KDE SC 4.10 : ça donne quoi au final ?

KDE SC 4.10 est sorti en ce 6 février, l’ensemble est disponible sur le dépot testing de la distribution ArchLinux. J’ai donc voulu voir à quoi ressemblait la première version finale de KDE SC 4.10.

J’ai récupéré la dernière ISO d’installation en date, et j’ai lancé une machine virtuelle qemu.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 128G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom archlinux-2013.02.01-dual.iso -no-frame -boot order=cd &

Après avoir activé le dépot testing, et avoir installé Xorg, j’ai rajouté KDE SC. Il m’a suffit de faire en root (ou pour les paranoïaques personnes prudentes en rajoutant sudo)


pacman -S kde

Oui, seulement 2,1 Go, ce qui n’est pas excessif. Pour avoir la traduction, il m’a fallu rajouter le paquet kde-l10n-fr.

Pour compléter l’expérience purement KDEienne, j’ai rajouté Calligra (2.60, sorti le 5 février), d’Amarok (2.70), K3b et Digikam. Donc en ligne de commande :


pacman -S calligra calligra-l10n-fr amarok k3b digikam

Ensuite, après importé mes 55 Go de musique (en mp3, je sais c’est pas bien, mais en flac, euh, comment dire ? Ouille !), j’ai voulu tester la bête en action.

De cette expérience, je retiens une très grande rapidité de l’ensemble, et aussi l’utilisation automatique du composant webkit pour Konqueror s’il est installé, mais pourquoi tant d’options ? Je sais que les options sont utiles, mais avec autant d’options, on peut finir par faire des bétises à la suite d’une action malencontreuse.

Excellent point, Amarok qui retrouve enfin une traduction française, ou encore Calligra qui devient de plus en plus complet. Si je n’étais pas aussi fan de Gnome, je me laisserais tenter par cette version de KDE SC.

Du tout bon, vraiment bon !

7 réflexions sur « KDE SC 4.10 : ça donne quoi au final ? »

  1. Belle ouverture d’esprit que ce test (certes succin mais quand même).
    Pour les options, quand il y en a pas on peut pas les utiliser et quand il y en a on peut ne pas les utiliser, donc autant qu’il y en ait.
    Sinon il y a aussi un bouton annuler (qui n’existe pas chez gnome et qui est d’ailleurs une des raisons, avec la faiblesse des options qui m’ont faut quitter le navire il y a bien longtemps) au cas ou on fait des bêtises.
    Tu peux toujours essayer de te connecter à KDE de temps en temps pour changer.
    Le desktop est très modifiable.
    Tu peux jeter un oeil sur mes desktop KDE pour la plupart :
    http://systemx.nosuke.org/index.php/pages/Desktop-Shot

  2. Je ne comprendrai jamais pourquoi si peu de personnes semblent intéressées par KDE. J’aime GNOME mais cela ne m’empêche pas d’utiliser KDE de temps en temps.

          1. Alors moi qui suis arrivé avec KDE 4 je suis quoi? XD

            Sinon cette version a vraiment de bonnes choses, mais malheureusement à l’usage elle a quelques bugs gênant visuellement (notamment la zone de notification et plasma, sinon le reste se porte à merveille).

            Dommage, je pensais qu’elle serait plus stable que la version précédente, surtout qu’ils ont mis en place un programme de test pour éviter les régressions…

            http://www.sharpley.org.uk/blog/kde-testing

Les commentaires sont fermés.