Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 3 : « Droit de Réponse ».

Quand j’étais lycéen au début des années 1990 – j’ai eu mon Brevet d’Aptitude au Chômage en 1993 – l’émission qu’il fallait absolument voir pour en parler le mercredi matin, c’était « Ciel Mon Mardi ».

Emission au plus haut politiquement incorrecte, elle est la digne héritière d’une émission qui donna un sacré coup de pied dans le Paysage Audiovisuel Français du début des années 1980, « Droit de Réponse ».

Comment parler de « Droit de Réponse » sans parler de sa liberté de ton ? De sa salle enfumée et des verres d’alcools qui ornaient les tables ? Des coups de gueule du Professeur Choron ou encore des délires de Serge Gainsbourg ?

Diffusée durant 6 ans (entre fin 1981 et septembre 1987), on y entendait les coups de gueule les plus féroces, les propos les plus excessifs. Le tout partant régulièrement en cacahuètes.

Quelques exemples ? La mort de Charlie Hebdo au début des années 1980 où le professeur Choron qui remet les lycéens de l’époque à leur place…

Sans oublier un passage de Pierre Desproges qui lit un extrait de son « Manuel de savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis ».

De nos jours, quelle émission pourrait être la digne remplaçante ? J’avoue que je ne vois pas 🙁

2 réflexions sur « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 3 : « Droit de Réponse ». »

  1. Ah droit de réponse ! En plus ça passait samedi soir (je crois) ce qui fait qu’on avait droit de la regarder (tard, en seconde partie de soirée) puisqu’on n’avait pas école le lendemain. Ce qui fait que « droit de réponse » était un peu une émission familiale que l’on regardait pour voir les coups de gueules, les gars qui savaient et qui menaçaient de mettre à bas le système en déballant des dossiers qu’on voyait jamais, les débats qui partaient dans tous les sens (y compris des fois le bon). On s’est surtout apperçu que ça manquait une fois que Bouygues et sa bande de professionnels de la profession trouvèrent enfin un prétexte pour supprimer l’émission (un dessin avec « une maison de maçon, une télé de m… » de mémoire)

    « Ciel mon mardi » successeur de « Droit de réponse », m’ouais ça se discute … C’est surtout ce qu’ils voulaient nous faire croire. L’emission de Dechavannes était beaucoup plus formaté, « américanisé » et mis en scène avec un parti pris évident.

  2. Merci pour cet article, qui m’a rappelé d’excellents souvenirs. 🙂

    Dommage qu’à notre époque il n’y ait plus d’émission aussi intéressante, et qu’on n’ait plus que des trucs semi-commerciaux complètement creux.

Les commentaires sont fermés.