Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 1 : « Le Jeu de la Vérité ».

Né en 1974, on résume souvent ma génération à des émissions comme Récré A2, l’Ile aux Enfants ou encore Croque Vacances ou encore L’Heure de Vérité.

Mais pour ce premier épisode, je voudrais parler d’une émission très « trash » de mon enfance, « Le Jeu de la Vérité ». Diffusée entre 1985 et 1986, elle invita les stars de l’époque et fit beaucoup de bruit, parfois au corps défendant de la personne invitée.

Il est vrai que devoir répondre sans langue de bois à des questions qui étaient parfois d’une dureté sans nom était signe d’audience phénoménale. Présenté par le gendre idéal de l’époque, Patrick Sabatier, elle a eu des moments célèbres.

Surtout quand lorsque durant son premier passage, Coluche grille d’entrée les deux jokers qui lui permettait de s’abstenir de répondre, tout en étant assis dans une chaise « Menteur professionnel ».

Ce fut aussi l’occasion pour Coluche de s’ouvrir sur sa vie privée, et sur son célèbre mariage avec Thierry Le Luron lors de son deuxième passage. Qui n’était qu’une satyre de celui d’Yves Mourousi.

Mais c’était aussi l’occasion d’avoir de bons clients, comme Serge Gainsbourg qui remit à sa place une personne par rapport au scandale de la Marseillaise chantée sur un rythme reggae.

On critique de nos jours les émissions de télé-réalité comme étant trash… Mais est-ce moins trash que Gainsbourg qui remet à sa place une dame qui s’insurge sur la reprise de la Marseillaise par Gainsbourg ? Pour mémoire, un reportage de 1980 sur les incidents en questions.

De nos jours la communication est si verrouillée que de tels débordements serait impossible. Et c’est dommage.