Publicité sur les sites web : Quand on cherche le bâton pour se faire battre…

…Il ne faut pas se plaindre de se retrouver avec le fessier en marmelade. Le 9 avril, Pc-Inpact (un des rares sites sur lequel mon bloqueur de pub est désactivé) a pondu un article sur l’électro-choc que provoque une utilisation massive d’Adblock.

Votre serviteur y a été cité, ainsi que le plus méchant prof de maths de la blogosphère francophone, j’ai cité Cyrille Borne. Je cite le passage en question, concernant la culpabilisation des vilains internautes qui osent utiliser un bloqueur de pubs sur leurs navigateurs :

Dans le premier cas, c’est le côté culpabilisateur qui semble avoir le plus posé problème, surtout que l’on trouve un dossier conseillant l’utilisation d’Adblock Plus sur le même site. Il est toujours possible de lire plusieurs réactions qui vont dans ce sens et qui avaient été publiées à l’époque sur le blog de Cyrille Borne ou sur le compte Google+ de Frederic Bezies par exemple.

D’ailleurs Cyrille a pondu un billet récemment sur le gain de visite suite à l’article de PC-Inpact.

L’article de PcInpact parle du problème du juste dosage de publicités sur les sites, je cite encore :

Il faut dire que l’on entend encore souvent des utilisateurs recommander ABP pour améliorer la réactivité d’une vieille machine qui connaît des lenteurs à cause de Flash, par exemple. Mais il faut aussi bien avouer que certains de nos confrères ont tendance à tirer sur la corde, tant sur le volume de publicité que sur les « trackers », comme nous l’expliquions récemment.

Cependant, une vidéo vaut plus qu’un discours de 1000 mots. J’ai été sur des sites connus dans le domaine informatique : de blogueurs influents et d’information généraliste sur l’informatique. En désactivant puis en activant adblock.

A vous de voir maintenant, si vous considérez que la publicité est un mal nécessaire ou une pollution visuelle.

11 réflexions sur « Publicité sur les sites web : Quand on cherche le bâton pour se faire battre… »

  1. Je trouve que ta vidéo est encore soft (bien que déjà assez édifiante). Y a des jours ou quand tu arrives sur certains de ses sites, tu as des vidéos qui te popent à la tronche et des habillages super laids, la bonne vieille balise refresh qui tourne à donf etc etc …

    C’est juste un viol rétinien.

    Après je suis conscient que la publicité peut aider certains sites à trouver un modèle économique et leur permettre d’évoluer. Mais comme d’habitude quand on ne met pas de limites, c’est très vite plus possible pour l’utilisateur et on tombe dans l’abus total.

    Comme tout le monde ou presque j’utilise Adblock pour un surf généraliste et j’ai adopté un comportement plutôt extrême.

    Quand un site que j’aime bien abuse sur la pub (intrusive) et que dans le même temps il ne propose pas un flux RRS non tronqué, je le boycotte tout simplement. Je ne fais même plus l’effort d’y aller, que ce soit avec, ou sans bloqueur de pubs (sauf éventuellement si le contenu est sous licence CC et traite du libre).

    Perso je n’exclu pas de mettre de la pub sur mon blog un jour ou l’autre et je n’en voudrais pas à ceux qui préfèrent venir avec Adblock, ou qui préfèrent consulter mon flux RSS (que je ne tronquerai pas pour autant).

    Je serais d’ailleurs le premier à venir sur mon propre blog avec Adblock si je met de la pub 🙂

  2. hello,

    comment faire de son activité de blog une activité rentable ?
    comment un site journalistique peut-il être rentable sur internet ?

    il faut avoir les reins solides pour proposer du contenu sérieux (enquêtes, travail de fond…) et se payer dessus. La pub est un mal nécessaire. Sauf que certains sites ressemblent plus à un catalogue de pub qu’un site d’informations.

    Aux internautes de faire leur choix en activant et désactivant Adblock selon les sites visités.

    1. La pub est un mal nécessaire. Sauf que certains sites ressemblent plus à un catalogue de pub qu’un site d’informations.

      Je suis en désaccord sur le point du mal nécessaire. C’est comme de dire que de la cigüe serait indispensable pour vivre.

      Aux internautes de faire leur choix en activant et désactivant Adblock selon les sites visités.

      Et aux mainteneurs de blogs / sites journalistiques de diversifier leurs sources de revenus et d’arrêter de jouer au con. Désolé, mais c’est trop facile de culpabiliser les internautes qui ne font que se défendre de l’agression publicitaire.

  3. La pub dans les boites aux lettres semble prendre le même chemin que celles des sites, et il est amusant de voir fleurir les étiquettes « Stop Pub » sur les collecteurs de courrier.
    Trop de pub tue la pub, et comme il m’est arrivé de le dire assez souvent « l’abus tue », maintenant si un site ne veut pas ouvrir sa page parce que j’ai mon bloqueur en action, je passe mon chemin.
    Cordialement.

  4. Curieux, j’ai l’impression que mon commentaire n’a pas été pris en compte.
    Ou alors en attente de modération ? Je ré-essaye…

    « comment faire de son activité de blog une activité rentable ? »
    Un blog n’a pas à être rentable. Bloguer devrez rester un hobby.
    Il n’y a donc pas de rémunération à y avoir, que ce soit par de
    la publicité ou autrement.

    « comment un site journalistique peut-il être rentable sur internet ? »
    Ca c’est la question que tout le monde se pose. Aujourd’hui, je ne
    vois pas d’autre modèle que l’abonnement (car je ne crois pas
    du tout à un paiment « par article », aux micros-paiements etc).
    Mais il y a peut être d’autres possibilités ? Quand on apprend que la presse
    papier récupère 5 milliards de subvention de l’état, on est en droit de se
    poser des questions quand même.

    En ce qui concerne PCI, il disparaîtra à terme si trop de gens le considère
    comme un blog évolué plutôt que comme un vrai journal de qualité
    Numerama est clairement plus un « blog évolué », mais Guillaume à
    au moins le mérite d’avoir une ligne éditoriale claire, et des avis
    beaucoup plus plus tranchés que PCI.

    Pour éviter cette disparition, à eux d’augmenter encore la qualité de
    leurs publications (quitte à écrire moins, je l’ai déjà dit),
    et à parvenir à se différencier.
    Bref, à se rendre suffisamment indispensable à nos yeux.

    Preuve que je les aime bien, je viens de profiter de leur offre
    à 25€ et de me réabonner :p

    Maintenant si certains considère cette vision comme un
    « troll de compète », pas de soucis, je l’assume à 100% 🙂

    1. En attente de modération. Je n’ai pas mis le nez sur le blog de l’après-midi !

      Un blog n’a pas à être rentable. Bloguer devrez rester un hobby. Il n’y a donc pas de rémunération à y avoir, que ce soit par de
      la publicité ou autrement.

      J’applaudis des deux mains !

      Ca c’est la question que tout le monde se pose. Aujourd’hui, je ne vois pas d’autre modèle que l’abonnement (car je ne crois pas
      du tout à un paiment « par article », aux micros-paiements etc).

      Les comptes prémium sont une forme d’abonnement.

      Mais il y a peut être d’autres possibilités ? Quand on apprend que la presse papier récupère 5 milliards de subvention de l’état, on est en droit de se poser des questions quand même.

      Surtout avec la pollution publicitaire dans certains magazines !

      PCI est un site d’information classique, pas un blog. Car il y a des dossiers complets qu’un blogueur classique aura du mal à faire.

      Enfin, sur ta conclusion, je n’ai rien à rajouter !

  5. @ Hoper « Un blog n’a pas à être rentable. Bloguer devrez rester un hobby. Il n’y a donc pas de rémunération à y avoir, que ce soit par de la publicité ou autrement. »

    C’est une loi universelle ? Franchement (sans vouloir être agressif), quand je lis de genre de conneries je comprend que la France soir à la traîne dans pas mal de domaines.

    Un blog c’est une quantité énorme de travail et personnellement je passe 5 heures par jour sur le mien en plus de mon boulot, juste pour trouver de quoi publier trois à quatres billets à peine potables, par jour.

    Je devrais me sentir coupable si demain décidais de mettre de la pub dessus . Non, tout simplement car depuis deux ans je teste différents types de dons et qu’en tout et pour tout j’en suis à moins de 30 euros. Cela ne fonctionne pas et si je fais le total des frais, je suis très loin du compte.

    Je ne cherche pas à vivre de mon blog et je suis bien content d’avoir mon taff à côté alors au final ce n’est pas si grave. Cela dit connaissant la somme de boulot que ça représente, je ne vois qui pourrait décréter intelligement et mordicus, qu’un blog n’a pas à être rentable.

    Si je ne suis pas pour la pub à outrance je comprend quand même que certains essaient au moins d’auto-financer leur hébergement. Je pense qu’il y a un moment ou il faut arrêter un peu de tirer à boulet rouge sur tout et rien et regarder à un peu plus de 5 centimètres de soi….

Les commentaires sont fermés.