Vers une monoculture des moteurs de rendus dans les navigateurs internet ? Welcome back, 2002 !

L’annonce est officielle sur le blog des relations publiques d’Opera, le petit navigateur scandinave : Webkit sera bientôt le moteur de rendu officiel de la gamme des navigateurs proposés.

La raison principale invoquée pour le changement de moteur, c’est que celui-ci est le moteur idéal quand le projet Opera a été lancé, et que les innovations introduites au fil des années par le projet sont maintenant reprises partout, dixit l’article :

The WebKit project now has the kind of standards support that we could only dream of when our work began. Instead of tying up resources duplicating what’s already implemented in WebKit, we can focus on innovation to make a better browser. Opera innovations such as tabbed browsing, Speed Dial and data-saving compression that speeds up page-load, have been widely copied and improved the web for all.

Même si je n’ai pas toujours eu des relations très détendues avec Opera, je me demandais quand Opera passerait à l’opensource. Je pensais bien entendu à l’ouverture de Presto, pas à un passage vers WebKit qui est un moteur de rendu libre, sauf erreur grossière de ma part.

L’abandon de Presto sur le long terme, cela signifie une diminution de la diversité, car de quatre acteurs pour le moteur de rendu, on passe à trois. A savoir :

  1. Trident, le moteur de rendu de Microsoft Internet Explorer
  2. Gecko, le moteur de rendu de la Fondation Mozilla, qui équipe Mozilla Firefox (et les versions dérivées), Mozilla Thunderbird et FirefoxOS
  3. Webkit, qui équipe : Safari, Google Chrome (et son pendant libre Chromium), Midori, Epiphany, et bientôt la gamme d’Opera

Sans vouloir jouer les cassandres, on fonce tout droit vers une monoculture de Webkit pour l’affichage des pages Web, comme jadis on avait des pages optimisées pour tel ou tel navigateur. Bientôt, on se retrouvera comme en 2002-2003 coté navigation ?

Il serait étonnant que la Fondation Mozilla abandonne son moteur pour Webkit, ne serait-ce qu’à cause du projet FirefoxOS, mais rien n’est impossible dans le futur…

6 réflexions sur « Vers une monoculture des moteurs de rendus dans les navigateurs internet ? Welcome back, 2002 ! »

  1. Et ce genre de changement ne va pas déplaire aux web devs, un moteur de rendu de moins à prendre en compte pour leur site web, c’est toujours une bonne nouvelle.

    Mais hormis le monde commercial, cette nouvelle m’a fait prendre conscience de l’importance de Google.

    Non seulement ils ont le quasi monopole pour les moteurs de recherche, mais en plus, ils commencent à empiéter sur le terrain des navigateurs web en forçant plus ou moins les concurrents à s’adapter ou à se rallier à eux comme le fait Opera.

    Je pense surtout que de plus en plus, Firefox aura des soucis de compatibilité avec des sites, car à part quelques codeurs sympas, je vois mal les développeurs prendrent la peine de rendre compatible leur code pour tous les navigateurs, ils se concentreront sur le plus utilisé tout simplement.

  2. Tiens, salut Fred 🙂
    > »le petit navigateur »
    Petit, petit, comme tu y vas. Opera fait certes des petits trucs MINIatures pour tous les petits téléphones pas chers, mais aussi des « moyens » pour des smartphones ou des TV ou des box internet et enfin des gros navigateurs que certains appellent même des « suites Internet royales ».
    > »je n’ai pas toujours eu des relations très détendues avec Opera »
    On se demande bien pourquoi « je me demandais quand Opera passerait à l’opensource »
    Tu poses de ces questions… Rien ne dit que les Opera webkités seront Open Source.
    > »L’abandon de Presto sur le long terme, cela signifie »
    Que nous autres utilisateurs d’Opera allons AUSSI avoir droit à un Web « Optimisé pour Opera » \o/ (enfin, je rigole, c’est la honte…)
    Fini les pleurnicheries récurrentes « mon site bancaire fonctionne pas avec Opera », tel autre « service Google s’affiche mal avec Opera », « j’suis obligé de prendre le User-Agent d’IE pour acheter une connerie sur tel site marchand »…
    Finis les déguisements ridicules en Firefox ou en IE ! Les vacances que ça va être d’autant que le nouveau moteur est pas ridicule non plus en performance et qualité de rendu 😀
    > »cela signifie une diminution de la diversité »
    Mouais, la méthode est pas glorieuse, je te l’accorde, surtout pour des gens qui savaient très bien fabriquer du moteur de rendu portable, malléable, respectueux des standards et réutilisable facilement un peu partout. Je comprends que les anciens aient quitté le navire. Ça doit faire un peu mal, voire donner envie de rendre… rendu pour rendu 😉
    > »on fonce tout droit vers une monoculture de Webkit pour l’affichage des pages Web »
    Tu crois vraiment que c’est Opera, avec ses toutes petites parts de marché (tu te souviens :), ben depuis la dernière fois ils sont toujours aussi bas, j’imagine ) pouvait empêcher une monoculture Webkit ? Tu crois qu’ils avaient réussi à contrarier celle de Microsoft ? Non, faut pas rêver, z’avaient même pas essayé. Bon, après, si ceux qui font le web sont toujours a favoriser ceux qui ont la plus grosse, c’est que la vraie diversité de parts de marché offerte par Mozilla et Google/Apple n’aura pas servi à grand chose dans l’évolution des mentalités des gens du Web.
    > »comme jadis on avait des pages optimisées pour tel ou tel navigateur »
    Tu dois utiliser un navigateur à fortes parts de marché donc tu ne t’es jamais aperçu que certains sites étaient TOUJOURS AUJOURD’HUI optimisées pour les parts de marché. Oui, Fred, comme au temps béni d’IE, quelques sites continuent à contrarier les utilisateurs d’Opera/Presto (+ tous les autres à plus faible PDM encore) et proposer de télécharger du Firefox/Chrome en plus du banal IE qui se maintient bien chez les bonimenteurs du Web. On dirait qu’Opera a enfin compris qu’une grande majorité de ceux qui font le web ne s’intéresseront JAMAIS à un Presto qui fait pas péter le score de visites, donc ils ont décidé de changer de ch’val et en ont choisi un rapide qui excite les parieurs… C’est p’t’être pas bête, on verra sur pièce 🙂
    > »rien n’est impossible dans le futur… »
    Tout est possible, même le pire !
    @+

    Pierre

  3. On s’alarme pour rien.

    Opera en desktop ne représente que 1-2% du volume des navigateurs.
    Il reste toujours Internet Explorer et Firefox qui occupent (à la louche) les 2/3 du web.
    WebKit est encore loin de dominer.

    Et même, bien que Safari, Chrome et Opera utilisent le même moteur, je suis prêt à parier que ça ne rend pas de la même façon si on écrit du code crade.

    1. Ta louche, elle est un peu vieille je pense.

      Si on en croit Statcounter, pour janvier 2013 :

      Webkit : Chrome + Safari => 36,52 + 8,29 => 44,81%
      Trident : 30,71%
      Gecko : 21,42%
      Presto : 1,19%

      Donc, on est plus proche du 50/50 que du 66/33 dont tu parles. Ensuite, les stats, hein… 😀

  4. Ça existe des sites incompatibles Presto mais compatibles 100% avec les 3 autres moteurs (trident, Webkit, Gecko) ?
    Un tel site doit faire exprès d’utiliser des balises proprios pourries pour chacun des navigateurs non ?

    1. Non, ils utilisent juste un système de browser sniffing, technique digne de la première guerre des navigateurs. Et quand il voit Opera, ils balancent un message d’erreur oubliant que Presto avait fait d’énormes progrès au fil des années.

Les commentaires sont fermés.