003)
  5. Slackware Linux (née en 1993)
  6. SuSE Linux (née en 1994) surtout connue pour sa dérivée OpenSUSE

Si on prend leurs descendantes directes les plus connues, cela donne principalement :

  1. Manjaro Linux
  2. Ubuntu et ses saveurs officielles : Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Gnome, Ubuntu Mate, Ubuntu Kylin
  3. Sabayon Linux (en piteux état !) ou encore la Calculate Linux
  4. CentOS Linux ou encore la Scientific Linux. Sans oublier l’excellent Viperr.
  5. SalixOS
  6. Pour OpenSUSE, je n’ai rien qui me vienne à l’esprit 🙁

Pour la Debian GNU/Linux, je rajouterai des projets comme la HandyLinux par exemple. Les rares exemples de distributions « petites-filles » qui valent la peine ? LinuxMint, Emmabuntüs sont les deux premiers noms qui me viennent à l’esprit.

J’allais oublier une distribution qui me tient à coeur, la descendante de la mythique Mandrake Linux, j’ai nommé la Mageia.

Deuxième commandement : toujours l’original à la copie tu préféreras.

Nombre d’environnements sont portables dans le monde GNU/Linux. Ce qui permet souvent d’avoir un environnement spécifique disponible sur les bases listées ci-dessus. Cependant, il y a un principe à appliquer. Si un environnement est proposée par une distribution, la meilleure expérience qu’on pourra en avoir est sur la dite distribution.

Un cas d’école ? Vous aimez Cinnamon et vous voulez une base Ubuntu ? Ne cherchez pas plus loin que la LinuxMint qui développe aussi Cinnamon. Sinon, vous pourriez vous en mordre les doigts. Enfin, je dis cela, mais je vous laisse libre de faire votre propre expérience 🙂

Troisième commandement : les petites communautés, autant que possible tu éviteras.

Il y a beaucoup de distributions qui ont des petites communautés de développeurs et d’utilisateurs. Si cela est plaisant et donne l’impression de faire partie d’une famille, cela a aussi ses inconvénients, en terme de support techniques.

Il y a toujours des exceptions, et je citerais entre autres : 0Linux, NuTyX ou encore Void Linux. Ce sont des petites distributions avec des petites communautés, mais elles sont réactives et solides.

Quatrième commandement : les versions améliorées, autant que possible tu éviteras.

Pour des raisons d’ordre légal, certaines technologies ne sont pas préinstallées, car elles sont couvertes par une hérésie du nom de brevets logiciels, l’exemple le plus connu étant le mp3.

Par conséquent, des personnes bien intentionnées proposent des versions complétées des versions officielles. Comme « la route de l’Enfer est pavé de bonnes intentions« , on finit par se retrouver parfois avec des distributions tellement lourdes qu’on se demande comment l’ordinateur fait encore pour ne pas succomber à une crise d’asthme au démarrage.

Un exemple ? Oh, l’Updated Ubuntu Mate pour ne citer que lui.

Cinquième commandement : des clés USB et de la virtualisation, tu abuseras.

Nombre d’ISOs téléchargeables sont désormais hybrides. On peut tout aussi bien les écrire sur des clés USB que sur des CD-RW ou des DVD-RW, et l’énorme majorité des distributions proposent des ISOs « live » pour voir l’ensemble en action sur son ordinateur sans prendre aucun risque.

Pour la virtualisation, même si ce n’est pas la panacée, elle permet de se familiariser avec une distribution, ses spécificités, ses outils avant de faire le grand saut ou pas.

Il n’y a aucune recette miracle, mais si cela vous permet de nettoyer un peu les écuries d’Augias du logiciel libre, pourquoi pas ?

23 réflexions sur « Bien choisir sa distribution GNU/Linux. »

  1. Bonjour Monsieur Bezies,
    Oui, j’utilise encore MacOSX que j’ai installé pendant 29 ans dans le milieu de l’édition, de l’imprimerie et photo. J’ai connu en même temps Windows et Unix.
    Depuis quelques temps, Linux m’intéresse, sans fixer une préférence pour une distri en particulier et j’aime à naviguer sur différents blogs et sites relatant différentes expériences linux.
    J’avoue qu’assez souvent j’ai été énervé par la subjectivité ressentie chez vous vis a vis de certains OS. Pour n’en citer que quelques uns, Bodhi, Zorin, eOS, Korora, Black Lab… avec des expériences assez radicalement différentes de ce que je trouvait ailleurs. Pour ne pas dire une condescendance suffisante et méchante. Seule Mageia semble avoir trouvé grâce à vos yeux. Je regrette néanmoins que vous cessiez même momentanément ce blog, parce que je crois qu’il faut aussi qu’il existe et il a certainement ses inconditionnels, mais je me devais de vous dire ce que j’ai, presque chaque fois, ressenti à la lecture de vos billets et a la vision de vos videos.
    Je n’exagère pas en écrivant « presque chaque fois », tant il m’est venu souvent l’envie de vous en faire part sous le coup de l’énervement provoqué par votre prose.
    Le but de ce billet, tenter de fous faire toucher du doigt que votre approche n’est peut-être pas aussi objective que vous aimez à le croire, mais surtout que vous les blogs comme celui ci représentent certainement ce qui se fait de mieux pour rebuter, décourager et plu, écœurer les « clients » potentiel linux venant de Windows ou de OSX. Et c’est sacrément dommage, parce que OSX entre autre est en train d’en dégouter de plue en plus, qui s’il viennent voir sur votre site uniquement s’empresseront de fuir vers windows. C’est tout ce que vous aurez gagné en démolissant des distributions qui non seulement sont loin d’être les « ratages » que vous écrivez mais qui en plus sont souvent des portes d’entrée possible vers Linux à partir de ces OS.
    Dommage, parce que sans faire de blog, j’ai la faiblesse de tester, un peu, pour mon plaisir, et je n’ai jamais retrouvé vos doléances. Ni avec ZORIN, ni avec Bodhi ni avec eOS, même si ce dernier manque encore un peu de bouteille il est très stable et bien davantage que certaines distributions dites de connaisseurs.

    Dommage !

    1. Monsieur,

      votre message est un procès en bonne et due forme. Vous utilisez MacOS depuis l’époque où Steve Jobs a été mis à la porte ? Grand bien vous fasse.

      Votre liste de distributions est une série de distributions qui sont celles de deuxième génération, connu pour leur légèreté et leur poids plume, ou encore leur côté « on copie un OS célèbre ».

      Je n’ai jamais prétendu être objectif, mais j’ai au moins un point qui aide : l’absence de bandeaux publicitaires sur mon blog. Donc, si j’ai envie de dire que telle distribution est mauvaise sur certains points, je le dirais.
      Énervé par ma subjectivité ? Car j’ose exprimer un point de vue différent ? C’est terrible !

      Écoeuré certaines personnes qui seraient tentées par une migration ? Je les préviens juste de ne pas s’attarder sur des produits qui pourraient mettre la clé sous la porte assez rapidement.

      Quant une distribution est ratée, il faut le dire. Avoir sous les yeux le cinquantième clone de MacOS n’apportera rien, et confirmera l’idée qu’il faut mieux rester sur l’original qu’avoir une copie qui sera mal finie.

      ElementaryOS est un OS aux outils qui ne sont pas fini, et qui a envie de réinventer la roue, avec une équipe trop petite pour des ambitions dignes d’un gros acteur comme Canonical.

      Il est dommage de dire que certaines distributions ne font qu’apporter du chaos ? Et bien je continuerais à la dire, même si cela doit déplaire.

      Bonne continuation. Si vous préférez des sites où l’on dit : « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », c’est votre choix, et je le respecte.

  2. Vous n’avez, écrivez-vous, jamais prétendu être objectif. Dont acte. Mais vous n’avez, non plus jamais prétendu être subjectif, et manifestement vous l’êtes, malgré vos petites envolées lirico-agacées sur divers sujets d’actualité (dont le proche orient) qui tentent de faire croire le contraire.

    Qu’il n’y ait aucun bandeau publicitaire, c’est très bien, et ça semblerait garantir votre indépendance. Mais ça n’apporte rien de plus sinon là aussi un semblant d’objectivité que vous semblez assumer par ailleurs. Fumée.

    Vous dites que telle ou telle distribution est mauvaise ? Encore faudrait-il qu’elle ne le soit pas qu’à vos yeux. Et d’évidence lorsqu’on décortique un peu vos vidéos, vous vous arrangez parfaitement pour qu’elle le paraisse. Allant parfois jusqu’à orienter votre « test » qui d’ailleurs dans ces conditions n’en mérite plus le nom. Fumée.

    Vous prévenez… Faux ! puisque vous dites vous même qu’il vous arrive de n’être pas objectif. Vous trompez donc votre visiteur, lecteur…

    Copies de OSX… Mais vous êtes donc tellement remonté contre eux que vous n’admettiez pas que d’autres puissent avoir un avis différent et soient admiratifs de leur « look & feel » au point de s’en inspirer ? De nouveau, vous montrez les limites de votre analyse.
    Si d’autres ne sont pas satisfaits de l’évolution de Apple, Windows ou d’une distribution Linux, vous estimez donc qu’ils n’ont qu’à se faire une raison et ne pas chercher quelque chose qui leur permette de trouver ce qui s’approche le plus de leur souhait.
    De même, les dev qui trouvent l’os pommé limité, trop fermé ou que sais je n’ont pas a tenter de faire autre chose.
    A nouveau, condescendance et fermeture d’esprit.

    Tout le monde il est pas beau ni gentil, et si eOS, dont je me contrefous littéralement est cependant un os prometteur et élégant, On n’attendra certainement pas de vous d’être gentil, ni méchant d’ailleurs. On s’en fout.

    1. Monsieur, votre bile vous ferait-elle souffrir ? Je vais donc répondre de manière synthétique.

      Sur le premier paragraphe, je n’ai rien à dire. Passons au procès stalinien qui suit.

      Qu’il n’y ait aucun bandeau publicitaire, c’est très bien, et ça semblerait garantir votre indépendance. Mais ça n’apporte rien de plus sinon là aussi un semblant d’objectivité que vous semblez assumer par ailleurs. Fumée.

      Joli.

      Vous dites que telle ou telle distribution est mauvaise ? Encore faudrait-il qu’elle ne le soit pas qu’à vos yeux. Et d’évidence lorsqu’on décortique un peu vos vidéos, vous vous arrangez parfaitement pour qu’elle le paraisse. Allant parfois jusqu’à orienter votre « test » qui d’ailleurs dans ces conditions n’en mérite plus le nom. Fumée.

      Oh, que je suis méchant que je suis de montrer les distributions en action. C’est vrai, c’est tellement mieux de ne proposer que des captures d’écran.

      Vous prévenez… Faux ! puisque vous dites vous même qu’il vous arrive de n’être pas objectif. Vous trompez donc votre visiteur, lecteur…

      Préparons donc le bûcher.

      Copies de OSX… Mais vous êtes donc tellement remonté contre eux que vous n’admettiez pas que d’autres puissent avoir un avis différent et soient admiratifs de leur « look & feel » au point de s’en inspirer ? De nouveau, vous montrez les limites de votre analyse.

      Attaque sur les capacités mentales, maintenant. Que c’est beau de votre part. Quant à la beauté, elle dépend de l’oeil de la personne qui observe.

      Si d’autres ne sont pas satisfaits de l’évolution de Apple, Windows ou d’une distribution Linux, vous estimez donc qu’ils n’ont qu’à se faire une raison et ne pas chercher quelque chose qui leur permette de trouver ce qui s’approche le plus de leur souhait.

      Je ne suis pas une personne qui veut imposer son point de vue. Si c’était le cas, je me serais mis à faire de la politique.

      De même, les dev qui trouvent l’os pommé limité, trop fermé ou que sais je n’ont pas a tenter de faire autre chose.
      A nouveau, condescendance et fermeture d’esprit.

      Après le bûcher, la vierge de fer ? La crucifixion ? L’empalement ?

      Tout le monde il est pas beau ni gentil, et si eOS, dont je me contrefous littéralement est cependant un os prometteur et élégant, On n’attendra certainement pas de vous d’être gentil, ni méchant d’ailleurs. On s’en fout.

      Dans ce cas, cessez-donc de vous faire souffrir. Car votre pseudo me fait penser à votre prose : bordélique.

      Maintenant, vous pouvez répondre si vous le désirez, je validerais sans rien rajouter. Vous saluerez Opera dont vous utilisez des adresses IP pour moi.

  3. Merci,

    « Dans ce cas, cessez-donc de vous faire souffrir. Car votre pseudo me fait penser à votre prose : bordélique ».

    Houlààà, Mais je n’avais fais que vous répondre, et sans aucune aigreur, vous le remarquerez. Puisque vous m’aviez fait la faveur d’ accorder votre attention a un post de ma part, et imaginant puérilement que vous attendiez une réponse puisque vous contestiez mon avis. J’ai aimé le rapprochement radical entre mon pseudo et l’opinion que vous avez de « ma prose ». Récréatif.

    « Maintenant, vous pouvez répondre si vous le désirez, je validerais sans rien rajouter. Vous saluerez Opera dont vous utilisez des adresses IP pour moi ».

    J’aurais pu aussi bien utiliser Iron ou Safari qui prennent la poussière dans un coin, ou Firefox paramétré avec TOR, mais à quoi bon.
    Merci en tout cas de la cordialité que vous accordez a la contestation.

    1. Nulle aigreur dans ma réponse. J’ai répondu convivialement à ce qui ressemblait à un procès digne de Philippe IV Le Bel ou plus récemment dans l’histoire, digne de Staline.

      Quant au rapprochement entre la consonnance de ce votre pseudonyme et votre prose, c’était très facile, je le concède.

      Quant à la cordialité envers la contestation, j’ai appris à me modérer. J’aurais très bien pu virer votre commentaire dès le départ. Cela aurait été plus facile, mais comme je préfère que les personnes expriment ce qu’elles pensent, même en utilisant les IPs d’un célèbre créateur de navigateur internet, j’ai validé le commentaire.

      Au plaisir de ne pas vous relire. Enfin, vous êtes libre de venir vous faire mal ici, puisque pour reprendre l’idée de vos termes, je maltraite et trompe les personnes qui lisent mon humble blog.

  4. Salix me donnant trop de fil à retordre sur mon Pc j’essayerais bien une des distributions autres : 0Linux, NuTyX ou Void Linux.
    Laquelle semble la plus complète et avec Xfce bien intégré …. Je voudrais éviter les distributions à compilation de paquets obligés.

  5. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter, merci pour votre article, auquel m’apporte plusieurs questions.
    1. Pour Ubuntu MATE vous parler de versions améliorer, mais lorsque l’on vois les premiers ubuntu, c’est la version qui se rapporche le plus car MATE et principalement un fork de gnome2, qui pour ma par tres bien, car je ne sais pas pour vous mais unity m’a fait lâcher ubuntu, et maintenant c plus lubuntu ou xubuntu ou MATE ubuntu que je prefere.
    2. Depuis la fin de mandriva et de son wiki, je cherche toujours une bonne distribution, j’ai appris linux sur Mandrake puis Mandriva.Mageia pour ma part n’a que trop de peu de documentation et ma laisez sur la fin. Connaîtriez vous un site de refrence pour mageia en fr si possible?
    3.Pourquoi Openmandriva n’a plus lieu d’exister selon vous?
    4.J’ai decouvert le project Handylinux par hasard et à mon sens il est vraiment sympathique.
    5.Que penser vous des distributions BSD?
    6.Si vous ne deviez en choisir qu’une, qu’elle serait votre choix?
    7.Quelle distribution utilisez-vous en ce moment?
    Bonne Continuation.

    1. Bonjour.

      Je vais répondre rapidement à la liste de question.

      1) Ubuntu a été basé sur Gnome 2 jusqu’à la deuxième version avec Unity, la 11.10 de mémoire. Ensuite, ce sont les outils Gnome 3 en dessous.
      2) Pour la documenation mageia en français ? Aucune idée.
      3) Simplement Mageia a pris la digne succession de Mandriva Linux.
      4) Je suis d’accord. J’aide de temps en temps le projet, en fonction de mon temps libre.
      5) Ce sont des projets intéressants. Même si elles manquent encore un peu de maturité pour s’imposer un peu plus sur le bureau.
      6) OpenBSD. Pour son logo, sa facilité d’installation et un petit quelque chose d’indéfinissable.
      7) Archlinux.

  6. Salut Fred,

    Après un essai infructueux de Funtoo;enfin je suis arrivé à installer le noyau,le GRUB etc… Mais suis pas arriver au desktop. Je comprend pas encore tout à fait le système de flags,use etc… Je vais essayer de me documenter davantage car je suis parti un peu parti à l’install à la kamikaze. 😂
    En attendant je me suis installé une Void Linux et c’est bien possible que je la garde d’ailleurs. L’aperçu que j’ai eu hier soir de Mate avant de me coucher m’a bien plu.Faudra juste voir si je trouve ma logithèque et surtout que mon imprimante Canon passe.

    La question que je voulais te poser à propos de Void puisque tu affectionnes un peu cette distribution c’est de savoir si il y a des précautions à prendre comme pour arch lors des mises à jours? J’ai bien vu quelques news sur le site. Y’a yt-il aussi des fichiers genre pacnew,pacsave à traiter?

    Merci Fred et encore merci pour ton blog que je lis quasi tout les jours 😯

  7. Bonjour
    J’aimerai vous demander conseil concernant l’installation d’une distrib sur mon vieux PC portable. J’ai essayé plusieurs distrib dites légère mais le problème c’est qu’elle ne veulent pas fonctionner car l’écran (tactile) est reconnu comme une souris et bien évidement il n’affiche rien. Il semble que des distrib comme ubuntu, a l’installation vont chercher les périphérique et créées un « xorg.conf  » adapte a la config. (dans mon cas sans écran et 2 souris). Même en live CD je rencontrer des problèmes. J’étais content de voir que « toutoulinux » fonctionnait en live CD mais après l’avoir installé…..problème d’écran et de souris. Mon PC est un General Dynamic Gobook III. Si vous avez une idee je suis preneur
    Bonne fin de journée
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Quel débat intéressant, d’autant qu’il y a presque autant de distributions Linux que de gouts dans la nature, et sans nul doute qu’à un moment précis elles répondaient à des besoins ou volontés spécifiques.
      Revenons à votre problème…
      Pour choisir votre distribution, le plus important est de cerner vos attentes : si c’est pour votre écran tactile, il faut commencer par faire des recherches ciblées avec l’ID du produit. Je n’avais pas encore d’écran tactile, donc je ne sais pas. Pour cela, il faudrait regarder du coté des distributions CentOS, Fedora, Suse ou Ubuntu (désolé pour celles que j’oublie) en ajoutant peut-être les paquets « test » et/ou « git ».
      Eventuellement aussi commencer par une Knoppix dont le but initial était de démontrer justement le support matériel d’une distribution Live. Si ces distributions ne supportent pas votre matériel, il y a peu de chances d’être contenté ailleurs.
      Si finalement vous trouvez votre bonheur, c’est qu’il y a possibilité que cela puisse fonctionner avec une autre distro, mais je ne dis pas que ce sera simple.
      Une distribution « légère » pourrait être construite à partir d’une des grandes précédment citées, en limitant les paquets installés au nombre utile et en choisissant une interface graphique minimalisée comme XFCE, LXDE, …
      Pour l’instant, la distribution la plus rapide que j’ai trouvé est Slitaz. Sa technologie permet de faire fonctionner votre PC à la vitesse de l’éclair. Elle peut s’utiliser en version Live sur CD, clé usb, ou installée sur votre disque dur, et être complétée à ce moment là par des paquets, conserver les configurations, etc…

      Comme je le disais au début, c’est selon vos goûts !

  8. Salut!
    Après avoir installé Archlinux+xfce sur mon eeepc, j’aimerai passé mon PC de bureau sous linux également. J’aimerai avoir tes conseils =) .
    J’hesite entre Mageia, Viperr ou Salix, mais je reste ouvert a d’autre proposition.
    Je cherche un truc simple, prêt à l’emploie (ou presque), avec un entretient facile.

    Utilisation:
    Téléchargements légal (…) et balade sur le net, films et musique, copie de musiques et autres sur smartphones/tablettes/lecteur audio, apprentissage de gimp et des test de logiciels de CAO/DAO libre (j’utilisais Autocad et solidworks dans le passé et je cherche un truc qui s’en rapproche pour faire quelque petit projet perso comme sa pour faire passé le temps, sa consomme pas mal de ressource…).

    Matériel:
    AMD FX-8350, 8Go de RAM, GTX66O.

    @+ ! et bonne soirée a tous!

    PEACE!

    1. Houla… Question qui tue. Les trois proposent des versions « live ». Donc le plus simple est déjà de voir ce qui te parle le plus. Ici, c’est toujours une réponse bateau que je propose, car les sensibilités interviennent.

      Si tu veux être tranquille : Mageia, car c’est une « debian à elle toute seule ». Sinon, la Viperr est très bien et légère. La SalixOS est un peu en retrait. C’est surtout au niveau du noyau qui faut voir. Donc, soit Mageia, soit Viperr dans celle que tu as cité.

      Sinon, tu peux rester dans le monde Archlinuxien, et voir du côté de Manjaro Linux ? Simple proposition 🙂

      Avec l’équipement que tu indiques, les distributions seront à l’aise.

      1. Salut!!
        Merci pour ta réponse, je vais installer Mageia, configurer le tout, puis tester Viperr et Manjaro dans une virtualbox (ça sera la 1er fois que je vais utilisé une virtualbox, j’ai envie de testé voir ce que sa donne).
        Par contre j’ai une autre petit question, je sais plus qui, mais on m’avais dit (ou j’ai lu quelque part) que repartitionner, formater et installer des système a répétition sur un disque dur réduisais fortement sa durée de vie, info ou intox?

        merci, et bonne journée! (ET JOYEUSES FÊTES!!!! =) =) )

          1. Salut!
            Je prend note, merci! J’ai choisis Mageia, je la trouve belle, juste la position des menus et autres et un peu déroutant au début mais on s’y habitue assez vite. Elle a l’air stable et rapide. Je ne regrette pas de l’avoir installé, a voir si elle me conviendra sur le long terme.

            Encore merci pour tes conseil, et bonne fêtes a tous!!!

    2. Bonjour,

      Pour la CAO/DAO, il faut l’accélération graphique, c’est le premier point à vérifier : les drivers propriétaires peuvent-ils être installés sur la distribution sans forcément passer de nuit blanche, ou jamais …

      Je suppose que tu voudrais utiliser FreeCad, Medusa4 ou acheter une version de Bricscad ?

      Si c’est important, c’est peut-être cela qui va déterminer ton choix.

  9. Salut 🙂
    Tu vas pouvoir mettre à jour cet article du coup avec l’actualité de HandyLinux. 😉
    Et si tu veux rajouter Emma debian Edition, surtout ne te gêne pas ( :p ).

    @+

Les commentaires sont fermés.