Fedora Linux 19 : Encore une victoire de Mate Desktop ?

Un gentil lecteur du blog – mais si, mais si, il en existe ! – m’a indiqué l’existence d’une dérivée plus ou moins officielle d’une Fedora Linux avec Mate Desktop. Vous savez l’environnement né sous Archlinux et soutenu par l’équipe de Linux Mint pour faire survivre Gnome 2.x.

Dans les grands noms des distributions GNU/Linux, mis à part l’absence d’une Matebuntu potable, la Fedora Linux manquait à l’appel. Or, avec la version 19 beta, dans la liste de ISO disponibles, vers le bas de la page, une version avec Mate Desktop est disponible.

La page du projet est claire : Mate avec compiz désactivé par défaut, avec pour cible la Fedora Linux 19.

J’ai donc récupéré l’ISO 64 bits, et j’ai fait chauffer VirtualBox. Une fois lancé, on arrive dans un environnement Mate Desktop 1.6. On retrouve la version peu appréciée et améliorée du nouvel installateur Anaconda.

Contrairement à la version alpha de la Fedora Linux 19 que j’avais testée et utilisant Gnome, j’ai directement créé un compte utilisateur pour la Fedora Linux 19 Mate Desktop.

Une fois l’installation finie, un minuscule panneau apparait au premier démarrage pour confirmer la traduction à utiliser. Tout ce qui est installation ou mise à jour de logiciel est géré par yumex.

A la mise à jour, c’est clair que la béta date un peu : pas moins de 349 paquets à mettre à jour… Et un peu plus de 310 Mo à récupérer. Y a pas à dire, les delta-rpms, c’est puissant 😉

Il faut dire aussi que dedans, il y a de petites mises à jour comme le passage vers Mate Desktop 1.6.1…

La logithèque fournie avec Mate Desktop est un peu faible : on trouve en plus des outils de l’environnement des outils comme Midori pour la navigation internet et Claws Mail pour le courrier électronique. Hexchat pour papoter sur irc et Pidgin pour les autres messageries instantanées. Pas d’outils bureautiques, ni de lecteur de fichier audio ou vidéo.

En conclusion de cet article, je peux dire que Mate Desktop a encore une victoire à son actif, même si c’est une victoire qui peut laisser un goût amer en bouche. Pour la simple et bonne raison qu’on a l’impression que l’équipe de Fedora Linux l’a ajouter pour grapiller des utilisateurs potentiels.

Mais il manque encore certains outils par défaut, comme un lecteur audio et / ou vidéo, des outils bureautiques même basique pour que les nostalgiques de Gnome 2.x puisse avoir une expérience utilisateur satisfaisante optimisée.

Comme je l’avais déjà plusieurs fois précisé, l’équipe derrière Mate Desktop a un gros morceau à digérer : le passage à gtk+3, car gtk+2 arrivera un jour où l’autre en fin de vie, et les grands noms du logiciels libres, comme Mozilla Firefox par exemple sont en train de migrer leur code vers gtk+3 même si c’est assez long à faire.

Reste à savoir comment sera accueilli le mode Gnome classique de Gnome 3.8, et si celui-ci sera suffisamment développé pour couper l’herbe sous le pied de Mate Desktop.

4 réflexions sur « Fedora Linux 19 : Encore une victoire de Mate Desktop ? »

  1. Message informatif sans prétention de publication :  » dans la liste de ISOs disponible » => « s » à « disponible » et pas de « s » à ISO car c’est un acronyme ?
    Les anglais disent au pluriel : ISO images 🙂 mais je ne crois pas avoir vu de normes. Et c’est pas beau. Mais bon c’est ton blog 😉

  2. En fait, je crois que la règle est la suivante : un acronyme est invariable.
    ISO, CD-ROM (tu notes les majuscules).
    Mais, si l’acronyme est devenu un nom commun (cédérom, cd-rom : ortho différente ou minuscules par exemple), on peut le mettre au pluriel : cédéroms, cd-roms.
    Des images ISO.
    Des ISO.
    Des CD-ROM.
    Des cédéroms.
    Une prise de tête 😉

Les commentaires sont fermés.