Mes prédictions pour 2013.

Avec une journée de retard sur la date prévue (normalement, je comptais faire ce billet le 22 décembre), voici donc mes prédictions pour l’année 2013.

C’est rangé par ordre de pagaille – comme disait une de mes collègues – désolé.

Commençons par l’occasion manquée de l’année sur le bureau Linux, j’ai nommé la LinuxMint. Elle avait tout cette année pour prendre son envol, en proposant une vraie distribution à publication en flux continu avec son interface Cinnamon par dessus. La LinuxMint Debian Edition est un fiasco, avec des « services pack » réguliers qui est tout sauf de la publication en flux continu.

Dommage pour la LinuxMint, qui finira par rester comme une Ubuntu « multimédia-isée » et un environnement graphique maison. C’est le genre d’occasion manquée dont on se mord les doigts rapidement.

Toujours dans le domaine des distributions Linux, je pense que Mageïa va prendre de l’assurance, et séduire de plus en plus. Quant à OpenMandriva, je suis pour l’euthanasie dans les cas désespérés comme celui-ci.

Ce qui sera – à mon très humble avis de vieil utilisateur linuxien – une tendance pour l’année 2013, ce sera la présence croissante de distributions plus ou moins dérivée d’Archlinux.

Même si en février dernier, je ne donnais pas cher de la Manjaro Linux, la sortie de sa version 0.8.0 a changé la donne. Et je pense qu’elle se fera une sacrée place au soleil en 2013.

Toujours dans le domaine des distributions basées sur Archlinux, une distribution qui a bien évolué, c’est la CinnArch. Même si sa version alpha en août dernier ne m’avait pas emballé, les dernières versions sorties sont largement plus intéressantes.

Je lui consacrerais un article dès que possible.

Coté projet qui vont passer l’arme à gauche en 2013, je pense qu’on peut prendre le fork d’udev développé par Gentoo – pour « combattre » systemd, eudev. A force de vouloir réinventer la roue. Et je pense que Mate sera sur la pente descendante, un mode « gnome historique » étant prévu pour Gnome 3.8.

Sur le plan du matériel, je pense que l’année 2013 sera celle qui verra exploser les tablettes à moins de 100 € : pourquoi dépenser l’équivalent du prix d’un ordinateur pour un appareil qui n’a ni clavier, ni souris ni lecteur optique ?

Dans le secteur de la téléphonie mobile, je pense qu’on verra disparaître un ou deux MVNOs, comme jadis la concentration a eu lieu dans le domaine de la connexion à internet. Seuls ont survécu ceux qui avaient du réseau réel. Et la poudre aux yeux qu’est la 4G pour environ 80% de la population métropolitaine continuera de faire parler d’elle.

Voila, j’avoue que je ne suis pas trop inspiré par 2013. On fera un premier point en mars 2013 🙂

5 réflexions sur « Mes prédictions pour 2013. »

  1. À mon avis, une tendance qui va se généraliser en 2013 est la déclinaison pour les architectures ARM des différentes distributions; ou en tout cas celles de poids important. En effet, avec la forte augmentation en performance des processeurs ARM via le nouveau cortex A15 qui va se généraliser, les distributions Linux ont tout intérêt à se décliner pour cette plateforme. Les initiatives concernant des micro-ordinateurs pas cher comme le Raspberry Pi se multiplient (cf la cubieboard par exemple) et ceux-ci sont un grand succès. D’autre part, les plateformes ARM vont certainement se multiplier du fait de leur coût faible pour les constructeurs et du nouveau support de cette plateforme par Windows 8.

        1. Malheureusement, je pense que tu as raison.
          Mais en fait, je ne sais pas dans la pratique ce que ça va donner.
          Après, dans notre petite sphère « geek », pas de souci, si tu veux un bon Windows (sans #troll merci), bah Win7 🙂 qui est stable et fait ce qu’on attend d’un Windows.
          W8 = tactile pour moi donc je ne suis pas prêt de l’installer.
          Et Win7 + un Linux, ça roule sans soucis.
          Si je peux y ajouter un SSD, ça me fera du bonheur en plus 🙂
          Joyeuses fêtes à toi en passant 🙂

Les commentaires sont fermés.