HaïkuOS Alpha 4 : incroyable, ça fonctionne :)

HaïkuOS, c’est un peu un rêve fou : récréer en partant de la feuille blanche un clone libre du mythique BeOS. En développement depuis une grosse décennie, le résultat est impressionnant. Après une alpha2 dont j’avais parlé en mai 2010, et un article sur un version post-alpha3 en décembre 2011, j’ai eu envie de montrer la version alpha4 de ce projet ambitieux.

De l’installation, je ne parlerais pas, c’est la même depuis les premiers articles où j’en ai parlé. Contrairement à l’article de décembre 2011, l’ISO est complète. On a donc tous les outils fournis par défaut disponible sous la main.

L’OS en lui même est très peu gourmand en place : 2,5 Go. Oui, je sais l’OS est nu, mais rare sont les OS qui soit si peu gourmand en ressources de nos jours.

Coté nouveautés, on peut noter :

  • Le wifi supporte désormais WPA/WPA2
  • Un support matériel amélioré, dont le circuit PCNet pour fonctionner avec VirtualBox
  • Une nouvelle version de Webkit pour le navigateur natif, WebPositive
  • Un support des partitions de plus de 63 To pour le système de fichiers BFS
  • Ajout du support IPv6

Et encore plein de petites choses. L’OS s’installe rapidement – une dizaine de minutes – et démarre directement en mode graphique en moins de 10 secondes. Non, je n’ai pas oublié de chiffres. La vidéo ci-dessous vous le prouve. Bon, faut 5 ou 6 secondes pour que le tracker se charge, mais c’est tout de même ultra rapide.

Evidemment, c’est encore une version alpha, il manque des trucs, mais c’est pour moi le retour d’un OS qui m’avait marqué il y a plus de 10 ans.

Le plus simple : récupérez l’ISO, mettez-là sur une clé USB / CD réinscriptible, et faites démarrer votre machine dessus. Si tout se passe bien, vous prendrez une claque devant la vélocité de l’engin.

Il y a cependant plusieurs manques : pas de multi-utilisateurs, une logithèque très vieille. Mais c’est normal, la dernière version officielle de BeOS, ce doit être vers 1999-2000…

6 réflexions sur « HaïkuOS Alpha 4 : incroyable, ça fonctionne :) »

  1. Je me souviens avoir vu la conférence sur Haiku aux RMLL de Strasbourg : le mec était très sympa et sa présentation était très bien foutue. Je ne connaissais absolument pas cette OS avant ce jour là !
    M’en vais tester ça, ça me rappellera de très bon souvenir 🙂

  2. Je l’ai vu lors de l’Alchimie 2011 à Tain l’Hermitage, et oui le gars qui présente l’OS est très sympa.
    Un très bon projet pour les nostalgiques de BeOS.

  3. J’ai connu à l’époque BeOS que j’avais installé une fois et testé 10 minutes par curiosité. C’est super que ce projet soit de nouveau sur les rails.

    Ceci dit quelle est sa place ? a-t-il une spécificité par rapport aux autres projets type linux / BSD ? qu’est-ce qui le rend si particulier ?

      1. Ah oui je me souviens maintenant de l’argument « multimédia » avancé à l’époque. Après, est-ce vraiment toujours valable aujourd’hui…

        Je me dit que ça fait quand même beaucoup de boulot juste pour faire revivre un projet oublié ! d’ou mon questionnement.

        Le côté vintage me plait aussi 😉

  4. Bonjour,
    GLteapot est toujours inclus ?
    ça me faisait réver de faire tourner tout plein de théières et de montrer à mon entourage que le système était toujours hyper réactif. Évidement mon entourage avait peu d’intérêt pour la réactivité d’un noyau temps réel et pour des théières tournoyantes.

Les commentaires sont fermés.