KesakoO : un album léger comme une plume.

Avant toute chose, je tiens à m’excuser – et je ferais pénitence – pour le jeu de mot à la limite du grand n’importe quoi…

C’est via l’initiative C.A.Y.A music que j’ai pu – en achetant le premier paquet (qui a été rendu disponible du 2 au 17 décembre 2012) – découvrir KesakoO et son album « P.L.U.M », datant de 2010.

Sur cet album de 8 pistes, Mickael CREZ alias KesakoO s’inspirant d’une formation de pianiste et saxophonistes classique, mélange les morceaux typiquement expérimentaux comme « Wherycoffee » ou les compositions inspirée par le jazz, comme la piste d’ouverture, « Abertura ».

A noter la très bonne reprise de la piste « I was there » de l’album « Let’s Dream Each Other » d’Amanyth sous le titre « Menova Vreê An Dezember », avec la voix toujours aussi envoutante de CalendarGirl.

Et sa voix est aussi présente sur la piste « Abertura » et « Enchî », piste typiquement jazz club enfumé.

Les morceaux sont assez long, d’au minimum 4 à 14 minutes. Autant imaginer le travail derrière chacun des morceaux proposés. Malgré le coté expérimental de certains titres, on sent toujours l’influence du jazz via le saxophone et de l’envie de repousser les limites de la composition.

Encore une bonne découverte. Je compte me plonger désormais dans le reste de la discographie de KesakoO qui doit être tout aussi bonne ! Et cerise sur le gateau, c’est publié sous licence Creative Commons, en CC-BY-NC-SA pour être plus précis.

A vous de voir maintenant si vous accrochez ou pas.

4 réflexions sur « KesakoO : un album léger comme une plume. »

  1. Ben moi je le trouve plutôt sympa (et player audio original).
    A réécouter de plus près 😉

    Je profite de cet article encore ouvert aux commentaires (faut vraiment que je me reprenne, j’ai trop de retard partout…) pour te remercier pour tout tes partages (la compile, le calendrier…) et te féliciter pour tes achats (Have the Moskovik, qui a apparemment plu à pas mal de gens via la compile, et bien entendu Robin Mitchell)

    1. Mais de rien. Tous les goûts peuvent s’exprimer. Et je te remercie en retour pour certaines découvertes, même si je n’accroche pas à tout ce que tu proposes.

      Et je laisse les articles ouverts durant une semaine, voila 😉

Les commentaires sont fermés.