Cinnarch Gnome 2013.04.11 : le meilleur moyen d’avoir d’avoir une Archlinux et Gnome tout en un ?

Suite à l’annonce de l’abandon de Cinnamon par l’équipe d’ArchLinux pour des raisons technique, CinnArch a décidé de proposer une ISO intermédiaire, qui remplace Cinnamon par Gnome 3.6.

Et de changer de nom par la suite. Je me demande quel sera celui ci. J’ai récupéré l’ISO pour voir ce que donnait l’installateur graphique, grande nouveauté introduite par la précédente ISO officielle du projet.

L’installateur (CnChi) est encore en développement, écrit en Python. Il ne supporte pas encore les ordinateurs utilisateurs avec des machines en UEFI, mais permet de faire une installation plus ou moins avancée au niveau du partitionnement par exemple. Pour me simplifier la vie dans ce premier essai, j’ai utilisé les options par défaut à chaque fois que c’était possible.

Une grosse dizaine d’étapes avant la récupération des paquets en ligne, et l’installation sur le disque dur. Les écrans sont suffisamment explicites. Et ressemble aux autres installateurs graphique qui existent dans le petit monde des distributions GNU/Linux. J’ai repris les principales étapes ci-dessous.

Le gros hic, c’est que l’installateur ne semble pas avoir de fonctionnalités pour choisir le miroir d’installation le plus rapide… Pour contourner ce problème, j’ai modifié en terminal le fichier /etc/pacman.d/mirrorlist et je n’ai gardé que le miroir archlinux.fr !

Autant dire que cela a donné un coup de fouet à l’installation ! L’ensemble est relativement léger – à peine 3 Go. Par défaut, Chromium est installé. Pour LibreOffice, il faut passer par l’installateur automatisé ou par la ligne de commande.

Dommage cependant que PacmanXG ne semble pas fonctionner correctement pour installer correctement. Idem pour l’outil d’installation graphique de LibreOffice. A moins que j’ai fait de mauvaises manipulations ?

La nouvelle génération de Cinnarch (qui changera pour prendre un nouveau nom pour sa prochaine version) est un bon moyen pour installer rapidement et graphiquement le duo Archlinux + Gnome. Et en cela, elle prend le relai de la lourdingue KahelOS dont la dernière version est sortie en mars 2012.

5 réflexions sur « Cinnarch Gnome 2013.04.11 : le meilleur moyen d’avoir d’avoir une Archlinux et Gnome tout en un ? »

  1. ArchLinux devient de plus en plus simple à installer pour les néophytes et tous ceux qui ont encore « peur » de se lancer dans de nouvelles ArchLinuxeries (pour reprendre ton terme :-P) !!!

  2. ah ben ça n’a pas traîné !
    je vois qu’ils remettent nautilus à la place de nemo , forcement .
    moi je le laisse , je verrai bien si ça crashe …ou pas avec gnome 3.8 🙂

Les commentaires sont fermés.